LaboFnac

Test Labo du realme X50 5G : peu de compromis pour un accès 5G abordable

test realme X50 5G

Assez loin du X50 Pro duquel il n’hérite guère plus que de sa compatibilité 5G, le X50 n’en demeure pas moins un solide milieu de gamme. Doté d’un grand écran 120 Hz à l’affichage Full HD+ très satisfaisant, il intègre aussi un Snapdragon 765 suffisant pour la plupart des usages multimédia. Il ne faudra toutefois pas trop attendre de l’unique haut-parleur alors utilisé, et l’absence de prise casque est évidemment regrettable. Il est d’ailleurs à noter que le X50 n’inclut pas de slot microSD non plus. S’il est plutôt bien pourvu pour le stockage avec ses 128 Go de mémoire interne, cela reste néanmoins un point à prendre en compte, notamment pour les joueurs. Côté prise de vue, le milieu de gamme de realme se montre là encore satisfaisant, grâce surtout à son module principal de 48 mégapixels. Il inclut pour finir une batterie de 4200 mAh lui permettant d’offrir jusqu’à 10 heures d’utilisation selon notre test d’endurance et offre une connexion 4G relativement fiable en attendant le déploiement de la 5G.

Note technique du Labo

  • - Bel écran 120 Hz
  • - Compatibilité 5G
  • - Performances satisfaisantes
  • - Qualité des photos avec l'appareil photo principal
  • - Pas de prise casque, ni de slot microSD
  • - Connexion Wi-Fi moyenne

A partir de 338€77 sur Fnac.com Acheter

Le realme X50 5G est-il à la hauteur de la réputation que s'est forgé son grand frère, le X50 Pro 5G, plus tôt dans l'année ? Réponse avec notre test complet.

Lancé après un X50 Pro 5G particulièrement bien équipé pour son prix, le X50 5G vise lui aussi un excellent rapport qualité-prix, mais joue évidemment dans une catégorie bien différente. Si les smartphones estampillés Pro se contentent généralement de quelques améliorations par rapport à leur version standard, de nombreux éléments diffèrent ici de l’un à l’autre, si bien que ce X50 5G arrive finalement en face des versions Lite des flagships de marques concurrentes lancées en début d’année. Cela vaut d’ailleurs sur le plan technique comme tarifaire. Lancé à 379 euros, il tombe en effet dans la même fourchette que les P40 Lite 5G et Mi 10 Lite 5G, respectivement chez Huawei et Xiaomi, ou encore que le Find X2 Lite d’Oppo.

realme X50 5G

© LaboFnac

Modèle milieu de gamme donc, le X50 5G mise comme son nom l’indique beaucoup sur sa compatibilité 5G. Exit toutefois le Snapdragon 865 à l’origine de celle du modèle Pro. C’est ici le modem X52 du Snapdragon 765 qui se cache derrière. La puce de Qualcomm est par ailleurs associée à 6 Go de RAM pour donner vie à Android 10 habillé de realme UI sur une dalle Full HD+ de 6,57 pouces offrant un affichage 120 Hz et accueillant une double caméra avant de 16 et 2 mégapixels. À l’arrière, le X50 5G propose un quadruple appareil photo composé d’un module principal de 48 mpx, d’un ultra grand-angle de 8 mpx et deux modules de 2 mpx : l’un pour la macro, l’autre, avec capteur N&B, pour le mode portrait. On notera pour finir la présence de 128 Go de stockage, d’un lecteur d’empreintes et d’une batterie de 4200 mAh associée à une charge rapide 30 W.

L'ergonomie et le design

S’il n’est évidemment pas sans rappeler le X50 Pro, le X50 s’en démarque tout de même sur plusieurs points. Le plus évident est le capot, glossy dans son cas, et donc aussi plus salissant que le capot fumé de l’autre modèle.

realme X50 5G

© LaboFnac

On remarque également un menton un peu plus prononcé sous l’écran, des tranches moins arrondies sur le haut et le bas, et un bouton de mise en marche beaucoup plus large sur celle de droite, puisqu’il intègre le lecteur d’empreintes. Un emplacement que nous préférons d’ailleurs à celui qui lui était alloué sur le X50 Pro, un peu trop bas sous l’écran.

realme X50 5G

© LaboFnac

Il est enfin à noter que le cadre du X50 5G n’est pas fait de métal, mais de plastique. Cela se remarque peu à la vue, mais le toucher ne trompe pas, surtout après un tour dehors maintenant que les températures ont baissé : le cadre n’est pas froid, ce qui n’est donc pas plus mal pour les saisons froides. À voir en revanche s’il résistera aussi bien au temps, et surtout aux chutes.

