LaboFnac

Test Labo de la Lenovo Tab 2 A10-30 : l’autonomie avant tout

Lenovo Tab 2 A10-30

La Lenovo Tab 2 A10-30 pourra vous occuper pendant un long moment avec son autonomie parmi les meilleures. La question est plutôt de savoir comment. Si elle suffira pour de la lecture audio et vidéo malgré des lacunes techniques, d’autres usages souffriront davantage de la faible définition de son écran et de sa plateforme pour le moins modeste. La navigation et les jeux vidéo, par exemple. Pour une tablette orientée multimédia, c’est tout de même dommage. On regrettera en outre que l’interface n’ait pas été optimisée pour l’écran de 10 pouces, et que le capteur de 5 mégapixels sur lequel s’appuie son appareil photo principal peine à produire des clichés détaillés, même en lumière du jour.

Note technique du Labo

  • - Excellente autonomie
  • - Un Snapdragon 212 pour une tablette multimédia ?
  • - Affichage moyen, tant pour la définition que la colorimétrie
  • - Performances audio moyennes malgré la certification Dolby

Non content d’être le premier fabricant de PC au monde, Lenovo propose un catalogue varié et comprenant notamment une large gamme de tablettes que la Tab 2 A10-30 est venue compléter en début d’année 2016. Qu’apporte-t-elle de nouveau ? Réponse dans notre test complet.

La Tab 2 A10-30 de Lenovo se veut à la fois accessible et confortable pour profiter de contenus multimédia un peu partout. Sous Android 5.1 Lollipop , elle présente un écran HD de 10,1 pouces à l’avant et deux haut-parleurs stéréo et certifiés Dolby ATMOS au dos. Chaque face inclut également un appareil photo : de 2 mégapixels pour la première, de 5 mégapixels pour l’autre. À l’intérieur, c’est un Snapdragon 212 à quatre coeurs que l’on retrouve, accompagné de 2 Go de RAM et de 16 Go de stockage qu’il sera possible d’étendre à l’aide d’une carte microSD (jusqu’à 64 Go). La batterie de 7000 mAh, enfin, devrait pouvoir offrir jusqu’à 10 heures d’utilisation.

Lenovo Tab 2 A10-30

Le design et l'ergonomie

Bien loin des Yoga au design particulier et reconnaissable entre mille, cette Tab 2 A10-30 fait plutôt dans le classique. On retiendra tout de même le joli coloris bleu de notre modèle de test ainsi qu’un petit effort sur la découpe des grilles de haut-parleurs qui entoure l’appareil photo au dos, mais c’est à peu près tout. La vitre avant retient les traces de doigts, les bordures d’écran sont relativement larges et le châssis, exclusivement fait de plastique, est plutôt épais compte tenu des standards actuels.

Lenovo Tab 2 A10-30

La prise en main n’en est toutefois pas déplaisante pour autant. Le revêtement doux du capot conjugué à sa forme arrondie se révèle même assez agréable à l’usage et la qualité de l’assemblage se ressent. Elle se voit d’ailleurs aussi. Les boutons du volume sont bien alignés sur la tranche de gauche, où l’on trouve également un cache de protection parfaitement intégré pour le port microSD. Le port microUSB, du même côté, est quant à lui laissé à l’air libre, comme la prise casque sur le haut de la tranche opposée.

Lenovo Tab 2 A10-30

  • Lenovo Tab 2 A10-30
  • Lenovo Tab 2 A10-30
  • Lenovo Tab 2 A10-30
  • Lenovo Tab 2 A10-30
  • Lenovo Tab 2 A10-30

L'écran

Pour une tablette orientée multimédia, même abordable, la Tab 2 A10-30 présente un écran particulièrement décevant. Le manque de finesse saute immédiatement aux yeux. Sur le bureau comme dans les menus, les textes laissent apparaître des pixels disgracieux. Nous vous laissons donc imaginer le résultat sur une page web non optimisée. Cela n’a évidemment rien d’étonnant. Avec une définition de 1280 x 800 pixels pour une diagonale de 10,1 pouces, la résolution plafonne à 151 ppp. La Full HD aurait été plus appropriée. Et ce n’est pas le seul problème de cet écran, qui pêche autant dans les autres domaines.

