LaboFnac

Prise en main du OnePlus 8 : vraiment un bon rapport qualité-prix ?

test OnePlus 8

Le OnePlus 8 est à n’en pas douter un très beau smartphone. Sa finition est exemplaire, ses nouveaux coloris réussis, et son ergonomie est certainement meilleure que celle du OnePlus 8 grâce à ses dimensions légèrement inférieures. Il nous faudra évidemment vérifier en Labo ce point, mais le smartphone promet des performances et une autonomie similaires à son grand frère. En revanche, il perd quelques atouts intéressants, à commencer par l’écran 120 Hz, la charge sans fil, et surtout le zoom en matière de photographie. Des compromis qui lui permettent d’afficher un prix de départ de 699 euros, où la concurrence est toutefois rude et, il faut l’avouer, parfois mieux armée. Nous soumettrons quoi qu’il en soit ce OnePlus 8 à notre protocole de test Labo, ce qui lui offrira peut-être l’occasion de se démarquer.

A partir de 606€00 sur la Fnac.com Acheter

Comme le modèle Pro, le OnePlus 8 est aujourd’hui officiel. En l’absence de modèle “lite” pourtant espéré par la communauté de la marque, c’est donc lui qui fait figure de modèle le plus abordable de la marque, malgré une montée en gamme certaine. Au côté d’un OnePlus 8 Pro au tarif flirtant avec les 1000 euros, est-il la bonne affaire à considérer ? Nos impressions après avoir passé quelques jours en sa compagnie.

OnePlus propose avec son modèle 8 Pro ce qu’il est capable de faire de mieux à ce jour. Le OnePlus 8, moins onéreux donc, est un peu moins ambitieux, mais conserve un positionnement haut de gamme. Écran AMOLED de 6,55 pouces FHD+, chipset Snapdragon 865, 8 ou 12 Go de RAM, 128 à 256 Go de stockage, batterie de 4300 mAh et triple appareil photo dorsal sont donc au menu.

OnePlus 8

© LaboFnac

Un OnePlus 8 Pro au format réduit

Le OnePlus 8 ressemble presque entièrement au OnePlus 8 Pro, et pour cause : de face, la marque n’a opéré aucun compromis, si ce n’est que le modèle 8 est plus petit – ce qui n’est pas pour nous déplaire. De fait, le nouveau venu mesure 160,2 x 72,9 x 8 mm pour 180 grammes, contre 165,3 x 74,3 x 8,5 mm pour 199 grammes côté 8 Pro. Il est donc un peu plus commode à tenir pour les petites mains, mais il se classe tout de même dans la catégorie des grands gaillards, avec son écran de 6,55 pouces. La préhension est facilitée par l’emploi d’un écran courbe sur ses côtés, comme sur le 8 Pro, mais aussi d’une coque dorsale arrondie.

 

 

  • OnePlus 8

    © LaboFnac

  • OnePlus 8

    © LaboFnac

Et puisqu’il est moins étiré, le smartphone arbore des boutons un peu plus accessibles, notamment pour le cas de la barre de réglage du volume, située sur sa tranche gauche. On note également que le bloc photo dorsal du smartphone est légèrement moins protubérant que celui du OnePlus 8 Pro. Celui-ci siège au milieu d’une coque dorsale qui inaugure, parmi d’autres, un coloris vert franchement réussi, d’autant que sa surface mate nous épargne de disgracieuses traces de doigts.

OnePlus 8

© LaboFnac

L’écran du 7T, le poinçon en plus

Côté affichage, le smartphone propose une dalle toujours AMOLED flatteuse à l’œil, répondant parfaitement au toucher, et affichant de la Full HD+ (1080 x 2400 pixels). Quoique cela suffise amplement, les plus pointilleux se tourneront donc vers le modèle Pro, qui monte jusqu’à une définition QHD. Ils regretteront également le taux de rafraîchissement de 120 Hz du Pro, puisque le OnePlus 8 assure un taux de 90 Hz. Celui-ci est en passe de devenir monnaie courante sur les smartphones milieu à haut de gamme, et assure un confort visuel notable. Il est ici activé par défaut, mais les utilisateurs souhaitant épargner leur batterie peuvent passer en 60 Hz au besoin. Il leur est par ailleurs possible de paramétrer plus finement la colorimétrie de l’écran, réglée par défaut sur son mode le plus vif. Globalement semblable à celui du OnePlus 7T, l’écran du OnePlus 8 a le mérite d’introduire comme caractéristique standard de la gamme le poinçon cachant la caméra avant. Pour mémoire, le 7T avait le droit à une encoche en goutte d’eau un peu moins élégante.

