LaboFnac

Test de Shantae Half-Genie Hero – Ultimate Edition : La caverne d’Ali Baba

Shantae_titre

Rempli de joyeuses surprises, Shantae Half-Genie Hero – Ultimate Edition n'est pas un jeu à sous-estimer tant il sait se montrer efficace et accrocheur dans sa catégorie. Si l'on aurait préféré voir les modes bonus se dérouler dans des environnements inédits, le fait de pouvoir s'adonner à autant de variantes de gameplay nous fait regretter que l'expérience ne soit pas de plus longue durée.

Note de la rédaction

  • - Les routines d'un jeu de plate-forme en scrolling vraiment bien rythmé
  • - Générosité de contenu grâce aux modes bonus en pagaille
  • - Des choix de réalisation globalement convaincants
  • - La multiplicité des danses qui renouvelle habilement le gameplay
  • - Rapidité des transformations, quasi instantanées
  • - Une bande-son toujours aussi enthousiasmante
  • - Le 100 % franchement motivant en dépit des allers-retours
  • - Des modes bienvenus pour corser la difficulté (Hardcore) ou viser le speed run (Hero)
  • - Le risque de boucler l'aventure principale en moins de 6 heures
  • - Les deux dénouements qui diffèrent trop peu
  • - La reprise des cinq mêmes environnements dans tous les modes
  • - Les textes en français truffés de coquilles, surtout vers la fin du jeu

A partir de 27€70 sur Fnac.com Acheter

Moins de deux ans après son lancement, Shantae Half-Genie Hero a déjà inspiré plusieurs DLC qui se trouvent à présent réunis sur Switch et PS4 dans une Ultimate Edition bien garnie. Une démarche qui pourrait bien inciter les néophytes à franchir enfin le pas.
(Ce test a été réalisé sur Nintendo Switch et PlayStation 4.)

Conçue pour séduire ceux qui auraient injustement sous-estimé le potentiel attractif des dernières aventures de la demi-génie Shantae, cette Ultimate Edition se veut la plus exhaustive possible. Embarquant l’ensemble des extensions déjà existantes, elle est proposée à la fois sous forme dématérialisée et sous forme physique. L’édition Day One englobe le jeu en version boîte, agrémenté d’un généreux artbook et d’un CD comprenant une trentaine de pistes tirées de la bande-son survitaminée du titre.

Shantae_001

Collection hiver 2016 / printemps 2018

Entamée depuis 2002 sur Game Boy Color, la carrière de la danseuse pixelisée adepte des métamorphoses avait franchi un cap en 2016 en opérant plusieurs changements d’orientation. Moins labyrinthiques que dans les opus calqués sur le modèle du « metroidvania », le level design (construction des niveaux) de Half-Genie Hero se voulait plus sage, tandis que le support HD contraignait la série à de nouvelles décisions de réalisation. Globalement très convaincants, bien que sujets à débat aux yeux de certains fans, ces choix se traduisaient par une combinaison de techniques 2D/3D très propre, des couleurs chatoyantes et une animation saisissante du bestiaire et des personnages. On retrouve bien évidemment tous ces points positifs dans cette Ultimate Edition qui profite par ailleurs d’une bande-son toujours aussi enthousiasmante.

Shantae_002

Danse du ventre

Appliquant les routines d’un jeu de plate-forme en scrolling vraiment bien rythmé, le titre s’appuie à la fois sur des mécaniques simples (les coups de queue-de-cheval de Shantae) et sur des transformations multiples (les danses) pour renouveler constamment son gameplay. Dotée d’un nombre considérable de métamorphoses, l’héroïne doit sans arrêt jongler entre ses différentes formes animales pour progresser et s’emparer des secrets dissimulés dans les niveaux. Appréciable, la rapidité de ces transformations, quasi instantanées (surtout avec le métronome équipé), contribue à renforcer la fluidité de la progression, tout étant mis en œuvre pour nous inciter à fouiller le jeu dans ses moindres recoins.

Shantae_003

Il faut dire qu’en ligne droite, l’aventure ne requiert pas plus de six heures pour être menée à bien, les deux fins ne divergeant que trop peu. Heureusement, la collecte des secrets s’avère ici réellement digne d’intérêt, chaque nouvelle trouvaille étoffant les capacités de l’héroïne pour lui permettre d’accéder à des cachettes supplémentaires. Cela dit, la générosité de l’inventaire compromet assez lourdement le challenge de l’aventure principale, d’où l’intérêt de retenter celle-ci dans les conditions impitoyables du mode Hardcore ou suivant une approche de speedrunner grâce au mode Hero qui débloque une bonne partie des transformations dès le début du jeu.

