LaboFnac

Test Labo de la Samsung HW-Q90R : une barre de son performante et riche en fonctionnalités

Test Labo de la Samsung HW-Q90R : une barre de son performante et riche en fonctionnalités

Imposante, la Samsung HW-Q90R a pour vocation de remplacer un système audio-vidéo traditionnel contraignant à installer, tout en offrant des fonctionnalités poussées. En la matière, c’est effectivement l’un des modèles de barres de son les plus complets avec ses 17 haut-parleurs et des satellites sans fil à la fois très pratiques et préconfigurés. L’ensemble reste imposant, mais c’est le prix à payer pour une restitution de qualité. Et de qualité, il en est bel et bien question ici, y compris en écoute musicale, Samsung profitant de toute l’expertise de sa filiale Harman. Au final, la Samsung HW-Q90R/ZF s’impose donc comme l’une des références du moment.

Note technique du Labo

  • - Le Dolby Atmos et DTS-X pour tous
  • - Les performances en écoute musicale
  • - La faible distorsion
  • - Pas de port USB ni Ethernet
  • - Le prix élevé
  • - Les déconnexions intempestives

A partir de 1499€00 sur Fnac.com Acheter

La Samsung HW-Q90R/ZF est une barre de son évoluée qui permet de profiter des nouveaux formats Dolby Atmos et son concurrent DTS-X. Mais peut-elle remplacer un vrai système multicanal ? Mise à jour du 21/10/2019 : ressenti en mode Home Cinema.

C’est avec sa filiale Harman/Kardon que Samsung a conçu la HW-Q90R/ZF, une barre de son aux fonctionnalités avancées pour les amateurs de home cinema exigeants. Le système se compose de la barre de son, d’un caisson de graves et de deux satellites sans fil pour les voies arrière.

© Samsung

L’objet en impose avec des dimensions de 1 226 x 83 x 136 mm pour un poids de 8,8 kg. Autant dire que si vous êtes équipé d’un téléviseur posé assez proche du meuble (comme une Philips OLED 803), le bas de l’image sera occulté, à moins de l’accrocher au mur. Sans surprise de la part d’Harman/Kardon, la finition est soignée et rien n’a été laissé au hasard. En témoignent les patins destinés à amortir les vibrations, ou encore le design conçu pour se marier avec le pied des téléviseurs QLED de Samsung.

© Samsung

Le système de type 7.1.4 affiche une puissance totale de 512 W via les 17 haut-parleurs. La barre de son en elle-même en renferme 13 pour une restitution en 5.1.2, avec deux médiums et un tweeter pour les voies centrales, avant droite et avant gauche, des enceintes surround aux extrémités droite et gauche, ainsi que deux haut-parleurs verticaux pour les effets Atmos sur le dessus. Pour mémoire, ceux-ci sont censés proposer une nouvelle dimension aux bandes-son en ajoutant des effets au-dessus du spectateur grâce à la réverbération du plafond. Voilà pour la théorie. Dans la pratique, le configuration de votre intérieur aura forcément un impact sur le rendu audio, et notamment les effets surround. Par ailleurs, outre le Dolby Atmos et le DTS-X, la Samsung HW-Q90R/ZF est également à l’aise avec les codecs les plus courants et notamment le Dolby Digital et le DTS, mais aussi en audio pure avec la prise en charge des formats MP3, AAC, FLAC, ALAC, WAV, OGG et AIFF.

© Samsung

Les deux enceintes arrière ont l’avantage d’être sans fil (à l’exception du câble d’alimentation) pour une installation aisée sans faire courir de câble depuis la barre de son. Elles intègrent elles aussi une voie verticale avec un haut-parleur placé sur le dessus. Également sans fil, le caisson de graves embarque un boomer de 8 pouces. Problème, en allumant le système lors de nos différents tests, nous avons souvent rencontré des déconnexions au niveau d’une ou des deux enceintes arrière. Il faut alors relancer la procédure d’appairage pour que les choses rentrent dans l’ordre pendant quelques jours. Nous avons également vérifié la disponibilité d’une mise à jour via l’application Samsung SmartThings en vain.

© Samsung

La Samsung HW-Q90R/ZF est livrée avec une télécommande identique à celle des téléviseurs QLED 2017. Épurée et en plastique noir, elle affiche un nombre limité de boutons, ce qui ne l’empêche pas de commander les téléviseurs et platines Blu-ray de la marque. La barre de son est également équipée de quatre boutons, mais il faudra vous lever pour y accéder.

© Labo Fnac

La connectique est classique, avec deux entrées HDMI 2.0a, une sortie compatible ARC et une entrée numérique optique. À noter que la barre de son offre la compatibilité HDR 10+ grâce à la fonction 4K pass-through qui n’altère pas le signal vidéo. Le tout est complété par des connexions Bluetooth et Wi-Fi pour diffuser de la musique à partir de sources compatibles, mais aussi pour profiter de la commande vocale avec Alexa. L’application Samsung SmartThings permet de piloter les objets connectés de la maison à l’aide de la Samsung HW-Q90R/ZF. En revanche, les ports USB et Ethernet sont aux abonnés absents.

