LaboFnac

Prise en main du HTC U12+ : très prometteur, et très cher aussi

htc u12 plus

Avec son U12+, HTC ne fait pas dans la dentelle et souhaite clairement faire de l'ombre aux flagships des autres marques. Pour cela, il mise d'abord sur une configuration technique premium (Snapdragon 845, 6 Go de RAM...), cède à certaines tendances du marché (double capteur avant et arrière, format 18:9...), et fait confiance à son propre savoir-faire en matière de design, d'intégration logicielle et d'audio. Au final, le HTC U12 Plus apparaît comme un smartphone très prometteur, que son concepteur n'hésite pas à proposer à un tarif impressionnant de 799 euros. Reste à voir si ce n'est pas trop culotté pour que ce U12 Plus tire son épingle du jeu dans un marché où la concurrence est franchement farouche.

Le HTC U12+ (ou U12 Plus) a été officialisé par la marque taïwanaise en ce mercredi 23 mai. Produit premium issu d'un catalogue remanié, le smartphone de 6 pouces se veut une alternative sérieuse aux produits les mieux cotés du marché. En a-t-il l'étoffe ?

Avec son U12 Plus, HTC cherche à rendre les choses claires. Évidemment, la série Uxx évoque directement le catalogue haut de gamme du constructeur, mais la mention Plus est, selon les propos de la marque, là pour montrer qu’il n’y aura pas de version « plus » ou « pro » à l’avenir. Le smartphone premium de HTC, c’est celui-ci. À ce propos, le constructeur rappelle que sa nouvelle stratégie consiste à fournir un catalogue au nombre de références restreint, histoire de ne pas perdre le consommateur, et il ne faudra pas non plus s’attendre à une tripotée de mobiles Desire, par exemple. Un bon point tant il était difficile de se repérer dans le catalogue de la marque.

htc u12 plus

© Labo Fnac

Fiche technique

Commençons donc par faire un tour de fiche technique de ce mobile qui aura pour mission de concurrencer les cadors de l’année que sont les Samsung Galaxy S9 Plus, OnePlus 6 ou Huawei P20.

Le HTC U12 Plus s’équipe d’un écran LCD de 6 pouces à la définition de 2880 x 1440 pixels (Quad HD+), et le format est donc 18:9. On y trouve également un chipset Snapdragon 845 couplé à 6 Go de mémoire vive, une mémoire interne de 64 à 128 Go (extensible via microSD jusqu’à 2 To), ou encore un module photo à double objectif à l’arrière (12 + 16 mégapixels). Le double objectif est reconduit à l’avant, mais cette fois avec deux fois 8 mégapixels. La batterie du U12 Plus atteint 3500 mAh, le port de charge est USB-C, et il bénéficie de la recharge rapide (mais pas Qi). Certifié IP68, ce terminal embarque aussi un capteur d’empreintes digitales et un module de reconnaissance faciale. Ses dimensions sont de 156,6 x 73,9 x 8,7-9,7 mm pour un poids de 188 grammes.

L'ergonomie et le design

Il n’y a qu’à regarder le design de ce mobile pour comprendre son positionnement dans le catalogue de la marque. Le U12 Plus reprend globalement les lignes de son ancêtre, et il cherche surtout à se distinguer esthétiquement par les finitions et les coloris. Ils sont d’ailleurs trois : ceramic black, flame red, et bleu translucide. Ils sont assez étonnants, surtout les deux derniers, puisque le Flame Red passe du rose au doré selon l’angle où on le regarde, et le bleu translucide est, comme son nom l’indique, en partie transparent. Il est ainsi possible d’observer certains des composants.

htc u12 plus

© Labo Fnac

htc u12 plus

© Labo Fnac

HTC est tombé lui aussi sous le charme du format 18:9, mais n’a pas été jusqu’à proposer un notch comme la plupart des mobiles premium de cette année. Au contraire, le U12 Plus manque même l’occasion de se débarrasser d’une bordure inférieure d’écran assez inutile quand on sait que le capteur d’empreintes est situé à l’arrière. Nul doute que le U12 aurait eu un charme en plus avec seulement la bordure noire supérieure.

htc u12 plus

© Labo Fnac

htc u12 plus

© Labo Fnac

Ce qui est surprenant quand on prend ce smartphone en main, c’est surtout qu’on oublie vite son écran de 6 pouces. Le format 18:9 offre une largeur de seulement 73,9 mm, ce qui permet une préhension simple. Et malgré l’utilisation de verre sur la coque, le smartphone ne se trouve pas être glissant. Il faudra cependant être vigilant lors de l’utilisation sur une surface plate puisque dos bombé, verre et table lisse ne font généralement pas bon ménage. On a vu des téléphones glisser pour moins que ça. Autre inconvénient du verre choisi par HTC : vous n’échapperez pas aux traces de doigts et votre mobile ne restera pas joli très longtemps avant d’avoir besoin d’un coup de chiffon. Il est par contre certifié IP68, donc un passage sous l’eau ne lui fait guère peur.

htc u12 plus

© Labo Fnac

Dans l’ensemble, HTC montre son savoir-faire indéniable en matière de design et se rappelle aux belles heures des One M8 ou One M9. Le style est différent, mais la patte HTC se fait sentir.