Ces différences avec le X50 Pro mises à part, le realme X50 est un smartphone assez élégant si l’on oublie le menton déjà évoqué sous l’écran, mais aussi la large ouverture prévue pour la double caméra dans le coin supérieur gauche de l’écran. Il est également agréable à manipuler. Malgré un format tout de même imposant – 164 x 76 x 8,9 mm -, il a le bon goût de rester sous la barre des 200 g, puisqu’il n’en fait “que” 194, et les courbes présentes au niveau des tranches latérales et du capot aident à sa préhension. On apprécie également la répartition des touches de mise en marche et du volume sur les tranches gauche et droite, ce qui permet de les garder toutes à une hauteur raisonnable.

realme X50 5G

© LaboFnac

Il est en revanche regrettable de ne trouver ni slot microSD ni prise casque sur ce X50 5G quand la plupart des smartphones de sa tranche de prix en sont pourvus, et l’on ajoutera en plus que realme ne fournit pas d’adaptateur jack à connecter sur son port USB-C.

realme X50 5G

© LaboFnac

L'écran

Le X50 5G fait partie des smartphones avec écran 120 Hz parmi les plus abordables. Il affiche de ce fait, lorsque ce taux de rafraîchissement est activé du moins – il est aussi possible de le désactiver entièrement, ou d’opter pour un taux de rafraîchissement adaptatif -, une excellente fluidité lors de la navigation dans les menus ou sur internet. Difficile en revanche d’en profiter réellement en jouant.

Outre les problèmes de compatibilité, le Snapdragon 765 manque évidemment de puissance pour pousser les jeux au framerate équivalent. À choisir, on aurait donc préféré retrouver la dalle 90 Hz, mais AMOLED, du X50 Pro 5G afin de profiter de noirs plus profonds et, surtout, d’une meilleure directivité.

Directivité de l'écran du realme X50 5G

© LaboFnac

Avec une perte de luminosité moyenne de l’ordre de 65 % entre 20 et 45°, ce n’est clairement pas le point fort de cette dalle, IPS donc, et il faudra se trouver en face ou à peine excentré pour y voir clair. Le X50 5G souffre en outre d’un petit problème de calibrage occasionnant de fortes dérives dans le bleu. Un problème que l’on pourra toutefois corriger, ou atténuer, via les quelques réglages proposés dans les Paramètres.

Gamut du realme X50 5G

© LaboFnac

Ce n’est donc pas dramatique, et l’on apprécie la définition de 2400 x 1080 pixels pour la finesse d’affichage qu’elle procure, avec une résolution de 399 ppp, sur la dalle de 6,57 pouces du X50 5G. Il affiche en outre un excellent contraste. Nous avons mesuré un taux, de blanc 100 % sur du blanc 5 %, de 498:5, soit un taux plus qu’honorable pour de l’IPS.

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
6.37.26399.46

L'interface utilisateur

Pas de réelle surprise du côté de la navigation. Le X50 5G intègre Android 10 que realme habille de sa surcouche maison, la même que celle découverte sur le modèle Pro. Elle se montre ici toujours aussi agréable, notamment grâce à de petits ajouts visant à faciliter la navigation d’une seule main. Realme propose non seulement une Barre latérale avec des raccourcis paramétrables à tirer d’un bord de l’écran depuis n’importe quel menu ou application, mais aussi une Balle d’assistance qui peut être activée en plus et reprendre les fonctions des boutons de navigation.

Bien sûr, la navigation par geste est également proposée, et l’on trouve également au sein de realme UI un multifenêtrage amélioré, la possibilité de cloner des applis pour y connecter plusieurs comptes, sans oublier bien sûr les quelques réglages relatifs au taux de rafraîchissement de l’écran déjà évoqués dans la partie dédiée. Rien de réellement révolutionnaire en somme, mais une surcouche plutôt légère et bien pensée.

