LaboFnac

Prise en main Huawei Watch GT 2 : belle et autonome, mais… (Active Edition et Elegant Edition)

Huawei Watch GT Active

Les fabricants de smartphones à proposer des montres connectées se font de plus en plus rares. En marge d’Apple et de Samsung, il faut aussi compter sur Huawei, de plus en plus prolifique en la matière. Le fabricant chinois préfère d’ailleurs désormais miser sur LiteOS, son système d’exploitation maison. Ce dernier adopte une démarche assez simpliste, mais s’avère globalement efficace, pour qui cherche une montre permettant de ne manquer aucune notification. Les nouvelles Watch GT Active Edition et Watch Elegant présentent un design réussi, des options suffisantes pour les sportifs occasionnels, un suivi du sommeil précis et une excellente autonomie. Si vous recherchez une détection automatique des activités, souhaitez répondre à vos messages depuis votre montre ou vous en servir comme lecteur musical, passez votre chemin. Si un usage davantage consultatif ne vous pose pas problème et si l’autonomie est pour vous un critère déterminant, ces deux montres constituent des options efficaces à prix d’ailleurs très contenu.

  • - L'autonomie exceptionnelle
  • - Le design plaisant
  • - Les fonctionnalités de base, bien implémentée
  • - Pas de détection automatique des activités
  • - Impossible de rajouter des applications

Quelque six mois après le lancement de sa Watch GT, Huawei propose de nouvelles déclinaisons dans sa gamme de montres connectées. Le constructeur met cette fois l’accent sur le design, et dégaine surtout une version 42 mm, qui vise clairement un public plus féminin. Pari réussi ? Nous avons porté les Huawei Watch GT “Active Edition” et “Elegant Edition” pendant plusieurs semaines. Voici notre verdict.

Huawei est devenu un acteur qui compte dans le domaine des montres connectées. En marge de ses modèles Wear OS, le fabricant a dévoilé il y a quelques mois la Watch GT, qui fonctionne pour sa part grâce à un système d’exploitation maison. C’est ce modèle que la firme a décidé de renouveler cette année, en le déclinant même au passage en gamme puisque l’on trouve désormais deux types de boîtiers, de 42 mm (Elegant Edition) et 46 mm (Active Edition). Nous avons pu tester ces deux versions.

Huawei Watch GT 42 et 46 mm

© LaboFnac

Le design et l’ergonomie

Le modèle Active Edition se trouve ainsi doté d’un boîtier de 46,5 x 46,5 x 10,6 mm et arbore un écran AMOLED de 1,39 pouces (454 x 454 pixels). Plus compact, mais tout de même imposant, le modèle Elegant mesure pour sa part 42,8 x 42,8 mm, pour une épaisseur presque identique (10,5 mm). Son écran de 1,2 pouces offre une définition de 390 x 390 pixels. Quel qu’en soit le format choisi, ces écrans AMOLED offrent plusieurs niveaux de luminosité et ne nous ont posé aucun problème de lisibilité.

Huawei Watch GT 42 et 46 mm

© LaboFnac

Le niveau de finition des deux montres s’avère très bon, qu’il s’agisse du boîtier inox avec lunette gravée pour la Active Edition ou du boîtier en métal avec lunette en céramique aux reflets violets (ou blanche) pour le modèle Elegant. Agréable à porter, leur bracelet en fluoroélastomère présente une largeur (entrecorne) standard de 22 mm. Il peut donc être remplacé par des bracelets un peu plus coquets, selon les goûts de chacun.

Huawei Watch GT 46 mm

© LaboFnac

Huawei Watch GT 42 mm

© LaboFnac

Un mot pour finir sur le chargeur sans fil livré avec les montres. Sa surface magnétique permet aux montres de trouver leur place très facilement sur ce chargeur, qui se trouve de plus alimenté par le biais d’un câble USB Type-C. Pratique donc pour ceux qui possèdent un smartphone avec la même connectique.

Le logiciel

La première mise en service des montres s’avère pour le moins aisée. Il suffit d’activer le Bluetooth sur le smartphone, d’y installer l’application Huawei Santé – disponible gratuitement sur iOS et Android -, tout en installant au passage les Huawei Mobile Services si vous utilisez un smartphone d’une autre marque. Au lancement de l’app, il ne reste plus qu’à choisir votre montre parmi les diverses références proposées. Dès détection de la tocante, l’application envoie une notification avec code sur la montre : il suffit de la valider sur l’appareil pour que l’appairage soit effectif. Des étapes qui ne prennent au final que quelques minutes.

Une fois la configuration initiale effectuée, vous devrez composer au quotidien avec LiteOS, le système d’exploitation maison de Huawei pour les montres connectées. Il dispose d’un système de navigation gestuelle assez simple à prendre en main puisqu’il consiste essentiellement en des glissements vers le bas pour les paramètres, vers le haut pour les notifications, vers la droite pour un résumé de l’activité pratiquée, etc. Le bouton physique supérieur droit permet d’accéder à l’ensemble des applications, tandis que le bouton inférieur droit offre la possibilité de lancer des raccourcis vers des exercices.

Huawei Watch GT 46 mm

© LaboFnac

Contrairement aux systèmes WearOS de Google ou WatchOS d’Apple, le LiteOS de Huawei ne donne accès à aucune boutique d’application. Il est donc impossible d’en installer de nouvelles. Pour l’heure, seul Huawei pourra en ajouter, par le biais de mises à jour.

L’application associée (Huawei Santé) permet quant à elle de consulter en détail les activités pratiquées, l’historique du rythme cardiaque ou encore de désactiver au besoin le cardiofréquencemètre. C’est d’ailleurs dans cette application que vous pourrez obtenir des “badges” vous félicitant de vos efforts physiques.

