LaboFnac

Test Labo de la Sony SRS-XB20 : de la lumière, mais peu de basses

Sony SRS-XB20

L'enceinte SRS-XB20 de Sony offre un design épuré et une bonne ergonomie. Elle s'avère plutôt conçue pour animer des moments festifs que pour contenter les audiophiles. Il lui manque en effet le tonus nécessaire au rendu des basses. Ce qui constitue pourtant l'une de ses principales promesses. Quant à son autonomie, même si elle est correcte, elle s'avère en retrait par rapport à celles des appareils du genre. Enfin, les LED censées créer une ambiance lumineuse se montrent plus anecdotiques qu'autre chose. En somme, cette XB20 conviendra aux utilisateurs pas trop exigeants sur les basses et cherchant un modèle simple à utiliser, mais décevra les fêtards en quête de l'enceinte idéale.

Note technique du Labo

  • - Appairage et utilisation simples
  • - Possibilité d'associer plusieurs enceintes
  • - Manque de basses
  • - Autonomie correcte, sans plus

A partir de 70€00 sur Fnac.com Acheter

Sony officialisait, lors du CES de janvier 2017, une nouvelle série d’enceintes Bluetooth au positionnement festif, les SRS-XBxx. Quatre modèles déclinés dans des formats plus ou moins nomades, parmi lesquels le XB20 qui nous intéresse ici semble avoir trouvé le bon équilibre entre compacité et fonctionnalités. Petit modèle doté de l’option Extra Bass caractéristique de la gamme, d’un éclairage LED et d’une connectique plutôt complète, nous avons fait passer à cette enceinte sans fil Sony SRS-XB20 notre batterie de tests. Verdict.

Ergonomie et design

Plutôt compacte avec ses dimensions de 198 x 68 x 69 mm, la Sony SRS-XB20 s’inscrit dans la lignée de modèles tels que les JBL Flip, suffisamment petits pour être emportés partout… malgré un poids relativement élevé, puisque celui de la marque nippone atteint tout de même 590 grammes sur la balance.

Sony SRS-XB20

L’objet en soi présente un design très sobre, du moins dans la mouture noire que nous avons testée. Elle devra être posée à plat, ce qui, malgré son look arrondi, ne lui permet pas de proposer un son à 360°. Même si une petite grille au dos du produit laisse passer un peu de son. En revanche, on gagne des commandes très accessibles sur le dessus de l’appareil. Parmi elles, une touche de prise d’appel bien pratique pour utiliser l’enceinte comme kit mains libres, mais aussi un bouton « Add » dédié à la synchronisation de plusieurs modèles de séries XB. Niveau fioritures, seul le cerclage de LED situé en façade vient apporter une touche ludique à la XB20.

Sony SRS-XB20

La mise en service est très simple. Il suffit d’appuyer quelques secondes sur la touche d’allumage pour déclencher la synchronisation Bluetooth et y appairer un jusqu’à trois mobiles. Même si nous avons rencontré quelques difficultés sur ce point, il est également possible d’accélérer encore la procédure en passant par le NFC, à condition de disposer d’un smartphone compatible évidemment.

Pour obtenir des fonctionnalités supplémentaires, mieux vaut toutefois télécharger l’application Music Center (SongPal) de Sony, qui permet de paramétrer davantage d’éléments. C’est en effet par ce biais qu’il est vraiment possible de tirer parti de l’enceinte. Vous pourrez notamment y choisir la source audio (Bluetooth, naturellement, mais aussi « audio in », puisqu’une entrée jack est cachée sous une trappe derrière l’enceinte, à côté de son port d’alimentation micro-USB). Ou encore accéder à votre bibliothèque musicale locale, à vos apps de streaming et jouer un peu avec les réglages de l’enceinte. Faux espoir pour ceux qui cherchaient un égaliseur, le sous-menu « Sound EQ » situé dans les réglages sonores ne donne accès qu’à un égaliseur : le mode Extra Bass, également activable depuis un bouton situé sur la XB-20. On aurait aimé un peu plus d’options de personnalisation.

