LaboFnac

Test Labo de la Canon Pixma Pro-10S : des tirages de qualité, mais longs à sortir

Canon Pixma Pro-10S

La Pixma Pro-10S remplit très bien son office d’imprimante photo. Facile à connecter aux smartphones, ordinateurs et appareils photo, elle aime certes prendre son temps, mais récompense la patience par des tirages de grande qualité. La résolution apparaît excellente en sortie, comme la colorimétrie. Elle est de plus compatible avec de nombreux types et formats de papier (jusqu’au A3+), dont il sera possible de profiter facilement grâce aux paramètres prédéfinis prévus pour les logiciels de retouche et impression professionnels. Sortie de sa zone de confort, l’imprimante de Canon est en revanche à la traîne. Les documents, couleurs et plus encore noir & blanc, mettent bien plus longtemps à sortir que sur la majorité des imprimantes, et la qualité n’est pas nécessairement meilleure pour autant.

Note technique du Labo

  • - Imprime jusqu'en A3+
  • - Qualité des tirages photo
  • - Facile à paramétrer
  • - Très lente, patience exigée

A partir de 679€99 sur Fnac.com Acheter

Comme son nom l’indique, la série d’imprimantes Pixma Pro s’adresse aux professionnels, mais plus exactement aux professionnels de la photo. Des trois modèles qui la composent aujourd’hui, et qui proposent tous du Wi-Fi avec un accès direct au cloud et une intégration facile aux logiciels de retouche, la Pixma Pro-10S est celle du milieu. Elle n’entend donc pas faire aussi bien qu’une Pixma Pro-1, mais un peu mieux qu’une Pixma Pro-100S en s’appuyant sur de l’encre à pigment répartie sur dix réservoirs.

Il faudra prévoir un peu de place pour cette PIXMA Pro 10-S. Avec ses dimensions de 689 × 385 × 215 mm, n’espérez pas la caser sur un simple coin de bureau. Son poids d’environ 20 kg la rend de plus difficile à déplacer pour chaque utilisation. Il lui faudra donc un espace dédié. Elle reste pour autant relativement compacte au regard de sa capacité à imprimer en A3+, et suffisamment élégante pour s’intégrer au décor d’un bureau. Canon a misé sur un look des plus sobres et minimalistes avec des couleurs sombres, un minimum de boutons (3, en façade) et des trappes et tiroirs de partout pour le rangement. C’est simple. Tout est modulable. La plaque portant la signature de Canon à l’avant s’abaisse et se change ainsi en bac de sortie, avec une rallonge à tirer si besoin, mais elle cache aussi une seconde trappe derrière laquelle s’insère le tiroir d’impression sur CD fourni.

Moins surprenant, le couvercle se soulève pour accéder aux 10 cartouches, tandis que la face arrière bascule et s’étire pour le chargement du papier.

Canon Pixma Pro-10S

Canon livre un joli produit dans l’ensemble, mais un écran n’aurait pas été de refus, ne serait-ce que pour la configurer. Il faudra pour celle-ci passer par l’application mobile. Au-delà ce ça, force est toutefois de reconnaître que nous n’avons rencontré aucun problème, que ce soit pour connecter la PIXMA Pro-10S au réseau Wi-Fi ou pour la retrouver ensuite depuis un smartphone ou PC sur le même réseau. Les pilotes nécessaires sont téléchargés, sinon proposés, automatiquement, et il est même possible de faire sans, en passant par le cloud de Canon ou, dans le cas plus particulier des appareils iOS et macOS, par AirPrint. On apprécie aussi l’ajout automatique de paramètres d’impression prédéfinis dans les logiciels de retouche tels que PhotoShop.

Notons enfin qu’un port USB Type-A est discrètement intégré, derrière un cache, à l’avant pour l’impression directe depuis un appareil photo compatible PictBridge et qu’un port USB Type-B est présent à l’arrière. Aucun câble n’est toutefois fourni, si ce n’est pour l’alimentation.

  • Canon Pixma Pro-10S
  • Canon Pixma Pro-10S
  • Canon Pixma Pro-10S
  • Canon Pixma Pro-10S
  • Canon Pixma Pro-10S
  • Canon Pixma Pro-10S

La vitesse d'impression

De la patience, et même beaucoup de patience. C’est ce qu’il faudra avec la Pixma Pro-10S. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise puisque Canon annonce lui-même des vitesses d’impression peu élevées, jusqu’à 5 minutes 20 pour une photo en A3+. Nous n’avons pas tenté de tel tirage au Labo. Et pourtant, le chrono est monté à plus de 6 minutes pour un tirage A4 avec les réglages photo poussés au maximum. Les réglages par défaut permettront de gagner un peu de temps, puisque nous sommes arrivés à une moyenne de 3 minutes et 20 secondes, mais cela reste très long en comparaison de ce que délivrent d’autres modèles. Comptez enfin sur une moyenne de 30 secondes pour vos tirages en 10×15. Là encore, nous avons vu plus rapide.

