LaboFnac

Test Labo de la Huawei MediaPad M3 8.4 : une tablette compacte et efficace

Huawei MediaPad M3 8.0

Tablette compacte et élégante, la MediaPad M3 présente un format nomade pratique à utiliser. Elle est dotée d'un écran haute définition appréciable, même si ses angles de vision sont un peu étroits, et ses performances globales en font un modèle adapté aux applications courantes comme aux usages plus poussés. On apprécie en outre son autonomie correcte, son capteur d'empreintes pratique et ses fonctionnalités logicielles adaptées à son format. Bref, ce modèle est complet. Dommage que ses performances audio soient moins convaincantes que le partenariat conclu entre Huawei et Harman Kardon ne le laissait espérer.

Note technique du Labo

  • - Écran haute définition
  • - Bonne autonomie
  • - Ecran trop directif
  • - Performances audio en retrait

A partir de 337€99 sur Fnac.com Acheter

Huawei s'est taillé la part du lion dans le domaine de la téléphonie, où il siège désormais sur la troisième place du podium. Le constructeur n'en oublie pas pour autant le segment des tablettes tactiles, où il propose une gamme de produits variés. Dernière itération en date : une MediaPad M3 au format 8 pouces qui se veut un modèle nomade et haut de gamme. Nous l'avons testée pour vous.

Dans le petit monde des tablettes tactiles, où les nouveautés se font rares, Huawei propose des MediaPad dont le format s’étale entre 8 et 12 pouces. C’est la plus petite, mais aussi la plus récente de la marque chinoise qui nous intéresse ici. Côté caractéristiques, pas de compromis : comptez ainsi sur un modèle affichant 2560 x 1600 pixels sur une dalle de 8,4 pouces (8,3 pouces mesurés par nos soins). Sous son châssis en aluminium, on retrouve un SoC Kirin 950 signé HiSillicon, la filiale de Huawei, et couplé à 4 Go de RAM. Un espace de stockage de 32 Go, extensible par le biais d’une carte microSD, complète cet ensemble, lequel est animé par une batterie de 5100 mAh. On note également le partenariat conclu, au rayon de l’audio, avec la marque Harman Kardon, ainsi que la présence d’un capteur d’empreintes digitales. La tablette, pour le moment, tourne sous Android 6.0 Marshmallow avec Emotion UI 4.1.

L'ergonomie et le design

Alors que les tablettes ont tendance à voir leur format augmenter, afin qu’elles puissent être utilisées comme des ordinateurs, ou presque, la MediaPad M3 de Huawei fait partie des modèles particulièrement compacts, avec ses dimensions de 215,5 x 14,2 x  7,3 mm pour 310 grammes. C’est évidemment beaucoup plus qu’un smartphone, mais la finesse de l’ensemble, et ses bordures d’écran contenues en font un appareil tout à fait transportable.

Huawei MediaPad M3

Il n’y a d’ailleurs pas grand-chose à dire sur sa qualité de fabrication, qui le place dans le sillage de la série de smartphones Mate : on retrouve un boîtier unibody en aluminium qui respire la qualité. Les haut-parleurs ont été placés sur les tranches supérieure et inférieure, afin de se situer à gauche et à droite lorsque la tablette est tenue en mode paysage, c’est qui est d’autant plus malin qu’ils ne sont alors pas étouffés par la paume des mains.

Côté connectique, le tour est rapidement fait : la prise jack est bien de la partie, en haut de l’appareil, une trappe située en bas permet d’ajouter une carte microSD pour compléter les 32 Go déjà inclus, et juste à côté siège un port micro-USB 2.0. Sur une tablette jouant des codes du haut de gamme, on n’aurait pas dit non à un USB Type-C, d’autant que le Mate 9, sorti quelques semaines plus tard, en est quant à lui doté.

Huawei MediaPad M3

Un seul point différencie cette MediaPad M3 des autres produits de Huawei : son capteur d’empreintes, non cliquable, est situé en façade. Ce dernier permet de déverrouiller la tablette, mais aussi, d’une tape, de revenir en arrière, ou d’accéder aux apps récemment utilisées d’un balayage vers la gauche ou la droite. Bon point également, la possibilité d’ajouter aux contrôles en bas d’écran un raccourci permettant de déployer la barre de notifications.

  • Huawei MediaPad M3

    © LaboFnac

  • Huawei MediaPad M3
  • Huawei MediaPad M3
  • Huawei MediaPad M3
  • Huawei MediaPad M3
  • Huawei MediaPad M3
  • Huawei MediaPad M3

L'écran

Doté d’une dalle IPS mesurée par nos soins à 8,3 pouces, aux bordures fines et affichant une définition de 2560 x 1600 pixels, la MediaPad M3 s’offre une belle résolution de 362 ppp. De quoi lire sans plisser les yeux et regarder des films aux images détaillées. Ce n’est toutefois pas la seule composante à prendre en compte pour évaluer un écran, et d’autres données viennent nuancer ces bonnes impressions.

