LaboFnac

Test Labo du Jabra Elite 85h : une incursion réussie sur le segment haut de gamme

Jabra Elite 85h

Avec son Elite 85h, Jabra crée la surprise. Son casque n’est certes pas exempt d’imperfections, avec son design manquant un peu de glamour et son système d’annulation de bruit active un cran en deçà des meilleurs du marché. Mais avec sa qualité sonore de très bonne facture, sa distorsion maîtrisée, son autonomie (très longue durée) et son application mobile très complète, il constitue un vrai bon casque que l’on ne peut que recommander. Peut-être pas dans son coloris beige qui, si le tissu est lavable, n’en reste pas moins un peu salissant…

Note technique du Labo

  • - Bonne qualité audio
  • - Annulation de bruit active globalement efficace
  • - Mode HearThrough appréciable
  • - Autonomie très confortable
  • - Choix d’un revêtement en tissu contestable
  • - Petite faiblesse dans les extrêmes aigus

A partir de 249€99 sur Fnac.com Acheter

Historiquement dédié au monde de l’entreprise, Jabra s’est ouvert ces dernières années aux dernières tendances. Après les écouteurs true wireless, place à son premier casque haut de gamme à annulation de bruit active, l’Elite 85h. Il s’est bien entendu soumis à notre protocole de tests Labo. Est-il capable de rivaliser avec les ténors de l’audio ? La réponse ci-dessous.

Jabra Elite 85h

© LaboFnac

L’ergonomie et le design

D’emblée, le Jabra Elite 85h respecte les codes du haut de gamme. Le casque est en effet livré dans un coffret incluant un étui rigide au revêtement similicuir assorti au coloris du casque. Harmonisés également, un cordon de charge, un câble jack ainsi qu’un double adaptateur pour avion sont inclus. Un pack complet un peu encombrant, comme c’est le cas pour cette catégorie de casques circum-auraux.

Jabra Elite 85h

© LaboFnac

L’Elite 85h en soi tranche avec les casques premium de Sony ou Bose. Jabra n’a pas opté pour du plastique lisse ou du métal, mais pour un revêtement en tissu qu’il indique lessivable et qui rappelle le mesh des vêtements de sport. Un choix assez cohérent dans la mesure où le casque est certifié IP52, ce qui garantit sa résistance aux éclaboussures et aux poussières. Si les détails en métal sont élégants, la trame du tissu confère à l’ensemble une allure moins chic.

Jabra Elite 85h

© LaboFnac

À l’usage, le casque (296 g sur la balance) nous est apparu confortable grâce à un épais rembourrage au niveau de l’arceau et des oreillettes. Le confort reste une notion toute relative et dépend de la forme du crâne de chacun, mais on peut en revanche noter une force d’appui légèrement élevée de 505 gf. Nous n’avons pas ressenti de gêne particulière lors de son port, même avec des lunettes.

Confort

Poids (en g) Force d'appui (en gf)
296505

Le 85h propose une détection supra-auriculaire du fait qu’il intègre un capteur de proximité dans chaque oreillette. Si le simple fait de soulever un écouteur n’interrompt pas la musique, le poser sur un bureau le fait automatiquement. À ce titre, il faut noter que le casque ne dispose pas de bouton on-off. Il plonge dans une veille profonde lorsque l’on fait pivoter ses écouteurs à plat, mais ne s’éteint jamais vraiment. Pour la navigation, le Danois propose des touches physiques sur l’écouteur droit plutôt qu’une surface tactile. Un choix assumé et pas déplaisant, dans la mesure où il est facile, même mal réveillé, de “trouver” les boutons utiles : au centre pour décrocher/raccrocher/lancer l’appairage Bluetooth, en haut pour augmenter le volume et passer à la piste suivante (appui long), en bas pour le diminuer et passer au titre précédent. Un autre bouton, sur le côté de l’oreillette, permet de convoquer un assistant vocal au choix, à paramétrer dans l’application Sound+ de Jabra.

Jabra Elite 85h

© LaboFnac

Sur l’oreillette gauche siège une unique touche permettant d’activer l’annulation de bruit active. Si l’ensemble est très simple à prendre en main et si l’appairage Bluetooth ne prend que quelques secondes, des conseils d’utilisation sont présents dans l’application mobile. Celle-ci permet également de localiser au besoin le casque en s’appuyant sur l’emplacement de sa dernière connexion Bluetooth.

Jabra Elite 85h

© LaboFnac

Notez pour finir que six microphones inclus au casque sont dédiés à la voix. Nous avons apprécié un son de bonne qualité durant nos appels téléphoniques.

