LaboFnac

Comparatif : Apple iPhone 11 vs Google Pixel 4, lequel choisir ?

Apple iPhone 11 vs Google Pixel 4

Pixel 4 ou iPhone 11, difficile de choisir, pour qui n’est pas spécialement utilisateur de l'écosystème d’Apple du moins. Les deux smartphones offrent des prestations parmi les meilleures. Le Pixel 4, toutefois, se place légèrement au-dessus sur le plan technique. Avec son écran P-OLED Full HD+ au taux de rafraîchissement de 90 Hz, le smartphone de Google offre un affichage, certes un peu plus petit avec sa diagonale de 5,7 pouces contre 6,1, mais aussi plus fin et moins directif avec, en prime, des couleurs plus fidèles que ce que propose l’iPhone, également en dessous sur la partie audio. Les amateurs de multimédia, et surtout de streaming compte tenu de sa “faible” capacité de stockage, mais de ses excellentes performances 4G, auront ainsi tout intérêt à opter pour le Pixel 4, qui tire également son épingle du jeu en photo. Son appareil photo principal de 12,2 mégapixels se montre plus à l’aise en faible luminosité. S’y ajoute un second module offrant un effet de zoom 2x très convaincant. Impossible toutefois de le mesurer à celui de l’iPhone 11, également très bon, mais dont l’optique ultra grand-angle répond à d’autres besoins. Le smartphone d’Apple a également l’avantage d’être proposé avec différentes capacités de stockage, d’inclure avec l’A13 Bionic le processeur mobile le plus puissant du marché et, surtout, de proposer une autonomie très nettement supérieure à celle du Pixel 4. Si ce dernier reste donc meilleur dans l’ensemble, le bon choix dépendra en réalité des priorités de chacun - et de l'autonomie attendue.

Sortis à l'automne 2019, l’iPhone 11 et le Pixel 4 visent tous deux à offrir une expérience premium dans des formats plus ou moins compacts. Il était donc tout naturel de les opposer. Lequel l’emporte ? Nous les avons soumis à notre protocole de test. Que le duel commence.

Google propose au sein de la gamme Pixel des smartphones de sa conception, et qu’il équipe évidemment de son OS, Android. Une double casquette qui le rapproche d’Apple, d’autant que Pixel et iPhone adoptent le même positionnement premium. Il n’en fallait évidemment pas moins pour que nous décidions de les confronter, avec pour l’heure un duel opposant le Pixel 4 à l’iPhone 11, soit les modèles les plus compacts et “abordables” des dernières fournées de smartphones Google et Apple. Mais revenons tout d’abord sur leurs caractéristiques.

Le Pixel 4 est sorti, avec Android 10, en fin d’année 2019. Il intègre, dans un boîtier de 147,1 x 68,8 x 8,2 mm pour un poids total de 162 grammes, un écran P-OLED de 5,7 pouces à la définition Full HD+ (2280 x 1080 pixels) sous lequel se cache un SoC Snapdragon 855 auquel Google ajoute 6 Go de RAM. Côté stockage, toujours pas de slot microSD, et la capacité reste en outre à 64 Go, comme sur le Pixel 3. Le Pixel 4 rattrape en revanche un peu du retard pris avec son prédécesseur en photo, en ajoutant au module arrière principal de 12,2 mégapixels un zoom x2 porté par un second capteur de 16 mégapixels. Un appareil photo de 8 mégapixels est par ailleurs présent à l’avant du Pixel 4, qui inclut aussi une batterie de 2800 mAh assortie d’un système de charge rapide 18 W ainsi qu’une connectivité complète : 4G, Wi-Fi ac, Bluetooth 5.0 et NFC.

