LaboFnac

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL : bons en photo et abordables ?

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

Si l’on ne s’en tient qu’à la fiche technique, les Pixel 3a et 3a XL apparaissent un peu moins bien armés que certains de leurs concurrents dans la même zone tarifaire. Mais à l’usage, les dernier-nés de Google font mieux que se défendre. On apprécie toujours autant de les manipuler au quotidien du fait de la cohérence et la fluidité de l’interface utilisateur. Mais les duettistes se démarquent surtout par leur fonction photo. Cette dernière nous a semblé très proche de celle des Pixel 3, qui restent des référence en la matière. Les premiers pas des Pixel 3a sont donc prometteurs. Néanmoins, toutes ces bonnes impressions devront bien entendu être confirmé lors d’un test en bonne et due forme dans notre laboratoire.

A partir de 399€00 sur la Fnac.com Acheter

Après des Pixel 3 unanimement salués pour la qualité de leur fonction photo, Google dégaine les Pixel 3a et 3a XL, deux smartphones de milieu de gamme qui promettent d'offrir la même qualité photo, mais à des tarifs plus abordables. Nous avons eu l'occasion de prendre en main ces deux nouveaux modèles. Explications.

Les deux premières générations de smartphones Pixel de Google ont rencontré un joli succès critique, mais n’ont connu qu’une commercialisation assez restreinte. La France a notamment dû attendre les Pixel 3 et Pixel 3 XL pour enfin accueillir des représentants de cette gamme de mobiles. Ces deux modèles ont une fois de plus séduit la presse spécialisée, qui a particulièrement salué leur fonction photo.

Google semble vouloir capitaliser sur ce succès puisqu’il annonce aujourd’hui les Pixel 3a et Pixel 3a XL, deux smartphones de milieu de gamme qui promettent de garder les principales qualités de ses grands frères, mais pour des tarifs revus à la baisse donc. Rappelons que les deux précédents étaient des smartphones résolument haut de gamme, avec des prix à l’avenant.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

Pour proposer ces nouveaux modèles plus abordables, Google assure n’avoir fait aucun compromis sur les fonctions phare. En revanche, on trouve bien des concessions en examinant les fiches techniques des Pixel 3a et Pixel 3a XL, qui intègrent fort logiquement des composants un peu moins huppés. Passons en revue les principales caractéristiques :
Les tailles d’écran diffèrent un peu, avec 5,6’’ (2220 x 1080 px) pour le 3a et 6’’ (2160 x 1080 px) pour le 3a XL. Tous deux sont de technologie pOLED et recouverts d’un verre Dragon Trail. Sous ces écrans, on trouve un processeur Qualcomm Snapdragon 670, une puce mobile octocoeur épaulée par un processeur graphique Adreno 615, une puce de sécurité Titan M et 4 Go de mémoire vive (RAM). Les fonctions photographiques sont elles aussi identiques entre les deux smartphones puisqu’ils embarquent une configuration proche de celle des Pixel 3. On retrouve en effet un unique module photo ouvrant à f/1.8 et embarquant un capteur Sony IMX363 de 12,2 Mpx, avec des pixels d’une taille de 1,4μm chacun, et capable de filmer en UHD-4K, à 30 i/s. Le tout profite également d’une stabilisation optique.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

Les Google Pixel 3a et 3a XL côte à côte

Le module photo frontal comporte lui un capteur de 8 Mpx, avec une optique ouvrant à f/2.0, et sans autofocus. Parmi les concessions concédées aux Pixel 3, on note essentiellement la disparition de la caméra frontale très grand-angle, de la recharge sans fil et de l’étanchéité. On apprécie en revanche, que la recharge rapide soit de la partie, de même que la réapparition des ports mini-jack 3,5 mm.

Les Google Pixel 3a et 3a XL sont disponibles dès à présent, aux prix publics conseillés respectifs de 399 € et 479 €.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

Absent des Pixel 3, le port mini-jack fait son grand retour sur les Pixel 3a

Le design et l’ergonomie

Sans être désagréables à regarder, les premiers Pixel 3 n’étaient pas des modèles d’innovation en matière de design. Ces 3a qui marchent dans leur pas n’offrent rien de plus dans ce domaine. Ils ressemblent en effet beaucoup à leurs prédécesseurs.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

Le Pixel 3a XL vu de face

Néanmoins, les nouveaux venus s’en démarquent par le fait que leur coque à l’arrière n’est pas en verre, mais plutôt en plastique polycarbonate. Toujours à l’arrière, on retrouve le traitement bi-ton inauguré précédemment, avec une grande partie de l’arrière en mat et l’autre portion en brillant. C’est également là que l’on retrouve le lecteur d’empreintes digitales. Ceux qui ne supportent pas les encoches seront ravis de constater que l’énorme protubérance du Pixel 3 XL a été supprimée sur le 3a XL. Les deux nouveaux modèles n’affichent donc pas d’encoche. Un choix qui plaira à certains, mais duquel découle sans surprise des dimensions un peu plus grandes.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL
Nous avons tout particulièrement apprécié la préhension des 3a et 3a XL. En effet, même s’ils ne sont pas les smartphones les plus compacts du marché, ils se montrent agréables à manipuler, notamment grâce à leur légèreté assez remarquable puisque ces appareils affichent des dimensions de 151,3 x 70,1 x 8,2 mm / 147 g pour le 3a et 160,1 x 76,1 x 8,2 mm / 167 g pour le 3a XL.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

