LaboFnac

Prise en main du Lenovo Smart Clock : le réveil-matin avec Google Assistant

test Lenovo Smart Clock

Le radio-réveil classique a certes perdu de sa superbe, remplacé dans bien des chambres à coucher par un simple smartphone. Le Lenovo Smart Clock constitue une alternative intéressante, dans la mesure où il s’avère un réveil plus que complet - avec son port de charge pour mobile par exemple - et s’impose comme un assistant personnel performant. Si toutefois vous êtes prêt à accepter qu’un micro reste actif dans votre chambre...

A partir de 99€99 sur la Fnac.com Acheter

Lenovo avait présenté parmi les premiers des écrans intelligents servant d’écrins à Google Assistant. Le fabricant chinois décline ainsi ses Smart Display en versions de 8 et 10 pouces, et a officialisé lors de l’IFA 2019 une mouture un peu plus compacte de 7 pouces. Un dernier appareil, qui nous intéresse ici, est encore plus petit : le Smart Clock. Nous l’avons essayé pour vous.

Lenovo Smart Clock

© LaboFnac

Le design et l’ergonomie

Petit pavé de 7,98 x 11,39 x 7,92 cm, le Smart Clock ressemble peu ou prou à un radio-réveil classique. L’appareil tient dans la main, reste léger (328 grammes) et trouvera facilement sa place sur une table de chevet. Il ne fonctionne pas sur batterie, et privilégie un branchement secteur via la fiche circulaire situé sur sa partie arrière.

Lenovo Smart Clock

© LaboFnac

En façade, on retrouve un écran de 4 pouces aux larges bordures. Cette dalle IPS est tactile, et affiche 480 x 800 pixels. Dans la mesure où l’essentiel des informations s’y affiche en gros caractères – ce n’est pas un problème. Et nous y reviendrons plus tard, l’image n’est pas franchement la priorité de cet appareil. On aurait toutefois apprécié des angles de vue un peu plus généreux, notamment pour ceux qui posent leur réveil sur une tablette située en hauteur. Il est à noter que la luminosité de cet écran est réglable selon dix paliers, et qu’un capteur lui permet de détecter s’il se trouve dans l’obscurité. La luminosité est alors fixée au minimum pour ne pas gêner le dormeur.

Cet écran est entouré d’un boîtier recouvert de tissu gris. D’allure très contemporaine, il se montre suffisamment discret pour ne pas jurer dans une chambre. Les boutons sont réduits au strict minimum : l’un pour baisser le volume, l’autre pour l’augmenter. Si le bouton Snooze cher à ceux qui ont du mal à quitter leur couette n’y figure pas, c’est parce qu’il est remplacé par une simple tape sur le réveil. Pratique pour ceux qui ont du mal à viser.

Lenovo Smart Clock

© LaboFnac

Pour finir, au dos du Smart Clock sont présents la prise de charge du réveil, un port USB et un commutateur pour le microphone. C’est donc par le biais d’un bouton physique que l’on désactive l’écoute par Google Assistant ; elle est visible en façade du réveil puisqu’un pictogramme signale à l’écran que le micro ne fonctionne pas.

Un réveil, en mieux ?

S’il dispose de Google Assistant, ce qui permet de le piloter à la voix, le Smart Clock est avant tout un réveil. Il permet à ce titre de définir diverses alarmes, avec répétitions (dont la fréquence est réglable) ou non et offre une fonction “simulateur d’aube”. Dans ce cas, l’écran s’allume progressivement en blanc une demi-heure avant que l’alarme ne retentisse pour faciliter le réveil. Si définir tout cela à la voix ne vous convient pas, il reste possible d’effectuer ces paramétrages depuis l’écran tactile de l’appareil.

Lenovo Smart Clock

© LaboFnac

Outre sa fonction réveil, le Smart Clock propose plusieurs fonctionnalités utiles. On apprécie la charge du smartphone en USB depuis son port dorsal. Elle est peu rapide (5W), mais puisqu’il s’agit de laisser le mobile branché toute la nuit, cela ne pose pas réellement problème.

En tant que réveil “intelligent”, le Smart Clock bénéficie de fonctionnalités liées à Google Assistant. Les propriétaires de plusieurs objets connectés (luminaires ou autres) peuvent donc, depuis leur lit, éteindre ou allumer les lumières de la maison, visualiser qui arrive à la porte s’ils disposent d’une caméra de surveillance compatible ou lancer une série sur leur TV. Là encore, ceux qu’un microphone dans la chambre dérangent peuvent passer par l’écran tactile du réveil.

Toutefois, pour le matin, celui-ci s’avère un peu plus utile : il permet de lancer les fameuses routines de Google Assistant d’un simple “Ok Google, Bonjour”. Informations importantes, agenda, météo… à charge de l’utilisateur de choisir ce qu’il veut apprendre.

Lenovo Smart Clock

© LaboFnac

Assistant, mais plutôt pour la musique

Le Smart Clock dispose d’un haut-parleur de 6W qui permet d’en faire une mini-enceinte à l’occasion. C’est d’ailleurs sa spécialité : l’appareil n’est pas destiné à afficher des vidéos, et se concentre sur l’audio. Sa seule entorse tient à l’affichage d’images puisées dans vos albums Google Photo en guise de fond d’écran. Pour le reste, le réveil peut être associé aux principaux services de streaming audio, et permet donc de lancer des playlists par commande vocale. S’il remplit bien son office, il ne faut pas lui en demander trop, sa puissance étant trop limitée pour réellement sonoriser une pièce. Mais il comprend bien les requêtes et permet d’entendre sans problème ses réponses, et c’est après tout ce qu’on lui demande.

Lenovo Smart Clock

© LaboFnac

Conclusion

Le radio-réveil classique a certes perdu de sa superbe, remplacé dans bien des chambres à coucher par un simple smartphone. Le Lenovo Smart Clock constitue une alternative intéressante, dans la mesure où il s’avère un réveil plus que complet - avec son port de charge pour mobile par exemple - et s’impose comme un assistant personnel performant. Si toutefois vous êtes prêt à accepter qu’un micro reste actif dans votre chambre...

A partir de 99€99 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.