LaboFnac

Prise en main du Motorola Moto G8 Power : et si l’autonomie n’était plus son seul atout ?

test Motorola Moto G8 Power

Le Moto G8 Power constitue une proposition somme toute intéressante, et surtout une montée en gamme notable si on le compare à son prédécesseur, le Moto G7 Power. Le smartphone gagne un écran beaucoup mieux défini et percé d’un poinçon lui donnant des allures plus haut de gamme ainsi qu'un bloc photo dorsal beaucoup plus complet : bref, il en finit avec les compromis opérés par son prédécesseur. L’appareil se fait agréable à utiliser au quotidien, du moins pour qui n’est pas amateur de jeux 3D trop gourmands en ressources ou nécessitant une réactivité sans faille, laisse espérer une autonomie à la hauteur de ses prétentions, et tourne sous la dernière version d’Android. Sans être parfait - sa coque en plastique aimantant traces de doigts et poussière, et ses résultats photo n'étant pas vraiment enthousiasmants - il s’annonce comme un rapport qualité-prix plus qu’honorable et comme l'un des smartphones les plus endurants du moment, ce que nous devrons toutefois confirmer à l’occasion d’un test complet au sein de notre Labo.

A partir de 304€06 sur la Fnac.com Acheter

Le Motorola Moto G8 Power fait actuellement ses débuts commerciaux. En attendant son test complet, nous avons passé quelques jours en sa compagnie et vous livrons nos premières impressions.

Présent sur le segment haut de gamme via sa gamme Moto Z, Motorola l’a ces dernières années déserté au profit d’une gamme G, située en entrée/milieu de gamme. Et si on l’a vue tout récemment présenter des Edge à la fiche technique nettement plus perfectionnée, c’est cette année sur une série G8 pour le moins étoffée que la marque de Lenovo met l’accent. En son sein, le Moto G8 Power promettant une autonomie longue durée, pour un prix somme toute accessible – le tout étant disponible depuis quelques jours. Vaut-il la peine de s’y arrêter ? Nous l’avons utilisé pendant quelques jours pour vous livrer nos premières impressions.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

Les caractéristiques techniques

Le Moto G8 présente une fiche technique classique. Il profite d’un écran de 6,4 pouces affichant de la Full HD+ (1080 x 2300 pixels). Sous son capot siège une puce Qualcomm de milieu de gamme, le Snapdragon 665 flanqué de 4 Go de mémoire vive. Un stockage de 64 Go, extensible par le biais d’une carte microSD, est également au menu, tandis que le smartphone bénéficie d’un quadruple module photo dorsal (16 Mpx grand-angle, 8 Mpx avec effet de zoom 2x, 8 Mpx avec un ultra-grand-angle et enfin 2 Mpx pour la macro). La star du smartphone n’est pourtant pas à chercher ici, puisque c’est par sa batterie que l’appareil compte se démarquer : celle-ci affiche 5000 mAh au compteur et se montre compatible avec la charge rapide 15 W.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

Le design et l’affichage

Le Moto G8 Power ressemble beaucoup, vu de face du moins, au G8 “simple”, avec qui il partage son écran poinçonné. Car le G8 Plus, autre ambassadeur de la gamme, doit quant à lui se contenter d’une encoche en forme de goutte d’eau. Vous l’aurez compris, en fonction des positionnements tarifaires et des atouts plus ou moins mis à l’honneur, certains compromis sont opérés dans une gamme avant tout destinée à une cible soucieuse de son budget.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

Ce grand smartphone cache un écran de 6,4 pouces dans un imposant boîtier de 156 x 75,8 x 9,6 mm, un peu plus épais, donc, que la moyenne. L’impression est logiquement renforcée par le fait que son écran soit plat, ce qui est tout à fait cohérent néanmoins avec son positionnement tarifaire. Motorola, et c’est appréciable, offre avec son smartphone une coque en silicone transparent qui, mécaniquement, augmente cette impression d’encombrement. Les chiffres ne trichent pas : sur la balance, ce produit affiche tout de même 197 grammes. L’embonpoint du smartphone, rappelons-le, est justifié par la capacité de sa batterie, sur laquelle nous reviendrons plus loin.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

Mais ce format XL a du bon : quand les plus minces se contentent d’un port USB-C servant également de prise audio, le G8 Power inclut un jack 3,5 mm qui comblera les propriétaires d’un casque ou d’une enceinte filaires. Une autre caractéristique en passe de tomber en désuétude, quand bien même elle s’avère des plus pratiques au quotidien : le lecteur d’empreintes dédié au dos du smartphone. Pratique et réactif, il n’a aucune difficulté à séduire. Dommage tout de même qu’il siège sur une coque en plastique brillant qui attire un peu trop les poussières et traces de doigts.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

