LaboFnac

Test de Shin Megami Tensei – Strange Journey Redux : Voyage sans retour

SMT_SJR_titre

Rares sont les dungeon-RPG qui peuvent se vanter d'être aussi immersifs et captivants que ce remake de Shin Megami Tensei: Strange Journey. Fort d'un dépoussiérage salvateur, ce spin-off resté inédit en Europe nous scotche à l'écran par son intrigue sombre, ses labyrinthes exigeants et son système de fusion qui n'a rien à envier à celui de Persona 5. Un excellent volet qui ne pèche que par son austérité et son caractère volubile.

Note de la rédaction

  • - Plus immersif que l'original, notamment grâce aux doublages japonais
  • - Potentiellement plus accessible en fonction de la difficulté choisie
  • - Des remaniements graphiques réellement appréciables
  • - Les négociations et l'interface de fusion accessible en permanence
  • - L'ajout des scènes clefs liées au personnage d'Alex
  • - Des labyrinthes plus ingénieux que dans la plupart des dungeon-RPG
  • - Une durée de vie imposante et un final qui dépend de l'alignement du héros
  • - Le donjon additionnel pour les amateurs de gros challenge
  • - Un message écologique encore d'actualité
  • - Une formule qui reste malgré tout assez archaïque
  • - Une mise en route beaucoup trop longue
  • - Bon niveau d'anglais indispensable

A partir de 32€09 sur Fnac.com Acheter

A l'occasion des 25 ans de la franchise Shin Megami Tensei, l'équipe d'Atlus s'est attelée au remake de Strange Journey, un épisode déployé il y a presque 10 ans sur DS sans toutefois parvenir jusque dans notre pays. L'arrivée de cette version améliorée sur 3DS tombe donc à point nommé pour nous permettre de découvrir cet étonnant dungeon-RPG empreint de mysticisme et de science-fiction.
(Ce test a été réalisé sur Nintendo 3DS.)

Ne vous laissez pas tromper par son sous-titre « Redux », cette refonte 3DS est un véritable remake riche en améliorations salvatrices pour un titre qui reste largement méconnu sous nos latitudes. Si la version originale pouvait rebuter à bien des égards, la grande majorité des points sensibles ont fait l’objet de remaniements qui rendent ce voyage futuriste nettement plus appréciable. Un avertissement s’impose néanmoins pour les anglophobes qui auront plutôt intérêt à passer leur chemin, l’appréciation du scénario torturé de Strange Journey passant nécessairement par une très bonne compréhension de la langue de Shakespeare.

SMT_SJR_001

L'envers du décor en guise d'apocalypse

Que l’on soit familier ou non de la version originale, l’intégration de voix japonaises apparaît rapidement comme l’un des éléments les plus profitables à ce remake 3DS. Sachant que la mise en route de cet épisode s’avère particulièrement longue, le caractère nettement plus immersif des discussions aide grandement à surmonter cette introduction fastidieuse pour se concentrer sur les enjeux narratifs captivants de cette aventure singulière. Ayant constaté l’apparition d’une distorsion spatiale au cœur de l’Antarctique, les Nations Unies dépêchent une poignée d’agents spécialisés au pôle sud dans le but de percer à jour l’origine de cette anomalie. Si la mission échoue, la Terre pourrait bien disparaître dans le Schwarzwelt, un dôme d’énergie noire qui menace de consumer la planète toute entière. Munis de leurs précieuses combinaisons Demonica, les agents vont alors découvrir un passage vers des strates labyrinthiques très profondes, miroirs cauchemardesques de notre monde grouillant de démons !