Shantae_004

Extensions embarquées

En comparaison de la version originale, l’Ultimate Edition se démarque par une générosité de contenu qui se traduit par la présence de modes bonus en pagaille. Il s’agit d’abord de défis anciennement proposés en DLC, à l’image du mode Pirate Queen’s Quest qui propose une aventure alternative dans la peau de l’antagoniste Risky Boots. L’ennemie numéro un nous livre ici sa propre version de l’histoire, telle que celle-ci se serait réellement passée, démarrant au moment où la reine des sept mers s’invite chez Shantae pour se vanter d’avoir échangé les plans de la machine dynamo. Dans la peau de Risky Boots, le joueur part donc déverrouiller le potentiel maximal de cette invention capable d’inverser les polarités magiques avec l’espoir de dominer le royaume par la force. Si les cinq composants à récupérer se situent dans les mêmes environnements que ceux de l’aventure principale, la progression est relancée par la spécificité des aptitudes de Risky. Aux attaques au cimeterre s’ajoutent des frappes liées aux armes à feu, un grappin et une série de pouvoirs incluant l’appel de sous-fifres de plus en plus nombreux. Mais bien que les capacités de Risky soient évolutives, le faible nombre de secrets à dénicher dans ce mode limite l’expérience à seulement quelques heures de jeu additionnelles.

Shantae_005

De son côté, le mode Friends to the End fonctionne sur un trio de héros entre lesquels il faut jongler pour surmonter les aléas de la progression. Bien décidés à trouver une solution visant à libérer Shantae du maléfice de Risky, les vaillants Sky, Bolo et Rottytops mettent leurs aptitudes en commun dans une aventure prônant l’esprit d’équipe. Les niveaux sont certes toujours les cinq que l’on connaît déjà, mais leur configuration exige une cohésion permanente entre les trois personnages. De plus, le fait que les gains d’expérience soient distincts, et surtout que l’on puisse perdre des niveaux d’XP en subissant des dégâts, nous incite à ne pas privilégier toujours le même protagoniste, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients.

Shantae_006

Costume pack

Dans sa recherche d’exhaustivité, l’Ultimate Edition anticipe aussi sur les DLC à venir en incluant d’office trois autres contenus additionnels centrés sur des tenues spéciales conférant à Shantae des pouvoirs inédits. L’objectif est bien d’accentuer l’approche « arcade » du titre avec une prise en main immédiate et un renouvellement des contrôles de l’héroïne. Ce qui peut justifier un nouvel aller-retour dans les niveaux du jeu. Les trois modes reprennent à leur compte l’idée de gain et de perte d’XP mais se différencient par leurs mécaniques radicalement distinctes. En mode Ninja, Shantae bénéficie par exemple d’un saut mural, d’une téléportation et d’une esquive éclair pour foncer dans les niveaux en tailladant à tout-va, le lancer de shurikens magiques lui permettant de garder ses distances lorsqu’il le faut. Le Beach Mode remplace tout cela pour un ballon de plage et une bulle dans laquelle Shantae peut flotter, en ajoutant une contrainte de taille : le « coup-d’soleil-omètre ». Affectée en permanence, cette jauge insuffle un vrai sentiment d’urgence : le joueur devant constamment traquer les flacons d’écran total pour éviter de finir complètement cramé par le soleil !

Shantae_007

Enfin, le mode Officer transforme Shantae en agent spatial déchaînant une pluie de boulettes sur ses adversaires pour nettoyer les stages des envahisseurs qui s’y sont introduits. L’héroïne doit alors composer avec un corps cybernétique à mobilité réduite et collecter des améliorations destinées à son lanceur de boulettes en évitant de se faire toucher pour ne pas les perdre immédiatement. Son casque-sirène à polarité influe sur la position des blocs environnants avec le risque que Shantae finisse pulvérisée contre l’écran s’ils sont activés alors qu’elle se trouve juste devant. Une astuce que l’on peut cependant retourner contre nos ennemis… Si tous ces modes ont le mérite de rehausser considérablement le challenge et la durée de vie du titre, la reprise des mêmes environnements nuit tout de même grandement à leur découverte, la lassitude pouvant gagner le joueur bien avant que ce dernier n’ait bouclé l’ensemble des propositions de cette Ultimate Edition.

  • Shantae_008
  • Shantae_014
  • Shantae_013
  • Shantae_012
  • Shantae_011
  • Shantae_010
  • Shantae_009

Conclusion

Rempli de joyeuses surprises, Shantae Half-Genie Hero – Ultimate Edition n'est pas un jeu à sous-estimer tant il sait se montrer efficace et accrocheur dans sa catégorie. Si l'on aurait préféré voir les modes bonus se dérouler dans des environnements inédits, le fait de pouvoir s'adonner à autant de variantes de gameplay nous fait regretter que l'expérience ne soit pas de plus longue durée.

Note de la rédaction

A partir de 27€70 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.