LaboFnac

Test de la Garmin Forerunner 645 : moins de raisons d’être sans Music

Garmin Forerunner 645

Après quelques semaines d'utilisation de la Garmin Forerunner 645, force est d'abord de constater qu'il s'agit là d'une excellente montre connectée dédiée au sport. Mais contrairement à la Vivoactive 3, elle s'adresse finalement à une cible plus restreinte, qui voudrait des fonctions running très poussées, et ne rechignerait donc pas à devoir débourser un billet supplémentaire (et s'équiper d'une ceinture cardiaque en plus). Pour le reste, les compétences de la 645 sont assez similaires à celle de la Vivoactive 3, et le modèle 645 Music peut tirer son épingle du jeu grâce à l'intégration d'un espace de stockage pour la musique. Si vous êtes un utilisateur sportif, mais pas un acharné, opter pour Forerunner 645 n'est peut-être pas tout à fait justifié. À moins que vous ayez horreur des écrans tactiles, et que la navigation par boutons de cette montre vous fasse de l'œil...

Note de la rédaction

  • - Excellent suivi des activités sportives et GPS ultra-précis
  • - Intégration de Garmin Pay
  • - Autonomie plutôt appréciable
  • - Légère et agréable à porter
  • - Absence d'écran tactile
  • - Le modèle Music apporte un vrai plus
  • - Interface de la montre toujours délicate à prendre en main
  • - Bonne chance si vous perdez le cable de recharge

Après la Vivoactive 3, c'est la Forerunner 645 qui s'est invitée dans notre rédaction. Et les amateurs de course à pied que nous sommes ont pu essayer cette montre connectée qui leur est destinée. Voici ce que nous en avons pensé.

La Garmin Forerunner 645 est une montre connectée dédiée au sport, et qui se décline également dans une version Music comportant 4 Go de stockage interne. Elle intègre la solution Garmin Pay qui permet de faire des paiements sans contacts, mais se montre pour le reste assez classique. Elle possède un écran non tactile de 240 x 240 pixels, avec Gorilla Glass 3, une puce GPS, un capteur de fréquence cardiaque (lumière pulsée) et une autonomie allant jusqu’à 14 heures en mode GPS. Son boîtier mêlant plastique et acier inoxydable offre une résistance à l’eau de 5 ATM.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

Design et ergonomie

On le redit, une des dernières montres connectées à être passées entre nos mains n’est autre que la Vivoactive 3 de Garmin. Alors cette Forerunner 645 ne nous fait pas vraiment peur, d’autant qu’il s’agit de la version classique et non pas la version Music qui permet de stocker des morceaux dans son espace interne. La chose étant impossible ici, on a un peu le sentiment d’avoir affaire à n’importe quelle montre de la marque.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

D’ailleurs, la 645 n’est pas très différente de la Vivoactive 3 côté design et format. Elle est ronde, plutôt légère avec ses 42,2 grammes (l’autre en affiche 43), mais un peu plus imposante côté dimensions (42,5 x 42,5 x 13,5 mm contre 43,4 x 43,4 x 11,7 mm). Sur les deux objets, le boîtier est un mélange de plastique et d’acier inoxydable, le verre est traité Corning Gorilla Glass 3, et le bracelet est un simple silicone texturé.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

Les capteurs intégrés sont les mêmes, avec notamment la présence d’un GPS et d’un cardiofréquencemètre pour la rendre autonome en sport, et les deux produits résistent à une pression de 5 ATM. Cela les rend étanches à 50 mètres. Ceci permet une immersion, mais en eau calme. Rappelons que la projection d’eau directement d’une pomme de douche ou d’un robinet – selon la puissance évidemment – peut être supérieure à 5 ATM. Soyez donc vigilants, car cette norme n’autorise pas la nage sportive.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

Mais alors, quelle est la vraie différence physique avec la Vivoactive 3 ? Et bien la Forerunner 645 ne possède pas d’écran tactile. La navigation sur la montre se fait ainsi à partir de boutons placés autour du cadre. Ils sont au nombre de 5, et ont chacun leur utilité. Il faudra un certain temps – et de nombreuses erreurs – pour maîtriser leur utilisation. Globalement, les boutons de gauche servent à faire défiler les « onglets » ou allumer l’écran, et ceux de droite à lancer des activités et revenir en arrière.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

Globalement, il s’agit là d’un produit plutôt agréable à porter et qui se fait facilement oublier.