© Labo Fnac

Enfin, la Samsung HW-Q90R/ZF bénéficie de différentes technologies telles que l’UHQ 32 bits audio qui offre la possibilité de convertir les sources audio de 8 à 24 bits en signaux 32 bits pour renforcer une plus grande gamme dynamique, et surtout le mode Adaptative Sound emprunté aux téléviseurs de la marque. Dans ce cas la barre de son analyse le signal de fréquence du contenu de façon automatique afin d’optimiser l’effet sonore scène par scène. De plus, à l’instar des récents QLED, la barre de son profite elle aussi d’un mode jeu optimisé. Si elle détecte qu’une console est branchée sur l’un des ports HDMI, elle adaptera le rendu audio pour une restitution en 7.1.4.

© Samsung

Bande passante

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons que nous réalisons des tests acoustiques qui permettent de comparer les performances audio en stéréo des différents systèmes qui passent au labo. En effet, notre chambre anéchoïque annule les rebonds acoustiques sur lesquels se basent les technologies Dolby Atmos et DTS:X. Nous ne sommes donc pas en mesure de réaliser les tests en activant les effets multicanaux et nous devons nous contenter du simple mode stéréo avec le caisson actif uniquement. Nous mettrons ce test à jour prochainement pour partager les impressions in situ en mode purement Home Cinema.

En réalisant une bande passante de 40 Hz à 20 kHz, on note que la Samsung HW-Q90R/ZF est plutôt linéaire avec un léger creux entre 63 et 125 Hz. Afin de comparer ces résultats avec ceux des autres systèmes que nous testons dans notre labo, nous réglons tous les niveaux à zéro. Dès lors, il est possible d’affiner précisément les réglages en réglant le subwoofer. On retrouve la même linéarité au niveau des aigus, avec seulement un petit creux à 10 kHz, qui ne pose aucune gêne s’agissant d’un produit destiné à une écoute en mode Home Cinema. Enfin la linéarité est encore de mise au niveau du médium, avec par conséquent une restitution fidèle au signal d’entrée.

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence

 
6

Distorsion

Ensuite, nous réalisons des mesures de distorsion à 70, 80 et 90 Hz sur les harmoniques 2, 3 et 4. On note des graves bien présents et profonds, et un niveau acoustique maximum à 70 Hz pour 3 % de distorsion sur l’harmonique 3 de 102 dB. En clair, le niveau de graves est élevé sans distorsion notable. Vous pouvez donc monter le volume des basses sans crainte, si ce n’est de vous fâcher avec votre voisinage.

Distorsion

 
6.4

Vibrations

Vu le poids de la Samsung HW-Q90R/ZF, on se doute que le produit ne devrait pas connaître de problèmes de vibrations de caisse qui pourraient générer un bruit gênant lors de l’écoute. La barre de son vibre le plus à un niveau de -40 dB à 154 Hz (plus on s’approche de zéro et plus les vibrations sont notables). C’est donc un excellent résultat et la vibration de la caisse de la HW-Q90R/ZF ne posera aucun problème même à volume élevé. Au final, la Samsung HW-Q90R/ZF tient donc toutes ses promesses en matière de qualité audio.

Mise à jour du 21/10/2019 : ressenti en mode Home Cinema
Enfin, nous avons testé la Samsung HW-Q90R en mode Home Cinema avec une source Dolby Atmos native sur plusieurs films récents. Les dialogues sont toujours parfaitement intelligibles tandis que la scène sonore se fait ample permettant au spectateur de s’immerger dans le spectacle. Nous avons visionné l’une des scènes clefs du film film Spider-Man : Far From Home en associant la barre de son Q90R avec un téléviseur Samsung 75Q90R. Lors de la confrontation avec Mysterio, la voix de ce dernier tourne tout autour du personnage principal avec une localisation précise sur toutes les enceintes.

Le caisson se fait très présent sur les scènes d’action mais beaucoup plus discret le reste du temps, offrant ainsi un rendu réaliste et agréable. Seule critique, la scène sonore à l’avant reste étriquée mais ce défaut est sans doute à mettre sur le compte de la pièce d’écoute toute en largeur. Car il convient de garder à l’esprit que le résultat en mode multicanal et surtout en Dolby Atmos est très dépendant de la configuration de cette dernière. À ce titre le placement des enceintes arrière est stratégique mais il n’est pas forcément aisé de suffisamment les éloigner de la position d’écoute dans tous les intérieurs malheureusement.

Conclusion

Imposante, la Samsung HW-Q90R a pour vocation de remplacer un système audio-vidéo traditionnel contraignant à installer, tout en offrant des fonctionnalités poussées. En la matière, c’est effectivement l’un des modèles de barres de son les plus complets avec ses 17 haut-parleurs et des satellites sans fil à la fois très pratiques et préconfigurés. L’ensemble reste imposant, mais c’est le prix à payer pour une restitution de qualité. Et de qualité, il en est bel et bien question ici, y compris en écoute musicale, Samsung profitant de toute l’expertise de sa filiale Harman. Au final, la Samsung HW-Q90R/ZF s’impose donc comme l’une des références du moment.

Note technique du Labo

Réponse en fréquence

 
6

Puissance sonore

 
8

Distorsion

 
6.4

A partir de 1499€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.