LaboFnac

Test Labo du HP Envy x360 15-bp006nf : un convertible performant et autonome

HP Envy x360 15-bp006nf

Le HP Envy x360 15-bp006nf est sans conteste un excellent appareil. Sobre et élégant, cet ordinateur portable convertible offre des performances largement à la hauteur pour tout ce qui a trait à la bureautique, le traitement d'images ou même le gaming pratiqué occasionnellement sur d'autres titres que des blockbusters. Son écran, particulièrement convaincant sur le contraste et la progressivité, pèche néanmoins un peu plus sur la retranscription des couleurs, et s'avère en outre assez directif. La partie son présente également des caractéristiques très perfectibles, notamment en ce qui concerne l'écoute filaire. Mais l'excellente autonomie de l'appareil de HP arrive à gommer ses faiblesses et lui permet d'offrir une solution fiable aux utilisateurs nomades.

Note technique du Labo

  • - Des performances au rendez-vous pour les tâches courantes
  • - Une autonomie sans failles
  • - Bonne conception
  • - L'aspect convertible appréciable
  • - Excellent sur le contraste et la progressivité
  • - Le respect des couleurs plus que moyen à l'affichage
  • - Ecran très directif
  • - Faiblard sur la partie audio

On prend les mêmes et on recommence. Telle est la philosophie de HP qui revient avec une nouvelle version du Envy x360 15, un portable convertible qui peut adopter plusieurs positions selon les besoins des utilisateurs et qui exhibe une fiche technique plutôt séduisante. Un attrait qui se retrouve aussi dans les faits ? Voici notre réponse.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, le point sur les caractéristiques techniques de l’engin. Le HP Envy x360 15-bp006nf est armé d’un CPU Intel Core i7 7500U pouvant aller de 2,7 à 3,5 GHz selon les utilisations. Il dispose également de 16 Go de RAM (2 x 8 Go), ainsi que d’une carte graphique Nvidia GeForce 940MX (avec 4 Go de VRAM) en plus de la puce Intel HD Graphics 620 du processeur. De quoi permettre sur le papier un usage véritablement polyvalent de la bête, sans toutefois assurer des performances tout-terrain lors d’une utilisation gaming. Ce n’est toutefois pas son domaine de prédilection.

Asus VivoBook R702U-BX075T

© Fahim Alloul / LaboFnac

Le design et l'ergonomie

Sur le terrain du design, ce HP Envy donne dans la sobriété sans perdre en efficacité. Le châssis est habillé d’un revêtement gris métallisé du plus bel effet, ce qui se retrouve également sur l’ensemble de la structure du PC. Les touches du clavier empruntent un coloris assorti. Seules les bandes noires de l’écran, relativement fines au demeurant, viennent trancher dans l’aspect visuel. Le mariage est néanmoins efficace. On retrouve le logo de la marque griffé sur la coque extérieure de la machine, mais aussi en dessous l’écran. Le rappel du nom de la gamme (Envy, donc) est positionné en bas à gauche du clavier.

HP Envy x360 15-bp006nf 5

© Fahim Alloul / LaboFnac

Ordinateur portable 360° de conception, le HP Envy est par conséquent réversible. On peut rabattre son écran intégralement vers l’arrière, ou le faire tenir debout. Une configuration agréable pour une utilisation multimédia de l’appareil, mais aussi pour présenter des documents auprès d’une audience restreinte dans un cadre professionnel, par exemple.

HP Envy x360 15-bp006nf 9

© Fahim Alloul / LaboFnac

Les mensurations du produit restent convenables, avec 24,88 cm en largeur, 35,97 cm en longueur et 1,96 cm en hauteur, ce qui permet de le transporter facilement. Avec ses 2,06 kg, il représente une charge raisonnable. Pour comparaison, les ordinateurs ultraportables restent souvent autour de 1,5 kg, en sacrifiant un peu de taille d’écran et un GPU à part entière. Ceux qui recherchent de la portabilité avec la présence de ces élément peuvent déjà noter un bon point.

