LaboFnac

Test Labo du Lenovo Yoga 710-14IKB : un 2 en 1 puissant et autonome

Lenovo Yoga 710

À défaut de faire un excellent convertible, le poids plombant l’usage tablette sur la durée, le Lenovo Yoga 710 fait au moins un très bon PC portable. Son design soigné et, surtout, particulièrement compact grâce à l’écran presque sans bordure permet de le glisser sans peine dans un sac pour s’occuper en déplacement. Travailler, surfer, regarder des films et même jouer à quelques jeux… Le mariage du Core i7 et de la GeForce 940MX est une affaire qui roule ! Il devrait en outre être inutile de surveiller constamment l’état de la batterie, qui permet aussi au Yoga 710 de figurer parmi les plus endurants de sa catégorie. Il laisse finalement peu à désirer : essentiellement une sortie audio plus soignée et des couleurs plus justes à l’affichage.

Note technique du Labo

  • - Excellente autonomie
  • - Configuration adaptée à tous les usages
  • - Toujours un peu lourd pour le mode tablette
  • - Rendu audio décevant, compte tenu du partenariat avec JBL

Version 2016 du convertible milieu de gamme de Lenovo, le Yoga 710 se pare d’un nouvel habillage entièrement métallique et d’un équipement actualisé afin de répondre à la promesse de se plier, littéralement comme figurativement, à tous les usages. Y parvient-il réellement ?

Le Yoga 710 marche dans les pas du Yoga 700 et conserve les trois mêmes formats : 11, 14 et 15,6 pouces. Plusieurs configurations sont également proposées, sur une base de processeurs Intel Core de 6ème et 7ème génération issus de la série M pour le plus petit et de la série i pour les plus grands. Côté mémoire, les capacités s’étendent de 4 à 8 Go pour la RAM (DDR4) et de 128 à 256 Go pour le stockage (SSD). Il est en outre possible de profiter d’une carte graphique (GPU) Nvidia GeForce 940MX avec 2 Go de mémoire dédiée à partir du 14 pouces. Toutes les versions sont en revanche équipée d’une webcam 720p, de haut-parleurs JBL et de la même connectique comprenant notamment 2 ports USB 3.0 et un lecteur de carte SD alors que les connexions sans fil incluent le Wi-Fi ac et le Bluetooth 4.0.

Le modèle que nous testons ici est équipé d’un écran Full HD de 14 pouces, d’un Core i7-7500 cadencé à 2,7 GHz et couplé à 8 Go de RAM, d’un GPU Nvidia GeForce 940 MX avec une mémoire dédiée de 2 Go, et d’un SSD de 256 Go.

Le design et l'ergonomie

Le Yoga 710 ne bouleverse pas les codes de la série, mais les reprend en apportant quelques améliorations plus que bienvenues. La première est un châssis presque intégralement fait de métal, alors que c’était réservé au seul bloc du clavier sur le Yoga 700. La véritable nouveauté se situe donc au dos de l’écran, qui se pare en outre d’une jolie finition satinée à laquelle s’ajoutent le logo Yoga, incrusté en relief dans un coin, et celui de Lenovo, imprimé à l’opposé. L’ensemble reste sobre, mais dégage une impression de qualité qui faisait défaut au précédent modèle. Et cela se confirme au toucher. La surface est légèrement froide et suffisamment ferme pour se laisser aller à plier le Yoga 710 dans tous les sens sans la moindre crainte, d’autant que le système de charnières à 360° semble lui aussi assez robuste.

Lenovo Yoga 710

C’est évidemment le propre de la gamme Yoga, dont nous retrouvons les quatre positions habituelles même si la plus maniable reste le mode PC classique, qui profite ici d’un clavier plutôt bien conçu. Rétroéclairé (deux niveaux de luminosité) et complet, il comprend six rangées de touches de bonnes tailles et suffisamment espacées pour s’y retrouver facilement sans avoir à baisser régulièrement les yeux. La course est courte, mais pas trop, et l’espace laissé à l’avant permet de poser les poignets sans interagir involontairement avec le trackpad, à l’allure minimaliste et lui aussi bien conçu.

La finition est la même que sur l’extérieur, rehaussée d’un double liseré argenté autour du clavier et du trackpad. On retrouve le même contour au niveau de l’écran, même si nous retiendrons surtout de son côté les fines bordures latérales et l’impression de grandeur qui s’en dégage grâce à elles.

