LaboFnac

Prise en main du Motorola Moto G7 Plus : le bon équilibre ?

Motorola Moto G7 Plus

Somme toute classique, le Moto G7 Plus se profile comme un smartphone de milieu de gamme classique. Préférant aux atouts plus visibles de ses concurrents (coque chatoyante, lecteur d'empreintes sous l'écran) une fiche technique solide misant avant tout sur l'efficacité et l'autonomie, il est toutefois fourni avec un pack d'accessoires complet et ne manque pas d'intérêt. Il s'annonce donc comme un bon rapport qualité-prix qui devra confirmer ses qualités lors d'un test complet.

Six ans après sa première itération, la gamme Moto G de Motorola, passé entre temps aux mains de Lenovo, poursuit sa route. C’est donc une série G7 complète que présente cette année la marque. Elle inclut quatre modèles, à savoir le G7 Play, le G7 Power, le G7 et le G7 Plus dont les prix s’étalent entre 169 euros et 329 euros. C’est le plus onéreux de la famille, mais aussi l’appareil à la fiche technique la plus soignée que nous avons eu l’occasion de prendre en main. Premières impressions avant un test complet.

Avant toute chose, retour sur la fiche technique de ce smartphone résolument positionné en milieu de gamme. Il inclut peu ou prou tout ce que l’on peut attendre d’un appareil du genre. Sous Android 9.0 Pie, il présente un écran Full HD+ de 6,2 pouces sous lequel on retrouve un SoC Snapdragon 636, 4 Go de mémoire vive, mais aussi un espace de stockage de 64 Go extensible par le biais d’une carte microSD et une batterie de 3000 mAh. Côté photo, comptez sur un double module dorsal de 16 + 2 mégapixels, tandis qu’en façade siège un appareil de 12 mégapixels.

Motorola Moto G7 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

Le design

Le plus grand de la série Moto G7 est aussi le mieux loti. Ce modèle estampillé Plus a droit à un dos vitré aux bords incurvés et traité en Gorilla Glass 3. Esthétiquement, rien à dire, l’effet est réussi, et l’on retrouve sans déplaisir les codes design habituels de Motorola : un appareil photo rond et un lecteur d’empreintes marqué du logo de la marque. Quand d’autres smartphones de milieu de gamme tentent déjà l’intégration d’un lecteur d’empreintes caché sous leur écran, tel le récent RX17 Neo d’Oppo (testé ici), le G7 Plus reste classique à ce niveau. Ce qui n’est pas franchement gênant, d’autant qu’un système de reconnaissance faciale le seconde pour qui regrette son emplacement dorsal. On remarque ici que les traces de doigts sont pour le moins visibles – classique sur les smartphones à dos vitré -, mais Motorola a le bon goût de fournir une coque en silicone transparent en pack avec son mobile. De quoi éviter salissures et rayures, mais aussi protéger l’appareil des chocs.

Motorola Moto G7 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

Le G7 Plus affiche pour le reste de grandes dimensions, puisqu’il mesure 157,7 x 75,4 x 8,3 mm, mais n’excède pas les 176 grammes. Un poids contenu compte tenu de son format. Il est également à noter que l’appareil présente à la fois un port USB Type-C, pas encore systématique sur les smartphones de milieu de gamme, mais aussi une prise jack, de son côté en voie de disparition. Elle est d’ailleurs secondée par du Bluetooth 5.0.

Motorola Moto G7 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

L'écran

Motorola intègre à son smartphone un écran de 6,24 pouces Full HD+ de type “Max Vision” : on a donc affaire ici à une définition de 2270 x 1080 pixels correspondant à une résolution de 403 ppp. La dalle, LCD et non AMOLED, est réactive et plutôt lumineuse, mais doit encore se plier à l’épreuve de notre Labo pour prouver ses qualités tant en colorimétrie qu’en directivité. Quoi qu’il en soit, la première impression est bonne, d’autant que l’on a affaire ici à une dalle occupant plus de 80 % de la façade du smartphone. Motorola fait en effet appel à l’encoche “goutte d’eau” très en vogue désormais, et limite la taille des bordures entourant son écran. Petit point supplémentaire : même s’il n’est pas AMOLED, l’écran éteint du smartphone peut afficher notifications et informations importantes. L’option baptisée “écran aperçu” est désactivable au sein des options Motorola.

Motorola Moto G7 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

Les performances et l'autonomie

Motorola promet une autonomie longue durée assurée par la combinaison de trois éléments : sa batterie de 3000 mAh, qui n’est toutefois pas la plus généreuse du marché, un Android 9.0 Pie conçu pour limiter la consommation énergétique et sa puce Snapdragon 636 gravée en 14 nm. Difficile d’en dire plus à l’heure actuelle, et le Moto G7 Plus devra se soumettre à notre test Labo pour prouver son endurance. Reste que le smartphone s’est montré réactif lors de nos premiers essais, son chipset couplé à 4 Go de RAM semblant faire mouche. L’intégration d’une version Pure d’Android 9.0 est elle aussi appréciable, d’autant qu’elle est augmentée de gestes (secouer le téléphone pour lancer la lampe torche, retourner le téléphone pour activer le mode “ne pas déranger”) plutôt pratiques.

Motorola Moto G7 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

S’il est toutefois un point à retenir ici, c’est la compatibilité du smartphones avec la charge rapide, permettant de passer de 0 à 100 % en moins d’une heure, d’après Motorola. Le chargeur 27W autorisant cela est fourni avec le smartphone, ce qui est fort rare dans le cas des smartphones de milieu de gamme.

Le multimédia

Le Moto G7 Plus embarque au dos un module photo de 16 mégapixels aux pixels de 1,22 µm et à l’ouverture de f/1.7. Celui-ci est associé à un second capteur de 5 mégapixels dédié à la mesure de la profondeur, dans le cadre d’un mode portrait donc, proposé dans les options de l’application photo. L’effet de flou semble plutôt réussi, et peut être ajusté au goût du photographe. Dans l’ensemble, les clichés paraissent détaillés, ce que nos mesures Labo devront toutefois confirmer. Diverses options s’ajoutent à l’ensemble, telle une grille permettant de guider le cadrage, une option Cinémagraphe déjà aperçue sur la génération Moto G6 ou encore une autre dédiée au détourage de sujets. On retient surtout ici que Motorola inclut un système de stabilisation optique à son module dorsal. En revanche, le zoom optique n’est pas au menu, et la marque assure essentiellement avoir optimisé les résultats de son zoom numérique. Quant à la vidéo, elle est assurée en 4K. Niveau audio, les haut-parleurs sont certifiés Dolby : nous évaluerons donc leur puissance et leur précision lors de notre test Labo.

Motorola Moto G7 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

Conclusion

Somme toute classique, le Moto G7 Plus se profile comme un smartphone de milieu de gamme classique. Préférant aux atouts plus visibles de ses concurrents (coque chatoyante, lecteur d'empreintes sous l'écran) une fiche technique solide misant avant tout sur l'efficacité et l'autonomie, il est toutefois fourni avec un pack d'accessoires complet et ne manque pas d'intérêt. Il s'annonce donc comme un bon rapport qualité-prix qui devra confirmer ses qualités lors d'un test complet.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.