LaboFnac

Test Labo du Jabra Elite 45h : petit prix et autonomie longue durée

test Jabra Elite 45H

L’Elite 45H de Jabra est une bonne surprise. S’il ne joue pas dans la même cour que les casques haut de gamme, il présente bon nombre d’atouts qu’il convient de souligner. On regrette qu’il ne soit pas pliable et qu’il ne dispose pas de prise jack, mais on apprécie son design soigné compte tenu de son positionnement tarifaire, son autonomie réellement généreuse et son application mobile. Les casques de sa catégorie n’en proposent pas forcément, et celle qui l’accompagne est en outre suffisamment riche pour être soulignée. Pour le reste, ce casque Bluetooth uniquement a le mérite d’être compatible avec une connexion multipoints, d’offrir une qualité audio satisfaisante et d’autoriser des appels téléphoniques de bonne qualité. Reste toutefois que le format supra-aural peut déplaire, d’autant que ce modèle présente une force d’appui non négligeable.

Note technique du Labo

  • - Application mobile complète
  • - Autonomie très généreuse
  • - Distorsion contenue
  • - Force d'appui assez élevée
  • - Isolation passive limitée

A partir de 99€99 sur Fnac.com Acheter

Pas de Move cette année, Jabra proposant désormais en entrée de gamme un modèle inscrit dans sa série Elite, l’Elite 45H. Un casque à arceau et aux oreillettes supra-auriculaires que nous avons testé pour vous.

L’annulation de bruit active, sur le devant de la scène chez tous les fabricants de casques, est à l’honneur chez Jabra. Incluse à son casque à arceau Elite 85H lancé l’an dernier, elle est aussi intégrée à sa paire d’écouteurs true wireless Elite 85T, et vient même s’inviter par le biais d’une mise à jour logicielle sur les 75T, qui en étaient initialement dépourvus. Mais la marque n’abandonne pas pour autant les utilisateurs à budget plus contenu, leur proposant notamment cet Elite 45H sans réduction de bruit, mais promettant des performances audio de bonne tenue et une autonomie longue durée.

Jabra Elite 45H

© LaboFnac

L’ergonomie et le design

L’Elite 45H prend le relais des Move, et s’inscrit donc dans une série “Elite” dont la vocation est d’offrir de bonnes performances en appels et en lecture musicale, mais aussi une certaine qualité de fabrication. De ce point de vue, la montée en gamme entre les Move et le 45H est perceptible, aussi bien dans le design général que dans les matériaux utilisés. Que l’on ne se méprenne pas : il s’agit là d’un modèle à prix contenu, et les compromis sont inévitables. En revanche, on apprécie le soin apporté aux oreillettes, dont le revêtement en similicuir avec mousse à mémoire de forme recouvre toute la surface, percée de petit trous pour permettre de repérer les côtés gauche et droit. À l’extérieur également, ces écouteurs sont fixés à un axe fin, qui rappelle d’ailleurs le HP 700 de Bose, dont l’effet métal est réussi.

Jabra Elite 45H

© LaboFnac

L’arceau est quant à lui rembourré d’une petite couche de mousse, certes pas aussi dense ni aussi confortable que celle d’un Elite 85H, mais qui a le mérite d’être présente. Il faut en effet rappeler que le dernier Move se contentait d’un revêtement en mesh, pour assurer un confort tout au mieux sommaire. Le 45H ne démérite donc pas, et ajoute à cela un poids plume de 160 grammes ainsi qu’un arceau très flexible, plutôt à même de s’adapter au plus grand nombre. Néanmoins, le casque ne se fait pas spécialement oublier, puisque nous avons mesuré une force d’appui de 510 gf, plutôt élevée au regard de son poids. C’est néanmoins nécessaire, compte tenu de son format supra-auriculaire, sans quoi ce casque aurait tendance à glisser…

Confort

Poids (en g) Force d'appui (en gf)
160510

L’Elite 45H n’est pas pliable. Ses oreillettes pivotent sur leur axe, permettant de le ranger à plat ou autour du cou, mais pas plus. Petit bonus, le casque est accompagné d’une housse en néoprène fin, à même de le protéger efficacement des chocs.

Jabra Elite 45H

© LaboFnac

À l’usage, le casque mise sur la simplicité. Tout est situé sur l’oreillette droite : un bouton coulissant pour activer le Bluetooth ou allumer/éteindre le casque qui, pensez-y, ne dispose pas de capteur de proximité permettant de couper automatiquement la lecture musicale lorsqu’il est ôté des oreilles. Même si son autonomie est longue (voir la fin de ce test), mieux vaut donc ne pas oublier de l’éteindre lorsqu’il n’est pas utilisé ; toutefois, il passera en veille si aucune musique ne lui est envoyée pendant au moins 30 minutes. Pour le reste, pas de tactile évidemment, mais des touches physiques situées en haut de l’oreillette droite. Deux boutons sont dédiés au volume ou au changement de piste (appuis longs), et le troisième à la fonction play/pause/décrocher/raccrocher selon que le casque est utilisé pour de l’écoute musicale ou des appels. Un dernier bouton, situé sur la zone avant, offre l’accès à un assistant vocal et permet de couper le microphone si besoin. Chaque appui sur une touche émet un petit bruit témoignant de son fonctionnement, assez surprenant de prime abord.

