LaboFnac

Test de la Nokia Body : un modèle efficace pour utilisateurs peu exigeants

Nokia Body

La Body signée Nokia est sans nul doute la plus basique des balances de la marque, mais aussi la moins onéreuse. Elle a l'avantage d'être simple d'utilisation et d'offrir un outil pratique à ceux qui souhaitent suivre précisément leur poids. Les options du pèse-personne restent certes peu nombreuses, mais le surcoût est mince comparé au prix de modèles non connectés. C'est somme toute un appareil familial pratique pour un usage quotidien, mais peu adapté aux sportifs. Ils se tourneront plutôt vers la Body+, qui ajoute notamment le calcul de l'impédance et de la masse musculaire.

Note de la rédaction

  • - Facilité d'utilisation
  • - Affichage de l'historique de pesée
  • - Peu adaptée aux sportifs
  • - Fonctions basiques

Withings n'est plus Withings : acquise par Nokia au printemps 2016, la marque française cède désormais son nom à celui de son nouveau propriétaire. Son catalogue de pèse-personne connectés, incarné par les Body Cardio et Body+, s'enrichit aujourd'hui d'un nouveau modèle proposant une alternative abordable et simplifié aux deux autres appareils. Nous avons passé l'épreuve de la pesée sur la Nokia Body. Voici donc nos conclusions.

  • Avant toute chose, notez bien que la Withings Body et la Nokia Body ne sont pas le même produit. La première se met aux couleurs de la firme finlandaise sous le nom de Body+. La seconde, version un peu moins gâtée en termes d’options, est celle qui nous intéresse aujourd’hui.

Toujours connectée en Bluetooth et en WiFi au smartphone, elle est désormais associée à l’application Nokia Health Mate, elle aussi rebaptisée. Elle permet de suivre l’historique du poids, de synchroniser plusieurs profils et d’afficher la météo du jour.

L'ergonomie et le matériel

Selon leur position dans la gamme, les pèse-personne de Nokia/Withings présentent un plateau plus ou moins décoré. Celui de la Body Cardio est rayé, celui de la Body+ est orné d’une bande verticale, et enfin celui de la Body est uni, en noir ou en blanc. Ce plateau vitré de 32,7 x 32,7 cm surplombe un corps en plastique épais de 2,3 cm : les dimensions du pèse-personne son rigoureusement les mêmes que celles de la Body+.

Nokia Body

Leur système d’alimentation est d’ailleurs le même, les deux appareils embarquant quatre piles AAA qui promettent une autonomie d’environ 18 mois. Elles sont fournies à l’achat, ce qui permet d’activer l’appareil sans attendre. Notez également que le constructeur fournit de petits pieds dédiés à une utilisation sur de la moquette. Ils peuvent être vissés sous la Body au besoin.

Nokia Body

  • Nokia Body
  • Nokia Body
  • Nokia Body

Les fonctionnalités

La mise en service de la Body n’est pas bien compliquée. Il suffit de mettre en route la machine en appuyant quelques secondes sur le bouton d’allumage situé dessous. L’écran s’allume alors et renvoie l’utilisateur vers le site de Nokia, qui contient des liens de téléchargement pour Health Mate (Android et iOS), l’application couplée à la balance connectée. L’appairage Bluetooth se fait très simplement depuis l’application, et il en va de même pour la connexion WiFi.

Une fois ces étapes passées, il suffit de créer un compte utilisateur, en indiquant notamment poids et taille, afin que la balance puisse calculer l’IMC (indice de masse corporelle). Il est possible d’enregistrer jusqu’à huit profils, qui seront détectés automatiquement à la pesée, ce qui fonctionne bien : lors de notre test, chaque pesée a été associée à notre compte, et le poids était associé aux trois premières lettres de notre prénom. Pour changer d’utilisateur, il suffit d’appuyer avec le pied plus fort d’un côté ou de l’autre, afin de faire bouger le curseur.

Nokia Body

L’affichage sur le pèse-personne comporte plusieurs panneaux, personnalisables depuis l’application Health Mate. Vous pouvez, outre votre poids, afficher votre historique de pesée sous forme de courbe, votre IMC (Indice de Masse Corporelle), la météo du jour ou encore le nombre de pas effectués la journée précédente. Il est donc à noter que même si vous utilisez une montre Steel HR dotée d’un capteur de rythme cardiaque, vous ne retrouverez pas cette donnée sur la Body.

Nokia Body

En revanche, l’application Health Mate reste aussi complète qu’avec les autres balances de la gamme. Elle permet d’accéder aux données santé depuis le panneau d’accueil, et récupère les informations liées à l’activité (grâce à un tracker Nokia/Withings ou à Google Fit, par exemple).

Un mode « grossesse » permet également aux femmes enceintes de suivre leur poids, tandis que divers programmes de coaching y sont proposés, même s’ils interagissent peu avec la Body. L’app a quoi qu’il en soit le mérite d’être claire et facile à utiliser.

Conclusion

La Body signée Nokia est sans nul doute la plus basique des balances de la marque, mais aussi la moins onéreuse. Elle a l'avantage d'être simple d'utilisation et d'offrir un outil pratique à ceux qui souhaitent suivre précisément leur poids. Les options du pèse-personne restent certes peu nombreuses, mais le surcoût est mince comparé au prix de modèles non connectés. C'est somme toute un appareil familial peu adapté aux sportifs qui se tourneront plutôt vers la Body+, qui ajoute notamment le calcul de l'impédance et de la masse musculaire, mais pratique pour un usage quotidien.

Note de la rédaction

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.