LaboFnac

Test du Samsung Gear Fit2 : plus sortable que son aîné

gear fit 2

Le Samsung Gear Fit2 est un bracelet connecté convaincant, qui remplit sa mission de se montrer plus pratique que son prédécesseur, tout en s'adressant à un public plus sportif. Plus, mais pas trop tout de même. Car, malgré certaines fonctionnalités et bonnes idées, le Gear Fit2 s'avère finalement parfois assez limité. Le sportif occasionnel pourra en tout cas profiter des fonctions fitness et de la connectivité avec le smartphone, qui permet de déporter certaines notifications sur l'écran du bracelet. Un produit qui se porte au quotidien donc, et qui se fait vite oublier au poignet.

Note de la rédaction

  • - Design qui gagne en discrétion
  • - Certification IP 68 (étanche)
  • - Ecran incurvé pratique et réactif
  • - Capteur de fréquence cardiaque
  • - Applications mal fichues
  • - Navigation parfois délicate

Samsung s'est très tôt intéressé au monde des montres et bracelets connectés, et a sorti il y a maintenant bien longtemps un Gear Fit, premier du nom, bénéficiant d'un écran incurvé. Un détail technique qui, à l'époque, avait valu quelques louanges à ce bracelet fitness, alors même que l'ergonomie de celui-ci laissait à désirer. Courant 2016, Samsung a dévoilé une nouvelle version du produit, le Gear Fit2, en même temps que ses écouteurs Icon X. Un objet plus orienté sport, et a priori mieux conçu.

L'ergonomie et le matériel

Pour qui a connu le Gear Fit premier du nom, le Gear Fit2 n’a plus grand-chose à voir avec lui. Cette deuxième version joue mieux la carte de la discrétion, et on le remarque dès les proportions (51,2 x 24,5 mm). Ici, l’écran incurvé passé de 1,84 à 1,53 pouce, et épouse ainsi mieux la forme du poignet. Et le bracelet se rend du coup mieux utilisable au quotidien, car plus agréable à porter. Sur la balance, le changement s’opère également avec un poids qui passe de 68 à 30 grammes, et qui s’explique notamment par l’abandon du pourtour en métal de l’écran au profit d’un plastique plus léger.

samsung gear fit 2

Le Samsung Gear Fit2 intègre donc une petite dalle incurvée de type Super AMOLED affichant une résolution de 216 x 432 pixels. On y trouve aussi un capteur de rythme cardiaque, une puce GPS, le Bluetooth v4.2, 0,5 Go de RAM, un espace de stockage de 4 Go (dont 2 Go disponibles), et une batterie de 200 mAh. En ce qui concerne l’ergonomie, notons que le bracelet embarque deux boutons sur sa tranche droite. Celui du bas, qui est également le plus petit des deux, sert à lancer le menu d’accès rapide aux applications du bracelet, tandis que celui du dessus, plus large, sert à retourner à l’écran précédent.

samsung gear fit 2

 

Ce bracelet, qui se destine à être utilisé en extérieur, est également résistant à l’eau puisqu’il est certifié IP68 (30 minutes à une profondeur maximale de 1,5 mètre). Il n’y aura donc aucun problème pour l’utiliser à la piscine – dommage qu’il ne détecte pas l’activité nage – comme sous la douche. Il faut savoir que le bracelet est également détachable, ce qui permet de nettoyer l’objet en profondeur, mais aussi, pourquoi pas, de changer la taille dudit bracelet au besoin. D’ailleurs, l’accessoire semble assez résistant malgré sa souplesse, et le système d’attache se montre plus solide qu’il n’y paraît.

samsung gear fit 2

Les fonctionnalités

Puisque le Samsung Gear Fit2 se veut bracelet fitness, le constructeur coréen oriente un peu plus ses fonctionnalités vers le sport. Installé sous Tizen, le bracelet bénéficie d’une interface presque semblable à celle de la Samsung Gear S2, sauf qu’il s’agit ici d’un affichage au format rectangulaire, et que tout y est plus basique.

samsung gear fit 2

Quoi qu’il en soit, le Fit2 propose deux modes de relevé de vos données d’activités physiques. Le premier, c’est le mode automatique, qui se charge de détecter votre pratique sportive, mais qui ne fournit finalement que des données assez peu détaillées, et qui est parfois capricieux dans sa conception de ce qu’est une activité. Le deuxième est le mode manuel. Il permet de lancer une activité de sa propre volonté. Et c’est là que le bracelet montre ses pleines capacités, étant capable de récolter autant de données qu’une application comme Strava ou Endomondo. Sur l’exemple de la course à pieds, le Fit2 fournit donc la vitesse moyenne, les dénivelés, le rythme maximal, mais découpe aussi les sessions en segments d’un kilomètre.

samsung gear fit health app

Grâce au capteur cardiaque, le bracelet est aussi en mesure de fournir le rythme cardiaque tout au long de la course. On peut donc effectuer des entraînements assez poussés côté statistique, grâce à la fréquence cardiaque moyenne et maximale. Soulignons aussi que l’écran couleur du produit nous permet d’avoir accès à une carte détaillée de notre parcours.

Couplé à l’application S Health, le Gear Fit2 se propose aussi d’être votre partenaire santé au quotidien. Il enregistre donc votre activité sportive, mais aussi le nombre de pas que vous effectuez dans votre journée et vos données de sommeil avec analyse des différentes phases (sommeil léger ou profond). Si vous le voulez bien, vous pouvez également y intégrer des données d’alimentation, et le configurer pour y recevoir vos notifications d’applications de messagerie, d’Instagram…bref, de ce que vous souhaitez. Dans l’ensemble, ce que propose le Gear Fit2 côté fitness est pertinent et complet pour un produit de ce type. Évidemment, on n’est pas sur la même planète que certaines montres sportives destinées aux athlètes, mais il y a déjà de quoi faire ici.

samsung gear fit health app

Côté application, il faut par contre reconnaître que c’est un peu le chantier. Disponible sur iOS, l’application Gear Fit connaît quelques bugs, et il nous a par exemple été impossible d’observer le détail de nos courses puisque l’onglet refuse catégoriquement de se charger. Plutôt handicapant en attendant une mise à jour du développeur. Et sur Android, tout n’est pas parfait non plus puisque l’app nécessite le téléchargement d’un plug-in supplémentaire.

  • samsung gear fit 2
  • samsung gear fit 2
  • samsung gear fit 2
  • samsung gear fit 2

L'autonomie

Avec 200 mAh, le Samsung Gear Fit2 promet 3 à 4 jours d’autonomie. En fait, c’est assez variable et de très nombreux paramètres rentrent en compte : luminosité de l’écran, activation de notifications, activités sportives, GPS en fonctionnement…

C’est simple, plus vous faites d’activités et plus l’autonomie aura tendance à plutôt se rapprocher des 2 jours. Mais sur une semaine ponctuée par deux séances de sport avec GPS activités, nous n’avons eu besoin que de deux recharges. La promesse est donc dans l’ensemble tenue.

Conclusion

Le Samsung Gear Fit2 est un bracelet connecté convaincant, qui remplit sa mission de se montrer plus pratique que son prédécesseur, tout en s'adressant à un public plus sportif. Plus, mais pas trop tout de même. Car, malgré certaines fonctionnalités et bonnes idées, le Gear Fit2 s'avère finalement parfois assez limité. Le sportif occasionnel pourra en tout cas profiter des fonctions fitness et de la connectivité avec le smartphone, qui permet de déporter certaines notifications sur l'écran du bracelet. Un produit qui se porte au quotidien donc, et qui se fait vite oublier au poignet.

Note de la rédaction

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.