LaboFnac

Test Labo du LG X Power 2 : l’autonomie et puis c’est tout ?

LG X power2

Le LG X Power 2 remplit son office, grâce à une bonne autonomie, mais se contente du minimum partout ailleurs. Le mobile est ainsi moyen en matière de performances processeur, son écran n'est pas vraiment à conseiller pour qui cherche une fidélité colorimétrique sans accrocs, et la partie photo souffre de quelques défauts optiques, alors même que la définition des clichés est bonne en lumière du jour. Il pourra toutefois séduire ceux qui cherchent l'endurance, d'autant qu'il se pare d'un design plus soigné que son prédécesseur.

Note technique du Labo

  • - Une bonne autonomie
  • - Un design qui se veut plus séduisant
  • - Sensibilité radio plutôt bonne
  • - Performances moyennes et manque de fluidité
  • - Un écran peu emballant
  • - Des défauts optiques

Après un premier LG X Power, le constructeur coréen propose une nouvelle version du mobile, et mise toujours sur une grosse batterie pour séduire les consommateurs en recherche d'autonomie.

Le X Power 2 est équipé d’un écran de 5,5 pouces affichant une définition HD (1280 x 720 pixels), d’un chipset MediaTek MT6750 épaulé par 2 Go de mémoire vive, d’un stockage interne de 16 Go (avec support microSD jusqu’à 2 To), d’appareils photo de 13 et 5 mégapixels, et d’une généreuse batterie de 4500 mAh.

lg x power 2

L'ergonomie et le design

Si l’on pouvait trouver une allure très banale au LG X Power premier du nom, la version 2 fait dans le plus remarquable. Attention, cela ne rime pas forcément avec une grande qualité de fabrication, mais plutôt avec un look reconnaissable. Il faut dire que ce modèle opte pour une coque dorsale en plastique aux finitions argentées et texturées qui lui donneraient presque un semblant de look futuriste.

Mais une fois cette robe de paillettes oubliée, le terminal n’est pas forcément beaucoup plus séduisant que son aîné. Le capteur photo dorsal s’est déporté du coin gauche au centre du mobile, et la face avant du mobile abandonne les fines bandelettes de couleurs – en haut et en bas – pour une vitre totale qui a tendance à donner un sentiment de meilleure qualité. Sentiment certes subjectif, puisque d’autres mobiles – comme le HTC One M8 – faisaient très belle impression avec ses bordures d’écran métallisées.

lg x power 2

En parlant de bordures d’écran, celles du LG X Power 2 sont assez conséquentes, ce qui explique le ratio écran/façade de seulement 69%. Autrement, ce terminal affiche des dimensions assez classiques pour un mobile entrée ou milieu de gamme de 5,5 pouces : 155 x 78 x 8 mm. Étonnamment, et malgré la taille de la batterie, ce smartphone n’affiche que 158 grammes sur la balance. Évidemment, c’est un poids plume quand on a vu passer un iPhone 8 Plus et ses 202 grammes juste avant.

lg x power 2

On ne sait pourquoi, mais LG n’a pas souhaité rendre la coque amovible cette année, alors même que la conception n’est pas unibody. On ne pourra donc pas voir les entrailles de la bête. Quant au choix ergonomique de placer les boutons de volume à gauche, il n’est pas tout à fait logique non plus, même si ceux-ci tombent sous l’index. Quant au bouton d’allumage, il est plus logiquement placé sur la tranche droite. Un chariot SIM (tranche gauche), un microUSB et un port Jack (tranche inférieure) viennent compléter le tableau.

L'écran

LG a vu les choses en grand pour son écran, avec une diagonale de 5,5 pouces, mais pas en matière de définition où le mobile n’affiche que du 720p, soit une densité de 267 pixels par pouce, loin de la moyenne des appareils de 2017 donc.

Et d’ailleurs, les performances de cet écran sont éloignées des standards de la marque. D’abord, le respect des couleurs est en retrait et le mobile affiche moins de couleurs que la référence sRGB, comme on le constate facilement sur notre surface Gamut.

Gamut lg x power 2

En matière de contraste et de progressivité, cet écran s’inscrit dans la moyenne également. On mesure un taux de contraste de 289:5, un peu en dessous d’un Samsung Galaxy J3 (2017), par exemple.

LG X Power 2

Angles de vision sur du blanc (à gauche) et du noir (à droite)

Enfin, la directivité est elle aussi moyenne. Si l’on mesure une luminosité de 242 cd/m2 de face, celle-ci tombe à 160 cd/m2 à 15 degrés, à 57 cd/m2 à 30 degrés, et à 22 cd/m2 à 45 degrés. Pas vraiment de quoi profiter d’une vidéo à deux, côte à côte.

 

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
55.75267.8

L'interface utilisateur

Le LG X Power 2 est installé sous la version 7.0 d’Android et adopte l’interface LG UX. Celle-ci est assez épurée, avec peu de bloatwares hormis Evernote et des applications propres à LG.

Parmi les fonctions intéressantes, on trouve un outil de capture d’écran auquel on accède directement depuis les réglages rapides en tirant la barre de notifications. Le mobile s’équipe aussi de la fonction KnockON, qui permet de sortir le téléphone de veille en toquant dessus. Un filtre de lumière bleu est aussi disponible, tout comme l’inversion des couleurs pour les personnes malvoyantes.

lg ux

Côté audio, le mobile propose Ring ID, permettant d’octroyer une sonnerie à chaque contact. Autrement, le NFC autorise le paiement sans contact.