 

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL

En haut, le Pixel 3a de côté, en bas, le 3a XL

L’écran

Malgré leur statut de milieu de gamme, les Pixel 3a embarquent des écrans de technologie pOLED (Plastic OLED). Celui du 3a est un afficheur de 5,6’’, profitant d’une définition de 2220 x 1080 pixels, pour une densité de 441 pixels par pouce. Quant au 3a XL, il dispose d’un écran de 6’’ (2160 x 1080 px), pour une densité de 402 pixels par pouce. Dans les deux cas, Google a utilisé du verre Dragon Trail pour les recouvrir et les protéger.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL
Comme toujours, nous ne nous prononcerons pas de manière définitive sur la qualité de ces écrans tant qu’ils ne seront pas passés sur les bancs d’essai de notre laboratoire. Ce qu’on peut en revanche vous dire, c’est que leur rendu semble assez bon à l’oeil nu. Technologie OLED oblige, les contrastes flattent la rétine, tandis que la colorimétrie ne devrait pas trop prêter le flanc à la critique. Quant à la finesse d’affichage, elle se montre très correcte sur les deux modèles. Ils se prêtent à tous les types d’usage.

La photo

Google mise incontestablement beaucoup sur la fonction photo des Pixel 3a et 3a XL pour démarquer ses smartphones de leurs concurrents. Il faut dire que le géant du Web a su se créer une belle réputation en matière de photo mobile avec les Pixel 3. Google assure que ses 3a proposent une expérience photographique aussi aboutie que sur ses deux précédents haut de gamme, mais à un tarif plus abordable. Une promesse ambitieuse donc.
Pour la tenir, les Pixel 3a embarquent la même configuration photo que les Pixel 3. On retrouve donc un unique module photo ouvrant à f/1.8, bénéficiant d’une stabilisation optique intégrant un capteur Sony IMX363 de 12,2 Mpx, avec des pixels d’une taille de 1,4μm chacun, et capable de filmer en UHD-4K, à 30 i/s. Le module photo frontal dispose quant à lui d’un capteur de 8 Mpx, avec une optique ouvrant à f/2.0, et sans autofocus.

Prise en main des Google Pixel 3a / 3a XL
Mais ce n’est pas sur leur caractéristiques que les Pixel 3 ont bâti leur réputation de meilleur photophone de 2018. Comme pour l’écran, nous ne vous livrerons pas de verdict définitif tant que le smartphone ne sera pas disséqué par les sondes de notre laboratoire.
Ce que nous pouvons d’ores et déjà vous dire, c’est que les résultats photographiques constatés à l’oeil nu se montrent très proches de ceux que nous avons pu constater par le passé sur les Pixel 3 / 3 XL. Le niveau de détail des clichés s’avère assez bon, de même que la colorimètre dans son ensemble. Mieux, les performances basse lumière semblent elles aussi au rendez-vous. Le mode automatique permet de shooter de belles photos dans toutes les conditions. Et quand il fait vraiment très sombre, le mode « Vision de nuit » est toujours de la partie. Il parvient souvent à immortaliser des scènes à peine visibles par vos yeux. Et même si ce mode n’est pas infaillible, il se montre globalement impressionnant. Surtout sur des smartphones à ce tarif.

Enfin, les Pixel a3 et a3 XL embarquent d’emblée une foule de nouvelles fonctions photo qui ne seront disponibles qu’un peu plus tard sur les Pixel 3 / 3 XL, via une mise à jour. On note ainsi l’apparition de Top Shot, une option qui prend plusieurs photos à la fois chaque fois que vous déclenchez. Vous pouvez ensuite choisir de garder celle qui vous plaît le plus dans le lot. Un nouveau mode Time Lapse fait aussi son apparition. Il est assez souple puisqu’il s’avère capable d’enregistrer de six images par seconde à une image toutes les quatre secondes. Dernière nouveauté : la possibilité de déclencher la prise d’un selfie non seulement en souriant, mais aussi en grimaçant ou en faisant une duck face.

Conclusion

Si l’on ne s’en tient qu’à la fiche technique, les Pixel 3a et 3a XL apparaissent un peu moins bien armés que certains de leurs concurrents dans la même zone tarifaire. Mais à l’usage, les dernier-nés de Google font mieux que se défendre. On apprécie toujours autant de les manipuler au quotidien du fait de la cohérence et la fluidité de l’interface utilisateur. Mais les duettistes se démarquent surtout par leur fonction photo. Cette dernière nous a semblé très proche de celle des Pixel 3, qui restent des référence en la matière. Les premiers pas des Pixel 3a sont donc prometteurs. Néanmoins, toutes ces bonnes impressions devront bien entendu être confirmé lors d’un test en bonne et due forme dans notre laboratoire.

A partir de 399€00 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.