  • realme UI sur le realme X50 5G

    © LaboFnac

  • realme UI sur le realme X50 5G

    © LaboFnac

  • realme UI sur le realme X50 5G

    © LaboFnac

  • realme UI sur le realme X50 5G

    © LaboFnac

Les performances

Comme la plupart des smartphones milieu de gamme offrant une connectivité 5G lancés jusqu’à l’été 2020, et contrairement au X50 Pro 5G qui s’appuie sur le Snapdragon 865, le X50 5G intègre un Snapdragon 765. On retrouve donc un CPU octa-core à architecture Kryo 470 pouvant monter à 2,3 GHz ainsi qu’un GPU Adreno 620. Soutenu par 6 Go de RAM, l’ensemble permet de faire tourner la plupart des applications, mais des lenteurs ne sont pas à exclure avec les plus gourmandes.

Cela se traduit, sur notre test de performances JavaScript, par d’importants écarts entre les résultats obtenus sur les différents paliers qui le composent. D’un temps d’exécution plus qu’honorable de 40 ms au premier, soit un framerate de 25 fps, le X50 5G passe à 88 ms au second et n’affiche donc plus que 11 fps. La troisième séquence JavaScript de notre test a quant à elle était exécutée en 141 ms, soit 7 fps affichés, quand la quatrième et plus lourde a demandé 191 ms au smartphone de realme et fait chuter le framerate à 5 fps.

Avec ces résultats, le X50 5G se place dans la même fourchette que les autres appareils sous Snapdragon 765, et à peine en dessous de ceux profitant d’un Snapdragon 865. Mais il nous tarde désormais surtout de voir où il se positionnera par rapport aux smartphones équipés du plus récent Snapdragon 750, qui semble être en train de s’imposer comme premier choix chez les fabricants souhaitant proposer de la 5G en entrée de gamme.

La photo et la vidéo

Comme le X50 Pro 5G, la version classique propose un total de 6 modules photo : quatre au dos, et deux à l’avant. Beaucoup, toutefois, ont été changés. Point de capteur de 64 Mpx cette fois à l’arrière, le module principal s’appuie sur un modèle de 48 mégapixels. Le X50 5G ne conserve pas non plus le module zoom 2X de son aîné, mais uniquement son module ultra grand-angle de 8 mégapixels et le module noir & blanc de 2 mégapixels pour les portraits. Le quatrième et dernier module présent au dos du X50 5G est dédié à la macro, mais il est surtout là pour attirer les acheteurs, car, avec sa résolution de 2 mégapixels, il est en réalité difficile d’en tirer quelque chose.

realme X50 5G

© LaboFnac

Autrement dit, des quatre modules du bloc photo arrière du X50 5G, seuls deux sont réellement intéressants. Bonne nouvelle toutefois, le module principal de 48 mégapixels a obtenu de bons résultats au sein de notre Labo. Les clichés profitent d’une belle homogénéité et le niveau de détails est suffisant pour procéder à des recadrages assez importants, et cela même lorsque le pixel binning est activé, et réduit donc la résolution à 12 mégapixels.

Des déformations géométriques ne sont toutefois pas à exclure, et le X50 5G peine à préserver les détails en faible luminosité. C’est cependant là un problème commun à la plupart des smartphones entrée et milieu de gamme et l’on pourra lui reconnaître un mode nuit plutôt efficace, au regard là encore de son positionnement au moins.

Photo prise avec le realme X50 5G (module principal)

Photo prise avec le realme X50 5G (module principal) © LaboFnac

Photo prise avec le realme X50 5G (module principal)

Photo prise avec le realme X50 5G (module principal) © LaboFnac

Photo prise avec le realme X50 5G (module principal)

Photo prise avec le realme X50 5G (module principal) © LaboFnac

Il est en outre à noter que l’ultra grand-angle reste largement dépendant de la lumière, la qualité des clichés diminuant avec elle. De jour, le niveau de détails est loin d’être exceptionnel et les déformations restent tout de même assez visibles dans les coins, mais les résultats sont convenables. Ce module ultra-grand est par ailleurs limité à la Full HD en vidéo, quand le module principale peut lui filmer en 4K.

Photo prise avec le realme X50 5G (module ultra grand-angle)

Photo prise avec le realme X50 5G (module ultra grand-angle) © LaboFnac

Enfin, à l’avant, le realme X50 5G inclut une double caméra dont seul l’un des modules permet toutefois de capturer des images. Il s’agit évidemment de celui de 16 mégapixels. Testé au sein de notre Labo, il a montré de belles aptitudes malgré un léger manque de finesse et quelques défauts optiques toutefois légers (aberrations chromatiques et déformations). L’autre module, de 2 mégapixels seulement, vient uniquement seconder le premier dans le mode Portrait.

