LaboFnac

Prise en main du LG G7 ThinQ : prometteur, mais sans surprise

LG G7 ThinQ

Si le temps où LG osait prendre des risques paraît loin, le fabricant semble au moins livrer avec ce G7 ThinQ un smartphone soigné de bout en bout. Son design est plutôt séduisant et notre courte prise en main laisse espérer de bonnes performances globales. Si l’on ajoute à cela la promesse de mises à jour régulières et devant permettre de profiter des nouveautés d’Android ainsi que des nouvelles fonctionnalités que développera LG, le G7 ThinQ pourrait bien faire un excellent investissement. Cette bonne première impression devra néanmoins se confirmer lors de tests approfondis. En attendant, notons que le smartphone devrait être disponible à partir du 1er juin au prix public conseillé de 849 euros. Quatre coloris seront proposés : noir, gris platine, bleu et rose.

LG dévoilait en ce début de mois son nouveau smartphone phare pour l’année 2018. Le G7 ThinQ succédera ainsi au G6 de 2017, et nous avons déjà pu le prendre en main pour nous faire un premier avis.

Changement stratégique chez LG. La firme a décidé d’arrêter de calquer son planning sur celui de ses concurrents et de prendre le temps de peaufiner ses smartphones. C’est donc après la plupart des flagships concurrents qu’arrive le successeur du G6. Comme prévu, la présentation a eu lieu hier, mercredi 2 mai, et c’est un G7 ThinQ qu’il nous a été donné de découvrir. Ce nouveau modèle tentera à son tour de gagner l’intérêt du public, qui n’a pas semblé en porter beaucoup à la série phare de LG ces dernières années. C’est donc loin d’être gagné, mais ce G7 dopé à l’IA a tout de même de solides arguments à faire valoir, même si l’originalité n’en fait clairement pas partie…

LG G7 ThinQ

© LaboFnac

Un équipement résolument haut de gamme

Pas d’écran incurvé comme sur le G4, ni de modules qu’il est possible d’ajouter comme sur le G5. Le nouveau fer-de-lance de LG se présente comme une évolution logique du G6, et se contente de suivre les tendances du marché. On y retrouve ainsi un écran occupant toujours plus d’espace à l’avant, grâce à un ratio 19,5:9 et une encoche lui permettant de remonter de part et d’autre du haut-parleur et des habituels capteurs environnementaux. La diagonale s’établit ainsi à 6,1 pouces alors que le châssis conserve des dimensions proches de celles du G6 avec son écran de 5,7 pouces. Le tout, servi avec une définition QHD+ et un pic de luminosité annoncé de 1000 nits pour améliorer la lisibilité en plein soleil et permettre de profiter du HDR.

Le G7 embarque également le dernier chipset haut de gamme de Qualcomm, à savoir le Snapdragon 845. Il est ici accompagné de 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne extensible, alors que la prise de vue s’appuie sur deux capteurs de 16 mégapixels au dos. L’un est associé à une optique ouvrant à f/1.6 et couvrant un angle de 71° et l’autre à une optique ultra grand-angle (107°) ouvrant à f/1.9. Le capteur frontal offre de son côté une résolution de 8 mégapixels et permet de bénéficier, comme les autres, de modes automatiques avancés grâce à l’intégration d’intelligence artificielle. C’est d’ailleurs là un élément clé de l’expérience de prise de vue, mais aussi de l’expérience globale grâce à Google Assistant.

LG G7 ThinQ

© LaboFnac

LG a même décidé de doter son G7 d’un bouton dédié, lequel permettra de solliciter l’IA intégrée à Android, livré ici dans sa version Oreo, à tout moment et très simplement pour le commander à la voix. On notera enfin la présence d’un lecteur d’empreinte au dos, d’un haut-parleur Boombox utilisant l’intégralité du volume du smartphone comme caisse de résonance pour offrir plus de basses et de puissance, d’un Quad DAC pour l’écoute via la prise jack et d’une batterie de 3000 mAh pour alimenter l’ensemble, protégé au sein d’un châssis certifié IP68 et MIL STD 810G.