OnePlus 8

© LaboFnac

Un équipement sans compromis… ou presque

Inutile de revenir sur la partie performances de ce OnePlus 8, qui à la prise en main a tout pour plaire. Son Snapdragon 865 avec modem 5G est flanqué de 8 ou 12 Go de RAM selon les versions, et il n’opère donc aucun compromis par rapport au modèle Pro, et offre un fonctionnement tout aussi prometteur. Même chose pour le stockage, en UFS 3.0 et proposé en 128 Go ou 256 Go, sans extension possible, conformément aux habitudes de OnePlus. Sa batterie, par ailleurs portée à 4300 mAh, est compatible avec la charge rapide Warp Charge 30T.

En revanche, quelques absences sont à noter : celle de la charge sans fil, rapide ou non, réservée au 8 Pro, mais aussi la certification IP68. Celle-ci étant payante pour le constructeur, elle n’a pas été retenue sur le OnePlus 8, afin de limiter son tarif. En revanche, la marque promet que son smartphone est bel et bien résistant à l’eau. Elle a en effet dû passer le test dédié de l’opérateur Verizon, aux États-Unis, qui garantit donc son étanchéité. Comme toujours, mieux vaut tout de même éviter de mettre à l’épreuve les smartphones, et garder à l’esprit que toute notion d’étanchéité vaut pour l’eau douce, et non l’eau de mer ou l’eau chlorée.

OnePlus 8

© LaboFnac

Où est le zoom ?

Le OnePlus 8 Pro est un modèle intéressant d’un point de vue photo, notamment en ce qu’il propose un ultra-grand-angle nettement amélioré. Avouons-le de suite : le OnePlus 8 est à ce niveau moins enthousiasmant. Son capteur principal, un Sony IMX 586, est celui utilisé sur le 8 Pro pour l’ultra-grand-angle, l’appareil principal bénéficiant du plus récent Sony, de 48 mégapixels lui aussi. Ce module est quoi qu’il en soit stabilisé, avec une optique à grande ouverture (f/1,75). En seconde position, on retrouve un module avec une optique ultra-grand-angle (f/2,2, angle de 120°) et un capteur de 16 Mpx. Un bloc dédié à la macro ferme la marche, de 2 Mpx et à l’optique ouvrant à f/2,4.

Dans les faits, on regrette d’emblée l’absence de zoom, même simplement 2x. Il faut se contenter d’un grossissement numérique qui fait naturellement perdre en qualité, tandis que les clichés de jour sont de bonne qualité, quoique manquant un peu de luminosité. Le mode nuit, appréciable sur le OnePlus 8 Pro, l’est également ici. Mais les résultats dans la pénombre sont nettement moins intéressants à l’ultra-grand-angle, qui fait là aussi perdre un peu de luminosité. Quant au mode macro, s’il n’est pas superflu, il manque cruellement de saveur en remplacement d’une longue focale. Il est de surcroît limité par les deux mégapixels de son capteur…

  • OnePlus 8 essai photo

    © LaboFnac

  • OnePlus 8 essai photo

    Le mode macro © LaboFnac

  • OnePlus 8 essai photo

    Avec l’ultra-granf-angle © LaboFnac

  • © LaboFnac
  • OnePlus 8 essai photo

    Avec l’ultra-grand-angle © LaboFnac

  • OnePlus 8 essai photo

    © LaboFnac

Conclusion

Le OnePlus 8 est à n’en pas douter un très beau smartphone. Sa finition est exemplaire, ses nouveaux coloris réussis, et son ergonomie est certainement meilleure que celle du OnePlus 8 grâce à ses dimensions légèrement inférieures. Il nous faudra évidemment vérifier en Labo ce point, mais le smartphone promet des performances et une autonomie similaires à son grand frère. En revanche, il perd quelques atouts intéressants, à commencer par l’écran 120 Hz, la charge sans fil, et surtout le zoom en matière de photographie. Des compromis qui lui permettent d’afficher un prix de départ de 699 euros, où la concurrence est toutefois rude et, il faut l’avouer, parfois mieux armée. Nous soumettrons quoi qu’il en soit ce OnePlus 8 à notre protocole de test Labo, ce qui lui offrira peut-être l’occasion de se démarquer.

A partir de 606€00 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.