LaboFnac

Test de Far Cry 5 : beaucoup de liberté, un peu de déjà-vu

jaquette Far Cry 5 Xbox One

Far Cry 5 tient bien ses promesses. Il garde les bonnes idées des anciens volets tout en améliorant la qualité globale de l’exploration. Que ce soit en solo ou en coop, l’expérience de jeu s’avère très plaisante. La liberté offerte à chacun est impressionnante : vous faites ce que vous voulez, comme vous le voulez et avec qui vous voulez. Dommage que le scénario soit si faible et qu’un sentiment de déjà-vu persiste. Pas de quoi gâcher la fête cependant, avec des missions annexes d’ores et déjà cultes.

Note de la rédaction

  • - Une liberté d’action totale
  • - Un monde ouvert cohérent et réaliste
  • - Des missions annexes inoubliables
  • - Une durée de vie solide en mode campagne et arcade
  • - Des PNJ drôles et charismatiques
  • - Des graphismes impressionnants
  • - Une jouabilité agréable et personnalisable
  • - Une bande-son impeccable
  • - Une histoire principale peu intéressante
  • - Un sentiment global de déjà-vu pour les fans de la série
  • - Interaction avec les objets brouillonne
  • - L’I.A. des ennemis, souvent hors-sujet
  • - Des bugs qui empêchent parfois la progression narrative
  • - Un Far Cry aux USA moins dépaysant

A partir de 19€99 sur Fnac.com Acheter

Depuis l’inoubliable Far Cry 3, chaque volet de la série Far Cry est attendu avec impatience par tous les fans de jeu d’action/FPS en monde ouvert. Le dernier en date, Far Cry Primal, a étonné avec son univers préhistorique dépaysant et son absence surprise de mode multijoueurs, qui a pourtant installé le succès du premier Far Cry. Que nous réserve aujourd’hui ce Far Cry 5 ?
(Ce test a été réalisé sur Xbox One.)

Bizarrement, la première heure de Far Cry 5, censée vous donner envie de rester accroché à votre pad pendant longtemps, laisse une impression mitigée, entre déception, déjà-vu et curiosité de continuer l’aventure pour découvrir ce que la région de Hope County dans le Montana propose. Déception et déjà-vu, car les premières minutes s’acharnent maladroitement à nous présenter un grand méchant, le gourou Joseph Seed, à travers ses interventions qui rappellent avec une certaine gêne le charismatique Vaas de Far Cry 3. Ubisoft a pourtant déjà commis la même erreur dans Far Cry 4 via Pagan Min. L’échec reste le même pour Far Cry 5. Il est inutile d’essayer de faire un copier-coller de Vaas.

Far Cry 5

Cela s’avère au final contre-productif pour entrer efficacement dans le nouveau scénario. Cela étant dit, sachez que dans FC5, vous incarnez un ou une flic qui intervient durant l’arrestation du gourou. Mais cela tourne mal devant des fidèles membres fanatiques. Alors que vous vous apprêtez à vivre vos derniers instants, vous êtes sauvés in extremis du lynchage dans une séquence action très grandiloquente. Par qui ? Pourquoi ? Comment ? C’est ici que la curiosité ludique de continue d’arriver, avec une soif de découvrir le nouveau terrain de jeu qu’offre Hope County.

Far Cry 5

Résistez, prouvez que vous existez !

Pour vous motiver à rester dans un Montana aussi inhospitalier, votre sauveur vous indique que trois des collègues qui vous accompagnaient lors de l’arrestation sont retenus prisonniers par des hauts membres de la secte. Votre objectif principal semble donc de les délivrer des griffes de la secte des Seed. Pour cela, vous explorez consciencieusement les moindres recoins de Hope County. Alors que dans les précédents Far Cry, vous deviez d’abord grimper sur des tours radio pour, à l’instar d’un Assassin’s Creed, synchroniser les alentours afin de dévoiler les activités périphériques, ici tout cela est désormais révolu. Il s’agit maintenant de découvrir les trois régions principales, dans l’ordre que vous voulez et comme vous le voulez : à pied, à la nage, en voiture, dans les airs, à travers vos jumelles, en lisant les panneaux de signalisation, en trouvant des cartes routières, des magazines, en interrogeant la population, et même en écoutant des répondeurs… Rassurez-vous, tout ce que vous découvrez reste inscrit définitivement sur votre carte (beaucoup plus lisible désormais), ce qui vous permet de vous déplacer instantanément vers un lieu déjà découvert.

