LaboFnac

Comparatif : Samsung Galaxy A50 vs Honor 20, lequel choisir ?

Samsung Galaxy A50 vs Honor 20

Galaxy A50 ou Honor 20 ? C’est avant tout une affaire de priorités. Si vous aimez jouer sur votre smartphone, et l’on ne parle évidemment pas de parties de Candy Crush dans les transports, alors le second fait un bien meilleur choix avec son processeur Kirin 980 couplé à 6 Go de mémoire vive. À noter toutefois qu’il ne dispose que de 128 Go de mémoire interne et fait l’impasse sur le slot microSD, ce qui risque de limiter le nombre de jeux qu’il est possible d’y installer. Le Honor 20 offre en outre une meilleure qualité de réception en 4G, ce qui n’est pas négligeable à l’heure où la plupart des titres exigent une connexion Internet constante, et s’en sort un peu mieux en audio. Le smartphone de Samsung, sans démériter sur ces points, se prête davantage au visionnage de vidéos avec sa belle dalle Super AMOLED et c’est également le smartphone à privilégier pour les amateurs de photo. Il s’est en outre montré plus endurant sur notre test d’autonomie, et a l’avantage de proposer un slot microSD et une prise jack qui aideront peut-être à compenser son design un peu moins premium que celui du Honor 20.

Mieux équipé que le Samsung Galaxy A50 sur le papier, le Honor 20 fait-il pour autant une meilleure affaire à environ 350 euros lui aussi ? Réponse dans ce comparatif.

Vous avez fait une croix sur le haut de gamme, mais vous êtes tout de même regardant sur les performances de votre prochain smartphone. Le Galaxy A50, pour un prix conseillé de 350 euros environ, permet de profiter de l’expertise d’une marque reconnue sur un modèle somme toute bien pourvu. Mais avec des fiches techniques généralement mieux fournies pour le même prix, les smartphones chinois sont évidemment tentants. Le Honor 20, dont le tarif public conseillé a récemment été revu à la baisse pour atteindre 349 euros, propose ainsi plus de mémoire ou encore un quadruple bloc photo au dos. Pour lequel vaut-il mieux craquer ? Les deux modèles sont passés dans notre Labo, mais avant de vous aider à faire un choix, revenons déjà sur leur équipement.

Le Honor 20 est donc le mieux loti sur le papier. Doté d’un bloc photo comprenant pas moins de quatre modules à l’arrière, il utilise un capteur de 48 mégapixels et une optique f/2.0 pour le principal, auquel s’ajoutent un module ultra grand-angle de 16 mégapixels et un module macro de 2 mégapixels. Le quatrième, de 2 mégapixels également, est dédié aux mesures de profondeur et un cinquième module associant un capteur de 32 mégapixels à une optique f/2.0 est intégré dans un coin de l’écran Full HD+ de 6,26 pouces à l’avant. Le Honor 20, qui tourne nativement sous Android 9.0 Pie surmonté de Magic UI 2.1, intègre également un processeur Kirin 980 flanqué de 6 Go de RAM, alors qu’un espace de stockage, non extensible, de 128 Go est proposé en interne. Rappelons pour finir que le modèle phare de la marque sœur de Huawei pour 2019 est sécurisé par un lecteur d’empreintes latéral et alimenté par une batterie de 3750 mAh à recharger via un port USB-C, et qu’il est compatible 4G, Wi-Fi ac, Bluetooth 5.0 et NFC pour ce qui est des connexions sans fil.

Honor 20

© Honor

À lire : notre test du Honor 20

Du côté du Samsung Galaxy A50, on trouve tout d’abord un écran Super AMOLED Full HD+ de 6,4 pouces mettant à l’honneur Android 9 Pie là aussi, mais évidemment affublé de la surcouche OneUI du Coréen. En son cœur bat un Exynos 9610 auquel s’ajoutent 4 Go de RAM et 128 Go de stockage interne, extensible à l’aide d’une carte microSD. Un peu moins généreux qu’Honor, Samsung propose, pour la prise de vue, un bloc arrière composé d’un premier module grand-angle de 25 mégapixels avec optique f/1,7, un second de 8 mégapixels avec optique ultra grand-angle f/2.2 et un troisième de 5 mégapixels pour les mesures de profondeur. Également équipé d’un module 25 mégapixels avec optique grand-angle ouvrant à f/2.0 à l’avant, le Galaxy A50 s’appuie pour finir sur une batterie de 4000 mAh associée pour la charge à un port USB-C complété d’une prise jack pour l’audio et se montre compatible avec la 4G, le Wi-Fi ac, le Bluetooth 5.0 et le NFC.