Les performances

S’il faut isoler un point faible sur ce terminal, c’est évidemment les performances qui seront à pointer du doigt. Il faut dire que c’était attendu puisque ce type de mobile ne pouvait embarquer une puce haut de gamme. Ici, on trouve un chipset MediaTek MT6750, qui suffit à la plupart des usages basiques mais qui n’est pas adapté aux tâches lourdes. Pour celles-ci,  un Snapdragon 625 alimentant le milieu de gamme, est par exemple plus adapté, voire même d’autres puces signées MediaTek.

Malgré une interface légère donc, l’expérience de navigation et de jeu reste un peu décevante, et l’on sent bien que le terminal est un peu pataud. C’est confirmé par nos tests en situation. Le mobile assure 10 fps sur des processus très légers, mais tombe à 2 fps dès les processus ordinaires (niveau 2/4).

La photo et la vidéo

Rappelons-le en préambule, ce LG X Power 2 est équipé d’un capteur photo dorsal de 13 mégapixels avec Flash LED. L’ouverture focale est de f/2.6 quand les meilleurs du marché sont aujourd’hui à f/1.7. Théoriquement donc, on devrait obtenir moins de luminosité que sur la concurrence, augmentant le temps de pose et le risque de flou de bouger. Dans la théorie du moins, car dans la pratique, ce téléphone maintient un temps de pose (en mode auto) équivalent ou presque quelle que soit la luminosité. C’est donc le niveau de bruit et la taille du grain qui en patie.

LG X Power 2 resolution

Résolution

Le smartphone ne démérite pas en définition puisqu’on mesure 1 425 paires de lignes par la hauteur de l’image. Celle-ci sera visible dans de bonnes conditions de lumière, encore une fois. Par faible lumière, le mobile tente de sauver les meubles au centre de l’image, mais les coins deviennent vite plus brouillons.

Concernant les qualités optiques de l’appareil, il n’y a pas de quoi fanfaronner non plus. Le produit affiche un peu de distorsion, visible à l’oeil nu. Si vous tentez de photographier un mur de briques par exemple, les lignes deviendront moins droites. On remarque aussi un peu de vignettage et d’aberrations chromatiques, mais de manière moins marquées.

LG X Power 2

Fidélité des couleurs

Quid de la colorimétrie ? Disons que c’est très moyen. Le mobile ne parvient pas à obtenir la moyenne, ni sous éclairage naturel ni sous éclairage fluo. Et sous tungstène, il fait carrément partie des moins bons mobiles testés jusqu’à présent.

LG X Power 2

Balance automatique des blancs

La balance automatique des blancs n’est pas forcément à son avantage non plus, avec quelques difficultés sur les teintes à dominante jeune et bleu. Quant au flash, il a tendance à brûler le centre de l’image et n’est à peu près probant qu’entre 2 et 3 mètres.

Le rendu audio

Sans avoir rien de formidable, le haut parleur du LG X Power 2 parvient à décrocher une bonne note grâce à sa puissance de 80 dB. Pourtant, il ne faudra pas trop lui en demander du côté de la bande passante acoustique – comme tous les mobiles ceci dit -, où les mediums sont préaccentués, les basses inexistantes en dessous de 250 Hz, et les aigus variables. Les surraigus sont à l’inverse étonnamment bien restitués.

Réponse en fréquence

Concernant la sortie casque, on mesure une sensibilité de 108 mV, et des taux de distorsion acceptables. Quant aux écouteurs fournis, ils sont de piètre qualité puisqu’on mesure beaucoup de distorsion, et une réponse en fréquence uniquement bonne entre 160 Hz et 1,6 kHz.

Réponse en fréquence

Audio

Sortie casque Casque HP
6.648.1

La qualité de réception (performances radio)

On a également tendance – sur ce type de produit qui ne mise pas sur la puissance – de réclamer des qualités de réception sans faille. Dans ce domaine, le LG X Power 2 se montre bon, mais ne casse pas non plus des briques. Si les mesures de sensibilité sont très correctes, offrant une bonne captation réseau même dans des endroits mal desservis, la directivité est moins flamboyante, notamment sur la bande GSM 900, moins en vue que la GSM 1800.

Communication

2G 3G 4G
5.97.88.1

L'autonomie

L’atout maître de ce téléphone, sa raison d’être sur le marché du mobile, c’est évidemment son autonomie et c’est de cela que lui vient sa dénomination « Power ». Cette année, le terminal embarque une imposante batterie de 4500 mAh, qui lui octroie une endurance de 10 heures et 43 minutes sur notre protocole interne. Une durée élevée, parmi les meilleures mesurées, et qui confère donc au mobile la note maximale. Un bémol toutefois, ces 10 heures sont atteintes avec 4500 mAh quand d’autres les atteignent avec des accumulateurs de moindre capacité. On aurait alors pu espérer plus.

 

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
3:06
10

Conclusion

Le LG X Power 2 remplit son office, grâce à une bonne autonomie, mais se contente du minimum partout ailleurs. Le mobile est ainsi moyen en matière de performances processeur, son écran n'est pas vraiment à conseiller pour qui cherche une fidélité colorimétrique sans accrocs, et la partie photo souffre de quelques défauts optiques, alors même que la définition des clichés est bonne en lumière du jour. Il pourra toutefois séduire ceux qui cherchent l'endurance, d'autant qu'il se pare d'un design plus soigné que son prédécesseur.

Note technique du Labo

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
3:06
10

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
55.75267.8

Photo & vidéo

 
6.7

Communication

2G 3G 4G
5.97.88.1

Audio

Sortie casque Casque HP
6.648.1

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.