LaboFnac

Prise en main de la Huawei Watch GT 2e : une montre abordable pour se mettre au sport

test Huawei Watch GT 2e

Déclinaison sportive de la Watch GT 2, la Watch GT 2e en revoit légèrement le design avec des boutons plus pratiques à utiliser durant les entraînements et un bracelet favorisant l’évacuation de la transpiration. Elle supporte par ailleurs un plus grand nombre d’activités, avec en prime la possibilité d’en détecter quelques-unes automatiquement et des programmes d’entraînement prédéfinis pour les plus débutants, malgré un équipement identique, mais déjà très complet et globalement assez précis. Si l’on ajoute à cela la possibilité d’écouter de la musique, à condition de disposer d’un casque sans fil, et son autonomie parmi les meilleures sur le marché, force est de reconnaître que la Watch GT 2e a beaucoup à offrir pour son prix - 199 euros à son lancement.
Pour autant, les sportifs les plus assidus et désireux de progresser risquent de manquer d’options pour pimenter leurs entraînements et l’on regrette aussi que l’OS des montres de Huawei soit aussi fermé, en plus d’être sujet à des ralentissements assez fréquents. Aucune application tierce ne peut donc y être installée, ce qui prive notamment la Watch GT 2e des services de streaming disponibles chez Samsung et Garmin pour l’écoute de musique. Soulignons pour finir que l’application compagnon, Huawei Santé, permet l’export des données vers MyFitnessPal et Google Fit, mais pas vers Strava.

  • - Excellente autonomie
  • - L'équipement, complet et plutôt précis
  • - De nombreux profils sportifs
  • - Manque d'applications tierces, et surtout des services de streaming pour la musique
  • - Des fonctions tout de même limité pour le sport
  • - Format assez imposant

Déclinaison de la Watch GT2 adressée aux sportifs, la Huawei Watch GT 2e est arrivée à la rédaction. Nous l’avons donc essayée pour vous.

Pas de nouvelle génération de montres connectées pour l’instant chez Huawei. La firme préfère visiblement capitaliser sur sa Watch GT 2 lancée l’an dernier. Déclinée en début d’année en une MagicWatch 2 à trouver dans le catalogue de sa marque sœur Honor, elle conserve toutefois sa place dans celui de Huawei et s’y décline même désormais en une Watch GT 2e. Un nouveau modèle au design légèrement revu et offrant aussi un suivi d’activité plus riche en vue de répondre davantage aux besoins des sportifs, mais peut-elle pour autant rivaliser avec les modèles de marques spécialisées comme Garmin ou Fitbit ? Nous l’avons essayée pendant quelques jours, et quelques footings aussi.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Le design et l’ergonomie

Très proche de la Watch GT2 première du nom, ce nouveau modèle en reprend l’équipement tout en revoyant légèrement son design. Le boîtier reste néanmoins fait de métal, et l’on y retrouve le contour d’écran gradué de la version 46 mm du premier modèle, la Watch GT 2e reprenant le même format. Elle intègre en revanche des boutons latéraux un peu plus larges et de ce fait plus faciles à utiliser en mouvement, et Huawei a également revu le système d’attache du bracelet.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Ce dernier est ici maintenu dans le prolongement du boîtier et ne peut donc pivoter, ce qui permettrait selon Huawei d’améliorer le confort. À l’usage, on remarque surtout, avec nos poignets bien trop petits, que la montre a l’air plus large encore que les autres modèles de la gamme, et c’est d’autant plus problématique que la firme a aussi fait le choix de ne pas décliner la version 42 mm de la Watch GT 2…

Ce nouveau bracelet empêche par ailleurs de poser la montre à plat pour la placer correctement sur son socle de recharge USB-C, et en changer risque d’être un peu plus délicat que sur d’autres modèles. Si cela reste possible, puisque le système s’appuie toujours sur des barrettes à ressort, il faudra en trouver un qui s’intègre parfaitement au boîtier sous peine de faire un peu tache… ce qui limite donc le choix. Il est d’ailleurs à noter que le choix du bracelet est également plus restreint à l’achat de la montre.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Modèle sportif oblige, la Watch GT 2e s’accompagne de bracelets en silicone uniquement. Ils sont de plus perforés afin de favoriser l’évacuation de la transpiration durant les entraînements, quand les autres modèles de la gamme ont droit à des bracelets en cuir et métal plus élégants, mais plus fragiles. Rappelons néanmoins que toutes les Watch GT 2 disposent de boîtiers classés 5 ATM, et peuvent donc être immergés.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Écran et interface

