LaboFnac

Test Labo du Lenovo Moto G4 : un modèle équilibré

Lenovo Moto G4

La gamme Moto G, sous la bannière Lenovo comme Motorola, n'a jamais eu l'ambition de faire des étincelles en termes de puissance, mais celle d'offrir un bon rapport qualité-prix. À ce titre, le Moto G4 est une réussite, du moins pour des utilisateurs en quête d'un smartphone à l'affichage, correct, capable de prendre des photos convenables et d'assurer une vraie journée d'utilisation sans tomber à court de batterie. Le smartphone répond à ces exigences, même si l'on regrette un niveau de performances léger et un design sans grand charme. Il s'adresse avant tout à ceux pour qui un téléphone n'est pas un accessoire de mode, mais un outil du quotidien pour communiquer beaucoup, et se divertir un peu.

Note technique du Labo

  • - Qualité photo honorable
  • - Bonne autonomie
  • - Niveau de performances médiocre
  • - Angles de vision étroits

A partir de 177€21 sur Fnac.com Acheter

Premier opus des smartphones disponibles sous la marque Lenovo et non Motorola, le Moto G4 succède à une lignée de Moto G plébiscitée en raison de son rapport qualité-prix parmi les plus avantageux du marché. La marque chinoise doit donc relever un défi de taille : se montrer capable de convaincre autant que ses prédécesseurs, alors que le marché de l’entrée de gamme s’est nettement amélioré, fournissant nombre de références satisfaisantes. Pari réussi pour le Moto G4 ?

Présenté au printemps 2016, le Moto G4 n’est pas seul en sa gamme. Lenovo l’a en effet associé à un deuxième modèle, le Moto G4 Plus, un peu plus onéreux, mais aussi un peu mieux armé. La différence est double : le smartphone en version Plus embarque un capteur d’empreintes donc le Moto G4 est dépourvu, et présente un appareil photo de 16 mégapixels avec autofocus à détection de phase dont le G4 a été privé. Ce qui n’empêche le smartphone qui nous intéresse ici de montrer une nette montée en gamme par rapport au Moto G de troisième génération. Il dispose en effet d’un écran IPS de 5,5 pouces à la définition Full HD, sous lequel on trouve un SoC Snapdragon 617 (octo-cœur à 1,5 GHz) couplé à 2 Go de mémoire vive, mais aussi une batterie de 3000 mAh.

Côté photo, c’est donc un appareil de 13 mégapixels affublé d’un flash LED à deux tons qui prend place au dos du smartphone, tandis que les selfies seront assurés par un capteur de 5 millions de points en façade. Fidèle au style Moto Gx, le G4 assume son format massif : épais, il mesure ainsi 153 x 76,6 x 9,8 mm, mais se contente d’un poids de 155 grammes. Dernier détail à noter : la coque du G4 est amovible, mais sa batterie, elle, ne l’est pas.

L'ergonomie et le design

Dans la droite lignée du Moto G de troisième génération, le Lenovo Moto G4 assume ses formes généreuses. Ses bordures d’écran ne sont pas particulièrement fines, l’espace au-dessus et en-dessous de son écran non plus, et le smartphone approche le centimètre d’épaisseur. Toutefois, il reste léger pour sa grande taille, et sa coque dorsale en gomme texturée assure une agréable prise en main. Ses boutons d’allumage et de réglage du volume sont bien placés sur sa tranche droite, bref, ce Moto G4 a beau être imposant, il est agréable à utiliser.

Lenovo Moto G4

La coque du téléphone est amovible. Bon point pour lui, elle cache deux ports micro-SIM ainsi qu’un port pour carte mémoire microSD. En revanche, sa batterie a beau être visible, elle n’est pas amovible.

  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4
  • Lenovo Moto G4

L'écran

Avec un écran de 5,5 pouces à la définition Full HD, le Moto G4 présente une définition mesurée par le Labo à 403 ppp très correcte, sur une dalle LCD. Depuis les précédentes générations de la série, Lenovo s’est bien amélioré, puisque la colorimétrie reste de bon niveau, avec un delta U’V’ de 0,010 qui lui vaut un 8,3/10. On se contente de constater que le bleu est très légèrement surreprésenté et du rouge, à l’inverse, en retrait.