L'écran

Le HTC U12 Plus fait donc le choix d’intégrer un écran de 6 pouces en définition Quad HD+ de 2880 x 1440 pixels pour un affichage très net et une densité de 537 pixels par pouce. Cette dalle est de type Super LCD 6, et peut faire de belles montées en luminosité puisqu’elle supporte notamment le HDR10 de YouTube. HTC vante aussi la couverture de l’espace colorimétrique DCI-P3.

htc u12 plus

© Labo Fnac

Ceux qui espéraient de l’OLED risquent d’être déçus, mais l’écran fourni par HTC semble franchement impressionnant. Il bénéficie d’une forte luminosité, d’un affichage vif (ce qui ne veut pas dire bien calibré, il s’agira de le vérifier), et d’angles de vision (directivité) qui semblent très bons. L’impression laissée est en tout cas très positive.

Interface et performances

À nouveau porte-étendard, dernière version d’Android (avec Google Assistant). C’est donc Oreo qui officie aussi, mais HTC l’a largement remanié à sa sauce avec HTC Edge Sense 2.0. La marque propose quelque chose qu’on ne retrouve pas ailleurs ici, à savoir des interactions avec les bordures du téléphone. Ces bordures sont en effet tactiles et identifient l’emplacement des doigts de l’utilisateur. Ensuite, certaines pressions des doigts activent des fonctionnalités spécifiques et il est même possible d’en configurer certaines. D’ailleurs, Edge Sense fonctionne pour les droitiers comme pour les gauchers.

htc u12 plus

© Labo Fnac

HTC a aussi abordé une fonction très intéressante, puisque selon la façon dont on le tient, le smartphone est en mesure de comprendre notre position. C’est particulièrement pratique lorsqu’on est allongé et qu’on tient notre mobile en mode portrait puisque le U12 Plus ne passera pas automatiquement en mode paysage comme le fait la plupart des produits.

Côté performances, il ne nous aura pas été possible de tester le mobile en jeu, mais la théorie couplée à quelques minutes de navigation nous laissent espérer du bon. La plateforme Snapdragon 845 et 6 Go de mémoire RAM devraient permettre au U12 Plus de lutter avec les cadors de la discipline. On attend donc des performances de premier ordre, qu’il nous tarde d’éprouver lors d’un test complet de la bête.

Photo/vidéo/audio

Alors que le U11 se contentait d’un module photo « simple », le U12 met les bouchées doubles. HTC propose donc un double capteur photo à l’arrière. Le premier objectif (12 MP) est grand-angle avec une focale équivalente à 25 mm et une ouverture de f/1.75, tandis que le second (16 MP) à une focale de 50 mm et une ouverture de f/2.6. HTC explique que ce module est pensé autour de la photo portrait, permettant de fournir de jolis effets de Bokeh, chose que nous avons pu constater pendant nos quelques essais. Les sujets photographiés sont plutôt bien isolés du décor, et il est d’ailleurs possible de régler l’intensité de l’effet. Le module permet également, grâce aux deux focales utilisées, d’effectuer un zoom mécanique x2 sans perte de définition.

htc u12 plus

© Labo Fnac

Notons aussi que la partie photo s’accompagne de la stabilisation optique de l’image (OIS) et de la stabilisation électronique de l’image (EIS) pour des clichés avec théoriquement moins de risques de flous de bougé. On y trouve aussi les technologies d’image UltraSpeed autofocus 2 et HDR Boost 2. À l’avant, le module à double objectif propose quant à lui une seule focale de 28 mm et une ouverture de f/2.0. Mais l’utilisation de deux objectifs permet tout de même d’effectuer des autoportraits avec effet bokeh. Le HDR Boost 2 est également de la partie.

htc u12 plus

© Labo Fnac

Concernant la vidéo, le U12 Plus propose de l’enregistrement 4K avec stabilisation optique (OIS) à 60 fps, mais aussi de l’enregistrement Full HD à 240 fps pour le slow-motion. Bon point : l’enregistrement audio 3D et stéréo Hi-Res est disponible sur la vidéo grâce aux 4 microphones du smartphone.

htc u12 plus

© Labo Fnac

Justement, venons-en un peu à la partie audio, qui est assez particulière chez HTC. Le Taïwanais propose sa technologie de traitement sonore BoomSound Hi-Fi edition et le smartphone est certifié Hi-Res. Lors de sa présentation, la marque nous a indiqué que la partie supérieure du mobile (rappelons que le son est stéréo) intègre le tweeter, tandis que la partie inférieure intègre le subwoofer. Censé améliorer l’expérience audio, il faudra tout de même essayer cela plus en détail pour s’en faire une véritable idée.

HTC fournit aussi des écouteurs de qualité avec son mobile. On trouvera dans la boîte des HTC USonic avec annulation de bruit active. Ah, à ce sujet, ne comptez pas sur un port jack 3,5 mm puisque ce mobile n’en comporte pas.

Conclusion

Avec son U12+, HTC ne fait pas dans la dentelle et souhaite clairement faire de l'ombre aux flagships des autres marques. Pour cela, il mise d'abord sur une configuration technique premium (Snapdragon 845, 6 Go de RAM...), cède à certaines tendances du marché (double capteur avant et arrière, format 18:9...), et fait confiance à son propre savoir-faire en matière de design, d'intégration logicielle et d'audio. Au final, le HTC U12 Plus apparaît comme un smartphone très prometteur, que son concepteur n'hésite pas à proposer à un tarif impressionnant de 799 euros. Reste à voir si ce n'est pas trop culotté pour que ce U12 Plus tire son épingle du jeu dans un marché où la concurrence est franchement farouche.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.