LaboFnac

Test de la Kodak Photo Printer Dock : un format séduisant, mais des résultats imparfaits

Test de la Kodak Photo Printer Dock : un format séduisant, mais des résultats imparfaits

La Kodak Photo Printer Dock, ou plutôt ses diverses variantes, a tout pour plaire. Un format relativement compact permettant de la ranger facilement, le fonctionnement avec des consommables pas trop onéreux, un temps d'impression réduit, une connectique complète et une application associée efficace : autant d'atouts qui séduisent. En revanche, en imprimant des photos au format 10 x 15 cm, elle joue sur le terrain des imprimantes multifonctions avec bac dédié à ce format, et a tendance à faire un peu moins bien. Colorimétrie moins maîtrisée et contours moins nets sont au menu, et sauf à chercher un produit réellement peu encombrant, on aura tendance à conseiller l'usage d'un modèle plus grand et plus performant, et souvent même moins onéreux.

Note de la rédaction

  • - Connexion simple au mobile
  • - Application complète et ergonomique
  • - Impression rapide
  • - Colorimétrie moyenne
  • - Dégradés imprécis

A partir de 119€99 sur Fnac.com Acheter

Kodak ne se contente pas d'une Photo Printer Mini, qui permet d'imprimer des photos au format carte de crédit. La marque au logo jaune et rouge propose un modèle plus classique, baptisé Printer Dock et décliné en plusieurs références, adaptées aux iPhone ou aux smartphones Android. Car s'il est possible d'utiliser l'appareil sans mobile, c'est bien avec un smartphone (connecté physiquement ou en WiFi) que la machine trouve tout son sens. La machine fournit des impressions au format standard 10 x 15 cm et s'appuyant sur le procédé de la sublimation thermique. Peut-elle rivaliser avec les imprimantes grand format spécialisées dans l'impression de photos, et plus simplement, fournit-elle des résultats convaincants ? Réponse après le test de la bête.

L'ergonomie et la mise en service

Contrairement à la Printer Mini, l’imprimante Kodak Printer Dock n’est pas un modèle nomade. Elle doit en effet être branchée sur secteur, et est d’ailleurs associée à un transformateur plutôt imposant. Ses dimensions, elles, sont conséquentes (16,88 x 10 x 6,85 cm pour 760 grammes), sans compter la cassette de papier, fixée à l’avant de l’appareil. Elle est toutefois amovible, et peut être ôtée lorsque l’imprimante n’est pas utilisée.

Kodak Printer Dock

Qui dit appareil plus grand dit impressions plus généreuses. Exit donc le format carte de crédit, place au traditionnel format 10 x 15 cm qui permettra de placer les clichés imprimés dans des albums photo et cadres standard. La connectique est également plus complète. Dans la version PD-450W, dédiée à Android, le dock situé au-dessus de l’appareil permet de connecter un smartphone via son port micro-USB ou en WiFi direct. Le PD-450 se contente de la connexion dock, quand la version PD-480 propose un dock sans WiFi avec un port Lightning réservé aux iPhone. On préférera largement la version Android + WiFi, d’autant qu’un adaptateur Lightning permet d’y connecter un iPhone. En revanche, il est regrettable que Kodak se soit contenté d’un port micro-USB, à l’heure où l’USB Type-C se démocratise sur les smartphones : un adaptateur n’aurait pas été de refus.

Kodak Printer Dock

Pour le reste, le fonctionnement de l’imprimante est aussi simple que celui de la Printer Mini. Il suffit de télécharger l’application, de se connecter au WiFi direct de l’application puis de sélectionner les clichés que l’on souhaite imprimer. En branchant le smartphone, c’est évidemment encore plus simple. Il est même possible de brancher une clé USB sur le côté de l’imprimante, puis de sélectionner « USB » dans le menu de l’application pour accéder au contenu de la clé, avec un aperçu des photos en prime. L’accès est alors réservé au smartphone branché sur le dock. Notez également qu’un port micro-USB situé sur la tranche de l’imprimante permet d’y connecter un appareil photo compatible PictBridge, là aussi pour imprimer des clichés sans avoir à passer par un ordinateur.

  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock
  • Kodak Printer Dock

L’application Printer Dock fournie par Kodak est distincte, sur les portails d’applications, de l’app Printer Mini, mais présente la même interface. Elle permet elle aussi de modifier légèrement les photos, c’est-à-dire de les recadrer, d’y ajouter des filtres, de créer des collages ou d’y apposer du texte et des stickers. Son fonctionnement est simple et efficace : on n’en demande pas plus.

Kodak Printer Dock interface

La qualité d'impression

Comme la Printer Mini, la Printer Dock de Kodak fait appel à la sublimation thermique pour délivrer des photos sur du papier au format 10 x 15 cm. Est d’abord appliquée une couche de jaune, puis de magenta et enfin de cyan, le tout finissant protégé par un film de vernis. Bon point pour la machine, elle opère rapidement : nous avons mesuré un temps d’impression moyen de 95 secondes, identique d’ailleurs à celui de la Printer Mini, malgré la différence de format. C’est donc très correct, même si Kodak promet de son côté un temps d’impression sous la minute. En revanche, le fonctionnement de la machine est franchement bruyant (sons aigus à la clé), comparé à celui d’une imprimante standard.

Colorimétrie Kodak Printer Dock

Colorimétrie de la Kodak Printer Dock : à gauche, la référence et à droite, l’imprimante.

Et le résultat dans tout cela ? On peut d’abord regretter une colorimétrie un peu juste. Nous avons observé un deltaE global de 12,56, mais nettement handicapé par un dE de 6,70 sur les tons chair. C’est malheureusement un peu élevé pour restituer correctement les teints de peau. Les jaunes pâtissent eux aussi de dE plus élevés que de raison et les autres couleurs souffrent de petits écarts de colorimétrie. Surtout, comme sur la Printer Mini, les résultats ont tendance à être légèrement flous, la superposition des couches semblant imparfaite. Aucun effet de banding n’est en revanche à déplorer, mais un autre défaut apparaît nettement : la Printer Dock a bien du mal à restituer les dégradés. Sur les photos de couchers de soleil, par exemple, on percevra des halos distincts et pas franchement esthétiques.

Conclusion

La Printer Dock, ou plutôt ses diverses variantes, a tout pour plaire. Un format relativement compact permettant de la ranger facilement, le fonctionnement avec des consommables pas trop onéreux, un temps d'impression réduit, une connectique complète et une application associée efficace : autant d'atouts qui séduisent. En revanche, en imprimant des photos au format 10 x 15 cm, elle joue sur le terrain des imprimantes multifonctions avec bac dédié à ce format, et a tendance à faire un peu moins bien. Colorimétrie moins maîtrisée et contours moins nets sont au menu, et sauf à chercher un produit réellement peu encombrant, on aura tendance à conseiller l'usage d'un modèle plus grand et plus performant, et souvent même moins onéreux.

Note de la rédaction

A partir de 119€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.