Lenovo Yoga 710

Cet écran presque sans bordure permet évidemment aussi au Yoga 710 de présenter des dimensions réduites face à son prédécesseur (32,2 x 22,3 x 1,73 cm, contre 33,49 x 22,95 x 1,83 cm). Le poids est lui aussi en légère baisse, à 1,6 kg. Il se glisse ainsi facilement dans un sac tandis que le mode tablette gagne un peu en maniabilité, mais l’utilisation façon carnet de notes reste difficile. Le bras fatigue assez vite. À ce petit jeu, les systèmes détachables restent donc loin devant même s’ils ont aussi leurs tares, dont une connectique souvent amputée une fois l’écran détaché. Elle demeure évidemment complète ici, si l’on peut dire puisque Lenovo n’a pas été très généreux : deux USB 3.0 et un mini HDMI à droite ; alimentation, lecteur SD et jack à gauche. Les deux autres positions que vend Lenovo – sur pied et chevalet – ne soulèvent pas de problèmes particuliers, mais semblent simplement moins utiles au quotidien.

  • Lenovo Yoga 710
  • Lenovo Yoga 710
  • Lenovo Yoga 710

Sous le Yoga 710, pas de grande surprise. Deux grilles de haut-parleurs apparaissent dans les coins avant, tandis qu’une première grille d’aération prend place au centre. Première, puisqu’il y en a une seconde, coincée entre les charnières. Soulignons au passage que le ventilateur associé est un peu bruyant et, surtout, qu’il s’emballe à la moindre utilisation. Cette petite gêne n’est toutefois pas vaine, puisque la chaleur est plutôt bien dissipée, même si le haut du clavier chauffe un peu plus que le reste. Jamais la température ne s’élève toutefois au point de gêner l’utilisation du PC, même sur les genoux. Un bon point donc.

L'écran

Lenovo a fait du bon travail sur l’intégration de l’écran, en réduisant les bordures latérales, mais il est difficile d’en dire autant pour la qualité d’affichage finalement assez moyenne. Milieu de gamme oblige, la définition reste au 1080p pour une résolution de 159 ppp sur notre modèle 14 pouces. Ce n’est pas réellement gênant à l’usage, mais force est de reconnaître que la 2K se généralise. Le Yoga 710 apparaît donc en retrait. S’ajoutent à cela des petits problèmes de colorimétrie, avec des dérives assez prononcées dans le magenta, le bleu et le rouge en comparaison aux coordonnées de référence issues de l’espace sRGB. En résulte un Delta U’V’ moyen de 0,023, loin de ce que propose le meilleur PC de la catégorie : 0,007.

Gamut du Lenovo Yoga 710

Le contraste relève en revanche le niveau, puisque le Yoga 710 se place même comme le meilleur de sa catégorie grâce à un taux relevé à 619:5 avec 5 % de luminosité dans le noir. Profitons-en pour rappeler que cette mesure peu conventionnelle a l’avantage de permettre une comparaison plus pertinente avec les écrans OLED. C’est donc elle qui détermine la note du Labo, qui procède néanmoins aussi à la mesure plus classique, à base de noir absolu. Le taux de contraste s’élève dans ce cas à 1084:1.

Côté directivité, Lenovo est parvenu à limiter la casse jusqu’à 15°, puisque la perte de luminosité sous cet angle n’est que de 18 %. Soulignons au passage que le Labo mesure une luminosité de 346,9 Cd/m2 en face. La chute s’accélère en revanche au-delà, pour atteindre 55 % à un angle de 30° et 78 % à 45°. En résumé, le Yoga 710 se place dans la moyenne des PC sur ce terrain, mais parvient tout de même à devancer les modèles de sa catégorie. Il n’y a donc pas de quoi s’alarmer.

Directivité du Lenovo Yoga 710

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
4.81054.5

Les performances

Ce test s’appuyant sur la meilleure version du Yoga 710, nous attendions beaucoup des performances. Et nous ne sommes pas déçus. Le Core i7-7500U et les 8 Go de RAM associées lui permettent d’exceller dans la plupart des domaines, à commencer par la bureautique. Que ce soit avec le traitement de texte d’OpenOffice ou celui de Microsoft Office, nos scripts ont été exécutés en un éclair : 6 secondes dans le premier cas, et 35 dans le second.