Des fonctionnalités sportives (et presque cachées)

Lorsqu’on s’est attelé au test de cette montre, notre interrogation a tourné autour de la justification de cette version de la montre. Parce qu’elle est vendue 100 euros de plus qu’une Vivoactive, présente les mêmes capteurs, et est dépourvue de stockage interne. Ce qui peut laisser circonspect en premier lieu.

Là où elle se différencie, c’est qu’elle peut offrir des fonctions sportives poussées, une fois couplée avec un moniteur cardiaque de type HRM-Run ou un Running Dynamics Pod. Et c’est exactement ce que ne peut pas faire une Vivoactive 3. Ils offrent des mesures dynamiques en course à pied, mais aussi de la prédiction de course, et du suivi d’entraînement. Des fonctions qui ne seront visibles que pour les grands passionnés de running.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

Car pour le reste, la Forerunner et la Vivoactive sont deux montres assez similaires. Elles sont redoutables pour le suivi des activités, et on admire la précision du GPS et du cardiofréquencemètre. Encore une fois, le savoir-faire de Garmin dans le domaine du suivi sportif est vraiment plaisant, et il n’y a pas grand-chose que l’on ne puisse pas faire avec cette montre. D’autant plus que son écran est bien lisible par toutes conditions de luminosité, et qu’il est aussi possible de télécharger des widgets complémentaires via Garmin IQ.

Là où la Vivoactive 3 a l’avantage, c’est qu’elle est capable de suivre vos performances dans vos parties de golf.

Une application pratique

Vous le voyez bien, Garmin essaie de ne pas dépendre que du sport et de faire adopter ses montres à tous. Pour cela, il a par exemple intégré son tout nouveau Garmin Pay, un portefeuille virtuel qui permet de régler des achats depuis sa montre (en NFC) sans avoir à sortir ni son portefeuille ni son smartphone de la poche.

garmin forerunner 645

@ Labo Fnac

Pour séduire l’utilisateur classique, Garmin mise aussi sur l’intégration des notifications sur la montre, mais il se contente pour le moment du minimum. Il est possible de consulter les notifications de SMS, mails, et autres messageries de réseaux sociaux, mais il n’est pas possible de répondre directement depuis la montre. Encore une fois, Apple et les marques de mobiles – voire Fitbit avec sa Versa et une mise à jour récente – gardent l’avantage dans ce domaine. On espère évidemment que Garmin s’y attellera un jour.

interface garmin forerunner 645

© Labo Fnac

Pour un peu plus de détails, vous pouvez vous reporter aux détails de notre test de la Vivoactive 3.

L'autonomie

Pour parler d’autonomie, on peut se permettre de refaire le parallèle avec la Vivoactive 3. En effet, elle affiche à peu près la même autonomie théorique, et cela se confirme dans la pratique. Garmin parle de 9 heures d’autonomie en mode GPS/GLONASS, 14 heures d’autonomie en GPS, et jusqu’à 7 jours en mode « montre intelligente ». Traduction : sans faire de sport.

Difficile d’évaluer précisément l’autonomie, mais il nous aura fallu la recharger au bout de 5 jours, en ayant fait une activité sportive d’une heure sur cette période. Alors évidemment, en fonction de vos activités, vous finirez par savoir évaluer à peu près l’autonomie à attendre du produit.

Conclusion

Après quelques semaines d'utilisation de la Garmin Forerunner 645, force est d'abord de constater qu'il s'agit là d'une excellente montre connectée dédiée au sport. Mais contrairement à la Vivoactive 3, elle s'adresse finalement à une cible plus restreinte, qui voudrait des fonctions running très poussées, et ne rechignerait donc pas à devoir débourser un billet supplémentaire (et s'équiper d'une ceinture cardiaque en plus). Pour le reste, les compétences de la 645 sont assez similaires à celle de la Vivoactive 3, et le modèle 645 Music peut tirer son épingle du jeu grâce à l'intégration d'un espace de stockage pour la musique. Si vous êtes un utilisateur sportif, mais pas un acharné, opter pour Forerunner 645 n'est peut-être pas tout à fait justifié. À moins que vous ayez horreur des écrans tactiles, et que la navigation par boutons de cette montre vous fasse de l'œil...

Note de la rédaction

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.