LaboFnac

Test de Cuphead : une belle peinture non dénuée de petits défauts

Test Cuphead

Légumes énervés, dragon grotesque, fleur dandinante, duo de grenouilles boxeuses qui se métamorphosent en bandit manchot ou encore manège vicieux, telles sont quelques-unes des festivités qui ont lieu dans Cuphead. Armé du pad, on prend le contrôle d'un petit personnage à la tête de mug, et pouvant tirer des projectiles de ses doigts, afin de faire sa fête à un Diable taquin. C'est que ce dernier a eu bon ton de déplumer ce bon Cuphead et son copain Mugman de leur âme - rien que ça ! - les forçant à en retrouver les fragments en zigouillant quelques démons sur Inkwell Isle, notre terrain de jeu du jour. À partir de là, on se retrouve confronté à bon nombre de boss plus étranges et farfelus les uns que les autres, où la mort fait partie de la vie et nous enseigne à la dure les habitudes de chaque diablotin en puissance. Grotesques, ils le sont assurément, mais le résultat est dépeint de bien belle manière.
Chaque tableau de jeu est un ravissement visuel et les animations sont de vraies réussites - pour peu que l'on adhère au cartoon oldschool, évidemment - alors que la musique accompagne toujours parfaitement l'action, en plus de se montrer particulièrement variée. Attention toutefois à la visibilité : les détails sont parfois trop nombreux à l'écran et peuvent rapidement perdre le joueur. Il n'est pas rare que les éléments du décor viennent perturber l'exercice d'équilibriste que devient la lecture des combats, aussi bien contre les boss qu'au cours des niveaux de run and gun résolument moins bien fichus. De quoi créer des situations parfois frustrantes, d'autant que Cuphead est dur. Il ne l'est toutefois pas inutilement, les combats n'ayant pas été corsés par pur sadisme, mais plutôt pour pousser à une maîtrise parfaite des déplacements, tout en laissant la part belle aux réflexes.
Les développeurs n'ont néanmoins pas oublié de donner un peu de choix dans les approches en offrant la possibilité de débloquer des bonus et autres tirs alternatifs au cours des niveaux. Mais le véritable challenge est de terminer les niveaux sans commettre une seule faute, et pourquoi pas débloquer des niveaux de difficulté supplémentaires pour montrer qu'on en a sous la manette. En définitive, Cuphead est un bien joli tableau, et s'il n'est pas dépourvu de quelques craquelures, il mérite néanmoins sa place dans votre bibliothèque, sur PC comme sur Xbox One.

Note de la rédaction

  • - Une direction artistique qui ne laisse pas insensible
  • - La bande-son, variée, qui colle vraiment bien
  • - Nerveux et exigeant, mais jamais cruel
  • - Mise en scène des combats de boss qui fonctionne bien
  • - Lisibilité parfois aux fraises
  • - Quelques combats mal équilibrés
  • - Un peu d'aléatoire qui complexifie ou facilite les rencontres, c'est selon
  • - Les niveaux run and gun largement en deçà

A partir de 19€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.