LaboFnac

Prise en main du Huawei MateBook D 14 (2020) : le parfait compagnon des smartphones Huawei et Honor

test Huawei MateBook D 14 2020

Premier contact séduisant avec ce MateBook D 14 version 2020. Loin de révolutionner l’univers du PC, Huawei propose néanmoins une machine au design simple, mais très bien réalisé, qui tire surtout son épingle du jeu une fois associée à l’un des smartphones de la marque. Plusieurs interactions sont en effet proposées, et notamment le contrôle complet du smartphone depuis l’ordinateur, avec accès à l’intégralité des applications et contenus qui y sont stockés. Le MateBook D 14 semble en outre proposer un équipement intéressant pour son prix de lancement de 799 euros, mais il nous faudra, avant de pouvoir nous prononcer à ce sujet, le soumettre à notre protocole de test complet.

Mieux pourvu et fini que le MateBook D 15 qui sera lancé au même moment, le MateBook D 14, version 2020 donc, a passé quelques jours entre nos mains. Premières impressions.

Soucieux de développer son propre écosystème, à l’instar d’Apple, Huawei ne se limite pas aux smartphones et propose depuis quelques années des ordinateurs portables dans la gamme MateBook. Une bonne chose, tout particulièrement en ces temps difficiles pour la firme qui connaît quelques difficultés sur le marché des smartphones depuis le retrait de sa licence Android, alors que Microsoft se montre un allié fidèle. Le groupe chinois avait évidemment choisi Windows pour se lancer dans l’univers PC, et il peut toujours compter dessus à l’heure du renouvellement de sa gamme MateBook.

Deux modèles s’apprêtent en effet à faire leur entrée sur le marché, dont le MateBook D 14 (2020) qu’il nous a été donné d’essayer avant sa sortie prévue le 21 février prochain au prix public conseillé de 799 euros. Il sera pour rappel accompagné d’un MateBook D 15 (2020), attendu lui au tarif de 699 euros.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

Rappel des caractéristiques techniques

La machine propose un affichage Full HD de 14 pouces et renferme un processeur AMD Ryzen 5 3500 avec GPU Vega 8 intégré, auquel Huawei associe 8 Go de mémoire vive DDR4. Le stockage est quant à lui confié à un SSD d’une capacité assez généreuse de 512 Go. Une webcam HD assortie de deux microphones est également intégrée à ce MateBook D 14 (2020), qui offre en outre un système audio 2 x 2 W, un lecteur d’empreintes et une batterie 56 Wh. La charge se fait via un port USB-C, mais des ports USB-A (1 x 3.0 et 1 x 2.0) sont également présents, de même qu’un port HDMI et une prise jack, alors que le Wi-Fi ac et le Bluetooth 5.0 sont également de la partie pour les connexions sans fil.

Le design et l’ergonomie

Comme indiqué plus tôt, le nouveau MateBook D 14 est arrivé à la rédaction. Pas de grande révolution de prime abord. Le design est pour le moins conventionnel. Les extrémités et les angles sont assez saillants, et la machine se contente sur le dessus – en position fermée – d’une inscription Huawei en lettres brillantes lui permettant de bien ressortir sur la finition plus mate choisie pour l’aluminium du capot.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

L’intégralité de la machine est d’ailleurs habillée d’aluminium, la seule exception étant le tour de l’écran, revêtu toutefois d’un plastique à l’aspect assez qualitatif. Sa finition lisse et mate ne détonne pas avec la vitre anti-reflet de l’écran, et le cadre semble assez rigide et bien collé. Nous n’avons, en tout cas, pas constaté d’espace entre celui-ci et la dalle qu’il entoure, même en y appliquant une pression, comme cela peut être le cas sur d’autres modèles à la construction similaire.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

Il est par ailleurs à noter que Huawei est parvenu à proposer des bordures très fines sur les côtés de l’écran, mais aussi au-dessus en délogeant la webcam de sa place habituelle pour l’intégrer discrètement dans le clavier. Nous y reviendrons plus en détail par la suite. Poursuivons sur l’aspect global, soulignons que l’ensemble est très bien construit et, hormis le capot somme toute assez facile à déformer, dégage une belle sensation de solidité, malgré une finesse tout de même appréciable.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

Certes, le MateBook D 14 (2020) ne rivalise pas avec les machines les plus fines du marché, mais ses 15,9 mm d’épaisseur restent plus que raisonnables tout en permettant l’intégration de connecteurs aujourd’hui en voie de disparition sur PC, comme l’USB-A – toujours utile pour les périphériques anciens – ou le HDMI-A.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

La machine de Huawei mesure pour le reste 322,5 x 214,8 mm pour un poids de 1,38 kg qui, s’il ne permet pas de l’oublier dans le sac, reste plus que raisonnable. En l’absence d’écran tactile et pivotant à 360° – la charnière permet néanmoins d’aller jusqu’à 180° -, il n’est de toute manière pas question de l’utiliser sur le bras. Au pire, le MateBook pourra finir sur les genoux et, si des patins tout de même assez hauts ont été collés en dessous afin de le stabiliser, mais sans doute aussi et surtout de faciliter la dissipation de la chaleur, nous n’avons pas constaté de gêne lors de notre court essai.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