Pour ce qui est de l’affichage, rien de nouveau puisque l’on retrouve l’écran de la Watch GT 2 dans sa version 46 mm. De type AMOLED et mesurant 1,39 pouce de diamètre, il offre une définition de 454 x 454 pixels et permet un affichage fin et lumineux lui assurant une bonne lisibilité dans toutes les conditions. Il est bien sûr aussi tactile, et fonctionne de concert avec les boutons latéraux de la Watch GT 2e pour la navigation au sein de l’OS propriétaire de Huawei, LiteOS.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Celui-ci inclut un cadran personnalisable en guise d’écran d’accueil, auquel peuvent s’ajouter différents panneaux à faire défiler de gauche à droite pour accéder rapidement à certaines informations, comme le niveau de stress ou la météo. Le bouton latéral du bas fait quant à lui office de raccourcis vers l’application de son choix parmi celles installées sur la montre, puisque l’OS de Huawei ne supporte pas d’applications tierces, tandis que celui du haut permet d’en retrouver l’ensemble et de revenir au cadran.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

L’absence d’applications tierces n’est pas un point que nous trouvons réellement pénalisant puisque la plupart des fonctions réellement utiles, et utilisables, sur une montre sont présentes, à l’exception peut-être des services de streaming musicaux – seul un lecteur audio assorti de 4 Go de mémoire est proposé pour la musique, à écouter avec un casque évidemment sans fil. La montre peut de plus recevoir tous types de notifications, sans possibilité de répondre directement dans le cas de messages certes, mais nous trouvons, là encore, plus confortable de le faire à partir d’un smartphone.

Huawei Santé

© LaboFnac

À noter d’ailleurs que la connexion se fait en Bluetooth 5.1 avec l’application Santé de Huawei, disponible aussi bien sur Android que sur iOS, et c’est également le cas pour la synchronisation des données en l’absence de Wi-Fi. L’interface de la montre est quant à elle assez réactive en dépit de petits ralentissements fréquents, mais pas vraiment gênants au quotidien. Ils le sont un peu plus durant la pratique sportive, le tactile n’étant déjà pas ce qui se fait alors de plus pratique, mais l’on apprécie que Huawei ait pensé à autoriser alors le défilement des informations de suivi avec le bouton latéral du bas.

Il est ainsi possible d’y accéder facilement, même avec des gants. Cela aurait également pu être pratique dans l’eau pour la natation, mais un seul écran de données est de toute manière disponible en nageant…

Le suivi d’activité

Le moment d’aborder les fonctions sportives de la Watch GT 2e est d’ailleurs venu, et l’on apprécie de voir que Huawei a fait l’effort d’en ajouter quelques-unes par rapport aux autres modèles de la gamme. C’est ainsi le premier à pouvoir détecter automatiquement certaines activités, même si certaines interrogent. La montre peut par exemple détecter une séance de vélo elliptique. Enfourchez votre vélo de route en revanche, et vous ne garderez aucune trace des efforts fournis sur le trajet si vous n’avez pas activé le suivi en partant. Un peu dommage donc.

Plus exactement, les activités que la Watch GT 2e est en mesure de détecter incluent la marche, la course à pied et le rameur, en plus du vélo elliptique, donc. Il est cependant bon de noter que le suivi est moins complet en cas de détection automatique, comme sur la plupart des montres et bracelets proposant ce type de fonctionnalité d’ailleurs, cela afin de préserver la batterie. Il faudra ainsi lancer une activité, ce que la montre peut d’ailleurs inviter à faire après avoir détecté une activité, pour profiter au mieux de la montre et de ses divers capteurs, qui incluent tout de même un accéléromètre, un gyroscope, un cardiofréquencemètre, un baromètre ainsi qu’une boussole en plus d’une puce GPS.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Cet équipement plutôt complet, mais néanmoins identique là encore à celui des autres modèles de la gamme, permet en revanche aussi de suivre un plus grand nombre d’activités dans le cas de la Watch GT 2e. La montre propose non moins d’une centaine de profils d’activité pour le moins divers, la liste allant du fitness aux sports d’hiver en passant par la danse, les arts martiaux, la gymnastique ou encore les sports d’équipes, aquatiques et même extrêmes type parachutisme. À cela s’ajoutent encore 13 programmes de course afin de guider les débutants vers des objectifs précis. Il est ainsi possible de travailler sur l’endurance ou la perte de poids.

À noter toutefois que ces programmes, non personnalisables, se résument en réalité à une unique séance de course comportant différentes étapes. Ils ne constituent donc pas un réel programme d’entraînement sur plusieurs jours, comme en propose d’ailleurs l’application de Huawei pour se préparer par exemple à un marathon, sans possibilité toutefois de les exporter sur la montre.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Quelques footings nous ont en revanche permis de constater que les mesures de la Watch GT 2e tiennent globalement la route. Elles sont alors présentées sur cinq écrans personnalisables, et comportant d’une à 4 données chacun, qu’il est possible de faire défiler verticalement durant la course, tandis que le lecteur audio reste toujours accessible d’un glissement sur la droite. Huawei a réussi par ailleurs l’exploit de présenter des bilans assez complets et jolis sur l’écran de la montre en fin de séance grâce notamment à des graphiques colorés. Graphiques que l’on retrouve d’ailleurs dans l’application Santé après synchronisation, avec davantage d’informations comme les temps réalisés pour chaque tour ou la trace GPS sur une carte.

