LaboFnac

Prise en main du Samsung Galaxy S20 FE : une alternative (très) intéressante aux Galaxy S20 et S20+

test Samsung Galaxy S20 FE

Samsung signe avec le Galaxy S20 FE une jolie proposition. Un peu moins premium que les autres modèles de la série en raison de son écran plat et de son capot en plastique, il compense par une prise en main confortable et propose un équipement pour le moins intéressant. Sa dalle AMOLED et Full HD+ de 6,5 pouces offre un rendu agréable et il est possible d’en profiter aussi bien pour regarder des vidéos que pour jouer, le Galaxy S20 FE devant d’ailleurs offrir l’une des meilleures expériences de jeu avec son affichage 120 Hz et son Snapdragon 865 toutefois réservé à la version 5G essayée ici. Comme ses grands frères, il propose en outre un lecteur d’empreintes assez pratique sous l’écran, la charge sans fil, une batterie somme toute généreuse, ainsi que de nombreuses fonctionnalités exclusives via OneUI 2.5. C’est en prise de vue qu’ont été réalisés les compromis les plus drastiques, mais, là encore, le Galaxy S20 FE semble avoir finalement peu à envier aux autres modèles de la série, ou du moins aux Galaxy S20 et S20+. Il en conserve d’ailleurs le module principal de 12 mégapixels, mais abandonne celui de 64 mégapixels devant offrir un zoom 3x sans perte, mais numérique, en faveur d’un véritable module téléobjectif de 8 mégapixels offrant lui aussi un grossissement 3x, et qui nous a semblé un peu moins exigeant en lumière. Équipé avec cela d’un module ultra grand-angle satisfaisant, ce nouveau modèle semble donc remplir pleinement son objectif d’offrir une expérience aussi riche que les Galaxy S20 à prix réduit, et pourrait non seulement s’imposer comme le meilleur rapport qualité-prix de la série, mais aussi l'un des plus prometteurs du marché pour cette fin d’année… En attendant de pouvoir le confirmer à l’aide d’un test complet, soulignons néanmoins que le Galaxy S20 Ultra devrait rester le modèle de choix pour les utilisateurs les plus exigeants.

A partir de 759€00 sur la Fnac.com Acheter

Nouveau venu dans la famille S de Samsung, le Galaxy S20 FE promet d'offrir les fonctions essentielles des Galaxy S20 à un prix plus abordable. Mission réussie ? Nous l'avons essayé.

Habituellement concentré sur ses Galaxy Note après l’été, Samsung bouscule un peu ses habitudes cette année et revient, après l’annonce des Galaxy Note 20, à la série S avec un certain Galaxy S20 FE, pour Fan Edition. Il s’agit donc d’une nouvelle déclinaison de son flagship du début d’année. Nouvelle jusque dans son appellation d’ailleurs, cette déclinaison ne l’est toutefois pas vraiment dans son positionnement. En promettant de rendre les fonctionnalités des Galaxy S20 accessibles à tous les fans de la série, et surtout à ceux que la hausse de prix de ces dernières années aurait pu refroidir, cette Fan Edition se positionne en réalité comme une version Lite et se rapproche davantage des tarifs pratiqués par Samsung il y a encore quelques années pour ses flagships.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

Le Galaxy S20 FE a ainsi été lancé à 659 euros, ou plutôt à partir de 659 euros puisque plusieurs versions sont proposées, et notamment des versions 5G à partir de 759 euros. Des tarifs qui restent donc élevés, mais néanmoins attractifs compte tenu de la promesse, et aussi de l’équipement. Samsung semble en effet s’être donné les moyens de réussir, proposant même l’un des smartphones sous Snapdragon 865 les plus abordables. Le dernier processeur haut de gamme de Qualcomm reste néanmoins réservé à la version 5G du Galaxy S20 FE, la version 4G s’appuyant elle sur un Exynos 990 identique d’ailleurs au processeur des Galaxy S20 lancés en début d’année sur le Vieux Continent. Pour le reste, les deux versions sont en revanche identiques.