Finissons le tour du propriétaire par quelques mots sur le clavier, et notamment la fameuse webcam qui s’y cache donc. Huawei l’a plus exactement intégrée dans une fausse touche coincée entre les boutons F6 et F7, et évidemment marquée d’un logo permettant de la reconnaître. Un appui dessus, et la voilà sortie et prête à l’emploi. Un système astucieux que la firme avait déjà utilisé sur son MateBook X Pro, mais l’on regrette toujours que la caméra ne puisse être orientée plus haut. Il faudra donc prendre du recul ou se contenter de montrer son menton en appels vidéo…

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

Pour le reste, le clavier paraît assez confortable. Les touches sont suffisamment espacées et la course est plutôt longue. Soulignons au passage que le bouton de mise en marche sur la droite du clavier intègre un lecteur d’empreintes pratique, alors que le pavé tactile présent en dessous se montre très agréable, autant pour la glisse que pour le clic, malgré un format assez ramassé.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

L’écran et l’interface

Comme indiqué plus tôt, le nouveau MateBook est équipé d’une dalle de 14 pouces. Milieu de gamme oblige, elle offre un affichage Full HD, quand les MateBook Pro montent un peu plus haut, et l’on peut évidemment faire une croix sur l’AMOLED qui commence tout juste à arriver dans les PC. Nous avons donc affaire à une dalle LCD qu’il nous faudra évidemment soumettre à nos instruments de mesure afin de pouvoir en apprécier tous les aspects. Néanmoins, l’affichage est à première vue agréable. Si certaines couleurs, et notamment le blanc, peuvent paraître un peu terne – sans doute en raison du filtre anti-reflet qui devrait néanmoins permettre de maintenir une bonne lisibilité dans les environnements lumineux – la définition Full HD est en tout cas suffisante pour la plupart des usages. Il faut néanmoins approcher de l’écran pour trouver à finasser, et nous n’avons donc rien de grave à signaler pour l’instant.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

Il en va de même pour Windows 10, livré dans sa version familiale et qui semble tourner comme un charme sur le MateBook D 14 (2020), mais nous n’avons pas encore vraiment eu l’occasion de mettre à mal son processeur AMD Ryzen 5 3500. Nous avons plutôt profité de ce premier essai pour faire le tour de l’offre logicielle de Huawei, qui propose un outil de gestion (PC Manager) pour le moins intéressant, surtout pour les possesseurs d’un smartphone de la marque. Car l’intérêt d’être à la tête d’un écosystème, c’est évidemment de pouvoir créer des interactions entre les différents appareils qui le composent. Huawei en propose donc désormais entre ses ordinateurs et ses smartphones. Nous avons pu les essayer avec un P30, mais PC Manager indique qu’elles fonctionnent avec tous les smartphones équipés de EMUI 9.1 au moins, ainsi qu’avec les smartphones Honor équipés de Magic UI 2.1 ou plus.

Pour en profiter, il faut évidemment connecter le smartphone et l’ordinateur, ce qui peut se faire en Wi-Fi ou en Bluetooth. Certaines fonctionnalités demandant néanmoins le Wi-Fi. Dans les deux cas, la connexion est simplifiée grâce au NFC. Il suffit ainsi d’approcher le smartphone de la zone à droite du pavé tactile pour démarrer l’appairage.

Huawei MateBook D 14 (2020)

© Labofnac

La suite dépendra de ce qu’affiche le smartphone ou l’ordinateur. Par exemple, si la galerie d’image est ouverte sur le premier et si des photos ont été sélectionnées, elles seront directement copiées sur l’ordinateur. Connecter un smartphone Huawei ou Honor au MateBook peut aussi faciliter le partage de connexion Internet, permettre de réaliser des captures d’écran (fixes et vidéo) d’un appareil pour les retrouver sur l’autre, ou encore de créer un presse-papier partagé pour la copie de texte d’un appareil à l’autre. Mais le plus intéressant est peut-être encore la possibilité d’afficher en temps réel l’écran du smartphone dans une fenêtre de l’ordinateur. L’utilisateur peut ainsi accéder à tout le contenu du premier, même s’il passe en veille, sur le second et même d’y glisser-déposer des fichiers pour les copier. Sans oublier, bien sûr, la possibilité de recevoir et envoyer des SMS ou de passer des appels sans avoir à jongler entre les deux. Pratique pour ceux qui comptent travailler sur leur MateBook, par exemple.

PC Manager sur le Huawei MateBook D 14 (2020)

PC Manager © Labofnac

Conclusion

Premier contact séduisant avec ce MateBook D 14 version 2020. Loin de révolutionner l’univers du PC, Huawei propose néanmoins une machine au design simple, mais très bien réalisé, qui tire surtout son épingle du jeu une fois associée à l’un des smartphones de la marque. Plusieurs interactions sont en effet proposées, et notamment le contrôle complet du smartphone depuis l’ordinateur, avec accès à l’intégralité des applications et contenus qui y sont stockés. Le MateBook D 14 semble en outre proposer un équipement intéressant pour son prix de lancement de 799 euros, mais il nous faudra, avant de pouvoir nous prononcer à ce sujet, le soumettre à notre protocole de test complet.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.