Google Pixel 4

© LaboFnac

À lire : notre test du Google Pixel 4

Le smartphone d’Apple, avec son écran 19,5:9 de 6,1 pouces à la définition de 1792 x 828 pixels, est lui un peu plus grand et lourd – 150,9 x 75,7 x 8,3 mm pour 194 grammes. Il s’appuie par ailleurs sur une puce A13 Bionic auxquels les bruits de couloir prêtent 4 Go de RAM pour faire tourner iOS 13. Comme toujours chez Apple, plusieurs capacités de stockage sont proposées – de 64 à 256 Go -, et l’iPhone 11 propose également un double appareil photo dorsal de 12 mégapixels avec optiques grand-angle et ultra grand-angle, une caméra frontale de 12 mégapixels elle aussi, et une batterie de 3110 mAh. Le smartphone est évidemment compatible 4G, mais aussi Wi-Fi ax, Bluetooth 5.0 et intègre une puce NFC.

test iPhone 11

© LaboFnac

À lire : notre test de l’Apple iPhone 11

L'ergonomie et le design

Comme toujours, le design est avant tout affaire de goût et nous ne nous risquerons donc pas à dire que l’un vaut mieux que l’autre sur ce point. Les deux modèles sont en plus très proches, si l’on ferme les yeux sur leurs dimensions du moins.

test iPhone 11

Apple iPhone 11 © LaboFnac

Avec 3,8 mm de plus en hauteur, 6,9 mm en largeur, et 0,1 mm en épaisseur, l’iPhone 11 se montre un peu moins compact que le Pixel 4 qui offre en contrepartie un afficheur un peu plus petit avec sa diagonale de 5,7 pouces, mais sans encoche – un attribut toujours de mise chez Apple. La dalle du smartphone de la pomme atteint 6,1 pouces.

test iPhone 11

Apple iPhone 11 © LaboFnac

Dans les faits, toutefois, ni l’un ni l’autre n’est réellement manipulable à une main et les écrans, si l’on omet la partie haute de l’iPhone 11, offrent des surfaces presque équivalentes.

Pour le reste, les deux modèles allient du métal sur les tranches et du verre au dos, où ils présentent tous deux un double appareil photo logé dans un compartiment plus ou moins carré à retrouver dans le coin supérieur gauche.

Google Pixel 4

Google Pixel 4© LaboFnac

L’assemblage paraît aussi soigné chez Apple que chez Google avec, à la clé, une certification IP68 prouvant la résistance à l’eau de leur smartphone. Il est également à noter que ni l’un ni l’autre ne propose de lecteur d’empreintes – abandonné dans les deux cas à la faveur d’une reconnaissance faciale pas toujours pratique. Une alternative aurait donc été la bienvenue.

Google Pixel 4 et Pixel 4 XL

Google Pixel 4 et 4 XL © LaboFnac

Enfin, que ce soit avec l’iPhone 11 ou le Pixel 4, l’utilisation d’un casque filaire, ou du moins pourvu d’une prise jack, demandera d’investir dans un adaptateur – Lightning pour le premier, et USB-C pour le second. Les deux smartphones font également l’impasse sur l’extension de la mémoire interne, limitée chez Google à 64 Go. Apple a au moins le bon goût de proposer trois capacités de stockage, de 64 à 256 Go. Il est toutefois à noter qu’à l’international, le Pixel 4 existe en 128 Go, version qui n’est pas commercialisée en France.

test iPhone 11

Apple iPhone 11 © LaboFnac

Verdict : égalité entre les deux modèles

L'écran

Comme indiqué déjà à plusieurs reprises, l’iPhone 11 présente un écran plus grand que son rival. Le gain – de 0,4 pouce sur la diagonale – est toutefois compensé en partie par la présence d’une encoche absente chez Google, dont le Pixel 4 évitera donc de tronquer les contenus affichés en plein écran. Par conséquent, bien plus que la taille, c’est la qualité d’affichage offerte par l’iPhone 11 et le Pixel 4 qui permettra de les départager, et il n’y a de ce point de vue aucun doute : le smartphone de Google, avec sa dalle P-OLED à la définition Full HD+, remporte la manche.

