LaboFnac

Prise en main du Xiaomi Mi Smart Band 5 : un compagnon bien-être abordable

Xiaomi Mi Smart Band 5

Son écran plus grand aurait sans doute pu justifier à lui seul le prix de lancement 10 euros plus élevé que celui du Mi Smart Band 4, mais Xiaomi ajoute en outre quelques fonctionnalités bienvenues comme la mesure du stress ou le nouvel indicateur PAI pour accompagner et motiver les moins sportifs à se bouger un peu plus. Le suivi d’activité, d’ailleurs, connaît aussi quelques améliorations. De nouvelles activités sont supportées, tandis que la marche et la course à pied peuvent désormais être détectées automatiquement, et le Mi Smart Band 5 s’accompagne en outre d’un chargeur magnétique plus pratique. Toujours dépourvu de GPS, il reste néanmoins un tracker d’activité assez basique. Si vous souhaitez vous mettre sérieusement au sport, mieux vaut donc aller voir ailleurs. Le Mi Smart Band 5 est davantage tourné vers le bien-être et fera à ce titre un excellent compagnon au quotidien pour moins de 50 euros, d’autant qu’il offre une excellente autonomie en prime, excédant facilement les 10 jours d’utilisation.

  • - Bel écran pour un bracelet
  • - Détection automatique de la marche et de la course à pied
  • - Enfin un chargeur qui fonctionne sans avoir à démonter le bracelet
  • - Autonomie intéressante
  • - Pas très adapté aux petits poignets
  • - Pas de GPS

A partir de 49€99 sur la Fnac.com Acheter

Successeur du Mi Smart Band 4, le Xiaomi Mi Smart Band 5 promet plusieurs améliorations malgré une hausse de prix contenue. Un nouveau best-seller en devenir ? Nous avons pu l’essayer.

Il n’y a pas que les smartphones qui se vendent comme des petits pains chez Xiaomi. Le fabricant chinois est également très bien placé sur le marché des wearables, dont il occupait au second trimestre 2020 la troisième place selon une étude menée par IDC. Une réussite qui s’explique en grande partie par le succès des Mi Band.

Depuis ses débuts, la série de bracelets connectés de Xiaomi a su conserver un prix attractif, tout en s’améliorant chaque année. Une recette qui séduit donc, et que la firme n’a évidemment pas manqué de reconduire pour 2020 en lançant cet été un Mi Smart Band 5 à l’écran un peu plus grand et offrant quelques fonctionnalités supplémentaires. Des améliorations qui entraînent une hausse du prix toutefois contenue, puisqu’il est passé de 39,99 euros au lancement du Mi Smart Band 4 à 49,99 euros, ce qui reste très abordable. Mais alors, faut-il craquer pour le nouveau bracelet de Xiaomi ? Réponse après plusieurs jours d’essai.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Le design et l'ergonomie

Si l’écran du Mi Smart Band 5 est donc un peu plus grand que celui du Mi Smart Band 4 avec sa diagonale de 1,1 pouce contre 0,95, la taille du bracelet reste elle inchangée ou presque. On retrouve donc un petit boîtier oblong d’un peu plus de 45 mm de long pour environ 18 mm de large et 12 mm de haut. Des dimensions assez peu impressionnantes sur le papier, mais dont les petits poignets ont tout intérêt à se méfier, car à ce boîtier s’ajoutent les parties rigides du bracelet dans lequel il vient s’emboîter afin de pouvoir être accroché au bras.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Et sur le nôtre, plutôt petit justement, le Mi Smart Band  dépasse légèrement de chaque côté et n’y est donc pas totalement collé, en plus de paraître assez épais. De petits espaces séparent de ce fait le bracelet du poignet à chaque extrémité du boîtier. Assez pour y glisser un doigt, et l’empêcher de suivre correctement les mouvements du poignet.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Le résultat n’est pas des plus jolis non plus, et la seule solution qui s’offre à nous pour réduire ces espaces n’est autre que de serrer davantage le bracelet, et donc de perdre en confort. En témoigne d’ailleurs la marque laissée par le Mi Smart Band 5, et surtout par son cardiofréquencemètre légèrement protubérant au dos, sur la peau après son retrait.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Problème de taille mis à part, le Mi Smart Band 5 est un bracelet assez classique, pour ne pas dire basique. Les contraintes budgétaires avec lesquelles doit composer Xiaomi pour contenir les coûts de fabrication apparaissent assez clairement dans le choix des matériaux, ou encore au niveau du système de fermeture du bracelet qui, s’il semble fiable, n’est pas des plus faciles à mettre en œuvre au moment d’ajuster la taille.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Force est néanmoins de reconnaître que la firme parvient malgré tout à sauver les apparences, en faisant notamment bon usage de l’écran AMOLED et du noir parfait qui va avec pour camoufler les larges bordures qui l’entourent. Tout en rondeur et sobriété, le Mi Smart Band 5 ne paraît pas spécialement cheap et le silicone choisi pour son bracelet se montre même assez agréable au contact de la peau.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

