LaboFnac

Prise en main du Pure Siesta Rise S : le réveil aux allures de mini-enceinte

Pure Siesta Rise S

Le Siesta Rise S de Pure s'invite sur un segment des radios-réveils concurrencé par la généralisation des smartphones. Pourtant, il a de vrais arguments à faire valoir. Non seulement il joue le rôle d'enceinte Bluetooth dans la chambre à coucher, mais il permet de paramétrer assez finement des alarmes, associées à des radios ou à une sonnerie plus stridente. Sa fonction Snooze est personnalisable, sa qualité audio très honnête, et la compatibilité avec les radios FM et numériques est intéressante : bref, c'est un produit complet et pratique à utiliser... du moins pour qui parviendra à s'adapter à son interface, quant à elle bien peu intuitive.

A partir de 119€99 sur la Fnac.com Acheter

Les radios-réveils vous semblent passés de mode, vous qui utilisez votre smartphone pour vous tirer chaque matin des bras de Morphée ? Ce n'est pas l'avis de Pure, qui propose toute une gamme de modèles vous rappelant que ces appareils n'ont pas dit leur dernier mot. Nous avons quant à nous tenté le retour au radio-réveil avec le modèle Siesta Rise S, connecté, comme il se doit.

Le réveil matin d’antan a certes fait son temps, remplacé chez bien des dormeurs par un simple smartphone. Mais entre l’habitude d’avoir toujours l’heure à portée de mirettes et le souhait de ne pas emporter son mobile jusque dans la chambre à coucher, le radio-réveil fait de la résistance. La marque anglaise Pure, très présente dans ce domaine, propose ainsi une gamme Siesta proposant un peu plus que les modèles traditionnels, dont le Rise S qui nous intéresse ici.

Pure Siesta Rise S

© Fahim Alloul / LaboFnac

Le design

Les radios-réveils d’aujourd’hui se classent dans deux catégories. Les premiers, très fonctionnels, misent sur une allure généralement pas très moderne, et se contentent de boîtiers en plastique souvent noir à affichage coloré. Les seconds, plus design, concentrent leurs efforts sur les matériaux, par exemple le bois, mais souvent au détriment des options. Chez Pure, on sent la volonté de combiner le meilleur des deux mondes. Pas forcément révolutionnaire au niveau du format (141,4 x 137 x 63 mm), le Siesta Rise S plaît néanmoins par sa conception de qualité.

Il est constitué de plastique promettant une bonne résistance aux chutes. Bon point pour lui, il bénéficie d’une finition mate : il ne finira donc pas constellé de traces de doigts, au contraire de son écran, en plastique glossy. Ses boutons sont facilement repérables, du moins l’indispensable Snooze, qui permet de lancer la répétition de l’alarme. De chaque côté, les touches de réglage du volume auraient pu être mieux séparées, mais on tombe dans le chipotage. Quant au haut-parleur, il est recouvert de tissu plutôt réussi, et disponible en plusieurs couleurs. L’effet « petite enceinte » est bien là.

Pure Siesta Rise S

© Fahim Alloul / LaboFnac

L’affichage en blanc sur noir a quant à lui le mérite d’être particulièrement gros, ce que les myopes apprécieront probablement la nuit. Pour ne pas agresser les mirettes, un capteur de luminosité permet de diminuer l’éclairage lorsque l’environnement est sombre : bonne nouvelle également. Les pictogrammes et indications relatifs à l’intensité du signal radio capté, l’alarme activée ou la station à l’écoute sont eux aussi très lisibles.

Pure Siesta Rise S

© Fahim Alloul / LaboFnac

La navigation et les alarmes

Passées ces bonnes impressions, il faut tout de même noter que ce Siesta Rise S souffre d’une ergonomie qui nous ferait presque regretter les réveils à l’ancienne. Si la synchronisation automatique de l’heure est pour le moins pratique, il faut avouer que le système de navigation dans les menus et sous-menus est tout sauf intuitif. Il faut donc allumer le réveil (qui, lorsqu’il n’affiche que l’heure, est en réalité en veille), appuyer sur le bouton « Menu », puis naviguer péniblement à l’aide des touches du réglage du volume et du bouton Snooze. On a vu plus intuitif et plus efficace.

