LaboFnac

Test Labo de l’Oppo RX17 Neo : un milieu de gamme efficace, le design en plus

Oppo RX17 Neo

Nettement moins onéreux qu'un RX17 Pro, l'Oppo RX17 Neo ne manque pas pour autant de qualités. Le smartphone bénéficie d'un design soigné qui pourra autant satisfaire les amateurs de grands écrans que de coloris travaillés. Son afficheur est globalement réussi, grâce notamment à un contraste élevé et flatteur à l'œil, mais aussi à des angles de vue généreux. Si sa puce Snapdragon 660 ne lui permet pas de tutoyer les smartphones les plus puissants du marché, il suffit aux usages du quotidien, sur la durée qui plus est, grâce à sa confortable autonomie. Un peu moins satisfaisant au rayon du multimédia, en raison d'un appareil photo perfectible et d'un haut-parleur manquant de puissance, le RX17 Neo confirme son statut d'appareil de milieu de gamme réussi, concessions comprises. On regrette tout de même que ni la charge rapide ni l'USB Type-C n'y soient inclus.

Note technique du Labo

  • - Très bonne autonomie
  • - Écran contrasté
  • - Bonne accroche réseau
  • - Lecteur d'empreintes sous l'écran manquant de réactivité
  • - Performances correctes, sans plus
  • - Pas d'USB Type-C

A partir de 299€00 sur Fnac.com Acheter

Présent sur le segment haut de gamme en France avec le Find X, Oppo propose également via sa gamme "R" des modèles plus abordables, quoi que se voulant perfectionnés. En témoignent ses RX17 Pro et Neo, dont nous avons testé le second, et qui cherchent à mêler design et performances. Opération réussie ? L'Oppo RX17 Neo s'est plié à nos tests Labo.

En marge du RX17 Pro, qui représente à l’heure actuelle son smartphone le plus perfectionné – à l’exception bien sûr du Find X au format plus original -, Oppo propose un RX17 Neo davantage orienté milieu de gamme, et surtout plus abordable. Il profite ainsi d’une fiche technique soignée, quoiqu’un peu moins perfectionnée que celle de son homologue Pro.

Le smartphone embarque ainsi un grand écran AMOLED de 6,41 pouces affichant 2340 x 1080 pixels et sous lequel on retrouve un lecteur d’empreintes. Il est animé par un Snapdragon 660 de Qualcomm, flanqué de 4 Go de mémoire vive et d’un espace de stockage de 128 Go extensible par le biais d’une carte microSD. Le smartphone, nativement sous Android 8.1 Oreo habillé de l’interface ColorOS 5.2, se veut également doué en photographie. Il est pour ce faire équipé d’un double module photo dorsal de 16 mégapixels et 2 Mpx (le second étant dédié à la mesure de la profondeur). Le tout est animé par une batterie de 3600 mAh et est compatible avec la 4G LTE de catégorie 12.

Oppo RX17 Neo

© Fahim Alloul / LaboFnac

L'ergonomie et le design

Présenté en marge du RX17 Pro, le RX17 Neo s’en distingue largement par la finition de sa coque dorsale. Il arbore en effet une vitre brillante, quand son homologue préfère un verre dépoli au rendu mat. En revanche, il présente lui aussi un coloris dégradé (bleu et rose dans notre version de test) qui risque de diviser, mais il faut reconnaître que la finition du produit est irréprochable. Son dos incurvé est de plus agréable en main. Le choix d’une vitre classique se traduit néanmoins par des traces de doigts visibles, et l’on ne peut que recommander l’usage d’une coque pour les éviter autant que les rayures. Notez qu’Oppo, comme sur son R15 Pro, a la bonne idée d’appliquer un film protecteur sur son écran.

