LaboFnac

Test de Captain Toad Treasure Tracker : Session de rattrapage

Captain_Toad_titre

Sans excès de zèle, le brave petit Toad renfile son sac à dos dans une version vaguement optimisée à l'attention de ceux qui seraient passés à côté de l'originale sur Wii U. Un divertissement simple, mais agréable, et suffisamment astucieux pour séduire petits et grands.

Note de la rédaction

  • - Un modèle d'accessibilité
  • - Jouable en mode partagé à deux joueurs
  • - Encore plus joli que l'original
  • - Utilisation judicieuse des Joy-Con
  • - Le retour des fonctions tactiles en mode portable
  • - Des objectifs secondaires dignes d'intérêt
  • - L'ajout de niveaux inspirés de Super Mario Odyssey
  • - Très court et vraiment trop facile
  • - Des boss qui se renouvellent assez peu
  • - Vitesse de déplacement de la caméra un peu faible sur les wagonnets
  • - L'obligation de refaire trois fois certains niveaux pour tout valider
  • - Le retrait des niveaux bonus issus de Super Mario 3D World

A partir de 30€68 sur Fnac.com Acheter

Apparu dans Super Mario 3D World avant de broder un jeu à sa propre gloire sur Wii U, le Toad explorateur, parachuté dans des micro-mondes en forme de Rubik's Cube, est de retour sur Switch et 3DS. Nous vont livrons les spécificités de ce portage que nous avons pu découvrir dans sa déclinaison Switch.
(Ce test a été réalisé sur Nintendo Switch.)

Ce n’est plus un secret pour personne, Toad et Toadette s’adonnent à la chasse au trésor à leurs heures perdues, et gare à celui qui oserait s’en prendre à leur butin. Mais le divertissement tourne court… Lorsqu’il assiste à l’enlèvement de sa moitié par un volatile géant, agrippée à l’étoile de puissance qu’elle refuse de laisser s’envoler, Toad reste cloué au sol par son sac à dos, chargé comme un mulet et rond comme un champignon. C’est le point de départ d’une aventure dans laquelle les rôles et les points de vue s’inverseront parfois.

Captain_Toad_001

La tête qui tourne

Quand on ne dispose pas de jambes pour sauter, il faut savoir improviser. Adepte du déracinement de navets depuis Super Mario Bros. 2, le petit Toad véloce joue les Indiana Jones à sa manière en écrasant des légumes dans la face de ses adversaires ou en faisant fonctionner ses méninges. Se déroulant sur des micro-planètes qui donnent l’impression de tenir dans la paume de notre main, la progression repose en grande partie sur la manipulation des caméras afin de mettre en évidence ce que l’on ne peut pas voir du premier coup d’œil. Chaque environnement est ainsi prétexte à la dissimulation de bonus malicieusement cachés dans le décor, leur obtention n’étant permise qu’une fois la structure des niveaux bien assimilée.

Captain_Toad_002

Toad ne pouvant pas sauter, il doit se faufiler dans des conduits étroits, activer différents mécanismes et se laisser tomber aux bons endroits pour espérer atteindre les précieuses étoiles de fin de niveaux. Si l’on retrouve bien l’ensemble des fonctions tactiles propres à la version originale sur Switch en mode portable, le jeu sur la TV se rattrape par l’ajout d’un pointeur destiné aux interactions spéciales. Dans cette configuration, les Joy-Con sont utilisés judicieusement pour autoriser le ciblage via le pointeur de la manette, ce qui rend l’ergonomie aussi efficace et intuitive qu’en mode tactile. Lors des courses en wagonnet, le gyroscope peut venir remplacer le stick droit pour nous permettre d’inspecter les alentours ou d’envoyer des navets en direction des ennemis ou des blocs explosifs. Même si la vitesse de déplacement de la caméra s’avère un peu faible et non paramétrable, ces séquences récurrentes ont le mérite de nous inviter à faire des choix lorsqu’on se montre trop imprécis. Car, des trésors, il y en a bien plus que la besace de notre chef d’expédition ne peut en loger !