Samsung Galaxy A50

© Samsung

À lire : notre test du Samsung Galaxy A50

L'ergonomie et le design

Au risque de nous répéter, puisque c’est un avertissement qui revient dans chaque comparatif, soulignons que nous commenterons ici le design des deux appareils sans pour autant trancher en faveur de l’un ou de l’autre afin de respecter les goûts et priorités de chacun. Un second point d’autant plus important que l’appréciation des Galaxy A50 et Honor 20 est réellement affaire de priorités. Car si les deux modèles sont en apparence assez proches, ils se distinguent sur plusieurs points et présentent chacun des avantages.

On préférera ainsi le Galaxy A50 pour son côté pratique, avec sa prise jack et son slot microSD tous deux absents du Honor 20, qui se distingue pour sa part par des finitions plus soignées. On y trouve ainsi un dos en verre quand Samsung opte pour du plastique, alors que la caméra avant est intégrée en poinçon dans un coin de l’écran et se montre un peu moins gênante qu’au sein de l’encoche centrale, certes petite, de son rival.

Samsung Galaxy A50

Samsung Galaxy A50 © LaboFnac

On saluera bien sûr l’effort consenti par le Coréen pour intégrer le lecteur d’empreintes du Galaxy A50 directement sous l’écran, alors que la plupart de ses concurrents réservent ce traitement à leurs modèles les plus huppés. Mais est-ce réellement un avantage ? La technologie pâtit encore de son jeune âge et se montre globalement moins efficace que les capteurs classiques, et donc que celui du Honor 20 qui se montre en outre assez facile d’accès dans la plupart des situations grâce à son intégration sur la tranche droite.

Pour le reste, les smartphones d’Honor et Samsung sont donc en revanche très similaires. Tous deux proposent de fines bordures autour de leur écran – qui occupe environ 85 % de la face avant pour l’un comme pour l’autre – et l’intégration du bloc photo est pratiquement identique à l’arrière. Samsung comme Honor ont fait le choix d’un bloc longiligne intégré à la verticale dans le coin gauche, et celui-ci dépasse légèrement dans les deux cas, sans que ce soit réellement gênant à l’usage pour autant.

Honor 20

© Honor

Plus gênant peut-être, les Galaxy A50 et Honor 20 sont difficilement utilisables à une main, mais les deux modèles, malgré les dimensions légèrement plus contenues du second – 154,3 x 74 x 7,9 mm contre 158,5 x 74,7 x 7,7 mm – sont donc concernés. Ce ne sera donc pas un critère de choix et il n’y a réellement guère plus que la connectique et le niveau de finition pour les départager. Il est également à noter qu’aucun n’est certifié pour un quelconque niveau d’étanchéité.

Verdict : à voir selon les priorités de chacun

L'écran

Honor 20 et Galaxy A50 misent tous deux sur un affichage Full HD+ (2340 x 1080 pixels) qui permet toutefois au premier d’offrir une résolution légèrement supérieure grâce à sa dalle un peu plus petite, de 6,26 pouces. Elle atteint ainsi 409 ppp dans son cas, contre 401 ppp pour la dalle de 6,4 pouces du smartphone de Samsung. Avec un écart aussi minime toutefois, la finesse d’affichage se vaut sur les deux modèles, et se montre surtout suffisante pour tous les usages.

Le Honor 20 peut en outre se targuer d’offrir des couleurs mieux calibrées, puisque nos mesures lui ont valu un delta U’V’ moyen de 0,009 quand celui du Galaxy s’envole à 0,027, mais la dalle Super AMOLED de ce dernier lui confère aussi de sérieux avantages. Le contraste, à 476:5 contre 289:5, est bien plus élevé du côté de Samsung, dont le smartphone propose aussi un affichage bien moins directif. Le Galaxy A50 limite ainsi très bien la perte de luminosité jusqu’à une inclinaison de 30°, où nous avons mesuré 150 cd/m2 contre 205 cd/m2 dans l’axe alors que le Honor 20 passe lui sous la barre des 90 cd/m2 pour la même inclinaison, et cela en partant d’une luminosité plus élevée dans l’axe (236 cd/m2).