Côté alarmes, le Pure Siesta Rise S a le mérite d’être très complet. Il permet d’en définir trois différentes, chacune étant affectée à un bouton. Le paramétrage est très complet. Vous enregistrez l’heure, mais aussi la fréquence de la sonnerie (une fois, tous les jours, uniquement en semaine ou seulement le week-end), sans oublier la source audio (radio FM, radio numérique ou alarme) et le volume de sonnerie. Bref, de quoi être sûr de vous réveiller à l’heure adéquate, pourquoi pas en douceur… tout en gardant à l’esprit que le paramétrage de chaque alarme est un peu laborieux.

Pour ceux qui ont du mal à se réveiller, la traditionnelle fonction snooze (répétition) est de la partie. Elle a le bon goût d’être paramétrable : par défaut, l’alarme se déclenche à nouveau au bout de 10 minutes, mais vous pouvez augmenter ce laps de temps (par tranches d’une minute) selon vos besoins, et jusqu’à 59 minutes. Confortable, mais aussi périlleux pour ceux qui ont du mal à quitter leur couette le matin.

  • Pure Siesta Rise S

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • Pure Siesta Rise S

    © Fahim Alloul / LaboFnac

Les fonctions supplémentaires

Le réveil de Pure propose diverses autres fonctionnalités, plus ou moins attendues pour ce type d’appareils. On retrouve ainsi la possibilité de définir une « minuterie de cuisine », a priori utile en tant que minuteur standard, le radio-réveil ayant peu de chances d’être installé à proximité d’un four.

Le Bluetooth est lui aussi de la partie. Si l’accès à des services de streaming musical n’est pas proposé, reste qu’il est tout à fait possible de connecter un smartphone au Rise S, puis de lui envoyer n’importe quel fichier audio. L’appairage est des plus simples : il suffit de sélectionner « Bluetooth » depuis le bouton Source, au-dessus de l’appareil. Il apparaît alors sous le nom de Siesta dans la liste des réseaux Bluetooth disponibles, et la connexion se fait sans mot de passe.

Notons pour finir la compatibilité avec la radio numérique, qui s’ajoute aux traditionnelles radios FM. Celle-ci fonctionne bien, pour peu que vous receviez un signal suffisant. Elle a le mérite de vous fournir des informations supplémentaires à l’écran, tels le nom de la station ou la musique diffusée.

La qualité audio

Doté d’un haut-parleur de 2,5 pouces, le Siesta Rise S offre des performances honorables, du moins dans sa catégorie. Il fournit un son très correct à volume moyen, ce qui reste le plus important pour un appareil qui s’utilise avant tout de bon matin pour écouter la radio. Les voix sont d’ailleurs parfaitement audibles. C’est un peu moins le cas lorsque l’on pousse le volume à fond : les aigus deviennent criards et la distorsion se fait entendre. Bref, ne comptez pas sur ce radio-réveil pour remplacer une véritable enceinte, même s’il pourra constituer une alternative d’appoint tout à fait recevable.

Conclusion

Le Siesta Rise S de Pure s'invite sur un segment des radios-réveils concurrencé par la généralisation des smartphones. Pourtant, il a de vrais arguments à faire valoir. Non seulement il joue le rôle d'enceinte Bluetooth dans la chambre à coucher, mais il permet de paramétrer assez finement des alarmes, associées à des radios ou à une sonnerie plus stridente. Sa fonction Snooze est personnalisable, sa qualité audio très honnête, et la compatibilité avec les radios FM et numériques est intéressante : bref, c'est un produit complet et pratique à utiliser... du moins pour qui parviendra à s'adapter à son interface, quant à elle bien peu intuitive.

A partir de 119€99 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.