Le contraste se révèle tout juste moyen, avec un taux mesuré à 247:5 (noir avec 5% de blanc). Rappelons au passage que nous mesurons également un taux de contraste plus classique (885:1), mais retenons l’autre pour faciliter la comparaison avec les écrans OLED. Dans tous les cas, ce n’est pas brillant. Même constat du côté de la colorimétrie. La Tab 2 A10-30 est loin de couvrir l’espace colorimétrique défini par la norme de référence (sRGB), et accuse de lourdes pertes dans les rouges (dU’V’ à 0,0526) et les bleus (dU’V’ à 0,0704). Le magenta en pâtit évidemment.

Lenovo Tab 2 A10-30 : gamut

Du côté de la directivité, ce n’est pas bon non plus. Passé 15° d’inclinaison, angle auquel nous mesurons encore 154,3 cd/m2 contre 230,1 cd/m2 en face, la luminosité chute drastiquement et n’atteint plus que 57,5 cd/m2 à 30° puis 22,6 cd/m2 à 45°. Soit des pertes de 71 % et 89 %. Autrement dit, si vous comptiez rassembler vos amis autour d’un film, ce ne sera pas avec cette tablette.

Lenovo Tab 2 A10-30 : directivité écran

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
4.3744.3

Les performances

Si vous espériez tomber sur une tablette relativement puissante de par son orientation multimédia, c’est raté. Un coup d’oeil à la fiche technique devrait néanmoins suffir à mettre la puce à l’oreille. Le chipset qui y est spécifié est un APQ8009 de chez Qualcomm. Autrement dit, un Snapdragon 212. Il fait partie de l’offre entrée de gamme du fondeur et se compose d’un CPU quad-core à base de Cortex-A7 cadencé à 1,3 GHz et d’un Adreno 304 pour la partie graphique, auxquels Lenovo ajoute 2 Go de RAM. Une configuration bien modeste, comme l’ont d’ailleurs confirmé nos tests.

Dès le 1er niveau de notre benchmark maison, qui s’appuie sur des séquences JavaScript de plus en plus lourdes et lancées depuis un navigateur, la Tab 2 A10-30 commence à montrer ses faiblesses avec un temps d’exécution au-delà des 100 ms et un framerate qui plafonne à 8,1 fps. Le reste du test, avec trois autres niveaux, s’apparente presque à une séance de torture. Le temps d’exécution passe à 358,2 ms et 550 ms pour atteindre 1000 ms au dernier. Du côté du framerate, même constat. C’est mauvais puisqu’il s’établit entre 2,8 et 1 fps.

Il ne faudra donc pas trop attendre de cette tablette en dehors des usages de base, ou faire preuve de patience. Dans le cas plus particulier des jeux, il faudra plutôt privilégier les titres 2D ou du moins éviter ceux à la 3D trop léchée pour profiter d’une expérience correcte.

L'audio

Avec sa paire de haut-parleurs dolby ATMOS, la Tab 2 A10-30 parvient à offrir un rendu audio plutôt convaincant même si le manque de basses se ressent. On notera plutôt d’ailleurs une faiblesse sur toutes les fréquences inférieures à 500 Hz, en plus d’un petit creux à 1,6 kHz. Le son reste cependant bien équilibré en dehors de ces zones de turbulence, et monte sans trop de peine à 75 dB tout de même. Comprenez avant que le taux de distorsion n’excède 10 % sur les fréquences basses.

Réponse en fréquence

La sortie casque produit de son côté un rendu assez moyen. La distorsion et le bruit sont plutôt bien contrôlés, mais la bande passante manque de linéarité. On relève en outre une dégradation de la spatialisation stéréo.