La qualité audio

Utilisable selon plusieurs configurations, en Bluetooth ou non, avec ou sans annulation de bruit active, l’Elite 85h s’impose parmi les bons casques du moment. L’appareil a le mérite de ne pas perdre en performance lorsque l’ANC est activée, voire d’être meilleur dans cet usage précis. La distorsion est alors imperceptible sur deux des trois fréquences de l’harmonique 3 (80 et 100 Hz) que nous évaluons, même si elle se fait un peu plus présente à 200 Hz. La réponse en fréquence est équilibrée, à l’exception d’un pic un peu plus marqué à 100 Hz et d’un léger retrait des hauts médiums (1,6 kHz). Les aigus ne s’effacent qu’au-delà de 12,5 kHz. Les résultats sont globalement similaires en Bluetooth seul, où la réponse en fréquence compte à peine moins de graves. La distorsion y est d’ailleurs encore plus faible, notamment à 200 Hz. Le casque ne fait pas vraiment mieux en filaire, si ce n’est peut-être un rendu légèrement plus neutre. Là aussi, la distorsion est presque absente, et l’on note une sensibilité de 94 mV on ne peut plus satisfaisante.

 

Réponse en fréquence

L’application associée au casque inclut un égaliseur. Celui-ci permet de personnaliser l’écoute et de choisir des réglages différents avec les modes standard, HearThrough et ANC. Nous reviendrons plus bas sur cette application.

Pour finir, nous avons mesuré une latence de 155 ms, dans la moyenne.

L'isolation

L’Elite 85h adopte un format circum-aural offrant par défaut une isolation passive plutôt efficace. Nous l’avons naturellement évaluée en Labo, et avons constaté sa bonne efficacité. L’atténuation est réellement perceptible dans les médiums et les aigus. Dommage néanmoins que les sons les plus graves soient peu filtrés par les écouteurs. Un point regrettable, mais pas réellement gênant, puisque le casque offre en sus un système de réduction de bruit active. Et avec son 85h, Jabra entend se hisser au niveau des cadors du segment que sont Sony et Bose.

Là aussi, un tour dans notre Labo a permis d’évaluer les performances du casque en matière d’ANC (active noise cancelling). Là encore, nous vérifions son efficacité lorsque l’auditeur est soumis à un environnement bruyant. Le casque se montre globalement capable d’étouffer les médiums et les aigus, tout particulièrement entre 4 et 5 kHz. Il est un peu moins performant dans les graves, mais fonctionne tout de même très bien. Il n’est toutefois pas encore au niveau du dernier-né de Sony, le 1000XM3.

Le système de réduction de bruit qui, explique Jabra, s’appuie sur quatre micros dédiés, est activé par le biais d’un unique bouton situé sur l’écouteur gauche du casque. Ce dernier permet d’activer ou de désactiver l’ANC, mais aussi de passer en mode HearThrough. Il s’agit alors d’amplifier le bruit environnant, par exemple pour discuter quelques instants sans ôter le casque : une fonction réellement pratique.

Jabra propose en outre par le biais de son application mobile baptisée Sound+ la possibilité de paramétrer différents paramétrages pour son annulation de bruit active. Ils prennent le nom de Moments. Notez en revanche qu’il n’est pas possible de choisir différents niveaux de réduction de bruit, ce que certaines marques concurrentes autorisent pourtant.

Isolation passive

Isolation graves Isolation mediums Isolation aigus
288

Réduction de bruit

Réduction graves Réduction mediums Réduction aigus
677

Le casque ne laisse par ailleurs que peu de son se faire entendre à l’extérieur, et limite donc la perturbation. Nous avons ainsi mesuré 45 dB audibles pour un niveau de référence de 90,5 dB. Les graves sont tout particulièrement filtrés.

Perturbation

L'autonomie

Jabra promet une autonomie parmi les plus généreuses du marché avec son Elite 85h. Le casque est en effet censé, d’après le fabricant, assurer 36h d’écoute avec ANC et 41h sans. Nous l’avons bien évidemment soumis à notre protocole de test Labo, qui révèle des résultats très proches du score annoncé. Nous avons ainsi mesuré une autonomie Bluetooth de 40h15 en moyenne. Celle-ci passe à 34h30 lorsque l’annulation de bruit active est en fonction. On retient en outre un temps de charge assez classique de 2h45, via une prise USB Type-C, avec de la charge rapide en bonus. Un bon point qui signale d’ailleurs le positionnement haut de gamme du casque.

Conclusion

Avec son Elite 85h, Jabra crée la surprise. Son casque n’est certes pas exempt d’imperfections, avec son design manquant un peu de glamour et son système d’annulation de bruit active un cran en deçà des meilleurs du marché. Mais avec sa qualité sonore de très bonne facture, sa distorsion maîtrisée, son autonomie (très longue durée) et son application mobile très complète, il constitue un vrai bon casque que l’on ne peut que recommander. Peut-être pas dans son coloris beige qui, si le tissu est lavable, n’en reste pas moins un peu salissant…

Note technique du Labo

Isolation passive

Isolation graves Isolation mediums Isolation aigus
288

Réduction de bruit

Réduction graves Réduction mediums Réduction aigus
677

Confort

Poids (en g) Force d'appui (en gf)
296505

A partir de 249€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.