LaboFnac

Test Labo de la Sony SRS-XB21 : l’étanchéité en plus

Sony SRS-XB21

À défaut d’avoir amélioré les performances de sa petite enceinte nomade avec sa cuvée 2018, lesquelles restent globalement très bonnes compte tenu du format malgré un problème persistant dans les graves, Sony propose des améliorations intéressantes du côté du design. La SRS-XB21, avec son revêtement en tissu, craint moins les rayures, mais elle est surtout totalement étanche (IP67). De quoi faire un compagnon de choix pour les virées en tout genre, et notamment à la piscine ou à la plage. Elle propose en outre des options amusantes, à l’instar du Party Booster, mais attention de ne pas en abuser tout de même. Certaines risquent d'en faire fondre la batterie. Inutile par ailleurs d'espérer lever des foules avec elle. La SRS-XB21 manque tout de même de puissance pour cela, et pas uniquement sur le plan audio d'ailleurs. La portée de ses deux petites LED monochromes est trop faible pour en faire un réel atout.

Note technique du Labo

  • - Compacte et totalement étanche (IP67)
  • - Bande passante plutôt linéaire
  • - Puissance en (légère) hausse...
  • - ... mais toujours limitée
  • - Autonomie soumise aux modes et fonctions activés

Sony continue d’améliorer sa gamme d’enceintes portables Extra Bass avec chaque nouvelle génération. Elles avaient en 2017 gagné des jeux de lumière. Pour 2018, la priorité a été donnée au design, et surtout à l’étanchéité. Les SRS-XB21, SRS-XB31 et SRS-XB41 résistent non seulement aux éclaboussures, mais peuvent aussi être immergés dans l’eau. Nous avons soumis la première et plus petite du lot aux tests de notre Labo. Suffira-t-elle à couvrir le bruit des plongeons et autres ébats aquatiques pour rendre les baignades un peu plus festives ?

Ergonomie et design

La principale nouveauté de cette génération d’enceintes Extra Bass portables est d’intégrer un boîtier étanche, mais Sony ne s’est pas arrêté là. Avec la certification IP67, censée garantir la possibilité d’immerger sans risque un appareil sous 1 mètre d’eau pendant trente minutes, arrive aussi un nouveau revêtement. Le plastique s’en est allé pour laisser place à du tissu sur la quasi-totalité de l’enceinte. En plus de limiter les rayures lorsqu’elle est au fond d’un sac, ce que ses dimensions de 193 x 72 x 65 mm permettent de faire sans problème, le tissu en fait un modèle un peu plus élégant que le précédent, même si le plastique reste présent par endroits pour des raisons pratiques.

Sony SRS-XB21

© Fahim Alloul / LaboFnac

C’est notamment le cas sous la SRS-XB21, puisqu’elle repose, en position horizontale, sur des petits pieds antidérapants qui en améliorent la stabilité, ou encore au niveau du petit logo NFC permettant de localiser la puce associée sur le dessus. On trouve également, dans l’alignement de ce dernier, un panneau de commandes au revêtement soft touch pour contrôler la lecture, le volume et les connexions ainsi que pour prendre des appels – puisqu’un micro est intégré – directement depuis l’enceinte, qui inclut aussi au dos un cache de protection en plastique pour les connectiques : alimentation, microUSB (pour la charge) et entrée jack. Quelques boutons sont également présents pour contrôler le niveau de la batterie, éteindre les LED et appairer plusieurs enceintes Sony. L’intégration des LED, enfin, passe aussi par des bandes de plastiques courant le long des arêtes.

Sony SRS-XB21

© Fahim Alloul / LaboFnac

Sony SRS-XB21

© Fahim Alloul / LaboFnac

Comme souvent, Sony propose un assemblage soigné et la SRS-XB21 est un modèle de simplicité à l’usage comme à l’appairage, même en l’absence de puce NFC sur l’appareil source. Il suffit alors d’un appui long sur le bouton d’allumage pour lancer l’appairage et la voir apparaître dans les appareils Bluetooth disponibles.

