LaboFnac

Prise en main du Xiaomi Mi Note 10 : un nouveau cador pour la photographie ?

Xiaomi Mi Note 10

Avec son Mi Note 10, Xiaomi entend faire parler de lui en misant sur un équipement photographique complexe : 5 modules et un capteur principal de 108 mégapixels, c'est un record sur le marché d'aujourd'hui. Le smartphone produit-il pour autant des clichés de meilleure qualité que ses concurrents ? Pour l'heure, il nous a semblé un peu moins enthousiasmant que ne le laissait espérer sa fiche technique, et nous devrons attendre son évaluation au sein de notre Labo pour en avoir le cœur net. Mais au-delà de cet aspect photo, la marque chinoise livre un smartphone à l'esthétique soignée, à l'écran prometteur et dont quelques raffinements techniques (son chipset Snapdragon 730 dans sa mouture G orientée gaming) suscitent l'intérêt. Ajoutez-y une confortable batterie dépassant les 5000 mAh et un tarif de lancement (549 euros) pour le moins compétitif, et l'on se prend à espérer tenir là l'un des meilleurs rapports qualité-prix du moment. Ce que nous confirmerons bien entendu à l'occasion d'un test Labo complet.

Si vous suivez un peu l’actualité de la téléphonie mobile, vous savez sans doute déjà que Xiaomi a annoncé cette semaine deux nouveaux smartphones, les dans cet article, rédigé à l’occasion de l’officialisation du produit. Ici, nous allons plutôt nous concentrer sur nos premières impressions concernant le design et les performances, puisque nous avons d’ores et déjà eu la chance de manipuler longuement le smartphone.

Xiaomi Mi Note 10

© LaboFnac

L’ergonomie et le design

Comme dit plus haut, le Mi Note 10 ressemble beaucoup au Huawei P30 Pro sorti un peu plus tôt cette année. Cela vaut évidemment pour la face avant, dont l’écran AMOLED de 6,47 pouces dévore la majeure partie, avec un taux d’occupation d’environ 88 %. Mais également pour l’arrière, avec notamment une disposition des modules photo quasi identique. Les habitués reconnaîtront tout de même le Mi Note 10 au premier coup d’oeil dans la mesure où il propose un module photo de plus.

Xiaomi Mi Note 10

© LaboFnac

Au-delà de cette inspiration un peu trop appuyée à notre goût, le Mi Note 10 n’en reste pas moins un très beau smartphone, aux lignes épurées et aux finitions de haut vol. On note au passage que Xiaomi profite de ce modèle pour passer à l’écran incurvé sur les bords. Dans la mesure où le tout s’habille de verre à l’avant comme à l’arrière, il est recommandé d’utiliser ce téléphone avec une coque. D’autant qu’il s’agit là d’un conseil gratuit dans la mesure où Xiaomi a le bon goût d’en fournir une en silicone transparent avec le produit.

Xiaomi Mi Note 10

© LaboFnac

La prise en main s’avère de son côté assez classique pour ce genre de produit. Avec son très grand écran, il est logiquement assez compliqué à utiliser à une seule main, comme tous les smartphones du genre d’ailleurs. Enfin, un mot sur le poids de 208 g, qui paraît assez conséquent sur le papier, mais qui est finalement dans la lignée de plusieurs modèles de 2019. On s’y fait très vite, puisque ce poids est parfaitement réparti sur l’ensemble de la surface.

La photo et la vidéo

La captation de photo et de vidéo représente évidemment le gros morceau de ce smartphone. Il faut dire qu’il promet beaucoup avec sa configuration inédite. Rappelons qu’elle se compose de cinq (!) modules photo à l’arrière. Le clou du spectacle est incontestablement le capteur Isocell Bright HMX de 108 Mpx, développé par Samsung et dont Xiaomi a obtenu l’avant-première. Le module embarquant ce capteur à la taille record de 1/1,33 pouce dispose d’une optique équivalente à 25 mm et ouvrant à f/1,69. Ensuite, on retrouve un capteur de 12 Mpx (50 mm, f/2,0), un autre de 8 Mpx (94 mm, f/2,0), un module ultra-grand-angle 16 mm (f/2,2) avec capteur de 20 Mpx et un dernier de 2 Mpx pour la photo en macro, dès 2 cm. Évidemment, nous n’allons pas vous livrer ici un avis définitif sur les performances photographiques du smartphone, car il n’est pas encore passé sous les fourches caudines de notre laboratoire.