Gamut du Lenovo Moto G4

Gamut du Lenovo Moto G4

Le Moto G4 perd tout de même quelques points dans cette section écran en raison d’un contraste, très correct sans plus, évalué à 1983:1 (391:5 à 5 % de luminosité) et d’un gamma tout juste moyen : ses dégradés manquent de précision. Cet écran ne se rattrape pas franchement par ses angles de vision. S’il obtient 6/10, c’est parce qu’il perd beaucoup de luminosité lorsqu’il est incliné, passant de 257,7 cd/m2 de face à 30,7 cd/m2 s’il est tenu à 45° (153,4 cd/m2 à 15° et 76,6 cd/m2 à 30°). Au-delà de 45°, il perd 90 % de luminosité et devient illisible. Pas très pratique pour montrer des photos à votre voisin de bureau, mais parfait écrire des emails en toute discrétion.

Vue angulaire du Lenovo Moto G4 (noir)

Vue angulaire du Lenovo Moto G4 (noir)

Vue angulaire du Lenovo Moto G4 (blanc)

Vue angulaire du Lenovo Moto G4 (blanc)

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
8.36.36402.62

L'interface utilisateur

Motorola vantait l’installation d’un “Pure Android”, lignée dans laquelle s’inscrit Lenovo. Le Moto G4 présente ainsi une version très épurée d’Android 6.0.1 Marshmallow, version qui, Lenovo l’a promis, devrait céder sa place à Nougat… à une date qui reste à préciser. Le terminal se contente du strict minimum en termes d’applications, ce qui lui permet d’épargner sa mémoire, fixée à 16 ou 32 Go selon les versions. On trouve donc essentiellement les applications de Google, dont Google Photos et même Google Messenger, choisie en tant que messagerie par défaut. Même l’affichage du pourcentage de batterie dans la barre de notification reste aux abonnés absents, comme sur Android stock.

Interface du Lenovo Moto G4

Les ajouts signés Lenovo/Motorola sont rares. La marque propose simplement un widget horloge/météo placé sur le panneau d’accueil, un système de geste pour lancer l’appareil photo (secouer le téléphone pour lancer l’application) ainsi qu’un aperçu des notifications affiché en blanc sur l’écran de veille. Le tout peut être paramétré depuis l’application “Moto”. Notez pour finir la présence d’une radio FM, qui nécessite de brancher des écouteurs filaires pour en profiter.

Interface du Lenovo Moto G4

Les performances

Comme quelques modèles de 2016, tel le SoshPhone 3 ou le HTC One A9, le Lenovo Moto G4 s’appuie sur un SoC Snapdragon 617 doté de huit cœurs à 1,5 GHz et de 2 Go. Une puce de milieu de gamme dont les performances CPU sont relativement modestes. Alors qu’il ne rencontre aucun problème pour exécuter des processus très légers, où il affiche 11 fps pour un temps d’exécution de 87,8 ms, il tombe, pour des tâches ordinaires, à 5 fps, soit 207,2 ms de temps d’exécution. Ce sont donc 3 fps et un temps d’exécution de 316 ms que l’on relève lors de processus complexes, tandis que pour les tâches les plus gourmandes, la dégringolade continue jusqu’à 2 fps et un temps d’exécution de 485 ms. Ce smartphone n’est clairement pas adapté aux jeux les plus gourmands, mais conviendra pour un usage quotidien (messageries, réseaux sociaux, navigation web…).

Nous avons de notre côté réalisé quelques benchmarks évaluant les performances graphiques de ce Moto G4. L’appareil obtient 45587 points sur AnTuTu, dont 8092 en 3D quand, sur Basemark 1.1, il récolte 6427 points en haute qualité et 11619 en qualité moyenne;Du côté de 3DMark, le smartphone reste dans une petite moyenne avec 9723 points avec Ice Storm Unlimited, 5440 avec Ice Storm Extreme, 368 avec Sling Shot ES 3.1 ou 680 avec Sing Shot ES 3.0. Pour finir, il assure 59 fps en haute qualité sur les tests d’Epic Citadel.

  • Benchmark lenovo moto G4
  • Antutu et 3DMark avec le Lenovo Moto G4
  • Basemark avec le Lenovo Moto G4
  • Epic Citadel avec le Lenovo Moto G4

La photo et la vidéo

Dommage pour le Moto G4, il n’a pas droit au capteur de 16 mégapixels du G4 Plus. Chez lui, on retrouve donc un appareil photo de 13 mégapixels qui obtient toutefois une bonne note de résolution. Il affiche en effet 179 LP/PH, et fournit un bon piqué.

Mire de résolution du Lenovo Moto G4

Mire de résolution du Lenovo Moto G4

Sa balance des blancs est elle aussi très convaincante, puisque hormis en cas de dominante bleue, où son deltaE reste toutefois très faible (dE de 2,2), il se comporte très bien aux tests.