Gamut Google Pixel 4

Gamut du Pixel 4 © LaboFnac

Apple iPhone 11 Pro

Gamut de l’iPhone 11 @ Labo Fnac

On trouve ainsi sur le smartphone de Google une résolution supérieure à ce qu’offre le Retina d’Apple – 442 ppp, contre 322 -, ainsi que des couleurs un peu mieux calibrées. Nous avons dans son cas calculé un delta U’V’ moyen, par rapport à la norme sRGB, de 0,008. Apple, toutefois, a également fait un excellent travail sur ce point, le delta U’V’ n’excédant pas 0,009 pour son smartphone.

Moins directif également, le Pixel 4 parvient à maintenir, pour une luminosité de 201 cd/m2 mesurée dans l’axe, presque 90 cd/m2 à 45° d’inclinaison. En comparaison, la luminosité passe sur l’iPhone 11 de 188 à 30 cd/m2. Le smartphone d’Apple, malgré sa dalle IPS, écrase en revanche le Pixel 4 avec un contraste relevé à 723:5, contre 440:5.

directivité Google Pixel 4

Directivité de l’écran du Pixel 4 © LaboFnac

test Apple iPhone 11 directivité

Directivité de l’écran de l’iPhone 11 © LaboFnac

Le smartphone de Google reste néanmoins excellent sur l’ensemble des critères évalués et, avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz en prime, l’iPhone reste donc derrière.

Verdict : net avantage pour le Pixel 4

L'interface utilisateur

Ce sont littéralement deux univers qui s’affrontent avec l’iPhone 11 et le Pixel 4, iOS se trouvant évidemment aux commandes du premier quand le second tourne sous Android. Les deux OS sont dans les deux cas livrés dans leur dernière version – iOS 13 et Android 10 -, lesquelles proposent peu ou prou les mêmes fonctionnalités, Apple et Google s’inspirant chacun des bonnes idées de l’autre pour améliorer leur système chaque année.

On a ainsi vu le premier améliorer ses services comme Maps au cours des dernières années, tandis que le second a fini par adopter une navigation par gestes similaire à ce que proposent les iPhone depuis quelques années déjà. On peut également citer l’arrivée, aussi bien sur iOS que sur Android, d’un mode sombre l’année dernière.

Test iPhone 11 Pro Max

iOS 13 sur l’iPhone 11 © LaboFnac

Pour autant, il serait faux de dire que les deux OS proposent exactement la même expérience. Google tente par exemple de se démarquer avec sa technologie Motion Sense, censée permettre au Pixel 4 de répondre à des gestes réalisés dans l’espace. Celle-ci est toutefois loin de nous avoir convaincus, si ce n’est peut-être au sein de l’application Horloge où elle permet l’arrêt du réveil sans avoir à chercher un bouton à tâtons.

Interface Google Pixel 4

Android 10 sur le Pixel 4 © Capture d’écran / LaboFnac

Bref, il est difficile de trouver des fonctionnalités suffisamment intéressantes pour permettre à Android ou iOS de prendre l’ascendant sur l’autre. Le choix pourra en revanche se faire en fonction des autres appareils de la maison. Les possesseurs de Mac gagneront par exemple à choisir l’iPhone pour les interactions possibles entre macOS et iOS, tandis qu’Android est un peu plus ouvert sur la maison avec Google Assistant.

Verdict : égalité entre les deux modèles

Les performances

Apple a su prouver, une fois de plus, sa supériorité en matière de microprocesseurs avec l’iPhone 11, qui écrase tout simplement le Pixel 4 et son Snapdragon 855 grâce à sa puce A13 Bionic. Pourtant doté d’une capacité de mémoire vive inférieure, 4 Go contre 6 chez Google, le smartphone de la Pomme n’a fait qu’une bouchée de notre test de performances et exécuté les différentes séquences JavaScript qui le composent en moins de 32 ms chacune. Elles ont ainsi pu être affichées à des cadences comprises entre 37 et 31 i/s, quand le Pixel 4 n’excède pas 17 fps et descend, pour la plus lourde, à 5 fps.