Ils incluent ainsi un écran Super AMOLED et Full HD+ de 6,5 pouces avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz et un poinçon accueillant une caméra de 32 mégapixels pour les selfies, 6 et 128 Go ou 8 et 256 Go de mémoire, ou encore un bloc photo arrière composé d’un module principal de 12 mégapixels, d’un autre de 12 mégapixels également, mais avec optique ultra grand-angle et d’un dernier de 8 mégapixels faisant office de zoom 3x. Une batterie de 4500 mAh est en outre intégrée pour alimenter tout ça avec, en prime, un système de charge rapide disponible en filaire (25W) comme en sans fil (15W), et le Galaxy S20 FE propose bien sûr aussi des connexions Wi-Fi 6, Bluetooth 5.0 et NFC en plus d’Android, livré ici dans sa version 10 accompagnée de One UI 2.5.

Le design et l'ergonomie

Si Samsung a donc opéré quelques changements sur le plan technique, principalement au rayon de la photo, le Galaxy S20 FE se distingue aussi des Galaxy S20 par son design. Exit l’écran incurvé à l’avant, mais aussi le verre au dos. Nous avons ici affaire à une dalle plate et un dos en plastique mat. Des compromis que certains regretteront peut-être. Nous trouvons pour notre part le Galaxy S20 FE à la fois joli et agréable en main. En plus d’être proposé dans de nombreux coloris, il présente un capot un peu plus arrondi encore que celui des Galaxy S20 tout en offrant une plus grande surface de contact avec la main au niveau des tranches pour le tenir fermement. Le plastique est en outre moins fragile que le verre, et retient moins facilement les traces de doigts.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

Il est en revanche dommage que le nouveau modèle de la série S présente des bordures relativement larges autour de l’écran, en comparaison non seulement de ses grands frères, mais aussi du Galaxy Note 20, lui aussi équipé d’une dalle plate. Ce n’est pas réellement gênant à l’usage, l’écran de 6,4 pouces limitant de toute manière l’utilisation du smartphone à une main, mais cela enlève encore un peu à l’aspect premium que l’on trouve habituellement chez les Galaxy S. On ne le retrouve donc réellement ici qu’au travers du cadre métallique, et du petit poinçon réservé à la caméra frontale au centre haut de l’écran. La certification IP68 reste par ailleurs de mise, de même que le port microSD, la charge sans fil – certes limitée à 15 W, contre 25W en USB-C – et le lecteur d’empreintes sous l’écran.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

L'écran et les performances

La présence de ce lecteur d’empreintes s’explique évidemment par la présence d’une dalle AMOLED, toutefois habituelle chez Samsung, même en milieu de gamme. Il est en revanche intéressant de noter que la firme opte ici pour un format inédit dans la gamme S20, la diagonale mesurant 6,5 pouces. Cette Fan Edition se positionne ainsi entre le Galaxy S20 classique (6,2 pouces) et sa déclinaison Plus (6,7 pouces) en termes de format, tout en conservant le même taux de rafraîchissement de 120 Hz, mais pas la résolution WQHD+ en revanche. Il faut en effet se contenter ici d’une résolution Full HD toutefois suffisante pour profiter d’un affichage fin. Cela évitera en outre la frustration causée par l’incompatibilité du 120 Hz et du WQHD+ sur les autres Galaxy S20… Il est d’ailleurs possible ici d’activer ce taux de rafraîchissement en tout temps, et l’absence de bords incurvée nous semble être un meilleur choix pour jouer, ou même regarder des vidéos.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

