LaboFnac

Test Labo du Samsung Galaxy A20e : pour aller à l’essentiel

test Samsung Galaxy A20e

Le Samsung Galaxy A20e, beau smartphone, en impose esthétiquement et du point de vue de sa qualité de fabrication au regard de son prix. Un tarif largement sous les 200 euros pour un smartphone plutôt agréable au quotidien malgré une mécanique manquant parfois de peps et ses limites dans le domaine de la photo. Son interface se montre plaisante et son autonomie satisfaisante. Pour autant, la bataille est rude et il est aisé de trouver des concurrents mieux armés dans des zones tarifaires identiques. Malgré tout, Samsung dispose d’une aura certaine et rassurante.

Note technique du Labo

  • - Qualité de fabrication
  • - Interface OneUI agréable
  • - Bonne autonomie
  • - Sensibilité radio
  • - À la traîne en photo
  • - Écran moyen
  • - Processeur limité

A partir de 189€00 sur Fnac.com Acheter

Si la bataille du haut de gamme focalise une grande part de l’attention, la grande majorité des constructeurs de smartphones Android se doivent de proposer des gammes larges. L’idée est bien entendu de satisfaire tous les consommateurs. C’est bien entendu que souhaite réaliser Samsung avec son nouveau Galaxy A20e. Notre test.

Chez Samsung, le e accolé au nom de certains smartphones signifie Essential. Il s’agit de modèles d’entrée de gamme qui entendent proposer un prix juste à des consommateurs au petit budget ou qui ne sont tout simplement pas véritablement passionnés par les smartphones. Le tout bien entendu sans sacrifier la qualité de fabrication et la fiabilité. Le Samsung Galaxy A20e trouve quant à lui sur son chemin le milieu de gamme de certains constructeurs concurrents souvent d’origine chinoise. De quoi laisser envisager une rude bataille pour le A20e.

Samsung Galaxy A20e

© LaboFnac

Le premier contact est plutôt positif puisque, malgré son tarif agressif… pour un Samsung, ce nouveau membre de la famille Galaxy affiche des lignes qui évoquent rapidement les autres smartphones de la marque. Un air de famille plutôt rassurant donc pour les consommateurs. Du côté des caractéristiques techniques, il faudra composer avec des composants modestes, logique au regard du tarif proposé. Le constructeur coréen est allé chercher dans sa banque d’organes maison un processeur Exynos 7884. Une puce qui dissimule deux cœurs Cortex-A73 cadencés à 1,6 GHz et six cœurs Cortex-A53 dont la fréquence atteint 1,35 GHz. Pour le reste, nous retrouvons 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire de stockage. Bien entendu, le Galaxy A20e propose un emplacement pour une carte mémoire microSD si vous vous sentez à l’étroit. Notez que ce terminal peut accueillir deux nanoSIM. Une batterie de 3000 mAh prend place dans ce smartphone mesurant 147,4 x 69,7 x 8,4 mm pour un poids d’un peu plus de 140 g. Des mensurations qui peuvent le classer dans la catégorie des « petits » smartphones tant nos mains se sont habituées aux mobiles immenses et lourds.

Samsung Galaxy A20e

© LaboFnac

L'ergonomie et le design

L’avant accueille un grand écran de 5,8 pouces occupant 81 % de cette façade. La caméra frontale prend place dans une petite encoche goutte d’eau qui ne perturbe pas vraiment l’esthétique générale. Voici donc des codes résolument tendance qui donnent à ce smartphone d’entrée de gamme une allure moderne. Même si certains constructeurs chinois parviennent à proposer des mobiles utilisant des matériaux premium comme le verre ou le métal, Samsung s’appuie sur du plastique pour la construction de son Galaxy A20e. L’arrière de notre exemplaire de test est bleu et sa surface brillante peut donner l’illusion d’avoir affaire à du verre pour peu que l’on ne le prenne pas en main. Si les traces de doigts parviennent à venir un peu gâcher le tableau, force est de constater que le A20e a belle allure avec son double appareil photo positionné verticalement.

Samsung Galaxy A20e

© Samsung

On trouve aussi sur cette coque, aux bordures qui se courbent pour améliorer le confort, un lecteur d’empreintes digitales. La surface du capteur biométrique est relativement importante et celui-ci se montre efficace et rapide. Son emplacement est judicieusement choisi, l’index tombant naturellement dessus, y compris pour les mains de petite taille. Pour le reste, le Samsung Galaxy A20e propose une prise casque et un connecteur USB-C. Un petit mot sur la qualité d’assemblage : elle est tout simplement excellente : il est définitivement enterré le temps où petit prix était synonyme de finition médiocre.