Design & écran

Une fois en mains, le G7 ThinQ ne surprend pas, mais donne l’impression d’un smartphone bien fini et plutôt solide malgré son imposant écran. L’arrière vitré s’est en revanche montré particulièrement salissant, alors qu’il nous est arrivé à plusieurs reprises d’appuyer malencontreusement sur le bouton dédié à Google Assistant placé vers le centre de la tranche gauche, sous les boutons du volume. Ce pourrait donc être un point gênant à l’usage. On notera par ailleurs que LG a finalement ramené le bouton d’allumage/sortie de veille sur la tranche gauche, et éliminé au passage la possibilité de cliquer sur le lecteur d’empreintes, par ailleurs assez facile d’accès au dos.

LG G7 ThinQ

© LaboFnac

Modèle de démonstration oblige, nous n’avons pas pu tester la réactivité de ce dernier, mais le smartphone s’est dans l’ensemble montré très réactif. La navigation au sein d’Android, légèrement modifié par la surcouche de LG, nous a donc paru agréable, l’écran de ce G7 ThinQ aidant évidemment aussi. S’il nous a été difficile d’apprécier réellement sa luminosité compte tenu de l’environnement plutôt sombre dans lequel nous l’avons pris en main, la finesse d’affichage était bien au rendez-vous et les couleurs nous ont semblé vives sans être trop contrastées. On notera également l’affichage d’un noir suffisamment profond pour masquer efficacement l’encoche si besoin, via une option à chercher dans les paramètres.

LG G7 ThinQ

© LaboFnac

Photo & Audio

Nous avons évidemment profité de ce premier contact pour lancer l’appareil photo, dont les résultats nous ont semblé particulièrement détaillés compte tenu de l’obscurité ambiante avec le capteur principal de 16 mégapixels. Le capteur secondaire nous a également surpris, principalement grâce aux progrès effectués sur la correction des déformations liées au grand-angle. Elles n’ont pas totalement disparu, mais les résultats sont bien meilleurs qu’avec un G6. Le mode IA permet lui de reconnaître 19 scènes différentes et d’adapter automatiquement les réglages en conséquence, mais affiche aussi en temps réel les objets et autres éléments qu’il pense avoir reconnu, résultant dans des erreurs qui prêtent parfois à sourire.

LG G7 ThinQ

© LaboFnac

Il est évidemment probable que les conditions difficiles aient quelque peu perturbé l’IA de LG. Dans tous les cas, il nous faudra attendre de pouvoir passer plus de temps avec ce G7 pour évaluer les performances de son appareil photo principal, comme celles de son appareil photo frontal d’ailleurs, mais les premiers essais sont assez encourageants. Il en va de même pour le haut-parleur qui, s’il nous a effectivement semblé plus puissant que la moyenne, devra faire l’objet de tests dans des conditions plus calmes. On peut en revanche noter que l’utilisation de l’enceinte totale du smartphone comme caisse de résonance entraîne des vibrations assez déroutantes au départ.

LG G7 ThinQ

© LaboFnac

Conclusion

Si le temps où LG osait prendre des risques paraît loin, le fabricant semble au moins livrer avec ce G7 ThinQ un smartphone soigné de bout en bout. Son design est plutôt séduisant et notre courte prise en main laisse espérer de bonnes performances globales. Si l’on ajoute à cela la promesse de mises à jour régulières et devant permettre de profiter des nouveautés d’Android ainsi que des nouvelles fonctionnalités que développera LG, le G7 ThinQ pourrait bien faire un excellent investissement. Cette bonne première impression devra néanmoins se confirmer lors de tests approfondis. En attendant, notons que le smartphone devrait être disponible à partir du 1er juin au prix public conseillé de 849 euros. Quatre coloris seront proposés : noir, gris platine, bleu et rose.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.