LaboFnac

Comment choisir une caméra de surveillance adaptée à vos besoins ?

Les vacances d'été battent leur plein et s'éloigner de son domicile peut être source d’inquiétude. Depuis quelques années, les dispositifs de surveillance ont le vent ne poupe et permettent de garder un œil sur sa maison, son appartement ou son jardin. Alors que les références se multiplient, il peut être difficile de s'y retrouver et de faire le bon choix. On fait le point sur les éléments à retenir avant de s'équiper.

Longtemps réservées aux entreprises, les caméras de surveillance s’orientent depuis quelques années vers le grand public. Plus prudents, les particuliers sont de plus en plus nombreux à opter pour ce type de solution et le marché est en croissance depuis plusieurs années : d’après Market Research Future, le marché des caméras de surveillance domestique pèsera d’ailleurs 1,3 milliard de dollars à l’horizon 2023. Face à la demande, les fabricants multiplient les modèles accessibles rand public. Ils profitent également du boom des objets connectés et de la démocratisation de la maison connectée pour se faire une place dans les foyers français.

Toutefois, il n’est pas évident de s’y retrouver dans la jungle des références disponibles et de choisir la caméra de surveillance vraiment adaptée à ses besoins. Alors que les vacances d’été sont propices aux cambriolages, on vous explique comment choisir le bon modèle pour surveiller votre domicile.

Google Nest Cam IQ intérieure

© Thomas Estimbre / LaboFnac

Pour se rassurer et dissuader

Le risque zéro n’existe pas, mais le fait d’opter pour un dispositif de vidéosurveillance permet de sécuriser son domicile et notamment de rassurer face à la crainte des cambriolages. Alors que la gendarmerie peut veiller sur votre domicile avec « l’opération tranquillité vacances », la caméra de sécurité va permettre de garder un œil sur son intérieur et son extérieur, directement depuis un site web ou une application mobile, et ce, partout dans le monde.

Plusieurs critères sont à prendre en compte au moment de faire son choix. Pour ce guide, nous nous intéressons aux caméras de vidéosurveillance aussi appelées caméras IP. Ces dernières sont connectées à Internet et vont ainsi autoriser un suivi en temps réel ou l’accès à des fonctions dans le cloud. Les modèles grand public peuvent être installés et configurés en quelques minutes, sans l’intervention d’un professionnel.

Google Nest Cam IQ intérieure

© Google Nest

Concernant le budget, on peut en trouver à partir de quelques dizaines d’euros et jusqu’à plusieurs centaines d’euros. L’écart peut venir de la qualité du produit, la marque et les fonctionnalités proposées. À noter que les fabricants proposent également des systèmes de vidéosurveillance, des kits tout-en-un plus onéreux qui embarquent plusieurs éléments en plus de la caméra, tels des capteurs d’ouverture de portes et fenêtres ou des alarmes plus puissantes.

Quelles caractéristiques prendre en compte ?

Après avoir défini son budget, il est temps de s’intéresser aux critères à prendre en compte avant de faire son choix.

Pour l’intérieur ou l’extérieur ?

L’emplacement de la caméra de surveillance est le premier critère important à prendre en compte. Les fabricants proposent des modèles destinés à l’intérieur ou spécialement pensées pour l’extérieur. Les caractéristiques et les attentes seront différentes.

Avec ou sans-fil ?

La question va se poser au moment de faire son choix entre un modèle filaire avec port Ethernet ou Wi-Fi. Certains modèles offrent les deux solutions, ce qui est forcément un plus appréciable. Il sera également question de fil pour l’alimentation. Si la plupart des modèles optent pour un adaptateur secteur, il est possible de trouver des caméras équipées d’une batterie rechargeable.

Quelle définition/qualité d’image ?

Les caméras IP se sont longtemps contentées d’une définition standard (SD). On trouve désormais de plus en plus de modèles capables de délivrer un flux (ou enregistrer) en HD (720p), Full HD (1080p) ou 4K Ultra HD. La majorité des alertes pouvant avoir lieu la nuit, on privilégiera une bonne qualité d’image en infrarouge. On accordera également de l’importance à des éléments comme le champ visuel ou l’autofocus. Concernant l’objectif, on optera pour une caméra fixe ou motorisée selon les besoins. Sans surprise, les modèles offrant l’image la plus détaillée sont également les plus onéreux. Certains proposent un capteur 4K, mais délivrent une image Full HD dans laquelle il est possible de zoomer sans perte de qualité.

Arlo Pro 2

© Arlo

Quelle qualité audio ?

Si ce n’est pas vraiment l’argument numéro un, une bonne qualité audio pourra être importante en fonction de l’utilisation de la caméra. Un bon micro pourra permettre d’identifier plus facilement les voix et le haut-parleur n’est pas à négliger pour envoyer un avertissement vocal. Enfin, la caméra peut disposer d’une alarme.

Stockage local ou dans le cloud ?

Les caméras de surveillance peuvent disposer d’un port microSD qui permettra d’enregistrer ses flux vidéo ou proposer une offre de sauvegarde dans le cloud. Alors que la première n’est pas la plus sécurisée – le dispositif peut être volé -, le fait d’opter pour une offre de sauvegarde dans le nuage peut entraîner un surcoût (il existe des offres gratuites via le cloud). Certains fabricants proposent également des sauvegardes sur un NAS ou serveur FTP.

