LaboFnac

Test Labo du Sennheiser PXC 550 : avec ou sans fil ?

Sennheiser PXC 550

Discret avec son style minimaliste, le PXC 550 de Sennheiser est un casque sans fil bien équipé, avec ses commandes tactiles et son réducteur de bruit. Toutefois, s’il s’avère plutôt bon pour une écoute filaire, il est déjà moins convaincant en Bluetooth. Et au final, Sennheiser propose un casque audio qui pourra satisfaire tout le monde avec une pré-accentuation des graves en mode filaire, et à l’inverse un Bluetooth qui les atténue. Question de goûts, donc.

Note technique du Labo

  • - Le style minimaliste
  • - Les commandes tactiles
  • - La faible latence
  • - Les performances en écoute filaire
  • - La qualité audio en Bluetooth
  • - Le confort lors des longues périodes d’écoute

A partir de 243€36 sur Fnac.com Acheter

Le PXC 550 n’est pas le seul casque audio sans fil avec réducteur de bruit actif au catalogue de Sennheiser. Le constructeur propose déjà un Momentum Wireless avec un style autrement plus voyant. Conçu pour les voyageurs d’affaires et autres habitués des transports en commun, le PXC 550 se positionne directement en face du QuietComfort 35 de Bose. Avec succès ?

L’ergonomie et le design

Successeur du PXC 450, le PXC 550 de Sennheiser arbore un look bien plus discret. Certes, s’agissant d’un casque audio circum-aural, il reste bien voyant une fois porté, mais il faut bien reconnaître que son design minimaliste est désormais beaucoup plus passe-partout. Pas de couleurs flashy non plus, mais un mariage sobre de noir et de gris métallisé.

Sennheiser PXC 550

La finition du PXC 550 est soignée avec un arceau doublé en similicuir, un matériau que l’on retrouve sur les épais coussinets qui profitent également d’une mousse à mémoire de forme. Minimaliste, le PXC l’est également au niveau de ses commandes. Pas de bouton ici, si ce n’est l’interrupteur du réducteur de bruit NoiseGard réglable sur deux niveaux, et le commutateur Bluetooth qui permet également de sélectionner l’un des trois effets audio. Petit plus vraiment pratique pour ceux qui voyagent beaucoup, le PXC 550 intègre un limitateur qui évite les crêtes sonores soudaines, par exemple lors des annonces de l’équipage en avion, lorsque l’on connecte le casque au système de divertissement embarqué.

Sennheiser PXC 550

Pas de bouton de mise en route non plus, le casque s’éteignant automatiquement lorsque l’on fait pivoter les écouteurs à plat. Revers de la médaille, il nous est arrivé à plusieurs reprises de poser le PXC 550 sur notre bureau en fin de journée en oubliant de le plier, et de retrouver sa batterie à plat le lendemain. Heureusement l’écoute filaire est toujours possible. À ce titre, le câble fourni est équipé d’une petite télécommande très rudimentaire qui permet passer d’une chanson à l’autre et de décrocher pour prendre un appel.

Sennheiser PXC 550

En l’absence de boutons de contrôle, Sennheiser a adopté un système de commandes tactiles comparables à celles des Parrot Zike. Une solution agréable et très pratique. Balayer l’écouteur droit de haut en bas ou de bas en haut permet de régler le volume, tandis qu’un balayage de l’avant vers l’arrière ou inversement, permet de passer à la chanson suivante ou précédente. Un tapotement permet de mettre la lecture en pause ou de prendre un appel à l’aide du micro intégré. Ce dernier a permis à notre interlocuteur de nous entendre correctement, y compris dans un bureau bruyant. Enfin, comme tout bon casque fermé, le Sennheiser PXC 550 offre une isolation passive en plus de son réducteur de bruit actif. Il suffit de tapoter deux fois la zone tactile sur l’écouteur droit pour utiliser les micros afin d’entendre ce qui se passe autour de vous.