HP Envy x360 15-bp006nf 6

© Fahim Alloul / LaboFnac

Attaquons maintenant le clavier type chiclet. La course des touches de ce HP Envy est assez longue, et donne un retour plutôt agréable à la pression. Le revêtement utilisé par la marque est tout à fait agréable au contact et nous n’avons rencontré aucune gêne durant l’utilisation du matériel proposé. Les utilisateurs nocturnes pourront également bénéficier d’un rétroéclairage des touches, même si un seul et unique niveau de luminosité est disponible. C’est déjà mieux que rien. Le pavé tactile, situé un peu plus sous la gauche en dessous du clavier, reprend lui aussi une course de clic longue. Le feedback reste convaincant et il n’y a pas cette impression un peu désagréable laissée par une solution comme l’Asus VivoBook R702U-BX075T. Globalement, ce HP Envy ne sacrifie pas sa conception sur l’autel de la transportabilité, ce qui est vraiment appréciable.

HP Envy x360 15-bp006nf 1

© Fahim Alloul / LaboFnac

N’oublions pas tout l’aspect connectique, qui n’est pas le point fort du Envy. On retrouve un port USB 3.1 Type-C, deux ports USB 3.1, un port HDMI 2.0, un lecteur de cartes SD ainsi qu’une prise jack casque/micro. Pas de quoi convaincre les adeptes des configurations tentaculaires cherchant à recharger plusieurs appareils et brancher une souris en même temps.

Résumé

Ecran Performance Autonomie Audio
710104.7

L'écran

Cet HP Envy repose sur un écran de 15,5 pouces LED affichant une définition de 1920 x 1080 pixels. De quoi le classer parmi les bons élèves en matière d’affichage, même nos analyses permettent de nuancer cela. Ce n’est par exemple pas sur sa colorimétrie que cet ordinateur portable se positionne parmi les meilleurs du marché. On peut noter que son gamut est largement éloigné du triangle de référence par endroits. C’est notamment le cas des rouges, des bleus et des magentas. Et si les verts et les cyans sont un peu plus convaincants, c’est surtout sur les jaunes que l’écran de ce Envy se montre le plus satisfaisant. Le delta U’V’ moyen, quant à lui, est de 0,04, ce qui est nettement perfectible.

Gamut HP Envy

Comme souvent avec les portables, on ne peut pas conseiller son utilisation dans le cadre d’une pratique professionnelle ou même exigeante de la retouche photo. Les joueurs sensibles à l’affichage des couleurs ne peuvent également pas se contenter de cet écran, on conseille donc l’utilisation d’un moniteur d’appoint pour les plus pointilleux.

Pour tout ce qui est relatif au contraste et à la progressivité, c’est en revanche un sans-faute. Le contraste est vraiment excellent, avec une mesure de 731:5 (ce qui correspond à la comparaison entre une image blanche et un gris très foncé, avec 5 % de blanc, afin de pouvoir comparer l’écran avec les dalles OLED).

Média écran HP Envy

La directivité, en revanche, est ici plutôt prononcée. On a noté 219,3 cd/m² face à l’écran, avec une déperdition de 19 % à 15° (161 cd/m² mesurés). On perd ensuite 73 % à 30° (53,1 cd/m²), puis 93 % à 45° (15 cd/m²), ce qui reste finalement dans la veine des dispositifs à l’écran plutôt directif. Ce n’est pas non plus du côté de la densité de pixels affichés à l’écran que le Envy trouve grâce aux yeux de nos mesures, avec une résolution de 142 ppp (qui suffira largement pour un usage bureautique). Dans l’absolu, l’écran de ce PC portable n’excelle que sur le contraste et la progressivité, alors qu’il se montre au mieux moyen sur tous les autres aspects.

