LaboFnac

Prise en main du Xiaomi Mi 10 Pro : un smartphone plaisant, mais encore en retrait en photo

test Xiaomi Mi 10 Pro

Très proche du Mi 10, le Mi 10 Pro de Xiaomi était particulièrement attendu sur le terrain de la photo, l’essentiel des différences qui l’en distinguent résidant dans l’assortiment d’optiques et de capteurs qui l’équipe au dos. Pas aussi impressionnants que ce que proposent certains concurrents, les modules téléobjectifs - 2x et 5x - ont néanmoins le mérite d’apporter un peu plus de polyvalence à l’appareil photo de ce Mi 10 Pro, qui inclut aussi un module ultra grand-angle de 20 mégapixels que l’on apprécie de pouvoir utiliser pour la macro. On y retrouve en revanche le module principal, et très prometteur, de 108 mégapixels du Mi 10, et le reste de l’équipement est globalement identique à l’exception de la batterie. De quoi se demander si l’investissement supplémentaire vaut réellement le coup. Avec son prix de lancement de 999 euros, en tout cas, le nouveau flagship de Xiaomi arrive sur un segment de marché où les petits défauts peuvent coûter cher. Et l'on en voit déjà quelques-uns : l’approximation du traitement d’image utilisé en photo, l'absence de prise jack ou encore celle d'étanchéité. Avec son bel écran, les performances du Snapdragon 865, son modem 5G, ou encore ses haut-parleurs stéréo, le Mi 10 Pro fait néanmoins un smartphone agréable à utiliser dans l’ensemble, et il nous tarde de le soumettre à notre protocole de test pour en apprécier pleinement les prestations.

A partir de 999€00 sur la Fnac.com Acheter

Après le Mi 10, l’heure est venue de découvrir ce que vaut sa déclinaison Pro, ou au moins de l’essayer en attendant un test complet.

Retardé par la pandémie de coronavirus, Xiaomi a finalement lancé sa série Mi 10 en France au mois d’avril. Elle se compose pour rappel de deux smartphones, dont un que nous avons déjà pu essayer : le Mi 10 tout court. Modèle premium puisqu’il est vendu au prix public conseillé de 799 euros tout de même, il n’en demeure pas moins l’option la plus abordable du duo qu’il compose avec un Mi 10 Pro plus ambitieux encore. Lancé lui à 999 euros, c’est même de loin le smartphone le plus onéreux jamais proposé par Xiaomi, qui se mesure donc cette fois directement aux poids lourds du marché que sont Samsung, Huawei ou encore Apple. Mais est-il vraiment à la hauteur ? Après quelques jours d’essai, nous voilà au moins en mesure de vous livrer un premier avis, en attendant un test complet.

Xiaomi Mi 10 Pro

© LaboFnac

Rappel des caractéristiques

Commençons toutefois par revenir sur l’équipement de ce Mi 10 Pro, qui partage de nombreux éléments avec le Mi 10, à commencer par un écran AMOLED de 6,67 pouces aux bords incurvés et offrant, outre une définition Full HD+, un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Comme sur l’autre modèle également, une caméra de 20 mégapixels y est intégrée pour les selfies, en plus d’un lecteur d’empreintes pour le déverrouillage, et le Mi 10 Pro profite lui aussi du Snapdragon 865 qui l’équipe – avec 8 Go de RAM, 256 Go de stockage et un système de refroidissement en prime -, pour se faire compatible 5G et Wi-Fi 6.

Les principales différences avec le Mi 10 sont plutôt à chercher au niveau de son bloc photo arrière. Exit les modules 2 mégapixels dédiés à la macro et à la mesure de profondeur du petit frère, tout comme son ultra grand-angle de 13 mégapixels d’ailleurs. Le module principal de 108 mégapixels avec optique équivalente à 25 mm (f/1.69) s’accompagne sur le Mi 10 Pro de deux modules téléobjectif de 12 et 8 mégapixels proposant respectivement un zoom optique 2x (équivalent 50 mm, f/2.0) et 5x (équivalent 125 mm, f/2.0) avec OIS pour le second, tandis que le module ultra grand-angle (117°, équivalent 13 mm, f/2.2) gagne lui un capteur de 20 mégapixels. Le modèle Pro troque également la batterie de 4780 mAh du Mi 10 pour un modèle de “seulement” 4500 mAh toutefois compatible, en USB-C, avec la charge rapide 50 W quand son petit frère est limité à 30 W, comme pour la charge sans fil identique elle sur les deux modèles.

Un design à peine revu

Contrairement à ce que l’on peut voir dans la plupart des gammes concurrentes, Xiaomi propose avec ses Mi 10 deux smartphones pratiquement identiques. Impossible d’ailleurs de les distinguer de face, puisqu’ils présentent exactement le même écran avec, dans un cas comme dans l’autre, une caméra de 20 Mpx intégrée en coin pour en réduire les bordures.