L’écran de la tablette présente une bonne colorimétrie, qui a le mérite de ne présenter que des dérives imperceptibles sur la couleur rouge, avec un delta u’v’ mesuré à 0,0025. C’est également très bien au niveau des vert, bleu, cyan et magenta, où les delta u’v’ restent très contenus, mais beaucoup moins bon au niveau du jaune, où l’on mesure un écart montant à 0,02. C’est un peu dommage, mais loin d’être gênant à l’usage, d’autant que les plus avertis pourront personnaliser la température des couleurs dans les paramètres d’affichage. De même un mode « couleurs vives » est activé par défaut, mais il est possible de basculer l’affichage vers un mode « couleurs normales », selon le goût de chacun.

Gamut de la Huawei MediaPad M3

Gamut de la Huawei MediaPad M3

Cette colorimétrie au final très correcte est associée à un contraste de bonne tenue, mesuré à 1700:1 et, à 5 % de blanc (ce qui permet de comparer cet écran aux dalles AMOLED), évalué à 340:5. On a vu mieux, mais aussi bien pire. Dommage en revanche que cette dalle se contente d’un gamma tout juste correct, et surtout d’une directivité trop marquée. Les angles de vision sont étroits, puisque l’on perd 27 % de luminosité lorsque la tablette est inclinée à 15°, puis 64 % à 30° et, à 45°, 83 % de luminosité. Cette tablette est donc faite pour être utilisée en solo plutôt que pour partager des contenus.

Directivité de la Huawei MediaPad M3

Directivité de la Huawei MediaPad M3 (blanc à gauche, noir à droite)

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
7.38410

L'interface utilisateur

Les utilisateurs d’appareils Huawei ne seront pas déroutés à l’usage de cette tablette, qui s’appuie sur Emotion UI 4.1 basé sur Android 6.0 Marshmallow. C’est donc une interface déjà connue sur les smartphones – apps d’appels et de SMS en moins – que l’on retrouve ici. La marque se contente d’un faible nombre de titres préinstallés, ou plutôt joue sur un savant rangement pour ne pas donner l’impression du contraire. Il cache au sein d’un dossier « Meilleures apps » des titres dont on laissera l’appréciation de l’intérêt à chacun : Shazam, News Republic, Booking.com, mais aussi les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram. Un autre dossier baptisé Microsoft cèle quant à lui les apps de la suite Office. Pour le reste, Huawei se contente du minimum, avec apps Google, Galerie, client email ou lecteurs multimédias.

Huawei MediaPad M3 Interface

Les rares coquetteries ajoutées par le constructeur sont à chercher dans la barre de notifications, qui accueille quelques raccourcis intéressants. Le mode « protection des yeux » ajoute un filtre de lumière bleue (la teinte de l’écran devient jaunâtre) censé protéger les mirettes, notamment avant le coucher. Un bouton flottant, lui aussi à activer depuis les raccourcis, permet d’accéder du pouce aux contrôles situés en bas d’écran.

Les performances

Officialisée peu avant le Mate 9, qui a eu les honneurs du Kirin 960, la MediaPad M3 est donc équipée de la puce haut de gamme de HiSilicon employée chez le Mate 8, disponible quant à lui depuis le début 2016. Associée à 4 Go de mémoire vive, elle permet d’obtenir une expérience fluide au quotidien, et d’utiliser sereinement le multitâche. Rappelons que ce SoC est composé de huit cœurs, à savoir quatre cœurs Cortex-A72 cadencés à 2,3 GHz et quatre Cortex-A53 à 1,8 GHz..

Nos tests labo mettent en évidence la bonne tenue de ce chipset. On relève ainsi 17,5 fps lorsqu’il est très peu sollicité (temps d’exécution de 52,7 ms), même si dans le cas de processus ordinaires, on tombe rapidement à 7,9 fps (126,8 ms). On relève certes 5,1 fps à l’exécution de tâches complexes (197,2 ms) et 3,8 fps à notre niveau de sollicitation le plus élevé (260 ms), mais ces données sont à mettre en regard de résultats obtenus avec des puces un peu moins haut de gamme, qui ne parviennent plus à excéder une image par seconde lorsqu’elles sont poussées dans leurs retranchements.