  • Samsung Galaxy A20e

    © LaboFnac

  • Samsung Galaxy A20e

    © LaboFnac

  • Samsung Galaxy A20e

    © LaboFnac

L'écran

Samsung nous propose depuis de nombreuses années des écrans parmi les meilleurs du marché. La firme du Pays du matin calme maîtrise parfaitement la technologie AMOLED. Mais pour des raisons de coûts, le Galaxy A20e s’appuie sur une dalle IPS au format 19,5:9 et d’une diagonale de 5,8 pouces. Sa définition est de 1560 x 720 pixels, soit une densité de 293 ppp. Des chiffres modestes si on les compare à ceux alignés par les hauts de gamme 2019, mais plutôt satisfaisants sur un smartphone à moins de 200 euros. Les sondes de notre laboratoire sont passées à l’action afin d’en savoir un peu plus sur cet écran. L’analyse de sa colorimétrie donne un résultat contrasté, avec des couleurs parfaites ou quasiment parfaites, on pense notamment aux rouges ou aux verts, et d’autres affichant une restitution moyennement précise comme le cyan, voire médiocre : c’est le cas du magenta. Tout cela pour aboutir à une valeur du delta U’V’ de 0,019, un résultat finalement plutôt bon.

Samsung Galaxy A20e gamut

© LaboFnac

Pour le contraste, l’IPS ne peut rivaliser avec l’AMOLED. Nous avons mesuré un taux de contraste de 339:5 et de 1314:1. Des chiffres dans la moyenne pour de l’IPS. Sans surprise, cet écran est à peine lorsqu’il s’agit de restituer toutes les nuances entre le blanc et le gris.

Samsung Galaxy A20e directivité

© LaboFnac

Nous avons ensuite mesuré la directivité de cette dalle, c’est-à-dire sa capacité à demeurer bien lisible lorsque l’utilisateur ne se trouve pas en face d’elle. Avec un angle de 15°, la luminosité passe de 197 à 159 cd/m² : la perte est plutôt limitée et l’écran demeure utilisable sans trop de difficulté. Lorsque l’angle s’accroît, la luminosité baisse assez rapidement : 85 cd/m² à 30° et 44 cd/m² à 45°. Dans cet exercice délicat, le Samsung Galaxy A20e s’en sort cependant mieux que certains concurrents plus onéreux. Il n’a donc pas à rougir. Malgré son petit prix, ce smartphone propose au final un écran d’une qualité très correcte, un écran conservant une certaine lisibilité dans un environnement ensoleillé.

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
7.26.37293.77

L'interface utilisateur

Samsung poursuit le déploiement de son interface One UI sur l’intégralité des smartphones. Elle est synonyme de discrétion dans le sens qu’elle ne vient pas bouleverser l’ergonomie générale d’Android 9.0 Pie sur laquelle elle prend place. Les modifications concernent essentiellement l’esthétique avec de grandes icônes colorées, mais si cela ne vous convient pas, il est possible d’appliquer des thèmes de personnalisation. Bien entendu, Samsung a développé quelques fonctionnalités supplémentaires comme un mode sombre, le clonage d’applications… OneUI mise avant tout sur la simplicité d’utilisation et sur plan, rien à redire.

Les performances

Le processeur Exynos en charge de l’animation de ce smartphone n’est pas vraiment à la fête. Nous avons constaté au cours de notre test des ralentissements apparaissant sporadiquement alors même que le mobile n’est pas placé face à des tâches particulièrement lourdes. C’est plus légèrement dérangeant que réellement pénalisant au quotidien. Nos impressions ont été confirmées par nos mesures en Labo avec notre exigeant test JavaScript. La réactivité du Galaxy A20e s’effondre très rapidement puisque dès l’exécution de processus ordinaires elle s’établit à 329 ms pour seulement 3 fps. Face aux processus complexes, ces chiffres passent à 500 ms et 2 fps. Vous l’aurez compris, ce smartphone n’est pas un monstre de puissance. Il parvient cependant à assurer face aux tâches légères, mais oubliez les jeux récents ou des applications gourmandes.

La photo et la vidéo

Le Samsung Galaxy A20e intègre un double appareil photo. Le capteur principal est un 13 mégapixels associé à une optique équivalente à un 28 mm et présentant une ouverture de f/1,9. La caméra secondaire s’appuie quant à elle sur un capteur de 5 mégapixels et une optique ultra grand-angle (123°) correspondant à un 12 mm. Celle-ci présente une ouverture f/2,2. La photo demeure une fonction pour laquelle la différence entre les mobiles d’entrée, de milieu et de haut de gamme demeure la plus forte. Autant dire que nous attendions le Galaxy A20e au tournant.