On rappellera pour finir que le nouveau bracelet de Xiaomi est disponible en six coloris qui devraient permettre à tous de trouver leur bonheur – jaune, turquoise, bleu marine, vert menthe, orange et noir – et qu’il est étanche jusqu’à 50 mètres (ATM5). Il s’accompagne par ailleurs d’un nouveau chargeur magnétique bien plus pratique que celui de ses prédécesseurs, puisqu’il permet de le recharger sans avoir à dissocier le boîtier du bracelet.

L'écran et l'interface

Si Xiaomi propose cette année un écran un peu plus grand sur son Mi Smart Band, celui-ci reste tout de même assez petit, et étroit surtout. Les textes sont donc toujours condamnés à s’y afficher en tout petit. Les caractères restent toutefois lisibles grâce à la définition de 126 x 294 pixels, et les contrastes de l’AMOLED conjugués à la luminosité que Xiaomi annonce d’ailleurs boostée aident aussi en plein soleil.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Il est par ailleurs à noter que cet écran est évidemment tactile pour la navigation, seul un petit bouton sensitif étant proposé juste en dessous. Il permet de sortir le bracelet de veille et fait office de bouton Retour une fois dans les applications, accessibles en swipant de haut en bas depuis le cadran. Il est aussi possible de faire défiler des raccourcis horizontalement pour accéder plus rapidement aux notifications et applications de son choix. Il suffit pour cela de les configurer depuis l’application compagnon Mi Fit disponible sur Android et iOS, et les cadrans peuvent en inclure également.

Mi Fit

© LaboFnac

On regrette certes l’absence d’un volet de réglages rapides, mais force est de reconnaître que cette interface sur 2 axes a le mérite de faciliter la prise en main du Mi Smart Band 5.

Les fonctionnalités

Loin de chercher à innover sur le terrain des fonctionnalités, le Mi Smart Band 5 vise plutôt à rendre accessible à tous des fonctionnalités jusqu’ici réservées à des montres et bracelets plus haut de gamme, comme le suivi du cycle menstruel. On y retrouve également une mesure de stress assortie de petits exercices de respiration pour faire descendre la pression si besoin, et le dernier bracelet de Xiaomi introduit également une télécommande permettant de déclencher l’appareil photo du smartphone compagnon à distance, ainsi qu’un nouvel indicateur de forme pour motiver l’utilisateur à bouger, si jamais le système d’alerte d’inactivité, également proposé, ne suffit pas.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Baptisé PAI (pour Personal Activity Intelligence), celui-ci s’appuie sur les différentes activités des 7 derniers jours pour donner un score qu’il est recommandé de maintenir au-dessus de 100, mais aussi pour adapter le niveau de difficulté, précise Xiaomi. Cela nous amène évidemment au suivi d’activité, que le Mi Smart Band 5 opère grossièrement en arrière-plan et de manière plus fine et détaillée une fois l’un des modes d’entraînement activé.

Mi Fit

© LaboFnac

Onze modes sont plus exactement proposés, dont deux avec un système de détection automatique pour la marche et la course qui demande toutefois une validation afin que le mode d’entraînement associé ne soit pas activé inutilement, les mesures supplémentaires entraînant évidemment une consommation d’énergie accrue. Ce n’est donc pas plus mal, et l’on regrette surtout que cette détection automatique ne fonctionne pas avec plus d’activités, comme le vélo. Le mode d’entraînement doit dans ce cas être enclenché manuellement, comme pour les autres activités supportées : le vélo elliptique, le rameur, le yoga, la corde à sauter, la natation en piscine, tandis qu’un mode d’exercice générique est également proposé.

Xiaomi Mi Smart Band 5

© LaboFnac

Le Mi Smart Band 5 permet évidemment de définir des objectifs en début de séance, ou plutôt des alertes, mais il est à noter qu’il ne peut enregistrer de trace qu’avec un smartphone compagnon en l’absence de GPS intégré pour les activités en extérieur. Le dernier bracelet de Xiaomi n’offre d’ailleurs pas la possibilité de stocker de la musique non plus, mais uniquement des commandes déportées pour la musique en lecture sur un smartphone. Si vous décidez de laisser le vôtre à la maison pour aller courir par exemple, il faudra donc à la fois vous passer de musique et vous contenter de calculs de vitesse et de distance approximatifs à partir du podomètre, auquel s’ajoute néanmoins la mesure de fréquence cardiaque.

