LaboFnac

Les capteurs photo : le point sur les différentes tailles

La fin d’année 2018 est plus que jamais chargée en matière d’annonces photo, et il y en a surtout pour le plein-format. Mais c’est aussi l’occasion de se replonger dans la technique et de faire un points sur les différents capteurs utilisés par l’industrie.

Depuis la pellicule 35 mm, et comme nous l’expliquions dans notre dossier dédié au plein-format, le 24×36 est devenu le maître étalon dans le domaine des capteurs photo numériques. Il est utilisé par de nombreuses marques et sur des appareils haut de gamme, puisqu’il implique que les appareils auront un format plus imposant que ceux équipés de capteurs plus petits.

photo sensor

© Flickr

Dernièrement, le marché s’est orienté vers les appareils hybrides, et particulièrement ceux dotés de capteurs plein-format, sous l’impulsion de Sony :

Test du Sony A7 R III : un hybride à la hauteur des reflex professionnels
Prise en main du Canon EOS R : la réponse au Nikon Z6 ?
Prise en main du Nikon Z7 : premier pas convaincant sur le marché de l’hybride plein format ?

De l'intérêt des grands capteurs

Si tant de monde cherche à développer un appareil plein-format, c’est parce qu’un grand capteur est intéressant à plusieurs points de vue. D’abord, il permet de capturer plus de lumière qu’un capteur de plus petite taille, grâce à l’installation de photosites plus gros. À l’inverse, les constructeurs peuvent choisir de conserver des photosites de taille similaire, mais de booster la résolution du capteur. Des produits qui peuvent par exemple intéresser les photographes de mode, à la recherche d’une résolution favorisant les très grands tirages.

Capturer plus de lumière, c’est aussi mieux gérer les conditions de basse luminosité. Les grands capteurs s’adressent donc aux astrophotographes et spécialistes du nightscape (paysages nocturnes). La réduction des temps d’obturation offre aussi plus de stabilité. Les grands capteurs sont aussi recherchés par les amateurs de photos grand-angle, puisque l’angle de champ est plus large. Un objectif 28 mm sur un capteur 24×36 n’implique pas de coefficient multiplicateur, alors que sur des capteurs plus petits, il ne sera plus un 28 mm.

Pourquoi opter pour un plus petit capteur ?

Évidemment, les petits capteurs ont aussi leurs atouts. Ils permettent d’abord de réduire la taille des appareils, ce qui a permis l’émergence des appareils compacts à zoom numérique.

Les petits capteurs, dans le cas des appareils à objectifs interchangeables, favorisent également les longues focales grâce à leur coefficient multiplicateur. Les amateurs de téléobjectifs y trouveront leur compte, puisqu’un 50 mm sur un micro 4:3, par exemple, correspond un 100 mm. Pour ceux qui recherchent une grande profondeur de champ, c’est-à-dire avec la plus grande zone nette possible, les petits capteurs sont également plus pertinents que les capteurs plein-format.

Les types de capteurs

Comme nous l’évoquions plus haut, le plein-format constitue une référence en matière de capteurs. Nous en avons détaillé les caractéristiques dans ce dossier dédié.

Les capteurs moyen-format

Ils sont plutôt rares, et très onéreux, mais les appareils numériques moyen-format refont un peu parler d’eux. Il y a par exemple la gamme GFX de Fujifilm, avec un capteur de 43,8 x 32,9 mm, ou Hasselblad, qui exploite un capteur de mêmes dimensions.

Les capteurs APS-C

L’APS-C se retrouve partout. Il est l’alternative principale au plein format, et il y a quelques variantes dans ce format. Chez Nikon, l’APS-C mesure environ 23,5 x 15,6 mm, tandis que chez Canon, il mesure environ 22,3 x 14,9 mm. Ceux de Fujifilm, les X-Trans, installés sur les X-T3 ou X-H1, font la même dimension que ceux de Nikon. Même chose pour l’APS-C de Sony, présent sur la gamme A6xxx.

Les capteurs 4:3

Le système micro 4:3 correspond à un format de capteur moins large, mais plus haut. Il est principalement soutenu par deux constructeurs : Olympus et Panasonic. Ce capteur mesure 17,3 x 13 mm et équipe des produits comme les Panasonic Lumix G9, GH5, ou Olympus OM-D E-M1, E-M5. Le Canon G1X, par exemple, s’équipe aussi d’un capteur 4:3, mais un peu plus grand : 18,7 x 14 mm.

photo sensor size

© Wikipedia Commons

Les capteurs 1 pouce

Le capteur 1 pouce est un peu moins répandu que les précédents. On retrouvait ce capteur de 13,2 x 8,8 mm sur la défunte gamme Nikon 1, mais les très appréciés RX100 continuent de le représenter, tout comme les TZ100 et TZ200 de Panasonic. Canon s’en sert aussi sur les gammes G5 X, G7 X ou G9 X. Bref, un choix privilégié pour les compacts experts.

Les capteurs 1/1,7 pouce

Avec des dimensions de 7,6 x 5,7 mm, ce capteur se destine aux compacts de milieu de gamme, tels que certains PowerShot de Canon, ou des LX de Panasonic.

Les capteurs 1 /2 pouce

Mesurant 6,4 x 4,8 mm, ce type de capteur équipe lui aussi des compacts, notamment chez Fujifilm.

Les capteurs 1 /2,3 pouce et moins

Il mesure 6,16 x 4,62 mm et est notamment présent sur les Fujifilm FinePix, ainsi que sur les derniers Sony HX95 et HX99, ainsi que sur des compacts abordables de toutes marques. Plus intéressant, ces capteurs de petites tailles sont installés dans certains smartphones. Il existe aussi des capteurs d’environ 1 /2,5 pouce, eux aussi présent sur des mobiles en tout genre. La plupart sont d’ailleurs fournis par Sony.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste

    Contenus associés

    Partager ce guide :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.