Xiaomi Mi 10 Pro

© LaboFnac

De ce fait, les deux smartphones proposent aussi le même format, et les quelques composants qui varient de l’un à l’autre n’ont aucun effet sur l’épaisseur et le poids, le Mi 10 Pro mesurant comme son faux jumeau 162,5 x 74,8 x 8,96 mm pour 208 gr. Des mensurations d’ailleurs plus attendues d’un modèle estampillé “Pro”, lequel n’en demeure pas moins imposant pour autant.

Xiaomi Mi 10 Pro

© LaboFnac

C’est finalement à l’arrière que les deux Mi 10 se distinguent. De menues différences sont bien sûr à noter au niveau du bloc photo, toutefois protubérant dans les deux cas, mais le capot vitré du Mi 10 Pro présente surtout un aspect fumé plutôt que glossy. Les traces de doigt y sont de ce fait un peu moins visibles, mais l’adhérence est un peu moins bonne en main.

Des différences qu’aura vite fait d’effacer la coque de protection qui accompagne le smartphone, et que l’on conseille évidemment d’utiliser malgré l’impression de robustesse qui s’en dégage. On soulignera d’ailleurs que le Mi 10 Pro, comme le Mi 10, n’est pas protégé contre l’eau. Un point regrettable, comme l’absence de prise jack ou la position des boutons latéraux, un peu trop haut.

Xiaomi Mi 10 Pro

© LaboFnac

Rien de nouveau pour l’écran, l’interface ou les performances

Xiaomi a en revanche positionné le lecteur d’empreintes de manière à le rendre facile d’accès au bas de l’écran et l’on retiendra d’ailleurs un smartphone assez agréable à utiliser dans l’ensemble, malgré des prestations pas tout à fait au niveau du prix demandé. De la même manière, on pourra aussi épingler l’écran AMOLED de 6,67 pouces venu tout droit du Mi 10 pour sa définition Full HD+ et son taux de rafraîchissement de 90 Hz quand des modèles même moins onéreux, comme le OnePlus 8 Pro ou le Galaxy S20, en offrent un peu plus, malgré une bonne première impression qu’il nous faudra bien sûr confirmer lors d’un test complet.

Xiaomi Mi 10 Pro

© LaboFnac

On retrouve par ailleurs les haut-parleurs stéréo qui nous avaient plutôt séduits sur le Mi 10, ainsi qu’une puce Snapdragon 865 couplée là aussi à 8 Go de RAM et assurant de pouvoir en profiter avec tous types de contenus multimédias, et notamment avec les jeux vidéo pour lesquels Xiaomi a également prévu un système de refroidissement avancé. Il est en outre à noter qu’une suite d’outils baptisée Game Turbo est disponible pour améliorer l’expérience de jeu au sein de MIUI, livré comme sur le Mi 10 dans sa version 11 pour accompagner Android 10. Rien de nouveau non plus concernant la navigation, donc. La surcouche se montre dans l’ensemble assez riche et fonctionnelle, mais l’on regrette une nouvelle fois l’absence du tiroir d’applications pourtant censée y être présent désormais.

Un équipement photo plus complet, mais pas toujours bien exploité

Une autonomie légèrement moindre est en revanche à attendre de ce Mi 10 Pro puisqu’il inclut une batterie de 4500 mAh, contre 4780 mAh pour le Mi 10. Cela reste néanmoins une capacité suffisante pour espérer une autonomie confortable à l’issue de nos tests Labo, et il est en outre bon de rappeler que le Mi 10 Pro propose une charge 50 W en filaire quand le Mi 10 est limité à 30 W. Il devrait donc se recharger plus rapidement. C’est néanmoins en photo qu’il se distingue le plus, en proposant deux niveaux de zoom optique, contre un simple zoom numérique pour le Mi 10. Le modèle Pro s’appuie pour cela sur des modules de 12 et 8 mégapixels, lesquels proposent respectivement un grossissement 2x et 5x par rapport au module principal, commun lui aux deux modèles avec son capteur de 108 mégapixels et son optique ouvrant à f/1,69 (équivalent 25 mm). Le Mi 10 Pro gagne en prime un module ultra grand-angle de 20 mégapixels, contre 13 pour son petit frère.

Xiaomi Mi 10 Pro

© LaboFnac

Pas de surprise à l’observation des clichés capturés par le module principal. Xiaomi activant par défaut sa technologie de pixel binning, ils sortent en 25 mégapixels et offrent un niveau de détail à première vue satisfaisant, de même que des couleurs réalistes. Il est néanmoins possible de capturer des photos en 108 mégapixels via un mode dédié, mais l’intérêt semble toutefois limité au vu du gain de qualité et du poids des fichiers. Nous avons par ailleurs essayé ce module en faible luminosité et trouvé les résultats plutôt prometteurs. Avec ou sans mode Nuit d’ailleurs, le Mi 10 Pro parvient à accoucher de clichés lumineux même lorsque la lumière est très faible.