Xiaomi Mi Note 10

© LaboFnac

Nous avons néanmoins “joué” assez longtemps avec l’appareil, et surtout pris assez de photos, pour vous livrer un premier avis. Et dans l’ensemble, le verdict est bon. Le smartphone parvient même à impressionner par moments, lorsque les conditions de luminosité sont bonnes, les clichés obtenus sont très corrects, dans presque tous les modes. Nous émettrons tout de même un sérieux doute sur le module censé gérer la macro. Nous avons en revanche été assez agréablement surpris par les téléobjectifs. “Les”, car le smartphone a la particularité de proposer deux modules avec téléobjectif, l’un x2 et l’autre x5. Les autres focales sont du coup purement numériques. Si leur stabilisation semble perfectible, nous avons tout de même été en mesure de shooter des photos assez détaillées même en x5, en prenant soin de bien stabiliser nos mains, mais sans toutefois utiliser de trépied.

Xiaomi Mi Note 10

© LaboFnac

Passons maintenant à la caractéristique qui ne manquera pas de cristalliser l’attention : le capteur de 108 Mpx, activable très facilement depuis l’interface. En optant pour un tel composant, Xiaomi a pris le risque de se confronter à de très grandes attentes. Le pari est-il tenu ? Oui… et non. Les choses peuvent encore évoluer d’ici la sortie commerciale par le biais de mise à jour, mais pour le moment, nous nous attendions clairement à un piqué supérieur à celui constaté sur les clichés du smartphone. Attention, le piqué est ici très bon, et sans aucun doute digne des meilleurs lorsque les conditions de luminosité sont bonnes. Mais il n’est clairement pas au niveau espéré au regard de la résolution dantesque annoncée. On peste aussi contre le temps d’enregistrement de ces clichés de 108 Mpx, puisqu’il faut compter trois bonnes secondes entre le moment où vous déclenchez la photo et celui où vous pouvez de nouveau shooter. Entre temps, on voit l’appareil mouliner pour traiter les informations. Il ne faudra donc pas compter sur ce mode pour mitrailler.

Le smartphone embarque également un mode nuit, qui permet effectivement d’améliorer les clichés pris en très basse luminosité. S’il “fait le job” dans l’ensemble, il n’en reste pas moins un cran en dessous de ceux proposés par les meilleurs concurrents.

Si ces lignes peuvent sonner peu flatteuses pour le smartphone, ne vous y trompez pas : la fonction photo du Mi Note 10 n’est sans doute pas à la hauteur des immenses promesses faites par le constructeur, mais elle n’en reste pas moins intéressante. Et il y a fort à parier que Xiaomi pourra encore la faire évoluer dans le bon sens à travers des mises à jour.

Conclusion

Avec son Mi Note 10, Xiaomi entend faire parler de lui en misant sur un équipement photographique complexe : 5 modules et un capteur principal de 108 mégapixels, c'est un record sur le marché d'aujourd'hui. Le smartphone produit-il pour autant des clichés de meilleure qualité que ses concurrents ? Pour l'heure, il nous a semblé un peu moins enthousiasmant que ne le laissait espérer sa fiche technique, et nous devrons attendre son évaluation au sein de notre Labo pour en avoir le cœur net. Mais au-delà de cet aspect photo, la marque chinoise livre un smartphone à l'esthétique soignée, à l'écran prometteur et dont quelques raffinements techniques (son chipset Snapdragon 730 dans sa mouture G orientée gaming) suscitent l'intérêt. Ajoutez-y une confortable batterie dépassant les 5000 mAh et un tarif de lancement (549 euros) pour le moins compétitif, et l'on se prend à espérer tenir là l'un des meilleurs rapports qualité-prix du moment. Ce que nous confirmerons bien entendu à l'occasion d'un test Labo complet.

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.