Samsung Galaxy A20e

© LaboFnac

Notre Labo pointe d’emblée l’homogénéité très moyenne du capteur principal avec des dégradations apparaissant sur les côtés des photos. Les possibilités de recadrage sont limitées. Cela commence mal, mais le Galaxy A20e se rattrape avec une optique de qualité. Tous les voyants sont au vert : aucune aberration chromatique, aucune distorsion n’ont pu être décelées. Tout juste peut-on constater une légère déformation géométrique. Mais l’analyse de la sensibilité nous fait rapidement perdre notre sourire. Le smartphone ne brille guère en matière de restitution des détails. Les photos manquent de piqué et le traitement numérique est très souvent exacerbé avec des tentatives de lissage faisant perdre tout naturel aux photos.

La caméra frontale adopte un capteur de 8 mégapixels qui se montre tout autant à la peine. Le capteur présente une faible homogénéité et des possibilités de recadrage quasi inexistantes. Son optique est dans la bonne moyenne malgré une tendance affirmée à produire des aberrations chromatiques. Enfin, vos selfies manqueront franchement de détails.

Le Samsung Galaxy A20e n’est donc pas très doué en photo. Voilà qui remet les pieds sur Terre : c’est bien un smartphone vendu moins de 200 euros. Il est de plus distancé par des concurrents comme le Xiaomi Redmi Note 7 à peine plus cher.

Photo & vidéo

 
4.9

Le rendu audio

La sortie casque du Galaxy A20e se montre suffisamment puissante pour s’accommoder de la plupart des casques audio. Ce n’est pas vraiment le même son de cloche, sans jeu de mots, pour le petit haut-parleur. Il délivre un son peu puissant et assez criard. À réserver donc à un usage d’appoint. On apprécie néanmoins le maintien d’une prise jack 3,5 mm.

Réponse en fréquence

Audio

Sortie casque Casque HP
5.16.45.8

La qualité de réception (performances radio)

Le modem radio de ce mobile se limite au support de la norme LTE cat4 soit un débit qui ne pourra pas dépasser les 150 Mbps en download. Pour être clair, c’est ce que l’on peut trouver de moins véloce aujourd’hui, mais c’est en phase avec la cible des smartphones d’entrée de gamme. Nous avons passé ce composant et les autres éléments du système comme les antennes face à nos différents tests. Pour le GSM, le Galaxy A20e ménage la chèvre et le chou : il est en effet excellent dans la bande GSM 900, mais très moyen pour le GSM 1800. En revanche, le smartphone se comporte très bien en 3G et sur toutes les bandes 4G avec même la note maximale pour la 4G Bande 20 (800 MHz). Attention cependant, la bande 4G 28 (725 MHz) notamment utilisée par Free n’est pas supportée par le A20e. Si votre opérateur est Free Mobile et que vous ne comptez pas en changer, il vaut mieux donc éviter ce Samsung.

Communication

2G 3G 4G
7.48.59.3

L'autonomie

La batterie de 3000 mAh, une capacité plutôt dans la moyenne basse en 2019, a mis, selon nos mesures, 1 h 44 pour se recharger intégralement en utilisant bien entendu l’adaptateur secteur fourni. Un temps plutôt important aujourd’hui où les technologies de recharge rapide, voire hyper rapide, sont largement diffusées. Petit prix oblige, pas de recharge sans fil à l’horizon. Une « petite » batterie certes, mais qui parvient à offrir au Samsung Galaxy A20e une bonne autonomie. En effet, notre test Web a abouti à un temps de fonctionnement avant extinction de 8 h 28. Ce n’est pas un chiffre réellement impressionnant, mais il est conforme de ce que l’on est en droit d’attendre avec 3000 mAh de batterie. Pour rappel, le Xiaomi Redmi Note 7 fait à peine 20 minutes de mieux avec une batterie de 4000 mAh. Dans les faits, en fonction de votre utilisation, le A20e ne devrait pas vous abandonner avant une grosse journée de fonctionnement.

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
1:44
9

Conclusion

Le Samsung Galaxy A20e, beau smartphone, en impose esthétiquement et du point de vue de sa qualité de fabrication au regard de son prix. Un tarif largement sous les 200 euros pour un smartphone plutôt agréable au quotidien malgré une mécanique manquant parfois de peps et ses limites dans le domaine de la photo. Son interface se montre plaisante et son autonomie satisfaisante. Pour autant, la bataille est rude et il est aisé de trouver des concurrents mieux armés dans des zones tarifaires identiques. Malgré tout, Samsung dispose d’une aura certaine et rassurante.

Note technique du Labo

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
1:44
9

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
7.26.37293.77

Photo & vidéo

 
4.9

Communication

2G 3G 4G
7.48.59.3

Audio

Sortie casque Casque HP
5.16.45.8

A partir de 189€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.