Il manie également les chiffres avec aise, et n’aura demandé que 8 secondes pour arriver au bout de notre test sur Excel. Nos séries de retouches photo appliquées avec Photoshop ne lui ont pas posé plus de problèmes. La plus légère a été traitée en 13 secondes, quand la plus lourde a demandé 4 minutes 30. Là encore, ces résultats figurent parmi les meilleurs dans la catégorie du Yoga 710.

Les gamers y trouveront par ailleurs un compagnon acceptable, qui dépannera par exemple lorsque la place vient à manquer pour emporter une machine de guerre. Notre test basé sur Call of Duty : Modern Warfare donne des résultats très satisfaisants grâce à l’association de la GeForce 940 et de 2 Go de mémoire dédiée. Le Yoga 710 affiche 136 mpx/sec, pas loin du meilleur de la catégorie qui frôle les 150 mpx/sec. Il est néanmoins bon de rappeler que le jeu date un peu…

Performances

Bureautique Traitement d'image Jeu
101010

L'audio

Après Harman, pour le Yoga 510, c’est JBL (qui dépend toutefois du même groupe) qui prête ici sa marque à Lenovo, et un peu de son expertise. Un peu, car les résultats sont plutôt décevants et certainement pas à la hauteur de la réputation de JBL.

Avec un volume acoustique maximal, pour un taux de distorsion inférieur à 10 %, mesuré à 70 dB, les haut-parleurs délivrent une puissance satisfaisante, mais la qualité audio n’est pas au rendez-vous. Comme souvent avec ce type d’appareil, c’est sur les basses fréquences que cela se joue, jusqu’à 315 Hz ici, alors que l’on peut tout de même apprécier une certaine maîtrise dans les haut-médiums et les aigus.

Réponse en fréquence

La prise casque est, elle aussi, loin d’être parfaite, malgré une transmission propre du signal audio. Peu de bruit viendra perturber l’écoute. On note en revanche un peu de distorsion, et surtout un manque d’équilibre dans la réponse en fréquences alors que les pistes des canaux gauche et droit peinent à s’accorder. L’image stéréo est donc perdue. Un bilan bien négatif compte tenu de la promesse initiale.

Audio

HP Sortie casque
6.65.8

L'autonomie

Qui dit ultra-portable, dit évidemment usage nomade. Encore faut-il que la batterie suive. Ce devrait être le cas pour celle du Yoga 710. Elle lui permet en tout cas d’obtenir un très bon temps à notre test d’autonomie basé sur de la lecture vidéo continue, avec le mode avion activé et la luminosité de l’écran réglé autour des 200 Cd/m2. Dans ces conditions, le convertible de Lenovo a tenu 9 heures avant de s’éteindre. Ce n’est pas ce qu’il se fait de mieux, certains MacBook dépassant les 12 heures, mais cela n’empêche pas le Yoga 710 de figurer parmi les plus endurants de sa catégorie.

Autonomie

 
9

L'OS et l'interface

Le Yoga 710 est livré avec Windows 10 Home, que Lenovo enrichit de quelques applications maison plus ou moins utiles. On sera au moins heureux de trouver de quoi effectuer des sauvegardes du système, avec OneKey Recovery, et l’analyser, avec Lenovo Companion, en cas de problème.

Conclusion

À défaut de faire un excellent convertible, le poids plombant l’usage tablette sur la durée, le Lenovo Yoga 710 fait au moins un très bon PC portable. Son design soigné et, surtout, particulièrement compact grâce à l’écran presque sans bordure permet de le glisser sans peine dans un sac pour s’occuper en déplacement. Travailler, surfer, regarder des films et même jouer à quelques jeux… Le mariage du Core i7 et de la GeForce 940MX est une affaire qui roule ! Il devrait en outre être inutile de surveiller constamment l’état de la batterie, qui permet aussi au Yoga 710 de figurer parmi les plus endurants de sa catégorie. Il laisse finalement peu à désirer : essentiellement une sortie audio plus soignée et des couleurs plus justes à l’affichage.

Note technique du Labo

Résumé

Ecran Performance Autonomie Audio
81096.2

Performances

Bureautique Traitement d'image Jeu
101010

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
4.81054.5

Autonomie

 
9

Audio

HP Sortie casque
6.65.8

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.