Pour le quotidien

Vous l’aurez compris, la Watch GT 2 est plutôt minimaliste dans ses fonctions, tout comme le précédent modèle donc. Elle est dépourvue de haut-parleur : n’espérez donc pas passer des appels depuis cet appareil. Elle permet essentiellement de recevoir des notifications de messages, de réseaux sociaux ou d’emails – le tout étant personnalisable – et d’être alerté en cas d’appel. Un vibreur est bien évidemment intégré pour ne manquer aucune notification. Sur ce point, rien à dire : nous avons reçu nos notifications sans délai. Elles sont lisibles, même si l’affichage n’est pas toujours optimisé. Mais attention : il n’est pas possible de répondre depuis la montre et il n’est pas non plus possible de supprimer les notifications manuellement.

Huawei Watch GT 42 mm

© LaboFnac

Comme dit plus haut, l’offre logicielle est pour l’heure limitée, puisqu’il faut se contenter des quatorze applications préinstallées sur les montres. Elles sont peu nombreuses – 14 à date – et visent l’essentiel. Outre ses fonctions sportives, elles incluent une application météo ou encore une fonction « lampe » permettant d’allumer son écran en blanc au besoin. N’espérez pas vous en servir comme un lecteur musical au poignet : leur mémoire interne limitée à 128 Mo n’est pas faite pour stocker des contenus musicaux et il n’est pas possible d’y appairer des écouteurs Bluetooth. Pour ce type de fonctions, il faut plutôt s’orienter vers des modèles type Fitbit.

Huawei ne donne pas de détails précis sur le hardware embarqué dans ses deux montres. Toutefois, il n’est pas très aventureux de penser qu’elles contiennent un processeur peu puissant, offrant une meilleure autonomie. Le fonctionnement de l’ensemble s’avère globalement fluide, mais pas toujours véloce. Notamment lorsqu’on lance pour la première fois une application. En revanche, une fois qu’elle est chargée dans la mémoire vive, les consultations suivantes s’avèrent plus rapides.

Pour le sport

Les Watch Elegant et GT 2 proposent également des fonctionnalités dédiées aux plus sportifs. Elles incluent un capteur optique de rythme cardiaque fonctionnant en continu, notamment mis à profit lors des activités cardio. Diverses activités sont par ailleurs proposées depuis la montre. Pour l’heure, la Watch propose divers entraînements : Course Guidée, Course extérieure, Course intérieure, Marche en extérieur, Randonnée, Cyclisme intérieur, Cyclisme extérieur, Nage intérieure, Nage extérieure, et Autre. Cette dernière entrée concerne donc essentiellement les adeptes du fitness ou de la musculation. Pour le cas des activités en extérieur, la montre est capable d’offrir une cartographie des activités grâce à sa puce GPS. Petit hic toutefois : elle ne propose pas de détection automatique des activités ni des étages gravis.

Huawei Watch GT 46 mm

© LaboFnac

Il reste toutefois appréciable de trouver la possibilité de définir des objectifs et autres rappels dans les paramètres de chaque activité (dans Entraînements). Dans le cas de la Course guidée, la montre se fait même coach au poignet. En revanche, il faut penser à lancer un entraînement sans quoi votre activité n’apparaîtra pas dans votre historique. Quant à la minuterie, elle se montre assez bien fichue dans la mesure où elle offre la possibilité de choisir rapidement une durée prédéterminée, ou d’opter pour une durée personnalisée, qu’il est d’ailleurs possible de paramétrer à la seconde près. On apprécie aussi la présence d’un chronomètre, la lisibilité du bilan des efforts fournis ou encore l’accès direct aux modes d’entraînement via un bouton dédié (couronne du bas).

L’autonomie

Les deux Watch GT de Huawei tiennent leurs promesses en matière d’autonomie. Celle de la Active Edition est la plus prometteuse, Huawei évoquant jusqu’à 30 jours d’usage lorsque les notifications et les capteurs sont désactivés. De notre côté, nous avons d’abord testé la montre avec les notifications et le capteur de fréquence cardiaque activés. Dans cette configuration, nous avons constaté une endurance d’environ deux semaines. Comptez au moins une semaine avec un peu d’activité en bonus. De son côté, la Watch Elegant tient environ une semaine avec les notifications seules, et 4 à 5 jours en fonction de l’activité pratiquée. L’activation du GPS dans le cadre d’entraînements en extérieur (course, cyclisme) aura logiquement un impact visible sur l’endurance des deux appareils. Ce qui ne les empêche pas de proposer l’une des meilleures autonomies du marché pour des montres avec cadran-écran.

Huawei Watch GT 46 mm

© LaboFnac

Conclusion

Les fabricants de smartphones à proposer des montres connectées se font de plus en plus rares. En marge d’Apple et de Samsung, il faut aussi compter sur Huawei, de plus en plus prolifique en la matière. Le fabricant chinois préfère d’ailleurs désormais miser sur LiteOS, son système d’exploitation maison. Ce dernier adopte une démarche assez simpliste, mais s’avère globalement efficace, pour qui cherche une montre permettant de ne manquer aucune notification. Les nouvelles Watch GT Active Edition et Watch Elegant présentent un design réussi, des options suffisantes pour les sportifs occasionnels, un suivi du sommeil précis et une excellente autonomie. Si vous recherchez une détection automatique des activités, souhaitez répondre à vos messages depuis votre montre ou vous en servir comme lecteur musical, passez votre chemin. Si un usage davantage consultatif ne vous pose pas problème et si l’autonomie est pour vous un critère déterminant, ces deux montres constituent des options efficaces à prix d’ailleurs très contenu.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.