L’application

Pour un suivi à distance ou recevoir des alertes, les caméras sont le plus souvent accompagnés d’une application mobile. Certaines pourront se démarquer au niveau des fonctionnalités proposées et de la facilité d’utilisation.

La consommation

Voici un élément à ne pas négliger si vous êtes amenés à utiliser une caméra de surveillance toute l’année. Une caméra avec une consommation électrique mesurée évitera de voir sa facture d’électricité s’envoler.

Pour rappel, un particulier peut installer des caméras à son domicile pour en assurer la sécurité. La CNIL précise que ces dispositifs ne sont pas soumis aux règles de la protection des données personnelles ni à celles du code de la sécurité intérieure. En revanche, ils doivent respecter la vie privée des voisins, des visiteurs et des passants.

Pour son appartement/maison

Pour sa maison ou son appartement, on privilégiera une caméra discrète équipée d’une tête rotative. Les caméras dômes pourront notamment séduire en s’intégrant plus facilement dans votre intérieur. Ces dernières peuvent également embarquer un objectif fisheye qui permettra de profiter d’une vue à 180°.

Une bonne qualité d’image est à privilégier, de jours comme de nuit. On veillera donc à ce que la caméra propose un système d’éclairage infrarouge suffisamment performant pour offrir des images de qualité une fois la nuit tombée. Concernant l’alimentation, une caméra fonctionnant sur batterie peut être perçu comme une solution de facilité. Néanmoins, elles coûtent plus cher et il faudra procéder à une recharge régulière. Si l’emplacement le permet, on pourra préférer un modèle à brancher sur secteur, plus abordable et qui permet une utilisation sans concession (qualité d’image, alertes…).

Caméra Intérieure 360° Bosch

© Bosch

Autre atout pour une caméra d’intérieur, la présence d’une fonctionnalité de reconnaissance faciale. Une fonction appréciable pour profiter d’une caméra intelligente et recevoir des alertes adaptées. Pour le stockage, on privilégiera une solution dans le cloud qui apporte plus de souplesse. Selon le fabricant, un abonnement payant pourra être requis pour profiter de l’ensemble des fonctionnalités (définition des vidéos et images, système d’alertes…).

Au niveau des accessoires, on pourra par exemple associer la caméra à des détecteurs d’ouverture de porte. Parmi les références du marché, on retiendra la Caméra Intérieure 360°  de Bosch qui, comme son nom l’indique, propose une détection à 360°. Chez Nest (Google), on retiendra la Nest Cam IQ intérieure ou la Nest Cam Indoor. Les utilisateurs ayants besoin de plusieurs caméras pourront se tourner vers les kits Arlo de Netgear. Chez Logitech, on pourra noter la présence au catalogue de la Circle 2, une caméra proposée en version filaire ou sans fil. Cette dernière peut se montrer polyvalente grâce à ses nombreux accessoires.

Pour éviter les cambriolages nocturnes

On se rapprochera ici des technologies et fonctionnalités proposées par les caméras d’intérieur. Toutefois, il faudra veiller à choisir un modèle avec une excellente qualité d’image en infrarouge. On optera aussi pour une caméra équipée d’un bon micro, d’un haut-parleur correct et d’une alarme puissante d’au moins 90 décibels et plus de 100 pour les meilleurs modèles.

Logitech Circle 2

© Logitech

Pour surveiller votre porte

Pour surveiller l’entrée, le modèle pourra varier selon que l’on habite une maison (caméra extérieure) ou un appartement (caméra intérieure). Quoi qu’il en soit, on optera pour un modèle dissuasif et sans fil qui pourra être relié à un interphone ou une sonnette. Une caméra fixe fera l’affaire, mais on veillera à choisir un modèle équipé d’une détection intelligente des visages.

YI Outdoor Camera

© YI Technology

Attention, des précautions sont à prendre lors de l’installation du dispositif. Par exemple, la CNIL indique que les images sont consultées uniquement en cas d’incident (vandalisme, dégradation, agression, etc.) et ne doivent pas servir à « surveiller » en temps réel les allées et venues des résidents ou des visiteurs. Le constructeur Yi Technology pourra se démarquer avec ses modèles abordables pour l’intérieur ou l’extérieur.

Notez également que certains constructeurs proposent des sonnettes connectées, parfois compatibles avec une serrure connectée elle aussi. Si la plupart sont adaptées aux maisons individuelles, tels les modèles de Ring ou de Netatmo puisqu’elles remplacent un carillon traditionnel, d’autres peuvent être placées sur une porte standard. Le judas connecté Ring Door View Cam remplace un œilleton traditionnel et inclut une caméra Full HD. Toutes les sonnettes en sont équipées et peuvent donc servir de caméra de surveillance.

Si vous avez un jardin

Pour le jardin, on passe à une caméra extérieure qui présentera des caractéristiques spécifiques. Ainsi, il faudra ici opter pour un modèle robuste et capable de résister à des conditions difficiles. On trouve notamment des caméras certifiées IP66 résistantes à la poussière et aux jets d’eau qui trouveront naturellement leur place en extérieur. Généralement, ces modèles sont plus imposants (caméras tubes) et sont proposés avec un système de fixation adapté. On choisira d’ailleurs un modèle dissuasif, motorisé et offrant une bonne qualité d’image. Le champ visuel pourra également avoir son importance, de même que la vision nocturne.

Il faudra ici s’orienter vers un modèle conçu pour l’extérieur comme la Nest Cam IQ extérieure de Google ou la Netgear Arlo Pro 2.

Contenus associés

Partager ce guide :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.