La mesure de fréquence cardiaque n’est en revanche pas proposée pour la natation, et il faudra bien évidemment dans ce cas préciser la longueur du bassin en début de séance pour le calcul de la distance. À noter que la natation en extérieur n’est pas supportée, ce qui aurait évidemment été difficile en raison, là encore, de l’absence de GPS intégré. L’écran tactile est par ailleurs verrouillé durant la séance afin d’éviter les fausses manipulations, ce qui limite évidemment le nombre d’informations disponibles en direct. Peu importe l’activité toutefois, le Mi Smart Band 5 affiche finalement assez peu d’informations, que ce soit durant l’entraînement ou après d’ailleurs. Il faudra obligatoirement passer par Mi Fit pour obtenir un compte rendu détaillé des séances.

Mi Fit

© LaboFnac

On y retrouve des données attendues telles la durée, la distance, la dépense calorique ainsi que des moyennes de vitesse et de fréquence cardiaque pour la course. S’y ajoutent des graphiques permettent d’observer l’évolution des valeurs moyennées dans le temps, en plus du temps passé dans les différentes zones de fréquences pré-enregistrées. En natation, le Mi Smart Band 5 permet de mesurer la distance, le rythme, la fréquence de battement et le score Swolf, en plus là encore de la dépense calorique.

Mi Fit

© LaboFnac

Mi Fit

© LaboFnac

Au final, le Mi Smart Band 5 devrait fournir un suivi d’activité largement assez détaillé pour la majorité des gens, d’autant que l’absence de GPS intégré fera sans doute fuir d’emblée les sportifs les plus exigeants. Le cardiofréquencemètre, en dépit d’une lenteur certaine l’empêchant de suivre en cas de changements trop brusques de rythme cardiaque, semble de plus assez précis et nous avons été agréablement surpris par les capteurs de mouvements dans l’eau : le Mi Smart Band 5 a enregistré le nombre exact de longueurs parcourues durant notre séance, quand la Forerunner 245 de Garmin portée à l’autre poignet en a ajouté 4 sur un total de 42. Il est en revanche à noter que Mi Fit ne permet pas d’exporter les données vers des services autres que Google Fit, ni d’en importer. Ce n’est pas dramatique, mais toujours bon à savoir si vous utilisez Strava ou Runtastic et espériez pouvoir réunir vos données.

Ajoutons pour finir que le Mi Smart Band 5 supporte bien évidemment les notifications au quotidien – avec un système d’autorisation par application, mais sans possibilité d’y répondre toutefois – et propose aussi un suivi du sommeil assez détaillé, la météo, une alarme, un chronomètre ou encore une fonction de localisation du smartphone compagnon en cas de perte. Il est en revanche impossible d’installer des applications tierces, mais une boutique de cadrans est proposée au sein de Mi Fit.

Mi Fit

© LaboFnac

L'autonomie

Comme le Mi Smart Band 4, le nouveau bracelet de Xiaomi promet jusqu’à 14 jours d’utilisation, alors même qu’il intègre une batterie un peu plus petite d’ailleurs : 125 mAh, contre 135. Dans notre cas, le Mi Smart Band 5 a plutôt tenu une douzaine de jours, en forçant toutefois un peu sur les entraînements avec la détection automatique et en activant la plupart des options disponibles : notifications, mesure du stress, surveillance de la fréquence cardiaque, suivi du sommeil détaillé… Cela reste donc une excellente performance.

Conclusion

Son écran plus grand aurait sans doute pu justifier à lui seul le prix de lancement 10 euros plus élevé que celui du Mi Smart Band 4, mais Xiaomi ajoute en outre quelques fonctionnalités bienvenues comme la mesure du stress ou le nouvel indicateur PAI pour accompagner et motiver les moins sportifs à se bouger un peu plus. Le suivi d’activité, d’ailleurs, connaît aussi quelques améliorations. De nouvelles activités sont supportées, tandis que la marche et la course à pied peuvent désormais être détectées automatiquement, et le Mi Smart Band 5 s’accompagne en outre d’un chargeur magnétique plus pratique. Toujours dépourvu de GPS, il reste néanmoins un tracker d’activité assez basique. Si vous souhaitez vous mettre sérieusement au sport, mieux vaut donc aller voir ailleurs. Le Mi Smart Band 5 est davantage tourné vers le bien-être et fera à ce titre un excellent compagnon au quotidien pour moins de 50 euros, d’autant qu’il offre une excellente autonomie en prime, excédant facilement les 10 jours d’utilisation.

A partir de 49€99 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.