LaboFnac

Test Miitopia : un RPG accessible, rafraîchissant, mais pas sans défaut (Nintendo Switch)

Test Miitopia Nintendo Switch

Près de cinq ans après sa sortie initiale sur Nintendo 3DS, cette réédition de Miitopia permet de redécouvrir ce jeu toujours aussi délicat à décrire. En effet, s’il semble s’adresser à un public relativement jeune, il dispose tout de même de suffisamment d’atouts pour intéresser également des joueurs plus âgés, en quête d’un titre à l’ambiance drôle et décalée. Les amateurs de RPG (jeu de rôle) rigoristes n’y trouveront évidemment pas leur compte, tant du côté de l’atmosphère que des systèmes de jeu. Mais pour les autres, Miitopia peut représenter une porte d’entrée accessible pour s’initier en douceur au genre. Et surtout, ceux qui accrocheront à l’humour et aux possibilités infinies de personnalisation des visages passeront un moment très agréable.

  • - L’éditeur de visages, très riche
  • - La possibilité d’en télécharger en ligne
  • - L’ambiance drôle et décalée
  • - La réalisation technique honnête et colorée
  • - Peu de nouveautés depuis la version 3DS
  • - Un peu trop facile
  • - Assez vite redondant pour ceux qui n’accrocheront pas à l’univers

A partir de 39€99 sur la Fnac.com Acheter

Dévoilée il y a peu dans le cadre d’un Nintendo Direct, la réédition de Miitopia est d’ores et déjà disponible sur la Switch. Voyons ensemble ce que vaut ce dépoussiérage d’un jeu sorti il y a déjà près de 5 ans sur 3DS.

(Jeu testé à partir d’un code Nintendo eShop fourni par l’éditeur)

On pensait les Mii sur la fin, prêts à tirer leur révérence. C’est tout le contraire qui s’est produit il y a quelques semaines, lorsque Nintendo a annoncé le retour de Miitopia pour sa Switch. Le jeu est déjà disponible, mais nécessitait-il vraiment une réédition ? Rappelons qu’il était initialement sorti sur Nintendo 3DS en 2016. Sans marquer les esprits outre mesure à l’époque. Il faut dire que Miitopia ne s’adresse pas à tout le monde. Il s’agit en effet d’un RPG aux systèmes très simplifiés, qui se distingue par sa bonhomie et son humour omniprésent. Les amateurs de scénarios au souffle épique et à l’ambiance pesante de fin du monde passeront donc leur chemin.

À la recherche des visages perdus

Ici, le scénario n’est pas très épais : il est question d’un grand méchant, l’Avatar du mal, qui a volé les visages de tous les habitants. En bon héros, votre quête consistera donc à battre cet antagoniste, afin que tout le monde retrouve son faciès. Ce point de scénario fait écho à l’une des grandes originalités de Miitopia : la possibilité de personnaliser presque tous les personnages que vous rencontrerez.

En effet, si les archétypes de classes de l’équipe que vous constituez au fil de vos pérégrinations sont très classiques – nous y reviendrons un peu plus loin –, vous allez en revanche pouvoir personnaliser finement les Mii, et surtout le visage de quasiment tous les personnages. Ceux de votre équipe donc, mais également les habitants et des antagonistes. Voilà qui ouvre grand la porte à tous les délires possibles et imaginables ! D’autant que l’éditeur de visages est l’une des opérations de cette version Switch : il est désormais beaucoup plus riche, avec un nombre ahurissant d’options pour vos créations. Ceux qui accrocheront au concept passeront à n’en pas douter beaucoup de temps à peaufiner leur Mii !

Une aventure mignonne et originale

Cette possibilité de personnaliser à outrance vos personnages tranche avec la grande simplicité du système de jeu. Car si Miitopia est bien un RPG (jeu de rôle), il propose un gameplay très léger, loin de la complexité et de la profondeur des combats d’un Octopath Traveler pour ne citer que lui sur la même console. On retrouve également en partie cette simplification dans les classes de personnages, avec les bien connus sorcier, guérisseur, combattant, etc. Nintendo a tout de même ajouté une petite pincée d’originalité avec quelques classes beaucoup plus originales, telles que le chanteur ou le scientifique.