Le Galaxy S20 FE ne se contente pas d’ailleurs d’offrir un écran plaisant, pour ne pas dire plus en attendant nos mesures en Labo, pour le multimédia. Il a aussi l’avantage d’intégrer l’un des chipsets les plus performants, si ce n’est le plus performant, de l’univers d’Android avec le Snapdragon 865 de Qualcomm, dans la version 5G que nous a prêtée Samsung. En comparaison, les autres Galaxy S20 s’appuient en Europe sur l’Exynos 990 également présent dans la version 4G de la Fan Edition. Un chipset haut de gamme lui aussi. Néanmoins, les comparaisons entre les versions américaines et européennes des Galaxy S et Note montrent régulièrement un petit écart à la faveur des premières, sous Snapdragon donc. Les consommateurs européens craignant de se faire flouer devraient donc être heureux de pouvoir eux aussi profiter du processeur de Qualcomm avec le Galaxy S20 FE 5G.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

Le Snapdragon 865 est-il pour autant réellement supérieur à l’Exynos 990 ? Seuls nos mesures en Labo permettront d’en avoir le cœur net. Pour l’heure, ce nouveau Galaxy S20 se montre en tout cas très réactif et capable de faire tourner la plupart des jeux sans sourciller, alors même que ce n’est pas la version la mieux lotie en mémoire vive qui nous a été prêtée. Rappelons en effet que le Galaxy S20 FE est proposé avec 6 ou 8 Go de RAM, la seconde option permettant d’ailleurs aussi de profiter de plus de stockage : 256 Go, contre 128 Go. Un port microSD est néanmoins présent dans les deux cas pour étendre cet espace de stockage au besoin. Il est par ailleurs à noter que le Galaxy S20 FE propose l’ensemble des fonctionnalités introduites par les autres modèles de la série, et même par les Galaxy Note 20.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

On y retrouve ainsi Quick Share pour le partage de fichiers entre appareils Samsung, la charge sans fil inversée, le mode DeX sans fil, ou encore l’intégration de Lien avec Windows pour les interactions avec les PC. Le tout est joliment agencé au sein de One UI, livré ici dans sa version 2.5 en complément d’Android 10. Soulignons d’ailleurs que le Galaxy S20 FE profite également de la nouvelle politique de Samsung en matière de mise à jour, et devrait de ce fait recevoir les 3 prochaines versions d’Android.

La photo et la vidéo

S’il est un domaine dans lequel le Galaxy S20 FE s’éloigne réellement de ses grands frères, outre le design, c’est la photo. Il conserve certes le module principal de 12 mégapixels des Galaxy S20 et S20+, avec capteur de 1/1,76” et optique 26 mm (en équivalent 35 mm) ouvrant à f/1,8, mais le zoom change totalement de formule. Le capteur de 64 mégapixels est remplacé par un capteur de seulement 8 mégapixels auquel Samsung ajoute toutefois un vrai téléobjectif, avec une focale équivalente à 76 mm. Les Galaxy S20 et S20+ proposent en réalité un zoom hybride pour arriver au grossissement 3x promis avec une optique 29 mm. Le calcul ne semble donc pas si mauvais.

Samsung Galaxy S20 FE

© LaboFnac

Nos quelques essais ont d’ailleurs montré des résultats très corrects en utilisant ce zoom 3x et même, sur certaines scènes du moins, en poussant jusqu’à 10x avec le Space Zoom. Ce dernier permet d’ailleurs de pousser le grossissement jusqu’à 30x, mais les limites du capteur se ressentent donc déjà à 10x.

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3)

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3) © LaboFnac

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x10)

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x10) © LaboFnac

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x20)

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x20) © LaboFnac

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x30)

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x30) © LaboFnac

Les clichés restent exploitables, mais les détails les plus fins disparaissent et des aberrations chromatiques commencent à apparaître dans les zones à fort contraste. Bien sûr, ces commentaires ne s’appliquent qu’aux clichés pris dans de bonnes conditions lumineuses. S’il est à noter que le Galaxy S20 FE attend un niveau de lumière assez faible avant de basculer sur un zoom numérique, la qualité, et surtout le piqué, se dégrade rapidement dès lors que la lumière n’est pas optimale, comme dans un intérieur en fin de journée.