Far Cry 5 7

Mais ne croyez pas que vous êtes en randonnée pour autant. Hope County est peuplé de membres de la secte qui ne veulent qu’une seule chose : votre mort. Heureusement, la population locale commence à former une résistance. Et votre second objectif principal est de renforcer cette résistance à travers plusieurs actes : sauver des civils, détruire les propriétés de la secte, terminer des missions et libérer des avant-postes de la secte. Nouveauté : plus vous montez la jauge de la résistance dans l’une des trois régions principales, plus la secte se mobilise et met de moyens pour vous arrêter. Une fois cette jauge remplie, le chef de la région devient disponible pour une confrontation. Si vous le battez, vous délivrez l’un de vos collègues. Lorsque les trois chefs de région (Jacob, Faith et John Seed) sont battus, le grand gourou en personne vous attend pour une confession inoubliable.

Far Cry 5 6

La confession dont vous êtes le héros

Mais avant cet ultime affrontement, vous allez muscler votre jeu grâce aux défis qui consistent à finalement essayer à peu près tout ce que FC 5 propose. Quelques exemples ? Tuer un certain nombre d’ennemis avec des armes différentes, utiliser vos capacités spéciales comme courir plus vite pendant une minute grâce aux potions fabriquées par vos soins, pêcher des espèces rares de poissons, voler avec votre wingsuit durant 2 km, voire exécuter des cascades hollywoodiennes afin de détrôner le héros local, Clutch Nixon. Ainsi, vous gagnez des points de défis qui vous permettent d’améliorer vos compétences de survivaliste (nage, pêche, santé), de renégat (parachute, wingsuit, armes lourdes), d’assassin (grappin, sprint discret, serrurier) et de survivant (plus de munitions).Tout cela bien évidemment se fait entre ou pendant les nombreuses missions qui vous incombent. Vous avez du coup le sentiment d’avoir un emploi du temps de ministre et il est facile de se laisser déborder.

Far Cry 5 5

Il arrive souvent d’être détourné de son objectif initial tant de choses se déclenchent sans arrêt. Quand ce ne sont pas les membres de la secte qui vous poursuivent, cela peut être un animal sauvage qui apparaît et qui réveille votre instinct de chasseur ou bien une cache de survivaliste perdue à atteindre avec à la clé de l’argent et des points de défis. Bref, impossible de s’ennuyer. D’autant plus qu’il est plaisant de parcourir Hope County grâce à des moyens de locomotions variés comme des voitures, des bateaux et des avions que vous pouvez acheter dans les boutiques… ou voler. Dommage qu’il n’y ait plus le mythique deltaplane de la série. Mais vous pouvez désormais emprunter un tracteur. On se console comme on peut. Et si jamais vous ne savez vraiment plus quoi faire, il vous reste le plaisir d’admirer le paysage tant les graphismes s’avèrent réussis.

Far Cry 5 4

Avoir un bon copain

Le plus remarquable avec Far Cry 5 c’est que vous pouvez faire toute la campagne en solo ou en coop. Ainsi, vous avez le choix d’établir des stratégies élaborées avec votre ami pour décider d’attaquer les avant-postes de manière discrète ou bourrine. Et même si vous n’avez pas d’amis humains sous le pad pour vous accompagner, il vous reste les neuf mercenaires à débloquer pour vous soutenir. Ils ont chacun leur spécialité. Ainsi, Nick Rye le pilote peut attaquer par les airs à bord de son coucou ou encore Grace Armstrong, une snipeuse qui n’est pas sans rappeler Quiet de Metal Gear Solid 5, permet d’éliminer vos cibles de très loin. Vous avez même trois compagnons à quatre pattes : Boomer le chien qui rapporte les munitions, Pépêche le cougar discret et Cheeseburger le grizzly à la force démentielle.

Far Cry 5 3

Rien ne vous oblige à utiliser ces mercenaires, car vous pouvez aussi engager n’importe quel civil pour faire un bout de chemin dans la résistance. Et si jamais votre soif de coop n’est pas satisfaite, Far Cry 5 dispose d’un mode multi en marge de la campagne, jouable jusqu’à douze. Notez aussi qu’un nouveau mode arcade propose de parcourir des cartes faites par la communauté, avec des objectifs différents comme de l’exploration ou de la survie. Enfin, sachez que des évènements live ponctuels feront leur apparition à partir d’avril et que trois futurs DLC viendront prolonger l’expérience Far Cry 5 dans les prochains mois.

  • Far Cry 5 1
  • Far Cry 5 2

Conclusion

Far Cry 5 tient bien ses promesses. Il garde les bonnes idées des anciens volets tout en améliorant la qualité globale de l’exploration. Que ce soit en solo ou en coop, l’expérience de jeu s’avère très plaisante. La liberté offerte à chacun est impressionnante : vous faites ce que vous voulez, comme vous le voulez et avec qui vous voulez. Dommage que le scénario soit si faible et qu’un sentiment de déjà-vu persiste. Pas de quoi gâcher la fête cependant, avec des missions annexes d’ores et déjà cultes.

Note de la rédaction

A partir de 19€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.