Verdict : victoire écrasante de l’iPhone 11

La photo et la vidéo

Tous deux équipés d’un double appareil photo à l’arrière, l’iPhone 11 et le Pixel 4 empruntent toutefois des chemins différents avec leur module secondaire, respectivement de 12 et 16 mégapixels, le premier misant sur l’ultra grand-angle auquel le second préfère l’effet de zoom 2X. C’est évidemment un point à prendre en compte au moment du choix, mais sur lequel il est donc difficile de comparer les deux modèles compte tenu des cas d’usage radicalement différents qu’ils adressent, et cela de manière très satisfaisante dans les deux cas qui plus est. Nous allons donc plutôt ici nous concentrer sur les performances de leur capteur principal.

Il se compose pour l’iPhone 11 d’un capteur de 12 mégapixels associé à une optique 26 mm ouvrant à f/1,8 quand Google propose lui un capteur de 12,2 mégapixels surmonté d’une optique 27 mm à l’ouverture un peu plus généreuse : f/1,7. Disons-le tout de suite, les deux smartphones sont capables de produire d’excellents clichés.

test iPhone 11

Apple iPhone 11 © LaboFnac

Lors de nos tests, nous avons constaté une qualité d’image très homogène dans les deux cas, malgré de légères déformations géométriques apportées par l’optique choisie par Apple alors que les photos du smartphone de Google trahissent une petite tendance aux aberrations chromatiques. Rien de grave donc et, si le Pixel 4 offre des capacités de recadrage un peu supérieures, ce sont plus encore ses performances en basse luminosité qui lui permettent de se distinguer. Fidèle à la réputation de son prédécesseur, il excelle tout simplement dans de telles circonstances alors que l’iPhone 11, s’il ne démérite pas – et s’en sort d’ailleurs très bien lui aussi -, n’a d’autre choix que celui de s’incliner.

Concernant les caméras avant, l’iPhone inverse la tendance et reprend l’avantage avec son capteur de 12 mégapixels là aussi, mais associé ici à une optique 23 mm ouvrant à f/2.2. Le Pixel 4, avec son module frontal de 8 mégapixels, produit lui aussi des selfies de qualité – il fait d’ailleurs mieux que son rival en basse luminosité cette fois encore -, mais n’égale pas le smartphone d’Apple tant en matière d’homogénéité qu’en possibilité de recadrage. On aura toutefois tendance à privilégier la qualité de l’appareil photo principal, plutôt que celle de la caméra avant…

Verdict : un point de plus pour le Pixel 4

Le rendu audio

Que ce soit avec l’iPhone 11 ou le Pixel 4, les possesseurs de casques filaires (jack 3,5 mm) devront investir dans un adaptateur ou se rabattre sur les écouteurs fournis. L’achat d’un casque Bluetooth est une autre alternative, les deux smartphones étant d’ailleurs compatibles avec la norme 5.0 la plus récente, mais c’est évidemment la moins économique des solutions qui s’offrent à eux.

Google Pixel 4

Google Pixel 4 © LaboFnac

Pour le reste, les deux smartphones disposent de haut-parleurs stéréo satisfaisants dans l’ensemble. Le Pixel 4, néanmoins, se positionne légèrement au-dessus du smartphone d’Apple grâce à une meilleure restitution des médiums, perceptibles dès 400 Hz. En revanche, les graves restent en retrait, bien qu’un peu moins qu’avec sur le smartphone d’Apple qui peine à restituer les fréquences en dessous de 800 Hz.