Sennheiser PXC 550

Enfin, un étui de voyage est fourni ainsi que tous les accessoires nécessaires, tels que les câbles et même un adaptateur IFE pour l’avion. Sennheiser annonce une autonomie jusqu’à 30 heures et trois heures pour une charge complète de la batterie.

Sennheiser PXC 550

Force d’appui et fuites

S’il est annoncé à 227 grammes sans câble, nous avons relevé un poids de 245 grammes au labo. En résultent des forces d’appui de 621 grammes quand la moyenne se situe autour de 500 grammes, et un indice de confort de 175. Concrètement, s’il s’avère confortable au premier abord, le PXC 550 appuie tout de même sur le haut du crâne et autour des oreilles lors des longues sessions d’écoute. Pas forcément l’idéal pour un vol long-courrier, par exemple.

Confort

Poids (en g) Force d'appui (en gf)
245621

En revanche, c’est parfait au niveau des fuites vers l’extérieur, limitées à 36 dB seulement. Votre entourage direct ne sera jamais importuné par votre musique.

Perturbation

La qualité audio

La bande passante du Sennheiser PXC 550 est moyenne. En mode filaire, on note une pré-accentuation des graves entre 50 Hz et 200 Hz, le reste de la bande passante s’en tirant plutôt bien. Les choses s’améliorent en activant le réducteur de bruit actif NoiseGard, et l’on repère un creux à 500 Hz seulement. La situation s’inverse totalement en passant à l’écoute sans fil avec le Bluetooth. Dans ce cas, ce sont les graves qui affichent un creux entre 63 Hz et 200 Hz. Et il en va de même en activant le réducteur de bruit.

Le Sennheiser PXC 550 offrirait-il de meilleures performances en écoute filaire qu’en Bluetooth ? Une fois encore, c’est ce qu’on pourrait croire en analysant la distorsion. Il n’y a rien à redire en filaire, alors que le casque affiche une distorsion importante en Bluetooth, notamment à 200 Hz.

Nous avons mesuré la sensibilité du PXC 550 en écoute filaire seule (73 mV), en filaire avec réducteur de bruit actif (41 mV), en Bluetooth seul (89 mV), et enfin en Bluetooth avec réducteur de bruit activé (90 mV). Une fois de plus, le PXC 550 s’illustre en écoute filaire avec une excellente sensibilité. Ceci étant, c’est également très bon en Bluetooth et il n’est pas nécessaire de pousser le volume à fond sur la source audio pour bénéficier d’un bon niveau de puissance.

Réponse en fréquence

L'isolation

Le PXC 550 est un casque audio circum-aural fermé qui offre une isolation passive naturelle correcte.

Isolation passive

Isolation graves Isolation mediums Isolation aigus
478

Il bénéficie également d’un réducteur de bruit actif qui permet d’aller un peu plus loin, mais dont l’efficacité pêche dans le registre du grave jusqu’à 200 Hz. Ainsi, alors que l’atténuation n’est pas aussi efficace que celle du QC35 de Bose en avion, le PXC 550 se montre très efficace dans un open-space ou dans le métro.

Réduction de bruit

Réduction graves Réduction mediums Réduction aigus
677

Isolation

Enfin, nous avons mesuré une latence élevée de 81 ms, ce qui est excellent pour regarder une vidéo sans pâtir d’un décalage entre l’image et le son.

Conclusion

Discret avec son style minimaliste, le PXC 550 de Sennheiser est un casque sans fil bien équipé avec ses commandes tactiles et son réducteur de bruit. Toutefois, s’il s’avère plutôt bon pour une écoute filaire, il est déjà moins convaincant en Bluetooth. Et au final, Sennheiser propose un casque audio qui pourra satisfaire tout le monde avec une pré-accentuation des graves en mode filaire, et à l’inverse un Bluetooth qui les atténue. Question de goûts, donc.

Note technique du Labo

Isolation passive

Isolation graves Isolation mediums Isolation aigus
478

Réduction de bruit

Réduction graves Réduction mediums Réduction aigus
677

Confort

Poids (en g) Force d'appui (en gf)
245621

A partir de 243€36 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.