LaboFnac

Football : les objets connectés incontournables pour les fans du ballon rond

Football

Grande tendance dans l’univers du sport, les objets connectés permettent de suivre l’activité de ceux qui les portent. Aux classiques calculs du rythme cardiaque, des calories consommées ou encore des distances parcourues qu’offrent les bracelets grand public s’ajoutent des fonctionnalités réservées à des disciplines précises. Et le football, à l’honneur cette année avec l'organisation du mondial 2018, n’échappe pas à la règle.

Hublot Big Bang Referee

Les arbitres qui officieront lors du prochain Mondial de football seront équipés d’une montre qui leur sera dédiée. Fabriquée par l’horloger suisse Hublot, cette Big Bang Referee 2018 FIFA World Cup Russia tourne sous Wear OS (ex-Android Wear), est étanche et dotée d’un GPS. Ce modèle, dont une édition limitée est également disponible auprès du grand public fortuné (comptez 4200 euros tout de même), sera connecté à la Goal Line Technology. Grosso modo, les arbitres auront accès aux données d’arbitrage vidéo depuis leur montre. Pratique.

Hublot BIG BANG REFEREE 2018 FIFA WORLD CUP RUSSIA

© Hublot

Adidas Telstar 18

L’équipementier officiel du Mondial 2018 a dévoilé en fin d’année dernière le design du ballon qui roulera sur les terrains russes. Répondant au petit nom de Telstar 18, celui-ci ne sera pas un ballon connecté à proprement parler : sur le terrain, il se comportera comme un ballon standard. Mais il offre une petite fonctionnalité bonus à destination des fans qui investiront quelque 150 euros dans l’engin. Sa puce NFC incluse permet en effet de lancer une “expérience” sur un quelconque smartphone doté d’une puce sans contact (Android et iOS). Elle consiste en informations supplémentaires sur le ballon, sur les produits Adidas, mais aussi en quelques défis plus ludiques qui devraient être ajoutés à l’expérience au démarrage du Mondial.

Adidas Tesltar &8

© Adidas

DribbleUp Smart Soccer Ball

Financé sur Kickstarter et disponible depuis la fin de l’année dernière, le Smart Soccer Ball de DribbleUp, à qui l’on doit également un ballon de basket connecté, apporte des fonctionnalités bien plus riches aux joueurs. Plutôt destiné aux débutants, il est dépourvu de capteurs mais est relié au smartphone via un simple QR Code. Une application de coaching lancée sur le mobile ou sur une tablette, couplée à la caméra, se charge de suivre les mouvements du joueur et de lui délivrer une note en fonction de ses performances. Corollaire : il faut jouer devant la caméra du téléphone (DribbleUp fournit un trépied pour fixer le mobile) qui peut d’ailleurs être connecté à un téléviseur. C’est donc un dispositif essentiellement destiné aux joueurs souhaitant progresser en solo, mais pas utilisable durant les matchs. Comptez une centaine de dollars pour vous l’offrir.

DribbleUp

© DribbleUp

Zepp Play Soccer

Retour sur le terrain avec le Zepp Play Soccer. Ce petit boîtier connecté, à placer dans la chaussette du joueur (un support est fourni), est truffé de capteurs. Il surveille donc les statistiques du joueur : temps actif durant le match, nombre et vitesse des tirs, temps et rapidité de sprint… Toutes ces données sont enregistrées au sein de l’app et couplées aux résultats des parties. Il est possible d’équiper plusieurs joueurs d’un capteur afin de retrouver des statistiques par équipe. L’autonomie de ces boîtiers, facturés 120 euros et connectés en Bluetooth à des appareils Apple ou Android, est estimée à 40 heures.

Zepp Play Soccer

© Zepp

Digitsole Run Profiler

Les objets connectés s’invitent jusque dans les chaussures des joueurs. Digitsole, spécialiste du genre, propose des Run Profiler destinées prioritairement aux coureurs, mais également adaptées aux sports d’équipe. Les semelles embarquent des capteurs permettant de tracker distance parcourue, calories brûlées et vitesse, mais pas seulement. Les accessoires analysent notamment les foulées, mesurant leur force d’impact, leur type, et détectant les risques de blessures. Les Run Profiler, disponibles au prix de 99 euros, sont compatibles avec une application Android ou iOS et se connectent au smartphone en Bluetooth.

Digitsole Run Profiler

© Digitsole

La gélule connectée BodyCap

Dédiée initialement aux footballeurs, la gélule connectée a fait ses débuts dans l’univers professionnel il y a presque trois ans. Développée par la startup caennaise BodyCap, celle-ci a été essayée pour commencer par quelques joueurs de Ligue 1 avant d’être adoptée dans le cadre du Tour de France 2017. L’objet connecté, à ingérer avant l’effort, capte “de l’intérieur” la température du corps afin de mesurer ses variations durant l’activité. Une observation permettant d’adapter les mesures de récupération, par exemple avec l’usage de la cryothérapie. Il est à noter que BodyCap a également surveillé l’astronaute Thomas Pesquet avec un capteur porté au bras, qui s’est chargé de mesurer sa température, sa tension artérielle et de monitorer ses mouvements durant son séjour dans l’espace.

BodyCap

© BodyCap

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion

Contenus associés

Partager ce guide :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.