Huawei Santé

© LaboFnac

Huawei Santé

© LaboFnac

Parfois long à trouver le signal puis à arriver à une position précise, le GPS, d’ailleurs, n’a pas enregistré de gros écarts avec nos parcours réels, et les valeurs relevées par le cardiofréquencemètre semblent cohérentes dans l’ensemble. La Forerunner 245 de Garmin donne d’ailleurs pratiquement les mêmes données. On apprécie en outre l’indice de performance calculé à la fin d’une séance pour rendre compte de son effet sur la capacité aérobie de l’utilisateur, ainsi que l’estimation de la durée de récupération qui évitera peut-être quelques blessures aux plus acharnés. Ces deux données sont néanmoins aussi proposées sur les autres modèles de la gamme, ou encore la MagicWatch 2 de Honor.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Dans l’ensemble, la Watch GT 2e fait donc du bon travail lorsqu’il s’agit de suivre les activités sportives, malgré une quantité d’informations variables de l’une à l’autre. Elle offre également trop peu d’options pour personnaliser les entraînements et pousser à se dépasser puisqu’il est uniquement possible de définir un objectif de temps, distance ou calories en début de séance. Il est enfin à noter que l’application Santé ne permet pas la synchronisation des données avec Strava. C’est en revanche possible avec MyFitnessPal et Google Fit, mais les sportifs confirmés ou sérieux de manière générale risquent donc de rester un peu sur leur faim.

Bien sûr, la Watch GT 2e peut également suivre l’activité au quotidien. Nombre de pas, calories brûlées, fréquence cardiaque, mais aussi stress et taux d’oxygène dans le sang sont ainsi mesurés tout au long de la journée et l’on retrouve le désormais habituel système d’alerte pour éviter les périodes d’inactivité trop longues. Des exercices de respiration sont par ailleurs proposés si besoin, et la montre peut évidemment aussi analyser la qualité du sommeil de l’utilisateur lorsqu’elle est portée durant la nuit. Un score est alors attribué en fonction du temps de sommeil et des phases de sommeil profond, léger et paradoxal, et des conseils sont fournis pour l’améliorer.

Huawei Watch GT 2e

© LaboFnac

Autonomie

Dotée d’un processeur Kirin A1 conçu pour allier performances et efficacité énergétique, la Watch GT 2e est censée offrir une autonomie de 14 jours “avec un usage standard” selon Huawei. Elle pourra donc varier de manière plus ou moins importante en fonction de l’usage qui en est fait, en sachant que l’usage le plus gourmand est évidemment le suivi sportif. Lors de nos essais, nous avons notamment pu observer qu’un footing d’un peu moins d’une heure avec le GPS activé fait perdre environ 5 % de batterie. Il est dans l’ensemble possible d’en tirer assez facilement une dizaine de jours d’utilisation, ou un peu moins avec des entraînements réguliers et/ou l’affichage de l’heure en permanence.

Conclusion

Déclinaison sportive de la Watch GT 2, la Watch GT 2e en revoit légèrement le design avec des boutons plus pratiques à utiliser durant les entraînements et un bracelet favorisant l’évacuation de la transpiration. Elle supporte par ailleurs un plus grand nombre d’activités, avec en prime la possibilité d’en détecter quelques-unes automatiquement et des programmes d’entraînement prédéfinis pour les plus débutants, malgré un équipement identique, mais déjà très complet et globalement assez précis. Si l’on ajoute à cela la possibilité d’écouter de la musique, à condition de disposer d’un casque sans fil, et son autonomie parmi les meilleures sur le marché, force est de reconnaître que la Watch GT 2e a beaucoup à offrir pour son prix - 199 euros à son lancement.
Pour autant, les sportifs les plus assidus et désireux de progresser risquent de manquer d’options pour pimenter leurs entraînements et l’on regrette aussi que l’OS des montres de Huawei soit aussi fermé, en plus d’être sujet à des ralentissements assez fréquents. Aucune application tierce ne peut donc y être installée, ce qui prive notamment la Watch GT 2e des services de streaming disponibles chez Samsung et Garmin pour l’écoute de musique. Soulignons pour finir que l’application compagnon, Huawei Santé, permet l’export des données vers MyFitnessPal et Google Fit, mais pas vers Strava.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.