LaboFnac

Test Labo de la LG ThinQ WK7 : Google Assistant au service des audiophiles

LG ThinQ WK7

Élégante et aussi débrouillarde qu’un Google Home, puisqu’elle en reprend l’assistant virtuel ou encore la fonction Chromecast, la ThinQ WK7 n’en oublie pas pour autant la fonction principale d’une enceinte. Le système audio développé avec l’aide du spécialiste britannique Meridian se montre particulièrement convaincant. Les basses sont bien présentes et même légèrement mises en avant, mais la bande passante reste globalement linéaire alors que la puissance se montre satisfaisante. Il nous faut tout de même souligner que certaines enceintes de taille similaire ou légèrement inférieure peuvent offrir plus de décibels, mais cette ThinQ WK7 constitue à n’en pas douter le meilleur choix à ce jour pour les audiophiles souhaitant s’offrir les services de Google Assistant à la maison. Une prise jack aurait toutefois été appréciée.

Note technique du Labo

  • - Plein de fonctionnalités avec Google Assistant
  • - Intégration à l'écosystème ThinQ
  • - Qualité audio
  • - Puissance somme toute limitée
  • - Pas de prise jack

A partir de 129€99 sur Fnac.com Acheter

LG avait donné le ton au CES. Cette année sera celle de l’intelligence artificielle pour la firme, qui avait introduit au salon de Las Vegas une gamme ThinQ pour tous ses appareils dotés d’IA. Des produits aussi nombreux que variés, puisqu’ils comprennent aussi bien des téléviseurs que de l’électroménager de cuisine ou encore des smartphones. Sans oublier l’enceinte ThinQ WK7 que nous testons aujourd’hui, bien sûr.

Première enceinte intelligente de LG, la ThinQ WK7 s’appuie sur Google Assistant pour répondre aux requêtes vocales des utilisateurs et contrôler les autres équipements connectés sur le réseau Wi-Fi de la maison. Cette alternative au Google Home, donc, entend toutefois se démarquer par ses qualités audio. Profitant du partenariat avec le spécialiste britannique Meridian, elle intègre un woofer de 30 W et 3,5 pouces ainsi qu’un tweeter de 0,8 pouce et affiche une compatibilité avec de nombreux formats, dont le FLAC ou l’Apple Lossless (m4a) pour l’audio Hi-Res. Le Wi-Fi pourra évidemment aussi servir à envoyer de la musique, avec Google Cast, alors que du Bluetooth est également proposé. Rien ne semble donc manquer à cette ThinQ WK7, mais nous l’avons évidemment soumise aux tests de notre Labo afin de le vérifier.

LG ThinQ WK7

© Fahim Alloul / LaboFnac

Ergonomie et design

LG n’est pas vraiment allé chercher l’originalité pour ce qui est du design de sa première enceinte connectée, qui n’en demeure pas moins un modèle d’élégance. Noire et de forme cylindrique, elle se pare d’une grille métallique sur tout son tour alors qu’un panneau de commandes trône sur la partie supérieure. Là aussi très minimaliste dans son approche, LG a opté pour du tactile afin de permettre le contrôle direct de la lecture et du volume, sans oublier l’activation du Bluetooth. Seuls quelques détails viennent quelque peu briser l’aspect lisse et sobre de la coiffe de cette ThinQ WK7 : un témoin lumineux autour du bouton central, le logo de Google Assistant et l’inscription rappelant l’implication de Meridian dans sa conception. Quatre voyants sont également présents derrière le haut de la grille. Ils s’illuminent en blanc pour indiquer le niveau du volume en cours d’ajustement, mais aussi et surtout lorsque l’enceinte est à l’écoute. Si le micro est coupé, via un petit bouton au dos, elles s’illuminent également, mais en orange.

LG ThinQ WK7

© Fahim Alloul / LaboFnac

LG ThinQ WK7

© Fahim Alloul / LaboFnac

Compte tenu de son format tout de même un peu imposant, la sobriété était sans doute un bon choix de la part de LG. Elle pourra ainsi se fondre assez facilement dans le décor malgré ses 21 cm de haut pour 13,5 de diamètre. Il faudra cependant garder à l’esprit la longueur limitée (environ 1,5 mètre) du câble d’alimentation qui l’accompagne au moment de lui trouver une place. Celui-ci vient se brancher dans un renfoncement prévu à l’intérieur du pied pour masquer le câble, à coincer dans un creux qui le guide vers l’arrière. Dans ce même renfoncement se trouvent également un bouton Reset et un port microUSB présent uniquement pour de la maintenance. Pas d’entrée auxiliaire en revanche. La ThinQ WK7 fonctionne exclusivement en Wi-Fi ou Bluetooth et limite ainsi le nombre de câbles qui traînent au strict minimum. Discrétion avant tout.

LG ThinQ WK7

© Fahim Alloul / LaboFnac

LG ThinQ WK7

© Fahim Alloul / LaboFnac

Paramétrage et fonctionnalités

Comme indiqué un peu plus tôt, la ThinQ WK7 ne fonctionne qu’en Wi-Fi ou Bluetooth. Il faudra donc obligatoirement la paramétrer avant de pouvoir l’utiliser. Pas le choix pour commencer : l’enceinte demandant en boucle de configurer Google Assistant, il faudra commencer par le Wi-Fi avec l’application Google Home. La procédure est un peu longue, mais très bien guidée. Il faudra d’abord transférer les identifiants du réseau via Bluetooth, puis configurer la reconnaissance vocale et enfin associer les différents appareils compatibles que vous souhaitez pouvoir contrôler avec l’enceinte, de même que les comptes utilisateurs des services auxquels vous souhaitez lui donner accès. Il sera ensuite possible d’écouter de la musique en Wi-Fi, depuis un appareil compatible Chromecast ou directement depuis les services de streaming supportés comme Spotify, et de profiter des différentes fonctionnalités offertes par Google Assistant.