La photo et la vidéo

Il est généralement peu pratique de prendre des photos avec une tablette, et l’audace ne sera que très rarement récompensée avec cette Tab 2 A10-30 et son appareil principal. Bien qu’il ait été couplé à une optique d’assez bonne facture, et dont le seul réel travers est de laisser apparaître un peu de distorsion, le capteur de 5 mégapixels ne propose qu’une définition très moyenne de 921 paires de lignes par hauteur dans les meilleures conditions de lumière. Soit avec de la lumière naturelle. Pour le plein de détails, on repassera donc. Il faudra de plus composer avec des problèmes de surexposition très fréquents, et des couleurs parfois aléatoires malgré une balance automatique des blancs plutôt efficace. Seul le jaune foncé a réellement permis de prendre cette dernière à défaut lors de nos tests. Le dE moyen s’élève néanmoins à 8,2 en lumière du jour. Il est d’ailleurs un peu moins élevé sous éclairage artificiel, ce qui est assez rare pour être souligné : 7 pour le fluo, 7,4 pour le tungstène.

Dans tous les cas, et peu importe la nature de l’éclairage donc, il faudra s’attendre à une baisse de qualité lorsque la scène s’assombrit. La sensibilité, ce n’est pas vraiment le point fort de ce capteur 5 mégapixels non plus. On note une hausse du bruit significative à EV9 puis le grain s’affine, se faisant de plus en plus perceptible jusqu’à EV6. Le temps d’exposition augmente également, jusqu’à atteindre les 100 ms. Attention donc aussi aux flous de bouger. Soulignons au passage que la Tab 2 A10-30 ne propose ni flash ni réglages manuels pour espérer améliorer le rendu. Il faudra se contenter de modes automatiques, plutôt nombreux cela dit.

Côté vidéo, la tablette de Lenovo filme en HD (1280 x 720 pixels) à 29 images par seconde. Rien d’exceptionnel, là non plus.

Photo

Respect des couleurs Optique Résolution
6.57.85.8

L'autonomie

Lenovo annonçait jusqu’à 10 heures d’utilisation avec la batterie embarquée de 7000 mAh. Finalement, la Tab 2 A10-30 s’est montrée plus endurante encore lors de notre test. Avec une vidéo en lecture continue, le mode avion et l’écran réglé autour de 200 cd/m2, il aura fallu attendre 12 heures et 38 minutes pour la voir s’éteindre. C’est simple. C’est le meilleur temps enregistré pour une tablette au Labo. Elle ne devrait pas vous laisser tomber en cours de route, même sur les longs trajets.

Autonomie

 
10

L'OS et l'interface

La Tab 2 A10-30 est livrée sous Android 5.1 Lollipop, en version stock. Tout juste peut-on remarquer l’ajout de quelques applications maisons pour la synchronisation en plus de celle du paramétrage Dolby, mais c’est tout. Et ce n’est pas forcément une bonne chose. L’interface n’est pas vraiment optimisée pour les grands écrans. Les touches de navigation sont centrées et difficilement accessibles, comme le centre de notifications. Des petits ajustements auraient donc été bienvenus.

Lenovo Tab 2 A10-30 : interface

Conclusion

La Lenovo Tab 2 A10-30 pourra vous occuper pendant un long moment avec son autonomie parmi les meilleures. La question est plutôt de savoir comment. Si elle suffira pour de la lecture audio et vidéo malgré des lacunes techniques, d’autres usages souffriront davantage de la faible définition de son écran et de sa plateforme pour le moins modeste. La navigation et les jeux vidéo, par exemple. Pour une tablette orientée multimédia, c’est tout de même dommage. On regrettera en outre que l’interface n’ait pas été optimisée pour l’écran de 10 pouces, et que le capteur de 5 mégapixels sur lequel s’appuie son appareil photo principal peine à produire des clichés détaillés, même en lumière du jour.

Note technique du Labo

Autonomie

 
10

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
4.3744.3

Photo

Respect des couleurs Optique Résolution
6.57.85.8

Communication

Sortie casque HP
6.1
5.5

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.