  • Jabra Elite 45H

    © LaboFnac

  • Jabra Elite 45H

    © LaboFnac

  • Jabra Elite 45H

    © LaboFnac

Comme les casques les plus haut de gamme de Jabra, l’Elite 45H est accompagné d’une application mobile, Jabra Sound+. Celle-ci inclut un égaliseur ainsi que des profils préréglés, mais aussi une fonction MySound qui lui a été récemment ajoutée. Celle-ci propose de personnaliser l’écoute en fonction de vos capacités auditives : un test à base de bips permet de déterminer le spectre que vous êtes capable d’entendre et de personnaliser l’écoute en fonction. Difficile d’évaluer ce point à vrai dire, mais il a le mérite d’être présent (optionnel). Notez que si vous prêtez votre casque, il vous faudra supprimer votre profil et le recréer ultérieurement.

Terminons par les appels, qui font partie des éléments mis en avant par Jabra. La marque mise ici sur deux microphones (qu’il est possible de couper), et qui promettent d’après elle de limiter les bruits parasites durant les communications. Lors de nos essais, nos interlocuteurs ont confirmé la qualité des appels reçus. Petit plus pratique, et rare sur des casques à prix contenu, le 45H supporte le Bluetooth multipoints : il peut donc être connecté à deux appareils différents, par exemple un smartphone et un ordinateur.

La qualité audio

Pourvu de haut-parleurs de grande taille compte tenu de leur format, mais aussi de son positionnement tarifaire, l’Elite 45H ne démérite pas au rayon de la qualité audio. Il ne joue évidemment pas dans la même cour que des casques coûtant deux à trois fois son prix, mais s’en sort très honorablement.

Évalué au sein de notre Labo, le casque n’a fait l’objet de mesures qu’en Bluetooth, et pour cause : Jabra n’a pas inclus de prise jack à son casque. Que vous soyez à court de batterie ou préfériez simplement faire l’impasse sur le sans-fil, il n’est donc pas possible d’utiliser le casque en filaire. En Bluetooth donc, le casque se comporte bien, offrant une réponse en fréquence plutôt équilibrée. Les basses sont présentes, mais sans excès, les médiums maîtrisés, et les aigus, en berne toutefois au-delà de 8 kHz, bien définis. La distorsion est pour sa part limitée à 80 et 100 Hz, mais un peu plus présente à 200 Hz. Il faut en outre retenir que l’application mobile qui accompagne le 45H inclut un égaliseur permettant d’ajuster le rendu audio aux attentes de chacun, mais aussi à différents styles musicaux.

Réponse en fréquence

L'isolation (passive)

Le format supra-auriculaire se fait de moins en moins présent sur le marché, les modèles “over-ear”, c’est-à-dire circum-auraux, gagnant largement en popularité, à la faveur d’une isolation passive améliorée : ils recouvrent en effet l’oreille, proposant mécaniquement des performances souvent meilleures. L’Elite 45H, comme les Move avant lui, conservent donc des oreillettes posées sur les oreilles sans les recouvrir entièrement, ce qui est loin d’être idéal pour favoriser le sentiment d’immersion. Néanmoins, grâce certainement à une force d’appui plutôt élevé, le casque limite la casse : il n’offre pas une isolation suffisante dans des environnements bruyants, mais convenable au regard de leur form factor. Ils ne parviennent pas à filtrer les sons les plus graves, mais s’avèrent un peu plus efficace pour atténuer les médiums et les aigus. Pour s’enfermer dans une bulle, mieux vaudra toutefois se tourner vers un modèle doté d’un système de réduction de bruit active – à l’instar de l’Elite 85H donc, pour les amateurs de produits Jabra.

Isolation

Isolation passive

Isolation graves Isolation mediums Isolation aigus
357

Il est également à noter que le 45H n’est pas le plus discret de sa catégorie. Nos mesures de perturbation ont mis en lumière ses difficultés à limiter les fuites sonores vers l’extérieur. Mieux vaudra donc limiter le volume d’écoute pour ne pas gêner votre entourage dans les environnements les plus calmes.

Perturbation

L'autonomie

Annoncé en tout début d’année, l’Elite 45H a vu son lancement repoussé en raison du confinement, et a fait ses débuts en ligne à la fin du printemps. Jabra nous indique avoir mis ce délai à profit pour revoir sa copie. Son casque promettait en effet, lors de son annonce, jusqu’à 40 heures d’écoute, ce qui n’était déjà pas mal. Mais aujourd’hui, il annonce la bagatelle de 50 heures d’autonomie, ce que nous nous sommes attachés à vérifier au cours de notre test Labo. Et à 90 dB, le casque est parvenu à assurer 48h50 d’écoute musicale, ce qui le classe parmi les meilleurs élèves du moment. Notez que sa charge complète, qui passe par un port USB-C, demande 1h45, et qu’un système de charge rapide permet de retrouver environ 10 heures d’écoute en 15 minutes.

Conclusion

L’Elite 45H de Jabra est une bonne surprise. S’il ne joue pas dans la même cour que les casques haut de gamme, il présente bon nombre d’atouts qu’il convient de souligner. On regrette qu’il ne soit pas pliable et qu’il ne dispose pas de prise jack, mais on apprécie son design soigné compte tenu de son positionnement tarifaire, son autonomie réellement généreuse et son application mobile. Les casques de sa catégorie n’en proposent pas forcément, et celle qui l’accompagne est en outre suffisamment riche pour être soulignée. Pour le reste, ce casque Bluetooth uniquement a le mérite d’être compatible avec une connexion multipoints, d’offrir une qualité audio satisfaisante et d’autoriser des appels téléphoniques de bonne qualité. Reste toutefois que le format supra-aural peut déplaire, d’autant que ce modèle présente une force d’appui non négligeable.

Note technique du Labo

Isolation passive

Isolation graves Isolation mediums Isolation aigus
357

Confort

Poids (en g) Force d'appui (en gf)
160510

A partir de 99€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.