LaboFnac

Comment accéder et regarder la TV française depuis l’Europe ?

Lorsqu'on est à l'étranger, on peut être amené à vouloir accéder à la TV française et il n'est pas toujours facile de trouver l'outil adapté pour répondre à ses besoins. On fait le point sur les principales solutions qui permettent de regarder les chaînes françaises et d'accéder à ses contenus en ligne depuis l'Europe.

Il est simple d’accéder aux chaînes françaises depuis l’Hexagone, de nombreuses options étant proposées aux utilisateurs. En revanche, les choses peuvent se compliquer dès lors que l’on décide de programmer un voyage à l’étranger. Voici les principales solutions qui permettent d’accéder aux chaînes françaises et services de vidéo à la demande depuis l’Union européenne.

Ce dossier ne détaille pas les options proposées en dehors de l’Union européenne ou contraires aux conditions d’utilisations des services.

Télécommande

© Photo by JESHOOTS.com from Pexels

Les solutions pour accéder aux chaînes françaises en Europe

Pour les voyageurs et les courts déplacements :

– Les applications des opérateurs

Pour qui dispose d’un abonnement Internet en France, le plus simple peut être de se tourner vers le service TV de son fournisseur d’accès Internet. La plupart des FAI proposent des applications qui permettent de profiter de ses contenus depuis l’Union européenne (et l’EEE). Ces derniers ont anticipé la mise en place de nouvelles règles visant à assurer la portabilité des services au sein de l’UE (voir ci-dessous) en permettant aux abonnés d’accéder à leurs programmes lorsqu’ils voyagent. Orange confirme par exemple que son service chaînes TV est accessible depuis l’Union européenne (France incluse) pour ses clients TV Orange, tout comme le service B.tv de Bouygues Telecom qui est disponible pour les clients forfaits Bouygues Telecom, cartes prépayées Bouygues Telecom et Bbox depuis l’Europe.

– Des services payants pour voir ses programmes préférés

La plateforme Molotov s’impose comme une solution de choix pour accéder à des contenus et le service permet à ses utilisateurs de regarder les chaînes françaises lorsqu’ils sont en déplacement dans l’Europe. Cette décision, liée à la nouvelle réglementation européenne, se limite toutefois aux abonnés payants. Il faudra donc souscrire à au moins une option sur Molotov pour regarder des contenus dans un pays de l’Union européenne.

Le service précise que la portabilité est réservée aux résidents français. Il faut s’enregistrer avec une carte bancaire française ou justifier de sa résidence française pour en profiter. Enfin, les abonnés à des plateformes payantes de streaming comme myCanal pourront accéder au service depuis les pays de l’UE.

Pour les séjours de longues durées (voyages, résidence secondaire…)

– L’option satellite

La télévision sur IP prend le pas sur celle par satellite, mais cette dernière solution reste intéressante pour bon nombre d’utilisateurs. En effet, il peut être intéressant de recevoir ses chaînes par satellite via Fransat ou TNTSAT. Si l’accès aux chaînes gratuites de la TNT par satellite est gratuit, il faudra disposer du matériel d’accès (parabole, décodeur et carte d’accès).

Satellite

© Creative Commons

En France, Fransat du groupe Eutelsat et TNT SAT du groupe Canal+ sont les deux principaux services de télévision par satellite. À noter que l’option ne s’adresse pas forcément aux expatriés et peut flirter avec les conditions d’utilisation. TNT SAT explique « les chaînes de la TNT diffusées par satellite ne peuvent être reçues qu’en France métropolitaine pour protéger les détenteurs de droits sur les programmes. Aussi, les chaînes de la TNT sont cryptées et les décodeurs TNT SAT sont commercialisés uniquement en France ».

L'UE a simplifié la portabilité des services numériques

La Commission européenne a simplifié la vie des citoyens de l’Union européenne en adoptant de nouvelles règles concernant la portabilité des services numériques. Depuis le 1er avril 2018, les Européens – membres d’un pays de l’UE – peuvent continuer à profiter de leurs abonnements numériques lorsqu’ils se déplacent dans d’autres pays de l’UE. La mesure s’applique à « tous les services de contenu en ligne fournis contre rémunération (musique, jeux vidéo, livres électroniques et télévision) ». En revanche, les services gratuits ne sont pas concernés et c’est aux diffuseurs d’offrir ou non la portabilité.

Homme smartphone

© Creative Commons

Concernant la télévision française, les fournisseurs d’accès à Internet de l’Hexagone permettent d’accéder à leur service TV depuis l’Union européenne. Toutefois, cette méthode ne s’applique que pour des séjours de courte durée. Le règlement voté par le Parlement européen précise que la portabilité est limitée aux déplacements « temporaires », sans pour autant établir un nombre maximum de jours passés à l’étranger. Il faut donc se rapprocher de ses fournisseurs de service pour en savoir plus, ces derniers étant chargés de mettre en place des mesures de contrôle auprès de leurs abonnés.

Ainsi, ils peuvent vérifier le pays de résidence en contrôlant le détail de la facturation, l’existence d’un contrat Internet ou l’adresse IP de l’abonné et suspendre le service en cas d’abus.

Les services payants sont plus facilement accessibles depuis l'Europe

Le règlement voté par Bruxelles concerne des services comme Netflix, Spotify, myCanal ou Molotov. Depuis le 1er avril 2018, il est donc possible de voyager dans toute l’Union européenne et de profiter de ses abonnements numériques.

Dans le cas de Netflix, la plateforme explique qu’il « suffit de disposer d’une connexion Internet stable » pour profiter du service en voyage. Au sein des pays de l’Union européenne, Netflix propose des contenus identiques à ceux de votre pays d’origine pendant une période limitée. À l’issue de cette période, dont la durée n’est pas précisée, l’abonné aura uniquement accès aux séries TV et films disponibles dans son pays de destination.

Concernant myCanal, il est possible d’accéder aux contenus sur l’application et le site lors de ses déplacements en Europe. Enfin, une plateforme comme Molotov propose des options payantes pour accéder à la « télé » depuis les pays de l’Union européenne, comme nous le mentionnions plus haut.

Pour aller plus loin : logiciels, VPN...

La solution privilégiée par de nombreux usagers consiste à utiliser un VPN. Pratiques et simples à utiliser, les services sont nombreux – gratuits et payants – et offrent plusieurs avantages, dont celui de contourner les géoblocages. Cela permet d’accéder à de nouveaux contenus ou de profiter d’un service qui n’est pas encore disponible dans son pays d’origine. Si la solution existe, il est difficile de vous la conseiller, car elle implique le plus souvent de violer les conditions d’utilisation des services vidéo.

Certaines plateformes sont encore peu regardantes sur cette pratique, mais d’autres, comme myCanal, précisent que l’utilisation d’un VPN n’est pas autorisée « pour des raisons de sécurité ». Il en va de même pour les sites de streaming qui proposent d’accéder à des chaînes et qui font régulièrement l’objet de fermetures.

Enfin, des logiciels proposent aussi de regarder des chaînes et télécharger des contenus en replay. L’un des plus célèbres s’appelle Captvty, il permet d’accéder aux directs ainsi qu’aux offres de télévision de rattrapages des chaînes. À noter que le direct ne semble pas fonctionner depuis l’étranger. La question de sa légalité est régulièrement posée et l’outil a déjà fait l’objet de poursuites. Disponible depuis plusieurs années, Captvty se défend sur son site et son développeur assure que « Captvty est un outil légal eu égard aux législations française et européenne ». À noter que des DRM peuvent parfois limiter l’accès à certains contenus.

Contenus associés

Partager ce guide :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.