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
4.21044.1

Les performances

Ce n’est pas au rayon des performances que l’on peut tergiverser. C’est simple, le HP Envy x360 15-bp006nf assure sur tout ce que nous lui avons demandé, comme le laissait espérer l’équipement de l’engin. Avec son CPU Intel Core i7 7500U cadencé à 2.7 GHz (ou 3,5 GHz en boost), sa carte graphique GeForce 940MX signée Nvidia et ses 4 Go de VRAM et ses 16 Go de mémoire vive, l’ordinateur a pu réaliser très efficacement toutes les tâches liées à la bureautique, la navigation Internet ou la retouche photo sur des fichiers plus ou moins lourds. Son stockage en SSD (512 Go) pèse aussi dans la balance pour fluidifier encore plus le démarrage, rapide, ou l’utilisation des logiciels.

Même si ce n’est pas avec un GeForce 940MX que l’on peut lancer tous les gros blockbusters à la mode, nos tests sur Call of Duty: Modern Warfare 2 en condition moyenne (soit 1024 x 768 pixels avec 12 joueurs simultanés) nous ont permis de tirer 64 images par seconde en moyenne. Cela représente une performance tout à fait convenable, même en prenant en compte l’âge du titre. Les jeux indépendants ou pas trop récents devraient donc tourner sans sourciller, en réglant toutefois les options graphiques sur des valeurs moyennes ou faibles.

Performances

Bureautique Traitement d'image Jeu
101010

L'audio

Sans surprise, l’audio n’est pas la caractéristique distinctive principale de cet Envy x360 15. S’il dispose d’une bonne puissance sonore sur haut-parleurs, la courbe de réponse en fréquence se montre nettement plus moyenne dans son ensemble. L’ordinateur se montre ainsi inexistant sur les basses et les hauts médiums, mais se rattrape un peu plus sur les bas médiums et les aigus. Une prestation d’ailleurs assez ordinaire.

La sortie casque, en revanche, se montre bien plus faiblarde. La distorsion, prononcée, invite des potentiels bruits parasites durant l’écoute, mais ce n’est pas son point le plus noir, car le rapport signal/bruit est encore plus mauvais. On touche en revanche plus le fond avec la diaphonie (soit l’équilibre entre les deux écouteurs) ou la linéarité de la réponse en fréquence, là où l’ordinateur cale le plus.

Réponse en fréquence

Audio

HP Sortie casque
6.82.7

L'autonomie

En plus de ses performances, le HP Envy x360 15-bp006nf se distingue par son autonomie. Il faut compter sur une utilisation autonome de 11 heures et près de 30 minutes après une charge complète, en lecture vidéo avec le mode avion d’activé, et l’écran réglé sur 200 cd/m². De quoi en faire l’un des meilleurs alliés des utilisateurs qui se déplacent très fréquemment et qui ont donc besoin d’un outil fiable.

Autonomie

 
10

L'OS et l'interface

Aucune surprise en ce qui concerne le système d’exploitation du HP Envy x360 15-bp006nf. Il embarque Windows 10 édition famille, avec toutes les applications que l’on retrouve désormais habituellement. On parle du logiciel Xbox, du Microsoft Store, mais aussi de Netflix, Skype et tutti quanti. Naturellement, quelques applications maison de chez HP sont également au rendez-vous.

HP Envy OS

Conclusion

Le HP Envy x360 15-bp006nf est sans conteste un excellent appareil. Sobre et élégant, cet ordinateur portable convertible offre des performances largement à la hauteur pour tout ce qui a trait à la bureautique, le traitement d'images ou même le gaming pratiqué occasionnellement sur d'autres titres que des blockbusters. Son écran, particulièrement convaincant sur le contraste et la progressivité, pèche néanmoins un peu plus sur la retranscription des couleurs, et s'avère en outre assez directif. La partie son présente également des caractéristiques très perfectibles, notamment en ce qui concerne l'écoute filaire. Mais l'excellente autonomie de l'appareil de HP arrive à gommer ses faiblesses et lui permet d'offrir une solution fiable aux utilisateurs nomades.

Note technique du Labo

Résumé

Ecran Performance Autonomie Audio
710104.7

Performances

Bureautique Traitement d'image Jeu
101010

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
4.21044.1

Autonomie

 
10

Audio

HP Sortie casque
6.82.7

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.