 

Application Google Home

© LaboFnac

Application Google Home

© LaboFnac

Nous ne reviendrons pas en détail sur ces dernières, puisqu’aucune réelle nouveauté n’a été lancée en France depuis notre test du Google Home. L’enceinte de LG se montre donc capable elle aussi de répondre à des questions simples, d’effectuer quelques tâches et de contrôler d’autres équipements dès lors qu’ils sont compatibles et correctement paramétrés. Comme toujours, les requêtes doivent être précédées des mots “Ok Google” qui activeront l’écoute, et feront baisser automatiquement le volume lorsqu’une lecture est en cours, si l’option est activée, afin d’en faciliter la compréhension. Lors de nos tests, il ne nous a d’ailleurs pas semblé y avoir de problèmes majeurs de ce côté-là, mais il n’est pas toujours facile de savoir si les problèmes d’exécution sont liés à une incompréhension ou une commande inexistante ou mal formulée. Dans tous les cas, rappelons que Google Assistant est censé s’améliorer avec le temps, en apprenant des différentes requêtes qui lui sont faites. Google enrichit aussi régulièrement ses fonctionnalités, comme avec les routines qui devraient arriver d’ici la fin d’année chez nous.

Application Speaker Wi-Fi

© LaboFnac

Pour en finir avec le Wi-Fi, notons que LG propose également une application Speaker Wi-Fi, mais celle-ci n’apporte pas grand-chose en dehors de quelques réglages audio. Quant au Bluetooth, rien de très compliqué. Il suffit de poser le doigt sur le bouton central du panneau supérieur jusqu’à voir le témoin lumineux qui l’entoure s’allumer en bleu. C’est le signe que l’enceinte passe en mode appairage. Ne reste plus alors qu’à lancer une recherche sur l’appareil Bluetooth à connecter et le tour est joué. Rien de bien original en soi, mais on ne peut évidemment s’empêcher de rappeler qu’il faut avec un Google Home activer le Bluetooth depuis l’application compagnon. Une procédure d’autant moins pratique que l’option n’est pas forcément facile à trouver dans les menus la première fois. C’est donc un point de plus en faveur de l’enceinte de LG.

Qualité audio

Le Google Home avait déçu par ses performances audio moyennes, et c’est donc tout naturellement sur ce point que compte LG pour démarquer son enceinte connectée. Et le partenariat avec Meridian semble payer. La ThinQ WK7 a en tout cas montré de belles aptitudes sur le plan audio au sein de notre Labo, avec tout d’abord une bande passante proche de la perfection. En dehors d’une légère mise en avant des basses, il n’y a presque rien à redire. La réponse en fréquence varie de plus ou moins 3 dB de 63 Hz à 16 kHz, et faiblit à peine plus sur les fréquences supérieures. L’oreille n’étant que peu sensible à ces dernières, c’est loin d’être un problème et l’enceinte intelligente de LG parvient donc à délivrer un son authentique. Les amateurs de basses pourront cependant utiliser l’égaliseur dédié au sein de l’application Wi-Fi Speaker du fabricant, laquelle propose également un Eq Clear Vocal pour renforcer les voix si besoin.

Pour ce qui est de la puissance, la ThinQ WK7 tient également la route. Si nous n’avons mesuré qu’un niveau acoustique de 77 dB pour 10 % de distorsion à 60 Hz avec notre micro placé à 50 cm, des améliorations sont à noter en isolant les fréquences des 80 et 100 Hz. Dans les mêmes conditions, le niveau acoustique passe dans le premier cas à 87 dB et à 99 dB dans le second. Ces résultats permettent à l’enceinte intelligente de se placer devant ses concurrents directs que sont le Google Home et la LF-S50G de Sony. On notera cependant que la comparaison avec des enceintes plus classiques est un peu moins flatteuse. À volume similaire, d’autres offrent plus de puissance et la WK7 est plutôt comparable à la plus petite Play:1 de Sonos. De quoi sonoriser des espaces de taille petite à moyenne pour votre simple plaisir, ou pour des invités pas trop bruyants en somme.

Conclusion

Élégante et aussi débrouillarde qu’un Google Home, puisqu’elle en reprend l’assistant virtuel ou encore la fonction Chromecast, la ThinQ WK7 n’en oublie pas pour autant la fonction principale d’une enceinte. Le système audio développé avec l’aide du spécialiste britannique Meridian se montre particulièrement convaincant. Les basses sont bien présentes et même légèrement mises en avant, mais la bande passante reste globalement linéaire alors que la puissance se montre satisfaisante. Il nous faut tout de même souligner que certaines enceintes de taille similaire ou légèrement inférieure peuvent offrir plus de décibels, mais cette ThinQ WK7 constitue à n’en pas douter le meilleur choix à ce jour pour les audiophiles souhaitant s’offrir les services de Google Assistant à la maison. Une prise jack aurait toutefois été appréciée.

Note technique du Labo

Autonomie

Note d'autonomie Temps de charge
2:29
8

Ecran

Respect des couleurs Contraste et progressivité Directivité Densité
5.77.27562.16

Photo & vidéo

 
6.3

Communication

2G 3G 4G
77.66.7

Audio

Sortie casque Casque HP
6.747.4

A partir de 129€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.