Cette MediaPad M3, très correctement armée, n’est donc pas seulement un outil adapté au visionnage de vidéos et à la consultation de pages web. Elle saura faire tourner sans problèmes la plupart des jeux et applications du moment.

La photo et la vidéo

On ne demande évidemment pas de miracle à un capteur photo de tablette, produit davantage adapté aux conversations vidéo avec des logiciels de type Skype qu’à la capture de photos en mobilité. Bon point pour l’appareil, on retrouve des capteurs de 8 mégapixels à l’avant comme à l’arrière.

Mire de résolution de la Huawei MediaPad M3

Mire de résolution de la Huawei MediaPad M3

Au dos, on se contente d’un piqué un peu décevant, que nous avons mesuré à 1063 paires de lignes par hauteur. On a vu moins détaillé chez des tablettes, mais pas question d’espérer des résultats similaires à ce que l’on pourrait obtenir avec un smartphone. En colorimétrie non plus, d’ailleurs, l’appareil ayant tendance à perdre ses repères dès lors qu’il n’est plus utilisé à la lumière du jour. Son deltaE passe de 5,6 en lumière naturelle à 7,1 à la lumière fluo, et à 7,7 à la lumière de type tungstène. Comprenez que sous des ampoules blanches ou jaunes, vos clichés auront bien du mal à convaincre. Heureusement, la sensibilité correcte de ce capteur, qui lui permet de ne pas excéder les 34 ms de temps d’exposition moyen, et de maintenir un niveau de bruit moyen de 29,8 dB, permettra d’obtenir des clichés exploitables.

Colorimétrie de la Huawei MediaPad M3

Colorimétrie de la Huawei MediaPad M3

La balance des blancs automatique, comme la colorimétrie des photos, témoigne des limites de la photographie sur tablette. Correcte lorsque l’environnement est jaune foncé ou bleu, elle est à la peine lorsque la scène compte beaucoup de vert (deltaE de 20,4 en environnement vert clair, et de 19,9 en environnement vert foncé). Un dernier mot sur l’optique retenue par Huawei : elle fait apparaître un peu de distorsion, de vignettage, et même quelques aberrations chromatiques.

Balance des blancs de la Huawei MediaPad M3

Balance des blancs de la Huawei MediaPad M3

Pour finir, la MediaPad M3 permet occasionnellement de tourner des vidéos, puisqu’elle filme en 1080p à 30 fps.

Photo

Respect des couleurs Optique Résolution
5.67.56.6

Le rendu audio

Petite déception au sujet du son, qui fait pourtant partie des atouts principaux de la MediaPad M3, du moins sur le papier, en raison d’un partenariat conclu avec Harman Kardon. Ses haut-parleurs, bien placés, délivrent une très bonne puissance de 82 dB, compte tenu de son format, mais sa réponse en fréquence déçoit. Il faut dire que sous les 400 Hz, les basses sont tout bonnement absentes, tandis que les aigus souffrent d’une nette accentuation autour de 3,5 kHz : mieux vaut le prendre en compte, pour qui souhaite écouter de la musique avec sa tablette.

 

Réponse en fréquence

La MediaPad M3, équipée d’une prise jack, fait moins bien encore au niveau de sa sortie casque. Son rapport signal sur bruit est tout bonnement médiocre, et l’on relève une distorsion bien trop présente. C’est nettement mieux au rayon de la linéarité et de la diaphonie, même si ces deux éléments ne suffisent pas à compenser les faiblesses de cet élément de la tablette.

L'autonomie

La MediaPad M3 est équipée, dans le sillage des tablettes de son format, d’une batterie de 5100 mAh. Celle-ci lui permet d’obtenir une bonne autonomie, même si elle reste en deçà de la dizaine d’heures. Nous l’avons mesurée, avec un écran réglé à 200 cd/m2 et en lecture vidéo, à 9h30. De quoi l’emporter sans problème pour une journée d’usage.

Autonomie

 
9

Conclusion

Tablette compacte et élégante, la MediaPad M3 présente un format nomade pratique à utiliser. Elle est dotée d'un écran haute définition appréciable, même si ses angles de vision sont un peu étroits, et ses performances globales en font un modèle adapté aux applications courantes comme aux usages plus poussés. On apprécie en outre son autonomie correcte, son capteur d'empreintes pratique et ses fonctionnalités logicielles adaptées à son format. Bref, ce modèle est complet. Dommage que ses performances audio soient moins convaincantes que le partenariat conclu entre Huawei et Harman Kardon ne le laissait espérer.

Note technique du Labo

Autonomie

 
9

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
7.38410

Photo

Respect des couleurs Optique Résolution
5.67.56.6

Communication

Sortie casque HP
7.6
4.2

A partir de 337€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.