LaboFnac

Test Labo de l’Apple iPhone SE (2020) : toujours une très bonne affaire

Apple iPhone SE 2020

L’iPhone SE constitue le seul smartphone de la marque à la pomme facturé, du moins dans sa version 64 Go, moins de 500 euros. Et pour ce prix, l’expérience est réellement bonne : Apple livre ici un bel écran IPS permettant de profiter de la puissance de la puce A13 Bionic, tout bonnement excellente, et bien sûr d’iOS 13. Néanmoins, Apple ne prend aucun risque, et livre peu ou prou la copie d’un iPhone 8, photo, boîtier et autonomie inclus. On a donc ici affaire à un iPhone à l’autonomie moyenne et aux compétences photo limitées (par l’absence de zoom et d’ultra-grand-angle), du moins si on le compare à des smartphones à prix égal sous l’OS concurrent. Mais surtout, cet iPhone SE est le seul smartphone du marché ou presque à être pourvu d’un petit écran et d’un boîtier aussi compact : bref, il constitue une excellente option pour qui cherche à profiter d’iOS à moindre coût, sans attentes démesurées au rayon de la photographie, et pour ceux qui veulent tout simplement un petit mobile.

Note technique du Labo

  • - Un modèle puissant
  • - Un format compact
  • - Un bel écran LCD
  • - Autonomie correcte, mais pas au niveau des derniers iPhone
  • - Un seul module photo
  • - Un design... sans surprise

A partir de 659€00 sur Fnac.com Acheter

Quatre ans après un premier iPhone SE, la série reprend du service dans un format renouvelé, mais pas nouveau pour autant. Ce modèle est donc le plus abordable des smartphones d’Apple, et promet une expérience d’iOS au complet. La bonne formule pour ceux qui souhaitent investir dans un iPhone, mais sans dépasser une facture de 500 euros ? La réponse dans ce test.

Apple iPhone SE 2020

© LaaboFnac

Il aura fallu quatre ans à Apple pour renouveler sa proposition “abordable” dans un catalogue dont les prix ne cessent de croître. L’iPhone SE, commercialisé en 2016, est désormais remplacé par l’iPhone… SE lui aussi, dans une mouture 2020 qui vise à ouvrir l’univers d’iOS aux budgets de moins de 500 euros.

L’iPhone SE adopte le boîtier de l’iPhone 8, datant de 2017. Il mesure ainsi 138,4 x 67,3 x 7,3 mm pour 148 grammes et cache un écran LCD de 4,7 pouces 750 x 1334 pixels). Le smartphone est propulsé par la puce Apple A13 Bionic, qui fait fonctionner iOS 13, compte 3 Go de mémoire vive et à partir de 64 Go de stockage. Au dos, on retrouve un appareil de 12 Mpx, tandis qu’une caméra de 7 Mpx siège en façade. Enfin, Apple équipe son iPhone SE d’une batterie de 1821 mAh. Un ensemble simple, donc, et visant l’efficacité.

L'ergonomie et le design

Comme nous l’indiquions plus haut dans ce test, l’iPhone SE se cache dans le boîtier d’un iPhone 8, âgé lui-même de trois ans. Les standards design ont largement évolué depuis lors, favorisant les bordures d’écran fines, les lecteurs d’empreintes cachés sous ces dalles (voire supprimés, sur les iPhone), et bien sûr les grands afficheurs. L’iPhone SE contrevient à tous ces éléments, avec son petit écran de 4,7 pouces, ses épaisses bandes noires au-dessus et en dessous, et son lecteur Touch ID dédié au déverrouillage. Mais alors que les smartphones, sous Android comme iOS, affichent désormais un poids élevé, parfois très au-delà des 200 grammes, et peinent à être logés dans une poche de pantalon, quel plaisir de retrouver ce poids plume ! La qualité de finition est évidemment à la hauteur de celle de l’iPhone 8. Dos vitré, bordures métalliques arrondies et Touch ID (avec moteur de vibrations Taptic Engine) réactif sont donc au menu.

Apple iPhone SE 2020

© LaboFnac

On relève l’absence de prise jack, connectique pourtant intégrée à l’iPhone SE de première génération, mais le dernier-né d’Apple hérite de l’iPhone 8 sa certification IP67, qui garantit donc sa résistance à l’eau. Et si cet iPhone SE 2020 est moins compact que son prédécesseur, il reste largement plus compact que les smartphones actuels, dont l’écran dépasse très communément les 6 pouces, même avec ses larges bordures. Pour les petites mains, pas de problème : tous les éléments sont accessibles au pouce.

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

L'écran

Apple iPhone SE 2020

© LaboFnac

Ovni sur le marché actuel, l’iPhone SE est pourvu de la dalle IPS LCD de l’iPhone 8, dont la diagonale de 4,7 pouces fait figure de Lilliputienne comparée à ses concurrentes. Avec ses 1334 x 750 pixels, elle offre une résolution de 323 ppp, quand la majorité des modèles actuels tournent autour des 400 ppp. Son taux d’occupation de la façade de l’appareil est lui aussi plus réduit que la moyenne : il s’établit à 67 %, l’espace réservé aux capteurs et au bouton Touch ID étant conséquent.