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (grand-angle)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (grand-angle) © LaboFnac

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (grand-angle)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (grand-angle) © LaboFnac

Pour ce qui est du zoom, le Mi 10 Pro peut donc s’appuyer sur deux modules dédiés, à commencer par celui de 12 mégapixels avec optique équivalente à 50 mm et offrant un grossissement 2x. Globalement satisfaisant, il permet de capturer des sujets peu éloignés avec un niveau de détails convenable, mais pâtit d’un traitement logiciel parfois trop agressif sur l’accentuation. Si bien que les résultats peuvent manquer de naturel.

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 2x)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 2x) © LaboFnac

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 2x)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 2x) © LaboFnac

Le second module téléobjectif propose quant à lui un grossissement 5x grâce à une optique équivalente à 125 mm que Xiaomi a eu le bon goût de stabiliser, et associe à un capteur de 8 mégapixels. Là encore, nos premiers essais ont donné des résultats parfois bons, parfois mauvais, mais jamais impressionnants. Le Mi 10 Pro peine à capturer les éléments distants avec beaucoup de détails et le traitement de Xiaomi peut là encore avoir la main lourde sur l’accentuation.

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 5x)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 5x) © LaboFnac

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 5x)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom 5x) © LaboFnac

On notera par ailleurs que, si Xiaomi communique sur un zoom hybride 10x, l’application photo n’inclut pas de raccourci direct, comme pour les zoom 2x et 5x. Il faut donc pincer l’écran pour y parvenir. La jauge permet d’ailleurs d’aller jusqu’à un grossissement de 50x, mais les clichés obtenus à partir de ce zoom hybride sont difficilement exploitables. Rien d’étonnant en partant d’un zoom optique moyennement convaincant déjà.

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom hybride 10x)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom hybride 10x) © LaboFnac

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom hybride 10x)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (zoom hybride 10x) © LaboFnac

Il faudra bien sûr confirmer ces premières impressions lors d’un test complet, mais le Mi 10 Pro ne semble donc pas tout à fait au niveau de ce qu’il se fait de mieux en matière de zoom sur smartphone. Ajoutons pour finir qu’il vaudra mieux éviter de zoomer en basse luminosité. Étonnamment, le Mi 10 Pro ne bascule pas systématiquement sur le capteur principal pour procéder à un zoom numérique, mais les résultats sont dans tous les cas peu probants.

Concernant le module ultra grand-angle de 20 mégapixels, les clichés présentent une qualité globalement satisfaisante. La correction des déformations appliquée en périphérie est plutôt efficace, bien qu’elle affecte quelque peu le niveau de détails toutefois plus élevé au centre. Il est en outre bon de noter que ce module est également mis à profit dans le mode macro, qui permet ainsi des gros plans de meilleure qualité que bien des concurrents, mais aussi que le Mi 10 qui dispose lui d’un module dédié de 2 mégapixels seulement. Ce module exige, comme les modules 2x et 5x, beaucoup de lumière pour arriver à de bons résultats. Il se montre en effet moins performant en basse luminosité.

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (ultra grand-angle)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (ultra grand-angle) © LaboFnac

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (ultra grand-angle)

Photo prise avec le Xiaomi Mi 10 Pro (ultra grand-angle) © LaboFnac

Soulignons pour finir que le Mi 10 Pro propose aussi une caméra avant de 20 mégapixels pour les selfies ainsi que divers modes de prise de vue, et cela pour la photo comme pour la vidéo d’ailleurs. On note ainsi la présence d’un mode ralenti jusqu’à 960 fps en Full HD en plus de l’enregistrement classique, et proposé lui jusqu’en 8K à l’arrière.

Conclusion

Très proche du Mi 10, le Mi 10 Pro de Xiaomi était particulièrement attendu sur le terrain de la photo, l’essentiel des différences qui l’en distinguent résidant dans l’assortiment d’optiques et de capteurs qui l’équipe au dos. Pas aussi impressionnants que ce que proposent certains concurrents, les modules téléobjectifs - 2x et 5x - ont néanmoins le mérite d’apporter un peu plus de polyvalence à l’appareil photo de ce Mi 10 Pro, qui inclut aussi un module ultra grand-angle de 20 mégapixels que l’on apprécie de pouvoir utiliser pour la macro. On y retrouve en revanche le module principal, et très prometteur, de 108 mégapixels du Mi 10, et le reste de l’équipement est globalement identique à l’exception de la batterie. De quoi se demander si l’investissement supplémentaire vaut réellement le coup. Avec son prix de lancement de 999 euros, en tout cas, le nouveau flagship de Xiaomi arrive sur un segment de marché où les petits défauts peuvent coûter cher. Et l'on en voit déjà quelques-uns : l’approximation du traitement d’image utilisé en photo, l'absence de prise jack ou encore celle d'étanchéité. Avec son bel écran, les performances du Snapdragon 865, son modem 5G, ou encore ses haut-parleurs stéréo, le Mi 10 Pro fait néanmoins un smartphone agréable à utiliser dans l’ensemble, et il nous tarde de le soumettre à notre protocole de test pour en apprécier pleinement les prestations.

A partir de 999€00 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.