C’est aussi depuis cette application que l’on déterminera l’ambiance lumineuse qui accompagnera la lecture musicale. Les LED étant monochromes, vous ne pourrez opter que pour une cadence de clignotement plus ou moins rapide ou pour un allumage simple (chill, strobe ou rave). Notez que la couleur des LED est associée à celle de l’enceinte : elle est blanche pour le modèle noir, ou assortie aux versions colorées. Même si l’aspect ludique de cet éclairage est indéniable, la puissance d’éclairage reste faible pour créer une vraie ambiance lumineuse. Bref, on aime ou l’on trouve cela totalement superflu…

Sony SRS-XB20 applications

Terminons par une caractéristique notable : la certification IPx5 annoncée par Sony. Son modèle, sans être aussi tout-terrain qu’une Ultimate Ears Wonderboom ou même qu’une Flip 4 de JBL, résiste aux éclaboussures et pourra être transportée un peu partout sans crainte pour sa survie. Elle a le mérite d’être très stable grâce à son revêtement en gomme.

  • Sony SRS-XB20
  • Sony SRS-XB20
  • Sony SRS-XB20
  • Sony SRS-XB20

Qualité audio

On n’attend évidemment pas de miracle d’une petite enceinte au positionnement plus festif qu’audiophile. Il n’empêche : les haut-parleurs stéréo de 42 mm inclus à l’enceinte de Sony auraient pu faire mieux, d’autant que la XB20 promet des basses boostées (grâce à deux radiateurs passifs) à la demande, par simple appui sur la touche dédiée à son option Extra Bass.

Pourtant, c’est bien sous les 200 Hz que l’enceinte montre ses faiblesses. Elle se comporte mieux dans les médiums-aigus, où sa réponse en fréquence est plus équilibrée, tandis qu’un pic à 16 kHz dans les extrêmes aigus ne rendra pas justice aux guitares électriques. Un petit défaut moins dommageable que le peu de différence audible lorsque l’on active la fonction Extra Bass : si le changement est légèrement perceptible à l’oreille, ce n’est que parce qu’elle fait réapparaître des graves inaudible sans cette option. On gagne ainsi 2 dB à 100 et 125 Hz.

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence

 
8.6

La XB20 manque de pêche dans le rendu audio, mais aussi en termes de puissance brute. Pour sonoriser des soirées, par exemple, on privilégiera l’association de deux modèles, puisque l’on relève une puissance maximale, à 60 Hz et à 10 % de distorsion, de 73 dB. À 80 Hz, on monte à 77 dB, pour un maximum de 82 dB à 100 Hz. On aura donc tendance à conseiller cette enceinte pour écouter de la musique au bord de la piscine ou lors d’un pique-nique.

Puissance sonore

 
4.7

Autonomie

Doté d’une batterie rechargeable par le biais d’un câble micro-USB (l’adaptateur secteur n’est malheureusement pas fourni), la SRS-XB20 promet, sur le papier, une autonomie d’une douzaine d’heures. Nous l’avons pour notre part mesurée à 10h08, soit un résultat correct, mais qui la place en retrait par rapport aux cadors du genre.

Autonomie

 
7

Conclusion

L'enceinte SRS-XB20 de Sony offre un design épuré et une bonne ergonomie. Elle s'avère plutôt conçue pour animer des moments festifs que pour contenter les audiophiles. Il lui manque en effet le tonus nécessaire au rendu des basses. Ce qui constitue pourtant l'une de ses principales promesses. Quant à son autonomie, même si elle est correcte, elle s'avère en retrait par rapport à celles des appareils du genre. Enfin, les LED censées créer une ambiance lumineuse se montrent plus anecdotiques qu'autre chose. En somme, cette XB20 conviendra aux utilisateurs pas trop exigeants sur les basses et cherchant un modèle simple à utiliser, mais décevra les fêtards en quête de l'enceinte idéale.

Note technique du Labo

Réponse en fréquence

 
8.6

Puissance sonore

 
4.7

Autonomie

 
7

A partir de 70€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.