Oppo RX17 Neo

© Fahim Alloul / LaboFnac

Les tranches du smartphone, aux couleurs assorties à sa partie dorsale, abritent à droite sa touche d’allumage, et à gauche les boutons de réglage du volume. Si cela ne nous a pas posé de problème majeur, les petites mains doivent en tenir compte. Pour finir, on retrouve en dessous une prise jack dédiée au casque audio, mais aussi un port micro-USB dédié à la charge du smartphone. Dommage tout de même que l’USB Type-C n’ait pas été privilégié.

Oppo RX17 Neo

© Fahim Alloul / LaboFnac

Nous n’avons pas évoqué le lecteur d’empreintes dorsal. Et pour cause : comme sur le RX17 Pro, il est situé sous l’écran du Neo. Si la technologie fonctionne globalement bien, elle n’est pas encore aussi efficace qu’un lecteur d’empreintes standard, et nous avons rencontré de temps à autre des ratés. Elle est toutefois profitablement secondée par un système de reconnaissance faciale qui fonctionne quant à lui très bien et permet de déverrouiller rapidement le smartphone.

Oppo RX17 Neo

© Fahim Alloul / LaboFnac

Celui-ci, avec ses dimensions de 158,3 x 75,5 x 7,4 mm pour 156 g, n’est certes pas le plus compact du marché. Mais compte tenu de son écran de 6,4 pouces, et grâce à son encoche en goutte d’eau et à ses fines bordures, il arbore un format décent.

Oppo RX17 Neo

© Fahim Alloul / LaboFnac

L'écran

Loin de démériter, notamment si on le compare à celui du Find X, l’écran du RX17 Neo livre une très bonne prestation. Sa qualité première tient bien sûr à son format : sur ses 6,4 pouces, il affiche 2340 x 1080 pixels, soit une résolution tout à fait acceptable de 401 ppp. L’écran du smartphone affiche de minces bordures que ce soit en dessous ou sur les côtés, et profite d’une encoche de type “goutte d’eau” lui permettant d’optimiser l’espace. En résulte un taux d’occupation de la façade du téléphone à hauteur de 84 %, ce qui se situe dans la fourchette haute d’aujourd’hui.

De type AMOLED, l’écran du RX17 Neo jouit d’une autre qualité indéniable : un contraste élevé qui accroît sa lisibilité. Nous avons relevé un contraste de 489:5 (ou 1420:1) parmi les plus élevés du marché. Ce contraste est d’ailleurs accompagné d’une faible directivité qui permet à cet écran de rester lisible même lorsqu’il est regardé de biais. Nous avons relevé une perte de luminosité moyenne de 29 % seulement entre 20 et 45°. Comptez ainsi, pour 240 cd/m2 de face, 231 cd/m2 encore perceptibles à 15°, 186 cd/m2 à 30° et 114 cd/m2 à 45°.

Oppo RX17 Neo

© LaboFnac

Nos relevés sont toutefois un peu moins probants à l’examen de la restitution des couleurs. Si l’écran du RX17 Neo se contente d’être dans la moyenne en matière de gamma, on note quelques soucis de justesse en colorimétrie. Nous avons ainsi mesuré en Labo un delta U’V’ moyen de 0,023. Plus concrètement, si la parfaite restitution du rouge est appréciable, des dérives sont marquées tant dans le bleu que le vert, et dans une moindre mesure dans le jaune. Notez par ailleurs que les paramètres offerts par ColorOS permettent à l’utilisateur de régler la température des couleurs affichées selon ses goûts (plus ou moins chaude ou froide). Même combat pour le mode nuit, qui offre des couleurs volontairement jaunies. Elles peuvent être paramétrées plus finement avec une jauge du même type.

Oppo RX17 Neo

© LaboFnac

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
67.510401.91

L'interface utilisateur

L’interface d’Oppo est à la fois classique et déroutante. Le constructeur, sur son RX17 Neo, adopte ColorOS 5.2 appliqué à Android 8.1 Oreo. Il est un peu dommage que le smartphone, pourtant sorti récemment, n’ait pas droit d’emblée à la mouture Pie (9.0) du système d’exploitation.

