LaboFnac

Test Labo des performances WiFi : tous les smartphones sont-ils égaux ?

Comme vous le savez, notre protocole de tests Labo dédié aux smartphones est riche de nombreuses mesures. Écran, performances, autonomie, audio, radio, photo/vidéo et autonomie : tous ces points sont évalués à l’aide d’outils spécifiques. Mais comme tout protocole, il peut être enrichi de nouvelles mesures. Elles permettent de départager toujours plus précisément les téléphones qui passent entre nos mains. C’est dans cette optique que nous avons décidé de commencer à évaluer les performances WiFi des smartphones.
Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le protocole pour ce nouveau type de mesures, ainsi que les résultats obtenus par les premiers appareils sélectionnés pour ce galop d’essai.

WiFi

© CC

De nos jours, tous les smartphones sont compatibles avec le WiFi. Néanmoins, à y regarder de plus près, tous ne sont pas pour autant logés à la même enseigne. En effet, les fiches techniques ne le mentionnent pas toujours clairement, mais il existe différentes normes de WiFi, et les smartphones sont rarement compatibles avec toutes. Vous pourrez ainsi lire dans les descriptifs de vos appareils qu’ils supportent le WiFi 802.11 suivi de différentes lettres. Ces chiffres correspondent aux normes établies par l’IEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), dont le groupe de travail 11 du comité 802 a normalisé, à la fin des années 1990, les réseaux sans-fil locaux. Cette norme WiFi 802.11 s’est d’abord montrée, en 1999, sous sa version a : ainsi naissait le WiFi 1, qui promettait alors des débits théoriques jusqu’à 54 Mbps ! Les temps ont changé depuis, et les WiFi 802.11 b (WiFi 2), puis g (WiFi 3), n (WiFi 4, en 2009) et enfin ac (WiFi 5, depuis 2014, jusqu’à 1300 Mbps) s’y sont ajoutés.

Notre protocole Labo

Nous avons de notre côté choisi d’évaluer les performances WiFi de plusieurs smartphones. Nous avons opté pour un échantillon de modèles variés, avec des entrées de gamme et des références plus huppées, plus ou moins récentes, afin d’observer les différences de résultats. Nous avons donc retenu les :

– Apple iPhone 6s
– Oppo RX17 Neo
– Nokia 3.1 Plus
– Echo Dune
– Honor 10 Lite
– Samsung Galaxy J4+

Nous avons choisi de mesurer plusieurs éléments. Nous commençons par évaluer la sensibilité WiFi en transmission, c’est-à-dire à l’envoi de données en WiFi et la sensibilité en réception. Nous poursuivons avec une mesure de directivité, qui vise à vérifier si le smartphone doit être orienté vers la source WiFi pour le capter correctement. Ces données permettent d’aboutir à une note globale déterminée pour chaque standard. Elles n’incluent pas de note de débit, nos mesures actuelles ne permettant pas d’établir des différences significatives entre les produits.

Nos différentes mesures sont réalisées sur cinq standards : WiFi a, WiFi b, WiFi g, WiFi n et WiFi ac. Ces normes fonctionnent sur des bandes de fréquences que l’on peut parfois observer sur les fiches techniques des smartphones : uniquement (autour de) 2,4 GHz pour les WiFi a, b et g, 2,4 GHz et/ou 5 GHz pour le WiFi n, et enfin 5 GHz pour le WiFi ac. Pour l’heure, nous évaluons les performances des mobiles uniquement en WiFi 2,4 GHz, et simulons le 5 GHz pour le cas des WiFi n et ac. La bande de fréquence 2,4 GHz s’étalant en réalité de 2412 à 2484 MHz, nous procédons pour chaque type de WiFi à des relevés en début (2,412 GHz), milieu (2,437 GHz) et fin de bande (2,473 GHz). Un paramètre d’autant plus important que l’utilisateur, en conditions réelles, ne maîtrise pas la partie de la bande utilisée.