Verdict : le Pixel 4 confirme son avance

La qualité de réception

L’iPhone 11 comme le Pixel 4 sont compatibles 4G, et ils offrent tous deux une excellente qualité de réception. Dans le détail toutefois, le smartphone de Google se détache grâce au maintien de débits élevés sur l’ensemble des bandes 4G, alors même qu’il se montre un peu moins sensible et plus directif sur celles des 1800 et 2600 MHz. La baisse de sensibilité va, avec le smartphone d’Apple, de pair avec une baisse de débit plus ou moins importante sur les bandes des 1950 et 1800 MHz. Les autres bandes 4G n’ont pas révélé de problèmes particuliers avec l’iPhone 11 qui s’en tire par ailleurs sans encombre sur nos tests 2G et 3G. C’est également le cas du Pixel 4, qui maintient donc son avance.

Verdict : léger avantage au smartphone de Google

L'autonomie

Successeur de l’iPhone Xr qui occupe toujours fièrement la première place de notre classement des smartphones les plus endurants, l’iPhone 11, malgré la capacité légèrement supérieure de sa batterie (3110 mAh), a fait un peu moins bien sûr notre test d’autonomie : 11h23. Cela reste néanmoins très satisfaisant, et surtout de loin supérieur aux 6h50 tenues par le Pixel 4 avec sa batterie de 2800 mAh. Ce dernier se rattrape néanmoins un peu grâce au chargeur 18W qui l’accompagne, et lui assure une charge complète en 1h50.

test iPhone 11

Apple iPhone 11 © LaboFnac

Apple ne livre pour sa part son smartphone, pourtant compatible avec la charge 18W, qu’avec un chargeur 5W… Il faudra donc plutôt prévoir 3h pour faire le plein dans son cas, à moins d’investir dans un chargeur plus puissant. Notons par ailleurs que les deux modèles sont également compatibles avec la charge sans fil Qi.

Verdict : l’iPhone 11 l’emporte haut la main

Conclusion

Pixel 4 ou iPhone 11, difficile de choisir, pour qui n’est pas spécialement utilisateur de l'écosystème d’Apple du moins. Les deux smartphones offrent des prestations parmi les meilleures. Le Pixel 4, toutefois, se place légèrement au-dessus sur le plan technique. Avec son écran P-OLED Full HD+ au taux de rafraîchissement de 90 Hz, le smartphone de Google offre un affichage, certes un peu plus petit avec sa diagonale de 5,7 pouces contre 6,1, mais aussi plus fin et moins directif avec, en prime, des couleurs plus fidèles que ce que propose l’iPhone, également en dessous sur la partie audio. Les amateurs de multimédia, et surtout de streaming compte tenu de sa “faible” capacité de stockage, mais de ses excellentes performances 4G, auront ainsi tout intérêt à opter pour le Pixel 4, qui tire également son épingle du jeu en photo. Son appareil photo principal de 12,2 mégapixels se montre plus à l’aise en faible luminosité. S’y ajoute un second module offrant un effet de zoom 2x très convaincant. Impossible toutefois de le mesurer à celui de l’iPhone 11, également très bon, mais dont l’optique ultra grand-angle répond à d’autres besoins. Le smartphone d’Apple a également l’avantage d’être proposé avec différentes capacités de stockage, d’inclure avec l’A13 Bionic le processeur mobile le plus puissant du marché et, surtout, de proposer une autonomie très nettement supérieure à celle du Pixel 4. Si ce dernier reste donc meilleur dans l’ensemble, le bon choix dépendra en réalité des priorités de chacun - et de l'autonomie attendue.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

  • eh bien ce n’est pas compliqué, l’iPhone 11 remporte, comme d’habitude Apple est au rendez vous et les interfaces vraiment austère d’Androïd et les snapdragons surannées n’y changeront rien. Le plus important est qu’on peut avoir confiance en Apple pour que l’expérience utilisateur soit la meilleure. Chose impossible pour la concurrence, trop occupée par la sempiternelle course à l’armement primaire : plus de ram, plus de ratio pixels, plus de mégapixels pour les caméras, … mais le plus important qui est l’expérience utilisateur n’est presque jamais évaluée. Des années que les androïds essaient de faire mieux qu’Apple sans vraiment parvenir à le dépasser (depuis l’iPhone 7).

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.