Apple iPhone SE 2020

© LaboFnac

Pour le reste, cet écran tient largement la route, se classant parmi les très bons LCD. Ce n’est pas un OLED, mais il profite d’un contraste élevé (587:5) et d’une colorimétrie maîtrisée, les dérives étant rares. Nous avons d’ailleurs mesuré un faible delta U’V’ de 0,008. Son gamma témoigne également de dégradés correctement définis.

Apple iPhone SE 2020

© LaboFnac

Le seul critère sur lequel trébuche davantage cet iPhone SE tient à sa directivité. Pour une mesure de 161 cd/m2 de face, la luminosité passe à 124 cd/m2 lorsque le terminal est observé selon un angle de 15°. À 30°, il faut se contenter de 70 cd/m2 et à 45°, de 38 cd/m2. Autant dire que pour garantir une bonne lisibilité, il faut régler la luminosité de cet écran à un niveau élevé.

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
8.88.47323.75

L'interface utilisateur

L’iPhone SE tourne sous iOS 13, c’est-à-dire la toute dernière version de l’OS disponible auprès du grand public, en attendant iOS 14. Le système d’exploitation a d’ailleurs été porté sur l’iPhone SE 2016, donc ce pourrait fort être la dernière mise à jour. Le nouveau smartphone bénéficiera ainsi d’une longévité de plusieurs années, et profitera d’iOS 14 (pour l’heure en bêta) d’ici l’automne prochain.

Nous avions déjà détaillé les caractéristiques propres à iOS 13, qui ne varient pas d’un iota sur le SE dans ce test. Mode sombre, amélioration de Siri (intégré aux raccourcis), retouches des services Plans, Messages, fonctions avancées avec les AirPods… Tout y est, mais dans un format plus petit. Les adeptes d’iOS y trouveront leur compte, dans un format plus restreint toutefois. Mis à part le clavier qui demandera un peu d’habitude à ceux qui n’ont jusqu’ici manipulé que de grands écrans, le tout s’avère fonctionnel, d’autant que la plupart des opérations sont très aisément accessibles à une main.

Les performances

Sous iOS 11, l’iPhone 8 s’appuyait sur une puce A11 Bionic et l’iPhone SE 2016, sur un chipset A9. L’iPhone SE 2020 se met au goût du jour avec son Apple A13 Bionic gravé en 7 nm. Cette puce hexa-core, contenant deux cœurs Lightning à 2,65 GHz et quatre Thunder à 1,8 GHz, avait fait des merveilles au sein de la gamme iPhone 11, et prouve sa valeur au sein de leur petit frère. Car s’il est le plus abordable de la Pomme, l’iPhone SE 2020 n’est certainement pas le moins puissant. Soumis à notre test JavaScript réalisé en Labo, l’appareil parvient à afficher 37 fps à l’exécution de processus très légers, framerate qu’il parvient pratiquement à conserver jusqu’à notre palier d’exigence le plus élevé, où il affiche alors 31 fps. Son temps de réponse n’excède pas les 32 ms, quand bien des smartphones sous Android dépassent allègrement les 300 ms au même test. Bref, Apple montre ici l’efficacité de son travail d’optimisation.

La photo et la vidéo

Apple iPhone SE 2020

© LaboFnac

Alors que la tendance est à la multiplication des appareils photo, Apple a fait le choix de n’en proposer qu’un seul sur l’iPhone SE et retenu celui de l’iPhone 8. On retrouve donc un capteur de 12 mégapixels associé à une optique ouvrant à f/1,8, ainsi qu’à un système de stabilisation optique. Évalué au sein de notre Labo, cet appareil photo n’est certes pas au niveau de ce que proposent les smartphones haut de gamme actuels, mais il reste pertinent face à ce que peuvent proposer des milieux de gamme concurrents.
Malgré des capacités de recadrage limitées, les clichés produits par l’iPhone SE offrent un bon niveau de détails et ne souffrent d’aucun défaut optique ou presque, seules de menues déformations géométriques s’étant révélées au cours de nos tests. Il nous faut en outre souligner des performances honorables en basse luminosité, le smartphone ayant d’ailleurs montré la même aisance à 500 et 250 lux. Des informations sont certes perdues, mais le nouvel iPhone SE n’a donc pas à rougir face à ses concurrents directs, même si le Pixel 3a s’en tire un peu mieux en basse luminosité.