Quoi qu’il en soit, Oppo mise sur des icônes de grand format très lisibles, accessibles sans tiroir d’application. Si l’intégralité des applications de Google est de la partie, c’est pourtant le navigateur Opera que l’on retrouve à l’honneur en bas de l’écran d’accueil. Oppo propose, outre le réseau social Facebook et une application permettant de synchroniser sa musique avec d’autres smartphones (Music Party), quelques utilitaires, dont un gestionnaire de fichiers. Google Assistant est comme toujours accessible via un appui long sur la touche Home, mais on remarquera qu’il a droit en bonus à un raccourci dans la barre de notifications. On y retrouve également l’option “optimisation de la fluidité” symbolisée par une petite fusée, et destinée à allouer plus finement les ressources adaptées aux jeux mobiles.

Oppo RX17 Neo

© LaboFnac

Les performances

Le Snapdragon 845 reste à ce jour l’apanage du Find X d’Oppo, le RX17 Pro d’Oppo étant équipé d’un Snapdragon 710. Le modèle Neo a quant à lui droit au Snapdragon 660 un peu plus ancien, mais pas forcément périmé pour autant. Ce dernier inclut huit cœurs Kryo 260, quatre étant cadencés à 2 GHz et quatre autres à 1,8 GHz. Il est associé à 4 Go de mémoire vive. Il s’agit là en somme d’un équipement cohérent pour un smartphone de milieu de gamme.

Si à l’on ne note pas de ralentissements particuliers lors d’usages quotidiens, force est de constater que les résultats qu’obtient le RX17 Neo sont corrects, mais sans plus. Soumis à des tâches peu exigeantes, il affiche 14 fps (temps de réponse de 72 ms), ce qui constitue un score plus qu’honorable. En revanche, son framerate chute rapidement à la montée des paliers de notre test. Les processus ordinaires ne lui permettent plus d’afficher que 6 fps (170 ms), tandis que notre troisième niveau le fait tomber à 4 fps (263 ms) et le dernier, à 3 fps (352 ms). Comprenez qu’il est à même de réaliser des tâches complexes sans faillir, donc, mais peut souffrir de ralentissements occasionnels.

La photo et la vidéo

Le RX17 Neo n’a pas droit au capteur ToF (3D) qui constitue la spécificité du RX17 Pro. En revanche, il est équipé d’un double appareil photo dorsal comprenant un module de 16 mégapixels (f/1.7) et un autre de 2 mégapixels (f/2.4) dédié à la mesure de la profondeur. On retrouve donc sans surprise un mode portrait plutôt réussi et proposant divers modes d’éclairage, comme on peut en trouver chez des marques concurrentes. Le premier, qui nous intéresse ici, offre une résolution irréprochable au centre, et la maintient en toutes parts de l’image. Il est d’ailleurs possible de recadrer l’image généreusement, ce que l’on ne peut pas franchement conseiller lorsque le mode portrait est mis à profit. L’optique associée au premier capteur est en outre convaincante, les défauts optiques étant absents ou presque. La restitution des détails en faible luminosité est quant à elle plus que convenable, quoique lissage et grain soient perceptibles.

Attention par ailleurs à ne pas abuser du zoom 2x présenté dans le viseur, notamment de nuit, puisqu’il ne s’agit que d’un zoom numérique. On remarque d’ailleurs que les photos qui en résultent conservent une résolution de 16 Mpx, ce qui implique une très probable interpolation de pixels. Quoi qu’il en soit, nous avons relevé en Labo de réelles faiblesses en homogénéité et, sans surprise, des possibilités de recadrage limitées ainsi qu’une restitution des détails trop juste.

  • Oppo RX17 Neo

    © LaboFnac

  • Oppo RX17 Neo

    © LaboFnac

  • Oppo RX17 Neo

    © LaboFnac

  • Oppo RX17 Neo

    © LaboFnac

En façade, Oppo propose un appareil de 25 mégapixels (f/2.0). Côté résolution, on relève surtout des problèmes d’homogénéité. Des aberrations chromatiques et un peu de déformation sont également à prévoir, de même qu’un lissage. Pas d’énorme surprise donc de ce côté, les selfies misant essentiellement sur le côté ludique des filtres et autres stickers. Notez pour finir qu’en vidéo, ce RX17 Neo permet de filmer en 4K à 30 fps.