Les relations entre les personnages sont un autre élément de gameplay qui distingue Miitopia des productions habituelles. La nécessité de créer des liens entre personnages est d’ailleurs une mécanique assez importante : le fait d’augmenter le niveau d’amitié entre eux permet en effet de débloquer quelques actions spécifiques, comme l’un des personnages qui va protéger l’autre automatiquement en plein combat. A contrario, deux personnages qui ne s’apprécient pas peuvent commencer à se battre… même lorsque vous êtes en train d’affronter des ennemis ! Nous avons vraiment été agréablement surpris par la cohérence des interactions entre les Mii au fur et à mesure de l’évolution de leurs relations.

Un gameplay… assez particulier

Passons maintenant au gameplay (jouabilité). Comme dit plus haut, Miitopia est un RPG aux mécaniques simplifiées. Concrètement, l’exploration est réduite à sa portion la plus congrue. De fait, il n’y a pas vraiment de phase d’exploration à proprement parler, puisqu’on ne peut se déplacer librement que dans certains lieux, tels que les villes. Le reste du temps, vous avancez… en ligne droite.

Côté combats, vous contrôlez uniquement un personnage, les autres agissant automatiquement. Les affrontements conservent tout de même une petite dose de stratégie, dans la mesure où vous pouvez choisir de mettre en retrait les personnages à certains moments pour qu’ils se reposent. Néanmoins, le jeu ne présentant pas un challenge insurmontable, rares sont les moments où on se triture les neurones face à un adversaire vraiment coriace. Il est d’ailleurs dommage que l’ajout du cheval vienne encore faciliter un titre qui n’était déjà pas vraiment compliqué sur 3DS.

Si ce challenge modéré ne détonne finalement pas avec le reste du jeu, nous aurions tout de même apprécié que Nintendo ajoute quelques zones plus corsées pour agrémenter cette réédition. Dans l’ensemble, entre les mécaniques simplifiées de gameplay, l’absence d’exploration et la difficulté mesurée, le jeu pourra paraître répétitif à certains.

Une technique juste comme il faut

Sur le plan technique, il était couru d’avance que Miitopia n’est pas le genre de jeu qui allait permettre à la Switch de cracher ses entrailles. Néanmoins, le titre est très propre sur le plan graphique. L’ensemble reste joliment animé, toujours aussi coloré, et les textures ont évidemment été améliorées et s’affichent désormais en HD. Miitopia n’est pas le plus beau jeu de la Switch, mais cette réédition reste agréable à l’œil. On ne lui en demande pas plus.

Adieu StreePass, bonjour la communauté

On regrette également que l’éditeur n’ait pas étoffé l’aspect multijoueur. Il n’est pas possible de jouer directement avec quelqu’un d’autre en local ou en ligne. Dommage, car Miitopia est typiquement le genre de titre qui serait agréable à parcourir à plusieurs, ne serait-ce que pour faire découvrir à vos amis vos dernières créations de visages.

En revanche, l’aspect communautaire est toujours présent. Sur 3DS, la récupération de nouveaux visages s’effectuait par le biais de la fonction StreetPass. Sur Switch, vous n’aurez plus besoin de courir partout pour en obtenir, puisqu’il est désormais possible de les récupérer en ligne. Et autant vous dire que la communauté est déjà aussi active que créative, avec des créations très variées, allant du visage de Naruto à celui de François Hollande ! Bien sûr, vous pouvez également partager vos propres œuvres si le cœur vous en dit.

Conclusion

Près de cinq ans après sa sortie initiale sur Nintendo 3DS, cette réédition de Miitopia permet de redécouvrir ce jeu toujours aussi délicat à décrire. En effet, s’il semble s’adresser à un public relativement jeune, il dispose tout de même de suffisamment d’atouts pour intéresser également des joueurs plus âgés, en quête d’un titre à l’ambiance drôle et décalée. Les amateurs de RPG (jeu de rôle) rigoristes n’y trouveront évidemment pas leur compte, tant du côté de l’atmosphère que des systèmes de jeu. Mais pour les autres, Miitopia peut représenter une porte d’entrée accessible pour s’initier en douceur au genre. Et surtout, ceux qui accrocheront à l’ambiance pleine d’humour et aux possibilités infinies de personnalisation des visages passeront un moment très agréable.

A partir de 39€99 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.