De l’autre côté, le smartphone présente un écran IPS de 6,4 pouces au ratio 19:9 et occupant environ 85 % de sa façade. Un taux plus que convenable pour ce smartphone qui offre un affichage paraissant lumineux, quoique les couleurs semblent manquer un peu de vivacité. Tout cela devra bien sûr être évalué au cours d’un test Labo complet. Ses bordures sont quoi qu’il en soit relativement fines, et l’on apprécie l’inclusion de l’appareil photo frontal du mobile (16 Mpx, qui permet de filmer en Full HD) à un poinçon circulaire.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

Côté interface, Motorola propose comme à son habitude un Android pur (version 10), tout juste enrichi de quelques outils maison. Il s’agit essentiellement de gestes, qui permettent d’ouvrir rapidement l’appareil photo ou la fonction torche en secouant le smartphone, mais aussi de faire des captures d’écran (appui à trois doigts) ou de basculer sa sonnerie en silencieux en soulevant l’appareil. Des ajouts discrets qui complètent un Android 10 déjà riche en options, mode sombre compris. Toutefois, les réglages sont restreints en termes de réglages de l’afficheur (seuls trois modes sont proposés). On note tout de même l’ajout bienvenu d’un aperçu des notifications, de l’heure et du niveau de batterie sur l’écran de verrouillage (lorsque l’on saisit le smartphone), quand bien même le G8 Power ne profite pas d’une dalle OLED.

Les performances et le multimédia

Avec sa gravure en 11 nm, le Snapdragon 665 n’est pas, sur le papier du moins, la puce la moins énergivore de Qualcomm. Néanmoins, celle-ci propose huit cœurs (quatre Kryo 260 Gold cadencés à 2 GHz et quatre Kryo 260 Silver à 1,8 GHz) qu’accompagnent 4 Go de mémoire vive. On n’en demande pas beaucoup plus à ce tarif, et si le smartphone n’est pas spécialement fait pour les gamers les plus assidus, le smartphone convient très largement aux usages applicatifs standard. Il nous faudra examiner le G8 Power sur notre banc d’essai pour le confirmer, de même qu’il nous faudra le soumettre à notre protocole dédié à l’autonomie pour vérifier son endurance. Reste qu’à la prise en main, sa batterie de 5000 mAh semble faire mouche et se vide suffisamment lentement pour satisfaire. On apprécie que le chargeur rapide TurboPower (15 W) soit fourni avec le smartphone et non optionnel.

Motorola Moto G8 Power

© LaboFnac

Plutôt bien armé au rayon du multimédia, avec notamment son haut-parleur stéréo, le Moto G8 Power s’offre quatre modules photo. Le principal, avec optique grand-angle (f/1,7), s’appuie sur un capteur de 16 mégapixels ; on retrouve en soutien un zoom optique 2x (f/2,2) avec capteur de 8 Mpx, un ultra-grand-angle de 8 Mpx également (118°, f/2,2) et enfin un capteur de 2 Mpx (optique f/2,2) est quant à lui dédié à la macro. Pour sa catégorie, le Moto G8 Power propose un ensemble complet. Manquent bien sûr des options telles que le mode nuit ou la stabilisation optique, ce qui ne facilite pas la capture de clichés nocturnes, mais l’ensemble a le mérite d’être homogène. Les détails sont certes moindres à l’ultra-grand-angle qu’au grand-angle, qui ne nous a pourtant pas paru des plus généreux en la matière, et le smartphone s’appuie sur un autofocus manquant un peu de vélocité. Le zoom s’avère quant à lui efficace, et le mode macro fonctionnel. Il nous faudra néanmoins examiner plus amplement la capacité de restitution des détails de ce quadruple module photo lors d’un test labo complet.

  • Motorola Moto G8 Power

    Au grand-angle © LaboFnac

  • Motorola Moto G8 Power

    À l’ultra-grand-angle © LaboFnac

  • Motorola Moto G8 Power

    Avec le zoom optique 2x © LaboFnac

  • Motorola Moto G8 Power

    En mode macro© LaboFnac

Conclusion

Le Moto G8 Power constitue une proposition somme toute intéressante, et surtout une montée en gamme notable si on le compare à son prédécesseur, le Moto G7 Power. Le smartphone gagne un écran beaucoup mieux défini et percé d’un poinçon lui donnant des allures plus haut de gamme ainsi qu'un bloc photo dorsal beaucoup plus complet : bref, il en finit avec les compromis opérés par son prédécesseur. L’appareil se fait agréable à utiliser au quotidien, du moins pour qui n’est pas amateur de jeux 3D trop gourmands en ressources ou nécessitant une réactivité sans faille, laisse espérer une autonomie à la hauteur de ses prétentions, et tourne sous la dernière version d’Android. Sans être parfait - sa coque en plastique aimantant traces de doigts et poussière, et ses résultats photo n'étant pas vraiment enthousiasmants - il s’annonce comme un rapport qualité-prix plus qu’honorable et comme l'un des smartphones les plus endurants du moment, ce que nous devrons toutefois confirmer à l’occasion d’un test complet au sein de notre Labo.

A partir de 304€06 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.