Balance des blancs du Lenovo Moto G4

Balance des blancs du Lenovo Moto G4

Et pourtant, il y a un mais, à chercher du côté de la colorimétrie. Assez peu convaincant avec son deltaE de 6,8 à la lumière du jour, il peine nettement à la lumière tungstène (jaune), où son deltaE monte à 8,2. Pire, il atteint 9,4 en lumière fluo : ce Moto G4 n’est clairement pas doué pour restituer les couleurs lorsque vous prenez des photos éclairées à la lumière artificielle.

Résultat du Lenovo Moto G4 au test de colorimétrie

Résultat du Lenovo Moto G4 au test de colorimétrie (Color Checker : la couleur de référence correspond aux grands carrés, la couleur capturée aux petits)

La sensibilité de ce Moto G4 est heureusement correcte. Son déclenchement reste autour des 70 ms en faible luminosité, et le niveau de bruit moyen est de 26,3 dB. Dommage en revanche que son optique, qui épargne à l’utilisateur la présence d’aberrations chromatiques, présente un peu de distorsion, et un peu plus encore de vignettage.

Terminons par le flash de ce Moto G4, constitué d’une LED à deux tons. Il peine à être uniforme, avec une surexposition centrale (62 en L) et une nette sous-exposition dans les angles, de 19 en L en bas à gauche à 28 en L en haut à droite. Tout cela manque d’homogénéité. Sa précision n’est pas franchement meilleure, puisqu’au-delà de 2 mètres de distance, il n’est pas suffisamment puissant pour éclairer suffisamment les scènes.

Côté vidéo, rien de fou à noter. Le Moto G4 ne donne pas dans l’extravagance puisqu’il filme en 1080p à 30 images par seconde.

Le rendu audio

Le Moto G4 se situe dans la moyenne des smartphone au rayon de l’audio. Son haut-parleur est relativement puissant grâce au grand format de l’appareil, et atteint 71 dB à 10 % de distorsion. Sa réponse en fréquence est moins convaincante, les graves s’effondrant sous les 300 Hz et les médiums manquant de linéarité. Les aigus, eux, sont un peu surreprésentés au-delà de 10 KHz, et risquent d’être un peu criards.

La sortie casque du smartphone ne fait pas beaucoup mieux. La linéarité, comme toujours, est meilleure, la diaphonie est correcte mais on trouve un peu trop de distorsion et le rapport signal/bruit est franchement médiocre. On note toutefois un niveau acoustique moyen de 97,4 dB et un niveau de sortie maximal de 153 mV.

Audio

Sortie casque Casque HP
6.13.16.5

La qualité de réception (performances radio)

Bonne nouvelle, le Moto G4 assure de bonnes performances dans le domaine du réseau. Il bénéficie d’une bonne directivité, ce qui lui permet de conserver un signal stable à peu près n’importe où. Il est en outre suffisamment sensible pour capter à peu près n’importe où.

Communication

Directivité Sensibilité
6.97.3

L'autonomie

Le Moto G4 embarque une batterie à la capacité très classique de 3000 mAh. Au cours de notre test hors connexion réseau, avec le CPU peu sollicité et l’écran allumé à 200 cd/m2, elle a enduré 7h13 d’usage, ce qui constitue une bonne performances. Nous ajouterons prochainement d’autres scénarios à ce protocole afin d’évaluer ses performances dans des circonstances plus variées. Nous pouvons toutefois confirmer qu’en usage classique (communications, web, réseaux sociaux), il dépasse sans problème une journée loin de son chargeur.

Autonomie

 
7

Conclusion

La gamme Moto G, sous la bannière Lenovo comme Motorola, n'a jamais eu l'ambition de faire des étincelles en termes de puissance, mais celle d'offrir un bon rapport qualité-prix. À ce titre, le Moto G4 est une réussite, du moins pour des utilisateurs en quête d'un smartphone à l'affichage, correct, capable de prendre des photos convenables et d'assurer une vraie journée d'utilisation sans tomber à court de batterie. Le smartphone répond à ces exigences, même si l'on regrette un niveau de performances léger et un design sans grand charme. Il s'adresse avant tout à ceux pour qui un téléphone n'est pas un accessoire de mode, mais un outil du quotidien pour communiquer beaucoup, et se divertir un peu.

Note technique du Labo

Autonomie

 
7

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
8.36.36402.62

Photo & vidéo

 
8

Communication

Directivité Sensibilité
6.97.3

Audio

Sortie casque Casque HP
6.13.16.5

A partir de 177€21 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.