Vous n’échapperez toutefois pas au téléchargement d’une application si vous souhaitez profiter de toutes les fonctionnalités qu’elle peut offrir, et notamment au Party Booster qui permet de jouer des sons d’instruments, à choisir entre 15 disponibles, en frappant l’enceinte d’un côté ou de l’autre. Une fonction amusante bien que dispensable, comme les jeux de lumière qui, peu importe le mode d’éclairage choisi, se montrent un peu légers pour espérer créer une ambiance boîte de nuit en raison des deux uniques LED monochromes embarquées. Il faudra également passer par Sony Music Center pour accéder aux différents modes audio, dont le nouveau Live Sound venu rejoindre le mode Extra Bass. Un égaliseur personnalisable y est également proposé, en plus d’un lecteur pour les pistes stockées en local et de raccourcis vers quelques applications de streaming comme Spotify.

  • Sony Music Center : réglages et options pour Sony SRS-XB21

    © LaboFnac

  • Sony Music Center : réglages et options pour Sony SRS-XB21

    © LaboFnac

  • Sony Music Center : réglages et options pour Sony SRS-XB21

    © LaboFnac

Qualité audio

Sony ne semble pas avoir apporté d’améliorations particulières au niveau de l’équipement audio de cette SRS-XB21, qui s’appuie toujours sur des haut-parleurs large bande de 42 mm associés à des radiateurs passifs censés améliorer la réponse en fréquences dans les graves. Et les différentes mesures effectuées dans notre Labo ne montrent guère plus d’améliorations.

D’ailleurs, ce nouveau modèle fait même un peu moins bien que le précédent pour ce qui est des basses, qui peinent un peu plus à sortir à 60 Hz même avec le mode Extra Bass, activé par défaut et donc lors de nos tests. Nous avons ainsi relevé un niveau, pour 10 % de distorsion, de 68 dB dans notre micro placé à 50 cm, quand la SRS-XB20 montait à 73 dB sur la même fréquence. La tendance s’inverse toutefois à 80 et 100 Hz, la SRS-XB21 délivrant quelques décibels de plus pour atteindre les 80 et 85 dB.

La perte à 60 Hz est donc en partie compensée, et il faut bien reconnaître que ce nouveau modèle ne démérite pas sur le terrain de la puissance compte tenu de ses dimensions. Bien sûr, si vous espérez faire danser de nombreux convives, il vaudra mieux vous tourner vers ses grandes sœurs : les XB31 et XB41.

Puissance sonore

 
4.3

Les performances en demi-teinte de la SRS-XB21 dans les basses se confirment à la vue de la bande passante, un peu plus longue au décollage que celle de l’ancien modèle. Elle met également en évidence une atténuation importante au niveau des médiums (entre 160 et 630 Hz) et des aigus (autour des 10 kHz), bien qu’elle reste dans l’ensemble assez linéaire. De quoi permettre l’écoute de styles musicaux finalement très divers.

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence

 
8.4

On déconseillera en revanche l’utilisation de cette SRS-XB21 pour le visionnage de vidéos, à moins de la connecter en filaire. La latence Bluetooth, mesurée à 159 ms, est trop élevée et risque d’entraîner des décalages gênants entre le son et l’image.

Autonomie

Sony promettait 12 heures d’autonomie pour cette SRS-XB21, qui a fait malheureusement beaucoup moins bien dans notre Labo : 5 heures en moyenne. Une bien piètre performance qui s’explique toutefois assez facilement. Nous testons les enceintes dans leur configuration d’usine, et Sony a cette année décidé d’activer un maximum d’options par défaut. La SRS-XB21 est ainsi livrée avec le mode Extra Bass et les jeux de lumière activés. Vous pourrez donc en tirer quelques heures d’écoute supplémentaire en les désactivant dans l’application compagnon.

Autonomie

 
3

Conclusion

À défaut d’avoir amélioré les performances de sa petite enceinte nomade avec sa cuvée 2018, lesquelles restent globalement très bonnes compte tenu du format malgré un problème persistant dans les graves, Sony propose des améliorations intéressantes du côté du design. La SRS-XB21, avec son revêtement en tissu, craint moins les rayures, mais elle est surtout totalement étanche (IP67). De quoi faire un compagnon de choix pour les virées en tout genre, et notamment à la piscine ou à la plage. Elle propose en outre des options amusantes, à l’instar du Party Booster, mais attention de ne pas en abuser tout de même. Certaines risquent d'en faire fondre la batterie. Inutile par ailleurs d'espérer lever des foules avec elle. La SRS-XB21 manque tout de même de puissance pour cela, et pas uniquement sur le plan audio d'ailleurs. La portée de ses deux petites LED monochromes est trop faible pour en faire un réel atout.

Note technique du Labo

Réponse en fréquence

 
8.4

Puissance sonore

 
4.3

Autonomie

 
3

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.