Les résultats

Plusieurs éléments émergent à la lecture des résultats que vous pourrez retrouver en détail ci-dessous. Ils mettent d’abord en lumière un premier point : tous les smartphones sont loin de prendre en charge l’intégralité des standards WiFi. En entrée de gamme notamment, les Nokia 3.1, Echo Dune et Honor 10 Lite font l’impasse sur les WiFi a et ac. Malgré son âge, l’iPhone 6s – au positionnement premium à sa sortie – est compatible avec tous les standards testés, de même que le RX17 Neo, testé cette année.

On constate que les smartphones ne sont pas logés à la même enseigne en termes de résultats. Nos mesures mettent en lumière des performances globalement meilleures, tous modèles confondus, avec les WiFi b et g. L’iPhone 6s fait exception, notamment en raison d’une performance moindre en réception avec le WiFi b. En revanche, on peut voir que le smartphone d’Apple fait encore moins bien avec les WiFi n et ac, tandis qu’un modèle tel que l’Oppo RX17 Neo offre une très bonne sensibilité sur le WiFi n en transmission. Nous avons récapitulé l’ensemble des notes dans les tableaux ci-dessous.

  • L’iPhone 6S
 Note de sensibilité en réceptionNote de sensibilité en transmissionNote de directivitéNote finale
Standard 802.11 a2,74,243,8
Standard 802.11 b3,38,466,3
Standard 802.11 g5,27,987,3
Standard 802.11 n1,43,933,1
Standard 802.11 ac1,23,743,2
  • L’Oppo RX17 Neo
 Note de sensibilité en réceptionNote de sensibilité en transmissionNote de directivitéNote finale
Standard 802.11 a2,43,133,0
Standard 802.11 b8,68,467,5
Standard 802.11 g7,08,898,4
Standard 802.11 n2,28,366,0
Standard 802.11 ac1,55,254,4
  • Le Nokia 3.1 Plus
 Note de sensibilité en réceptionNote de sensibilité en transmissionNote de directivitéNote finale
Standard 802.11 a////
Standard 802.11 b7,78,867,6
Standard 802.11 g7,19,598,9
Standard 802.11 n1,63,933,0
Standard 802.11 ac////
  • Echo Dune
 Note de sensibilité en réceptionNote de sensibilité en transmissionNote de directivitéNote finale
Standard 802.11 a////
Standard 802.11 b2,66,645,0
Standard 802.11 g7,08,898,4
Standard 802.11 n2,33,833,1
Standard 802.11 ac////
  • Honor 10 Lite
 Note de sensibilité en réceptionNote de sensibilité en transmissionNote de directivitéNote finale
Standard 802.11 a////
Standard 802.11 b109,068,2
Standard 802.11 g8,29,599,2
Standard 802.11 n1,63,322,5
Standard 802.11 ac////
  • Samsung Galaxy J4+
 Note de sensibilité en réceptionNote de sensibilité en transmissionNote de directivitéNote finale
Standard 802.11 a////
Standard 802.11 b3,09,567,0
Standard 802.11 g3,49,8108,4
Standard 802.11 n1,12,021,7
Standard 802.11 ac////
  • test WiFi Echo Dune
  • test WiFi Honor 10 Lite
  • test WiFi iPhone 6s
  • test WiFi Nokia 3.1 Plus
  • test WiFi Oppo RX17 Neo
  • test WiFi Samsung Galaxy J4+

Quid du WiFi 6 ?

Le WiFi 6, estampillé 802.11 ax, est tout juste disponible et présent dans un petit échantillon de smartphones, tels les Samsung Galaxy S10 et Note 10, l’Asus ROG Phone 2 – Asus produit des routeurs compatibles – ou les iPhone 11. Pour en profiter, il faut néanmoins un équipement compatible, c’est-à-dire une box Internet pourvue du WiFi 6. C’est le cas de la box SFR 8, disponible depuis l’été dernier, et de la prochaine Livebox d’Orange, attendue d’ici la fin de l’année. Côté usage, le WiFi 6 autorise des débits plus élevés (en théorie, jusqu’à 9,6 Gbps), mais aussi la connexion de davantage d’appareils sur un même réseau en simultané et sans ralentissement, sans oublier une sécurité accrue grâce au support de nouvelles normes de chiffrement. Bien sûr, nous n’inclurons cette norme dans nos mesures que lorsqu’elle sera généralisée.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion

Contenus associés

Partager ce guide :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.