Verdict : le smartphone de Samsung prend la tête

L'interface utilisateur

Sujet délicat que celui de l’interface logicielle chez Honor/Huawei. Le groupe chinois s’est vu retirer sa licence Android l’année dernière. Le Honor 20, dont la commercialisation a débuté avant le coup d’éclat, n’est pas directement concerné et le suivi logiciel ne devrait pas être affecté. Il est d’ailleurs à souligner que le Honor 20 a déjà eu droit à sa mise à jour vers Android 10, alors que le Galaxy A50 ne devrait pas la recevoir avant mai. Huawei, la maison-mère de Honor, nous a en outre confirmés que les smartphones sortis en 2019 pourront bénéficier de mises à jour vers les nouvelles versions d’Android, bien que rien ne garantisse bien sûr qu’Android 11 y soit un jour porté.

Le Honor 20 tourne donc sous Android 10 surmonté de la surcouche MagicUI 3. Très proche d’EmotionUI 10, la surcouche de Huawei, elle se montre plaisante au quotidien et fourmille d’options de personnalisation. Il est par exemple possible de rétablir le tiroir d’applications, toujours désactivé par défaut, ou d’opter pour une navigation par gestes pour libérer l’écran des traditionnels boutons de navigation. Des options que l’on trouve toutefois aussi au sein de OneUI, qui habille donc pour l’heure Android 9 dans le cas du Galaxy A50 avec là encore une interface très agréable, mais enrichie en prime de nombreux raccourcis et même de zones de raccourcis comme le volet latéral.

Interface Samsung Galaxy A50

OneUI sur le Samsung Galaxy A50 © LaboFnac

On saluera également le travail de Samsung pour faciliter la navigation à une main au sein des menus. En revanche, le Coréen a tendance à trop mettre en avant ses services, et surtout son assistant Bixby qui reste malheureusement bien moins efficace que Google Assistant, utilisé par défaut sur le Honor 20 pour les commandes et la recherche vocale.

Verdict : égalité entre les deux smartphones

Les performances

Inutile de faire durer le suspense. Lorsqu’il est question de puissance, c’est évidemment le Honor 20 qui l’emporte. On rappellera d’ailleurs que le smartphone chinois figure même dans notre top des smartphones les plus performants de 2019 grâce à son Kirin 980. Chipset le plus évolué de HiSilicon jusqu’à l’arrivée du Kirin 990, il est en outre accompagné ici de 6 Go de RAM et a permis au Honor 20, avec ses huit cœurs, dont quatre Cortex-A76 cadencés de 1,92 à 2,6 GHz pour la partie CPU et son GPU Mali-G76 MP10, d’exécuter les différents scripts de notre test de performances en 60 à 267 ms. Cela se traduit, à l’affichage, par des cadences comprises entre 17 à 4 fps quand le Galaxy A50 et son Exynos 9610 soutenu par 4 Go de RAM n’excèdent pas les 11 fps et descendent, avec un temps d’exécution de 500 ms pour notre niveau d’exigence le plus élevé, jusqu’à 2 fps.

Verdict : victoire écrasante du Honor 20

La photo et la vidéo

Mieux pourvu que le smartphone de Samsung sur le papier, le Honor 20 inclut un total de 4 appareils photo au dos, dont l’un de 48 mégapixels en première ligne. Le Galaxy A50 mise lui sur un capteur principal de 25 mégapixels “seulement” auquel s’ajoute un module ultra grand-angle de 8 mégapixels. Une résolution également inférieure aux 16 mégapixels du module équivalent à trouver sur le smartphone de Honor, qui offre en outre un module de 2 mégapixels dédié à la macro et un autre, de 2 mégapixels également, pour les mesures de profondeur. Le smartphone de Samsung inclut pour cela un module de 5 mégapixels certes, mais l’on y trouve pas de quatrième module.

On le sait toutefois, les chiffres ne sont pas toujours le meilleur indicateur de qualité, et c’est ce qu’ont montré nos tests Labo. Malgré sa résolution plus élevée, le capteur principal du Honor 20 arrive derrière celui du Galaxy A50 sur presque tous les critères évalués, possibilités de recadrage comprises. Le smartphone de Samsung se montre également meilleur en faible luminosité. Le Honor 20 toutefois, avec son mode nuit hérité des modèles Huawei, bien qu’un peu moins efficace chez lui, sauve les meubles dans l’obscurité, et rivalise avec son opposant en matière d’homogénéité et d’optique. S’il se défend donc bien, le capteur 48 mégapixels de Honor reste cependant bien derrière celui du Galaxy pour sa prestation globale.