L’écart se creuse encore si l’on en vient à l’impression de documents classiques. Il faut dire que la Pixma Pro-10S n’a pas été conçue pour cela. Elle se montre donc bien moins performante dans cet exercice que beaucoup d’autres, que ce soit leur spécialité ou non d’ailleurs. 10 minutes et 15 secondes pour sortir une page en noir & blanc, c’est même un record au Labo. Elle a d’ailleurs mis autant de temps à sortir un dossier de 10 pages, en noir & blanc toujours. Mieux vaut donc éviter les impressions simples, et le noir & blanc en général. Les impressions couleur sont en effet plus rapides, bien que toujours lentes au regard des vitesses atteintes par d’autres modèles, avec un temps moyen de 85 secondes. Et cela, peu importe le format (PDF, Word ou HTML).

Document & tirage photo

Document composite couleurs (vitesse) Document composite couleurs (qualité) Document noir et blanc (vitesse) Document noir et blanc (qualité) Tirage sur papier photo (vitesse) Tirage sur papier photo (qualité)
16.417.825.3

La qualité d'impression bureautique

La Pixma Pro-10S n’est pas faite pour la bureautique, mais rien ne vous empêche évidemment de l’utiliser pour ça. On rappellera que l’impression est lente. Mieux vaut donc avoir un peu de temps à perdre. Et la qualité n’est pas des meilleures non plus, malgré des performances globalement honorables. En couleur comme en noir & blanc, les documents sortent avec un banding et des aplats de couleurs très marqués. La résolution pourra également décevoir un peu au regard du positionnement, bien qu’elle reste correcte, tout comme la colorimétrie dans le cas des impressions couleur d’ailleurs.

Le deltaE moyen atteint un joli 19,2 à l’issue de nos tests. C’est comme toujours dans le vert que les dérives les plus importantes sont observées (dE 45,1), mais les résultats ne sont pas fameux non plus dans les tons auxquels nous sommes plus sensibles, comme les tons cyan (dE 22,9), magenta (dE 20,6) et surtout chairs (dE 8,9). Les résultats sont en revanche parmi les meilleurs pour ce qui des marges mécaniques, des dégradés et de la résistance à l’eau.

Qualité bureautique NB

Résolution Progressivité des dégradés Fidélité colorimétrique niveau de gris Banding & aplats Gestion des marges
6.310103.69

Qualité bureautique couleur

Résolution Progressivité des dégradés Fidélité colorimétrique niveau de gris Banding & aplats Gestion des marges
6.39549

Résistance

 
10

La qualité d'impression photo

C’est sans surprise à l’impression de photos que la Pixma Pro-10S de Canon dévoile son plein potentiel. Elle arrive alors en tête des imprimantes testées au Labo, sans même qu’il soit nécessaire de pousser les réglages au plus haut et de passer sur du papier premium. Il est d’ailleurs bon de noter que cela ne donne pas nécessairement de meilleurs résultats. Les réglages par défaut permettent par exemple d’obtenir plus de détails, la résolution étant un peu meilleure. Côté colorimétrie, les deux méthodes se valent. Le peu de précision que font gagner les réglages maximaux dans le vert, le cyan ou le magenta, les réglages par défaut le compensent dans les tons chair, le jaune et les niveaux de gris. Dans les deux cas, les résultats sont parmi les meilleurs.

Qualité photo

Résolution Fidélité colorimétrique
8.710

Qualité photo max

Résolution Fidélité colorimétrique Fidélité colorimétrique en N&B
8.1107

Conclusion

La Pixma Pro-10S remplit très bien son office d’imprimante photo. Facile à connecter aux smartphones, ordinateurs et appareils photo, elle aime certes prendre son temps, mais récompense la patience par des tirages de grande qualité. La résolution apparaît excellente en sortie, comme la colorimétrie. Elle est de plus compatible avec de nombreux types et formats de papier (jusqu’au A3+), dont il sera possible de profiter facilement grâce aux paramètres prédéfinis prévus pour les logiciels de retouche et impression professionnels. Sortie de sa zone de confort, l’imprimante de Canon est en revanche à la traîne. Les documents, couleurs et plus encore noir & blanc, mettent bien plus longtemps à sortir que sur la majorité des imprimantes, et la qualité n’est pas nécessairement meilleure pour autant.

Note technique du Labo

Document & tirage photo

Document composite couleurs (vitesse) Document composite couleurs (qualité) Document noir et blanc (vitesse) Document noir et blanc (qualité) Tirage sur papier photo (vitesse) Tirage sur papier photo (qualité)
16.417.825.3

Qualité photo

Résolution Fidélité colorimétrique
8.710

Qualité photo max

Résolution Fidélité colorimétrique Fidélité colorimétrique en N&B
8.1107

Qualité bureautique NB

Résolution Progressivité des dégradés Fidélité colorimétrique niveau de gris Banding & aplats Gestion des marges
6.310103.69

Qualité bureautique couleur

Résolution Progressivité des dégradés Fidélité colorimétrique niveau de gris Banding & aplats Gestion des marges
6.39549

Résistance

 
10

A partir de 679€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.