Il est par ailleurs à noter que, si l’appareil photo est celui de l’iPhone 8, les fonctions associées sont un peu plus nombreuses puisque l’iPhone SE dispose notamment d’un mode portrait autrefois réservé aux iPhone munis de plusieurs modules photo. Il est en outre capable de filmer jusqu’en 4K à 60 i/s. Toujours pas de mode nuit, en revanche…

 

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

  • Apple iPhone SE 2020

    © LaboFnac

En façade, l’iPhone SE propose un capteur de 7 mégapixels surmonté d’une optique ouvrant à f/2,2 aux résultats moins enthousiasmants. S’il est bon de constater que la qualité d’image est meilleure au centre qu’en périphérie pour les selfies, des aberrations chromatiques et des déformations géométriques ont pu être observées et la caméra frontale de l’iPhone SE est à la peine en basse luminosité.

Photo & vidéo

 
6.1

Le rendu audio

Comme tous les iPhone depuis l’iPhone 7, l’iPhone SE (2020) fait l’impasse sur la prise jack et il faut en outre rappeler qu’Apple a cessé de joindre un adaptateur Lightning vers jack à ses coffrets en 2018. Le plus simple pour utiliser un casque ou des écouteurs autres que ceux fournis sera donc d’opter pour un modèle Bluetooth, même s’il existe aussi des modèles Lightning toutefois moins nombreux.

Bien sûr, le nouvel iPhone SE dispose également d’un haut-parleur et même d’un système stéréo, ce qui n’est pas nécessairement le cas de tous les autres smartphones de sa tranche de prix. La qualité audio reste toutefois moyenne, mais suffisante pour suivre une vidéo par exemple.

Réponse en fréquence

Audio

Sortie casque HP
5.16.5

La qualité de réception (performances radio)

S’il reprend de nombreux éléments de l’iPhone 8, le nouvel iPhone SE tient davantage des iPhone 11 pour ce qui est des connectivités puisqu’il a même droit au Wi-Fi 6, ou 802.11ax, que nous ne sommes toutefois pas encore en mesure de tester. Nous avons en revanche pu constater que le smartphone d’Apple offre une connexion Wi-Fi satisfaisante avec les autres normes, malgré des problèmes de réception en Wi-Fi ac, et c’est également le cas en Bluetooth dont il supporte la version 5.0.

Concernant les réseaux mobiles, l’iPhone SE est compatible 2G, 3G et 4G et s’est montré performant sur l’ensemble des bandes de fréquences s’y rapportant à l’exception de la bande 8 utilisée pour la 4G. Les bandes 1, 7 et surtout 3, 20 et 28 permettent de profiter d’une meilleure connexion 4G, et nous n’avons pas constaté de problème gênant en 2G et 3G.

Communication

2G 3G 4G
8.58.48.1

L'autonomie

S’il est un critère pour lequel un peu de changement n’aurait pas été de refus, c’est bien celui de la batterie. Car celle de l’iPhone SE est identique à celle de l’iPhone 8, c’est-à-dire de 1821 mAh – capacité qu’Apple se garde bien de confirmer. Elle est compatible avec la charge rapide 18W, mais réservée à ceux qui investiront dans l’adaptateur ad hoc, le bloc secteur fourni avec le smartphone étant le petit 5W habituel. Ne comptez donc pas dans ces conditions sur une charge très rapide : nous avons mesuré en moyenne 2h15 nécessaires pour passer de 0 à 100 % avec le chargeur fourni. Côté autonomie, nous avons noté, à l’aide de notre habituel test JavaScript, 8h48 d’usage. Une performance certes très correcte, mais que l’on aurait aimée meilleure, compte tenu des résultats affichés par les dernières générations d’iPhone.

Il est à noter également que cet iPhone SE 2020 est, comme l’iPhone 8, compatible avec la charge sans fil Qi, sous réserve d’investir là aussi dans un chargeur compatible.

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
2:15
9

Conclusion

L’iPhone SE constitue le seul smartphone de la marque à la pomme facturé, du moins dans sa version 64 Go, moins de 500 euros. Et pour ce prix, l’expérience est réellement bonne : Apple livre ici un bel écran IPS permettant de profiter de la puissance de la puce A13 Bionic, tout bonnement excellente, et bien sûr d’iOS 13. Néanmoins, Apple ne prend aucun risque, et livre peu ou prou la copie d’un iPhone 8, photo, boîtier et autonomie inclus. On a donc ici affaire à un iPhone à l’autonomie moyenne et aux compétences photo limitées (par l’absence de zoom et d’ultra-grand-angle), du moins si on le compare à des smartphones à prix égal sous l’OS concurrent. Mais surtout, cet iPhone SE est le seul smartphone du marché ou presque à être pourvu d’un petit écran et d’un boîtier aussi compact : bref, il constitue une excellente option pour qui cherche à profiter d’iOS à moindre coût, sans attentes démesurées au rayon de la photographie, et pour ceux qui veulent tout simplement un petit mobile.

Note technique du Labo

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
2:15
9

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
8.88.47323.75

Photo & vidéo

 
6.1

Communication

2G 3G 4G
8.58.48.1

Audio

Sortie casque HP
5.16.5

A partir de 659€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

  • damrod

    pas trop compris…autonomie moyenne mais 9/10 ??

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.