Captain_Toad_003

Gemmes, stickers 2D et champignons dorés

Boucler les niveaux de Captain Toad Treasure Tracker n’a de sens qu’à la condition de se focaliser sur la résolution des énigmes qui conduisent à l’obtention des trois gemmes cachées dans chacun d’entre eux. S’il ne s’agit au départ que de faire pivoter la caméra pour mettre en évidence les secrets, les mécanismes de progression se font progressivement plus malins et passent par des interactions habilement renouvelées. Bien que les ennemis ne représentent jamais une grande menace pour notre héros qui peut se contenter de les esquiver, atteindre l’étoile avec un butin de gemmes complet constitue le réel objectif du jeu. La collecte des trésors cachés dans chaque niveau est d’ailleurs d’autant plus recommandée que c’est le seul moyen de déverrouiller l’intégralité du contenu du titre. Une fois l’étoile de puissance acquise, l’étroitesse des micro-planètes se voit compensée par des objectifs secondaires plutôt pertinents. La priorité sera alors donnée tantôt à l’observation si l’on veut débusquer le petit Toad pixellisé, tantôt à l’application des conditions nécessaires à la récupération du champignon d’or. Le seul inconvénient réside finalement dans l’obligation de retourner jusqu’à trois fois de suite dans certains niveaux pour valider l’ensemble des objectifs proposés.

Captain_Toad_004

Promenade de santé

Conçu pour placer son accessibilité en tête de liste de ses priorités, Captain Toad Treasure Tracker souffre, comme sur Wii U, d’un manque de challenge évident qui limite tout de même son intérêt au-delà du jeune public. Des moissons de pièces surviennent par exemple régulièrement pour nous permettre d’engranger encore plus de vies dans des épreuves bonus qui font intervenir deux power-ups particuliers : la pioche et la cerise. Apparaissant parfois dans les niveaux principaux, ces objets nous donnent l’occasion de pulvériser des briques ou de nous cloner pour résoudre d’autres types de casse-têtes sympathiques. Et comme si le jeu n’était pas déjà assez facile, le recours à l’amiibo Toad permet à tout moment de devenir invincible durant toute la durée d’un niveau, sans aucune restriction. Sachant que, même sans cela, le titre reste très abordable, on déconseillera aux néophytes de recourir à des jokers aussi abusés.

Captain_Toad_5

Jeu partagé

Bien que les astuces de progression soient toujours pertinentes, elles se résolvent si facilement que les 70 niveaux défilent à une vitesse ahurissante, condamnant la viabilité du jeu à long terme. Rien de rédhibitoire cependant, puisque la multiplicité des objectifs secondaires appelle à une revisite toujours plus poussée des différents niveaux, avec la possibilité de s’y aventurer en duo. La version Switch propose en effet un mode Jeu Partagé pour deux joueurs dans lequel l’ensemble des contrôles est réparti sur chacun des deux Joy-Con. Le joueur ne dirigeant pas directement Toad peut alors dégager le parcours de son acolyte en retenant les ennemis à l’aide du pointeur ou en envoyant une pluie de navets à l’écran. Sachez pour finir que ce portage intègre une poignée de niveaux inédits inspirés de Super Mario Odyssey, en lieu et place de ceux issus de Super Mario 3D World, histoire de garder un pied dans l’actu de la console.

  • Captain_Toad_006
  • Captain_Toad_007
  • Captain_Toad_008
  • Captain_Toad_009
  • Captain_Toad_011
  • Captain_Toad_010
  • Captain_Toad_012
  • Captain_Toad_013
  • Captain_Toad_014
  • Captain_Toad_015
  • Captain_Toad_016
  • Captain_Toad_017

Conclusion

Sans excès de zèle, le brave petit Toad renfile son sac à dos dans une version vaguement optimisée à l'attention de ceux qui seraient passés à côté de l'originale sur Wii U. Un divertissement simple, mais agréable, et suffisamment astucieux pour séduire petits et grands.

Note de la rédaction

A partir de 30€68 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.