SMT_SJR_002

Converser avec les démons

S’élevant déjà au nombre de 300 sur la cartouche DS de Strange Journey, le bestiaire de ce remake s’agrandit et passe à 350 créatures susceptibles de passer à tout moment du statut d’ennemies à celui d’alliées. Comme le veut le principe de la série, le joueur dispose en effet de la possibilité d’entamer des pourparlers avec les démons afin de procéder à leur recrutement. Dépendant autant de l’alignement de notre personnage que des phases changeantes de la lune, la réussite de ces négociations peut aussi bien mener à l’enrôlement d’une créature qu’à une riposte brutale de sa part, les choix opérés durant ces dialogues étant l’un des éléments les plus prenants du jeu. Obliger l’ennemi à changer de camp s’avère d’autant plus jouissif que chaque monstre possède son propre panel évolutif de sorts et capacités, le seul moyen de survivre dans les donjons étant de s’entourer de familiers aux aptitudes complémentaires pour exploiter les faiblesses élémentaires des adversaires. La combinaison Demonica autorise d’ailleurs à tout moment la fusion des démons capturés suivant la formule qui a fait la réputation de la série. De quoi donner lieu à un nombre faramineux de possibilités, ce qui contribue fortement à personnaliser l’expérience de jeu.

SMT_SJR_003

Permissif ou punitif ?

Parfois boudé pour sa difficulté excessive, Shin Megami Tensei: Strange Journey devient potentiellement plus accessible sur 3DS, à condition d’opter pour un challenge plus permissif. Rien ne vous oblige bien sûr à prendre de telles précautions, mais sachez que le challenge standard du titre se révèle pour le moins ardu, sans compter le défi que représente le donjon optionnel incorporé tout spécialement pour ce remake. Déjà impressionnante si on se limite à la quête principale, la durée de vie peut grimper en flèche dès lors qu’il apparaît indispensable de multiplier les phases de level-up (montée de niveau). Soyez également prévenus que cette version 3DS comporte de nombreuses surprises sur le plan narratif, via l’ajout de scènes majeures relatives à l’arrivée d’Alex dans l’intrigue. Sorte de Némésis invincible qui nous tombe dessus aux plus mauvais moments, cette femme troublante relance considérablement le scénario du jeu en apportant un surcroît de tension qui débouche même sur une fin spéciale réservée aux plus aguerris.

SMT_SJR_004

Une planète à sauver

La grande force du titre réside également dans l’efficacité de son level design (construction des niveaux) qui tranche avec la redondance des labyrinthes générés habituellement de manière procédurale dans la plupart des titres du genre. Même si les donjons de Shin Megami Tensei: Strange Journey Redux sont impitoyables, ils font preuve d’un génie appréciable qui incite à persévérer en redoublant d’astuce pour déjouer les pièges qui nous attendent à chaque tournant. Le potentiel que renferme la combinaison Demonica s’avère ainsi d’autant plus précieux que la tenue peut accueillir de multiples fonctionnalités qu’il n’appartient qu’à nous d’acquérir et de paramétrer. Redoutable mais jamais insurmontable, le défi que représente la survie dans les strates du Schwarzwelt a quelque chose de véritablement addictif qui nous happe constamment en dépit des baisses de rythme causées par des discussions souvent volubiles. La pertinence du système de combat qui repose sur l’exploitation des faiblesses ennemies pour placer des attaques combinées avec ses coéquipiers contribue également au caractère ensorcelant de ce voyage qui, en prime, véhicule un message écologique on ne peut plus d’actualité.

  • SMT_SJR_005
  • SMT_SJR_006
  • SMT_SJR_007
  • SMT_SJR_008
  • SMT_SJR_009
  • SMT_SJR_010
  • SMT_SJR_011

Conclusion

Rares sont les dungeon-RPG qui peuvent se vanter d'être aussi immersifs et captivants que ce remake de Shin Megami Tensei: Strange Journey. Fort d'un dépoussiérage salvateur, ce spin-off resté inédit en Europe nous scotche à l'écran par son intrigue sombre, ses labyrinthes exigeants et son système de fusion qui n'a rien à envier à celui de Persona 5. Un excellent volet qui ne pèche que par son austérité et son caractère volubile.

Note de la rédaction

A partir de 32€09 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.