Selon l’importance que vous accordez au module ultra grand-angle, il pourrait néanmoins être judicieux d’opter pour le Honor 20, celui du Galaxy A50 souffrant davantage du manque de luminosité. Le modèle d’Honor pourrait également intéresser les amateurs de vidéo avec son mode 4K. Son module macro n’offre en revanche pas une résolution suffisante pour faire pencher la balance en sa faveur, et les modules dédiés à la mesure de profondeur n’évitent pas les erreurs de détourage, toutefois rares et/ou légères, en mode portrait sur les deux modèles.

Samsung Galaxy A50

© LaboFnac

À l’avant, c’est à nouveau le capteur à la résolution la plus faible qui l’emporte. Alors que celui du Honor 20 atteint 32 mégapixels, c’est donc une nouvelle fois celui du Galaxy A50, malgré sa résolution de 25 mégapixels, qui tire les meilleurs portraits, surtout en faible luminosité. Dans les deux cas toutefois, et plus encore qu’avec les modules arrière, il ne faudra pas espérer de miracle dans les conditions d’éclairage difficiles et le Honor 20 s’est montré capable de délivrer de meilleurs résultats de jour.

Verdict : le Samsung Galaxy A50 fait un peu mieux

Le rendu audio

Si les possesseurs de casque filaire peuvent préférer la simplicité d’utilisation qu’offre le Galaxy A50 avec sa prise jack, il convient tout de même de noter que le Honor 20 est livré avec un adaptateur USB-C permettant d’en compenser l’absence. Il serait donc dommage de s’en priver, d’autant que la marque sœur de Huawei a fait du meilleur travail au niveau du haut-parleur. Samsung, toutefois, ne démérite pas et les deux smartphones sont par ailleurs compatibles avec le Bluetooth 5.0 pour la connexion à un casque ou une enceinte sans fil.

Verdict : léger avantage au Honor 20

La qualité de réception

Tous deux compatibles avec les réseaux 4G, 3G et 2G, le Galaxy A50 et le Honor 20 offrent une qualité de réception très satisfaisante dans l’ensemble. Des variations sont toutefois à noter dans les deux cas. Si le second se montre un peu moins bon en 2G en raison d’une directivité trop forte sur la bande 900 et d’une faible sensibilité à celle des 1800 MHz, il se rattrape en 3G et se montre également supérieur en 4G malgré un manque de sensibilité constaté sur la bande des 2600 MHz. Le smartphone de Samsung, s’il ne démérite pas et s’en sort même donc mieux en 2G, souffre de problèmes de sensibilité un peu plus récurrents et doit donc s’incliner.

Verdict : le smartphone Honor est devant

L'autonomie

Pas de réelle surprise concernant l’autonomie. La victoire va au smartphone doté de la plus grosse batterie, à savoir le Galaxy A50 qui a tenu 11h52 sur notre test maison. C’est en outre le plus rapide à recharger, puisqu’il suffit de 1h30 environ pour remplir son accumulateur de 4000 mAh. Le Honor 20, avec sa batterie de 3750 mAh, se défend toutefois assez bien puisqu’il a tenu à peine moins de 10h et se recharge en 1h50. Notons pour finir qu’aucun des deux modèles ne supporte la charge sans fil.

Verdict : le Galaxy A50 est plus endurant

Conclusion

Galaxy A50 ou Honor 20 ? C’est avant tout une affaire de priorités. Si vous aimez jouer sur votre smartphone, et l’on ne parle évidemment pas de parties de Candy Crush dans les transports, alors le second fait un bien meilleur choix avec son processeur Kirin 980 couplé à 6 Go de mémoire vive. À noter toutefois qu’il ne dispose que de 128 Go de mémoire interne et fait l’impasse sur le slot microSD, ce qui risque de limiter le nombre de jeux qu’il est possible d’y installer. Le Honor 20 offre en outre une meilleure qualité de réception en 4G, ce qui n’est pas négligeable à l’heure où la plupart des titres exigent une connexion Internet constante, et s’en sort un peu mieux en audio. Le smartphone de Samsung, sans démériter sur ces points, se prête davantage au visionnage de vidéos avec sa belle dalle Super AMOLED et c’est également le smartphone à privilégier pour les amateurs de photo. Il s’est en outre montré plus endurant sur notre test d’autonomie, et a l’avantage de proposer un slot microSD et une prise jack qui aideront peut-être à compenser son design un peu moins premium que celui du Honor 20.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.