Photo & vidéo

 
5.2

Le rendu audio

Chose de plus en plus rare aujourd’hui, le RX17 Neo embarque une prise jack. Il ne risque toutefois pas de faire passer le son par un port USB Type-C, sa connectique restant un simple micro-USB… Les écouteurs fournis avec le smartphone, et dont la bande passante est présentée ci-dessous, sont d’ailleurs de qualité correcte, malgré une isolation passive un peu limitée.

Réponse en fréquence

Le haut-parleur situé en bas du smartphone manque quant à lui un peu de puissance, avec seulement 63 dB relevés au maximum, et une bande passante aussi chiche en graves qu’en aigus, disparaissant au-delà de 6 kHz. De quoi regarder quelques vidéos dans un environnement calme sans problème toutefois.

Réponse en fréquence

Audio

Sortie casque Casque HP
7.56.85.8

La qualité de réception (performances radio)

Compatible 4G évidemment, le RX 17 Neo d’Oppo convainc largement, tous types de fréquences confondus. Le smartphone excelle presque partout, à l’exception de la bande 1800 lorsqu’elle est exploitée pour la 2G, et où il manque nettement de sensibilité. Pour le reste, en 2G, 3G et sur les trois bandes de fréquences 4G évaluées, nous n’avons relevé aucun problème particulier. Le smartphone rattrape une petite faiblesse en sensibilité sur la bande 7 (2600 MHz) par une directivité très contenue et fait exactement l’inverse sur la bande 20 (800 MHz), où il présente une très bonne sensibilité. Les débits sont d’ailleurs élevés sur les trois bandes évaluées dans notre cage de Faraday.

Communication

2G 3G 4G
7.28.38.7

L'autonomie

Doté d’une batterie de 3600 mAh, le RX17 Neo est plutôt bien équipé au regard de son format. Il s’en sort avec les honneurs en termes d’autonomie, puisqu’il dépasse sur notre banc d’essais le cap crucial des 10h d’usage. Nous avons mesuré, lors de notre test d’autonomie web toutes connectivités coupées, 10h17 de fonctionnement avant extinction. En revanche, Oppo fait ici l’impasse sur la charge sans fil et – c’est plus regrettable encore – sur la charge rapide Super VOOC. Le smartphone affiche donc un temps de charge de 2h19 pour passer de 0 à 100 %, ce qui est fort heureusement loin des moins bons élèves en la matière.

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
2:19
10

Conclusion

Nettement moins onéreux qu'un RX17 Pro, l'Oppo RX17 Neo ne manque pas pour autant de qualités. Le smartphone bénéficie d'un design soigné qui pourra autant satisfaire les amateurs de grands écrans que de coloris travaillés. Son afficheur est globalement réussi, grâce notamment à un contraste élevé et flatteur à l'œil, mais aussi à des angles de vue généreux. Si sa puce Snapdragon 660 ne lui permet pas de tutoyer les smartphones les plus puissants du marché, il suffit aux usages du quotidien, sur la durée qui plus est, grâce à sa confortable autonomie. Un peu moins satisfaisant au rayon du multimédia, en raison d'un appareil photo perfectible et d'un haut-parleur manquant de puissance, le RX17 Neo confirme son statut d'appareil de milieu de gamme réussi, concessions comprises. On regrette tout de même que ni la charge rapide ni l'USB Type-C n'y soient inclus.

Note technique du Labo

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
2:19
10

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
67.510401.91

Photo & vidéo

 
5.2

Communication

2G 3G 4G
7.28.38.7

Audio

Sortie casque Casque HP
7.56.85.8

A partir de 299€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.