Photo & vidéo

 
6.7

Le rendu audio

S’il diffère du X50 Pro 5G sur bien des points, le X50 5G reste malheureusement dépourvu de prise jack. Un choix étonnant compte tenu de son positionnement. La plupart des smartphones de moins de 400 euros en proposent une. Il sera donc préférable d’investir dans un casque sans fil pour écouter de la musique ou regarder ses séries en déplacement si ce n’est pas déjà fait.

Il est en outre à noter que le X50 5G abandonne la possibilité d’utiliser le haut-parleur des appels pour la lecture multimédia. Pas de stéréo donc. L’unique haut-parleur multimédia délivre par ailleurs un son moyen, favorisant largement les médiums sur le reste du spectre.

Réponse en fréquence

Audio

Sortie casque HP
5.16.7

La qualité de réception (performances radio)

S’il mise beaucoup sur la 5G, le X50 5G reste malheureusement condamné à faire usage de la 4G au mieux en attendant que le déploiement du nouveau réseau mobile commence en France. Nous devons d’ailleurs nous-mêmes mettre à niveau notre équipement afin de pouvoir en apprécier les performances 5G. Pour ce qui est de la 4G, notre Laboratoire a néanmoins les moyens de tester le X50 5G, et cela sur les bandes 3, 7, 20, 1, 28 et 8. Les résultats sont globalement satisfaisants, mais l’on note une meilleure qualité de connexion sur les deux premières tandis que le smartphone de realme se montre un peu moins performant sur la dernière. Également testée, la connexion 3G a elle aussi abouti à de bons résultats. Le X50 5G fait en revanche un peu moins bien en 2G.

Nous avons pour finir mesuré la sensibilité Bluetooth à 53 dB et évalué aussi la qualité de la connexion Wi-Fi avec les différentes normes disponibles, exception faite du Wi-Fi 6 ou ax. Les résultats, s’ils ne sont pas pris en compte dans la notation, sont plutôt décevants. Le X50 5G pèche systématiquement sur un ou plusieurs des trois critères évalués : la réception en Wi-Fi a, g, n et ac, l’envoi en Wi-Fi g et la directivité en Wi-Fi b, g et n.

Communication

2G 3G 4G
6.78.47.9

L'autonomie

Pas de différence avec la version Pro du côté de la batterie. Celle du X50 5G propose donc la même capacité de 4200 mAh, et lui a permis de tenir 10 heures sur notre test d’endurance simulant un usage léger, mais continu. Une bonne performance, même si c’est loin d’être suffisant pour que le X50 5G figure parmi les meilleurs élèves de la discipline.

Pour ce qui est de la charge, en USB-C bien sûr, nous avons mesuré une durée moyenne de 1h35. C’est dans la moyenne de ce qui se fait aujourd’hui, mais évidemment un peu décevant lorsque l’on a goûté à la charge 65 W du X50 Pro. Le modèle classique est lui limité à 30 W.

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
1:35
10

Conclusion

Assez loin du X50 Pro duquel il n’hérite guère plus que de sa compatibilité 5G, le X50 n’en demeure pas moins un solide milieu de gamme. Doté d’un grand écran 120 Hz à l’affichage Full HD+ très satisfaisant, il intègre aussi un Snapdragon 765 suffisant pour la plupart des usages multimédia. Il ne faudra toutefois pas trop attendre de l’unique haut-parleur alors utilisé, et l’absence de prise casque est évidemment regrettable. Il est d’ailleurs à noter que le X50 n’inclut pas de slot microSD non plus. S’il est plutôt bien pourvu pour le stockage avec ses 128 Go de mémoire interne, cela reste néanmoins un point à prendre en compte, notamment pour les joueurs. Côté prise de vue, le milieu de gamme de realme se montre là encore satisfaisant, grâce surtout à son module principal de 48 mégapixels. Il inclut pour finir une batterie de 4200 mAh lui permettant d’offrir jusqu’à 10 heures d’utilisation selon notre test d’endurance et offre une connexion 4G relativement fiable en attendant le déploiement de la 5G.

Note technique du Labo

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
1:35
10

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
6.37.26399.46

Photo & vidéo

 
6.7

Communication

2G 3G 4G
6.78.47.9

Audio

Sortie casque HP
5.16.7

A partir de 338€77 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.