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x10)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x10) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x10)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x10) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (zoom x3) © LaboFnac

C’est évidemment avec son capteur principal que le Galaxy S20 FE s’en sort le mieux dans ces conditions, sans pour autant briller particulièrement. Nos premiers essais ont montré une bonne gestion du bruit, qui se fait toutefois au détriment du niveau de détails, bien en-dessous de ce que l’on peut observer de jour.

 

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal) © LaboFnac

  • Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal)

    Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module principal) © LaboFnac

Un mode nuit plutôt efficace, mais lent, est cependant proposé et l’on apprécie en outre la restitution des couleurs, assez fidèles quelles que soient les circonstances, et semblables quel que soit le module utilisé. Le Galaxy S20 FE semble en effet faire preuve d’une belle constance entre ces différents modules, qui incluent aussi un ultra grand-angle de 12 mégapixels globalement convaincant, malgré des déformations encore bien visibles en périphérie des clichés produits. La qualité est donc meilleure au centre, quoiqu’encore inférieure à celle du module principal, et l’écart se creuse évidemment plus encore en faible luminosité.

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module ultra grand-angle)

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module ultra grand-angle) © LaboFnac

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module ultra grand-angle)

Photo prise avec le Samsung Galaxy S20 FE (module ultra grand-angle) © LaboFnac

S’il n’est donc pas le smartphone le plus doué en photo, le Galaxy S20 FE a certainement beaucoup à offrir pour moins de 800 euros, et finalement assez peu à envier aux Galaxy S20 et S20+, le Galaxy S20 Ultra restant tout de même loin devant. Son Snapdragon 865 lui permet en outre de filmer jusqu’en 4K UHD à 60 i/s à l’arrière, comme avec son appareil photo frontal de 32 mégapixels d’ailleurs. Rappelons au passage que, si les Galaxy S20 et S20+ n’intègrent qu’un module 10 mégapixels à l’avant, Samsung y ajoute un autofocus ici absent. Pour compenser, le Galaxy S20 FE semble forcer l’accentuation des contours et les selfies, réduits à une résolution de 8 mégapixels par défaut, peuvent donc manquer de naturel, et faire ressortir les petites imperfections…

Conclusion

Samsung signe avec le Galaxy S20 FE une jolie proposition. Un peu moins premium que les autres modèles de la série en raison de son écran plat et de son capot en plastique, il compense par une prise en main confortable et propose un équipement pour le moins intéressant. Sa dalle AMOLED et Full HD+ de 6,5 pouces offre un rendu agréable et il est possible d’en profiter aussi bien pour regarder des vidéos que pour jouer, le Galaxy S20 FE devant d’ailleurs offrir l’une des meilleures expériences de jeu avec son affichage 120 Hz et son Snapdragon 865 toutefois réservé à la version 5G essayée ici. Comme ses grands frères, il propose en outre un lecteur d’empreintes assez pratique sous l’écran, la charge sans fil, une batterie somme toute généreuse, ainsi que de nombreuses fonctionnalités exclusives via OneUI 2.5. C’est en prise de vue qu’ont été réalisés les compromis les plus drastiques, mais, là encore, le Galaxy S20 FE semble avoir finalement peu à envier aux autres modèles de la série, ou du moins aux Galaxy S20 et S20+. Il en conserve d’ailleurs le module principal de 12 mégapixels, mais abandonne celui de 64 mégapixels devant offrir un zoom 3x sans perte, mais numérique, en faveur d’un véritable module téléobjectif de 8 mégapixels offrant lui aussi un grossissement 3x, et qui nous a semblé un peu moins exigeant en lumière. Équipé avec cela d’un module ultra grand-angle satisfaisant, ce nouveau modèle semble donc remplir pleinement son objectif d’offrir une expérience aussi riche que les Galaxy S20 à prix réduit, et pourrait non seulement s’imposer comme le meilleur rapport qualité-prix de la série, mais aussi l'un des plus prometteurs du marché pour cette fin d’année… En attendant de pouvoir le confirmer à l’aide d’un test complet, soulignons néanmoins que le Galaxy S20 Ultra devrait rester le modèle de choix pour les utilisateurs les plus exigeants.

A partir de 759€00 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.